agression





25
Mon double avait la joue toute rouge… Il était secoué, un peu offensé Et vous ne devinerez jamais comment il a réagi Figurez-vous et ce n’est pas une figure de style Qu’il m’a tendu l’autre joue. Le monstre… l’ignoble personnage voulait me narguer Il voulait absolument m’humilier Qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai longuement hésité…Je récidive ou j’esquive ?

L’agression



11
Avec cet accent qui nous rappelle que nous autres français… nous avons du mal avec la ponctuation… avec la nuance… la subtilité... le second degré… Que dis-je un problème avec le troisième sexe : celui de la femme-femme Qui vous dit que le 14 juillet serait plus inspiré si c’était le défilé des indignés. Le fil d’Ariane… pas de Marianne… La sortie et non l’entrée du labyrinthe

Eva nuit


16
Mon mari est absolument persuadé que je le trompe Que je l’ai trompé… Et que je ne cesserai pas de le tromper Aucune présomption, ni d’innocence, ni de culpabilité C’est un tir sans sommation… Une pure et dure diffamation

Harcèlement


4
Nous sommes bien sur une terre où poussent les ragots et les canettes de bière… un seul lampadaire pour tout le quartier et d’étranges créatures qui occupent le territoire… Ils hallucinaient de voir une chienne ne pas trembler devant des chiens enragés… ils m’avaient déjà croqué avec leurs yeux interloqués… le tournis, la tournante, je savourais cette chronique d’un viol qui n’aura pas lieu.

Non-lieu