Journal

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame : une dramatisation et sa réalité : une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats.






19
Aucun travail de fond pour la réforme du travail #loitravail #LoiTravailNonMerci

Évince le code !








7
Celui qui a voté pour celui-ci... est le même que celui qui va revoter pour celui-là et le même que celui qui pourrait voter pour celle-là...

La France n’est pas une bambola





39
On ne peut changer les choses À cause... et pour cause Nous avons du mal à nous remettre en cause On ne peut pas changer les choses Dit l'agneau Mais on peut changer les règles Répond l'aigle Changer les règles...

Je change les règles !







30
À y regarder de plus près c'est le concept de terrorisme qui crée les terroristes...

Terroristique




9
Tous les gouvernants sont tenus par les couilles. Tous trempés de la tête au pied dans les mêmes magouilles

Révolte à l’italienne


39
Qui a volé ? Qui a volé ? L'orange du marchand ? C'est moi... c'est moi qui l'ai volé Pour la remettre là où elle était Sur l'arbre qui l'a vu grandir Et qui sera fier de la voir mûrir ou mourir plus digne

Noircissement de l’argent propre



49
Parce que l'homme est un animal qui adule celui qui l'encule. Pourvu qu'il prenne son pied... si ça se trouve, il ne l'a jamais posé sur la lune... mais il nous a semblé, seulement semblé... Hollywood a déjà creusé plus d'un boulevard dans notre conscience naïve... et fait passer plus d'une arnaque pour un chef d'œuvre de salut public.

Hollywood Boulevard


50
Beaucoup d'entre nous n'entendent rien en matière politique...

Qui décide ?


80
Non, je ne cherche pas ma route... même si elle était toute tracée... Je cherche ce qui me déroute... les voies sans issues, les sens interdits, les chemins qui ne mènent nulle part. Non, je n'ai jamais feuilleté un code de la route Et pourtant, j'en ai parcouru des distances... Sur le plan de... l'existence

Permis d’exister



116
Lorsque Ramadan arrive, les portes du paradis sont ouvertes et celles de l’enfer couvertes… et chaque nuit une voix retentit : Toi qui recherche le bien, profites-en et toi qui recherche le mal, abstiens-t-en », je cite le prophète, celui sur lequel Dieu a répandu sa grâce et sa paix.

Une porte qui s’ouvre…