La femme est un surhomme 84


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

"Tout, dans la femme, est énigme, et tout, dans la femme, a une solution : elle s'appelle grossesse.

L'homme pour la femme est un moyen : le but, c'est toujours l'enfant. Mais qu'est-ce que la femme pour l'homme ?

L'homme véritable veut deux choses : le danger et le jeu. C'est pourquoi il veut la femme comme le jouet le plus dangereux.

Il faut que l'homme soit éduqué pour la guerre et la femme pour le repos du guerrier : tout le reste est sottise.

Des fruits un peu trop doux, - le guerrier ne les aime pas. C'est pourquoi il aime la femme : amère est la femme la plus douce.

Mieux qu'un homme, la femme comprend les enfants, mais l'homme est plus enfantin que la femme.

Dans l'homme véritable est caché un enfant qui veut jouer. Allons, les femmes, découvrez-le cet enfant dans l'homme !

Que la femme soit un jouet, pure et fine, pareille à la pierre précieuse, illuminée, par les vertus d'un monde qui n'existe pas encore.

Que le rayon d'une étoile brille dans votre amour.

Que votre espérance dise : "Ah! Si je pouvais donner le jour au surhomme"

C'est étrange, Zarathoustra connaît peu les femmes et pourtant il a raison !

Serait-ce parce que rien n'est impossible chez la femme ?

 

Share Button


84 commentaires sur “La femme est un surhomme


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER