Ainsi parla la femme… 129


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Il n'y a aucune raison de se mettre à genoux
Quand on peut tenir debout
Ce n'est pas parce que vous savez
Que c'est la terre qui tourne autour du soleil
Que vous avez plus de chance de vous faire entendre...
Les yeux continueront de voir le soleil rôder autour de la terre.
Car les illusions sont tenaces.

Ne l'avez-vous donc pas encore compris ?
Que la voie est sans issue parce que nos voix sont discordantes.
Notre incapacité à nous accorder est affligeante...
Nous ne sommes même pas d'accord pour reconnaître nos désaccords.
Que sommes-nous devenus ?
Des clavecins sans cordes...
Pitoyable musique. Pitoyable politique...
Impitoyable course contre la montre... tous à la recherche du temps perdu....
Parce qu'il n'y a plus de temps à perdre... on a déjà perdu... la raison...
Parce que le monde, nous envie. Sans raison.
Parce que le monde nous en veut. Sans raison.
De raison - je n'en vois qu'une et une seule : L'amour

Non je ne récite pas les évangiles
Avant l'amour du Christ... on en avait découvert un autre...
Qui ne s'agenouille pas, ne se prosterne pas... ne prie pas
L'amour de la sagesse...
Pour les fous que nous sommes devenus...
C'est la seule véritable porte de salut.

Lis... pense... réfléchis ...
C'est par ici la sortie...
Parce qu'il s'agit d'astronomie ou de philosophie
Car je vous le dis, en toute humilité
Pour vivre il faut apprendre à ouvrir un livre
Un livre qui désacralise les astres
Un livre qui relativise les désastres
Un livre qui vous délivre de vous-même
Car avant de faire l'amour
Il faut aimer le faire.
En fouillant les entrailles de la terre
En en ouvrant toutes les veines
On a toutes les chances de faire jaillir le ciel !


 

Share Button


129 commentaires sur “Ainsi parla la femme…

  • avatar
    Bigbang

    Je me sens obligée de dire que le poême n’y es plus aparemment. Bon tant pis! mais cela fait trolle c’est dommage. Pardon.

  • avatar
    Tony

    Sympa la video Vincent je peut la piquer pour mon groupe ?
    ( Artiste FDG ) un groupe ou ya quelques maçons qui construise a leur façon lol
    non je déconne enfin je déconne pas j ‘aimerez la postez mais par respect évidement je prefere vous prévenir ou ! des fois que .
    Content que vous soyer arriver a destination et tout plein de bonnes intentions en plus de sa , génial l ami 😉
    Vous l Est !!

    Bigbang
    Le probleme ses la loi vous l avez pointer , pour moi ses sa , un des blême Balavoine le disait déjà :
    Les lois ne font plus les hommes
    Mais quelques hommes font la loi
    http://www.paroles-musique.com/paroles-Daniel_Balavoine-La_Vie_Ne_Mapprend_Rien-lyrics,p6108
    Les lois Universelle ne sont pas respecter en plus de sa et ceux de la nature non plus , du coup ils peuvent devenir intraitable si mal traiter .

    Trait sympa jacou moi j ‘ ai sa :
    http://www.youtube.com/watch?v=DLOth-BuCNY
    😉

    Michel
    « L’argent n’a strictement aucun intérêt  »

    Tu peut dire a Georges que sont intérêt est avant tout comme le reste , ces un outil pour développer de nos enveloppe ce que tout le Monde cherche mais chacun avec ses formes ( formats ) , et oui ya que de l uniforme idée de son con croix , de ses sensibilité et devine ses quoi ? l ‘ Amour de l argent ses rien pour vous ? hum lol
    et Oui on est quelque Millards jeunes et Cons , Vieux et Fous a chercher ??

    @ Georges
    « belle fin d’année Georges, c’est ta fête, St Georges qui terrasse les démons. »
    Bonne faite Georges :
    http://www.youtube.com/watch?v=8fRuExSRaBA&hl=fr&gl=FR
    Georges dit mon vieux ta rouler de la grosse caisse sur un autre billet avec tes petites maisons dans l ‘après riz , sa aiguise le mono polie donc je suis et je relance :

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/12/bonnes-fetes/

    “Jeu aurait fait çà, d’après toi, virtuel jésus. Pfft !
    Jeu vous invite tous quelque part entre Mussidan(24) et Montreuil/mer , j’ai 3 maisons comme Cadet Roussel, dont 2 évidement DISPONIBLE, et plein de chaleur dans mon cœur, quand vous POUVEZ,mais, faut il le pouvoir/vouloir !!!!!!!!!!!!!!
    PS jeu pensais à ce vieux dessin animé où l’on voit 2 chiens aboyer en courant, de chaque côté, d’une longue clôture….qui se termine à un certain moment et là, les 2 chiens se retrouvent face à face et s’enfuient. C’était plus drôle, sans aucun doute.”

    Com jeux disez sa m’ Un Thérèse , tes toujours dans le Pouvoir pour le Vouloir ?
    ou bien dans le vous Loire juste pour voir ..*

    Jean est besoin queue d ‘une et de ta participation évidement tes cuisses tôt , sa tombe bien je cherche a faire de bon petit plats par Jupiter !
    Enfin tes ptetre a la retraite le goys rie … ho put1 je suis trop con la tu va m envoyer valsez dans les valseuse ses sur avec ta blonde et ton ta bas brun lol !!

    Ta lancer le Cochonner j ai pointer tu tire ou quoi ?

    CHICHE …..

    Vient sur Farce Bourg si tes sérieux : Kopera Tony : ses avec un cas avant Opéra ta toujours ta perruque verte lol ?
    Laisse tomber ta tête de veau je t ‘en fournissez autant que tu veut …

    « Modérato vous ne savez toujours pas lire, vous non plus, c’est elle, mon ex, qui a fâché le plombier, avec ses aigreurs mesquines juives(entre autres), jeu pense qu’elle l’avait pris aussi pour l’arabe de service, un autre quiproquo.Il n’y a pas de théorie des rencontres, juste une pratique suffit.Jeu est de moins en moins superstitieux, on lui a même dit et répéter qu’il avait bcp de chance,il n’y avait même jamais pensé, donc, maintenant, il le sait et la réalise. »

    Malade et en souffrance comme beaucoup de gens !! tu tes pas dit qu ‘ elle était mal quelques part ?
    Sait tu ce qu ‘ elle a ?
    La souffrance ya besoin d avoir ou pas d ‘ oseille tu crois ?
    Un plombier moi aussi et électricien aussi et garde faux restiez et même bien plus que sa je ne connait pas encore tout d ‘Un et de 2 tu l Aura …..

  • avatar
    Tony

    Elle est pas partie Marianne vous emballez pas lol
    Pas vrai l ‘ Anare shite Royaliste lol plus reine que le père noël lol Dame qui cherche des fous , attention au diagonal ses George qui tire comme un pied il a déjà fait des troue partout dans le tapie 400 brics l enfoirer lol ses le Lyon qui enrage bon quand vous voulez re volta je , que la lumière fuse des étincelles !
    N ‘ allez quand même pas nous faire péter un plomb chez George il a déjà bouffer un plombier et il entre les mains des cuisses étaux d ‘un curé NOM haie Soso
    Soso on t ‘aime lol
    Signé Goys hahahaha ….

    Jean rigole il va me tuer , bon on disez Alexandre rie ?
    Alexandra :
    http://www.youtube.com/watch?v=kt3r3KdGQ90

    Voile sur les filles …….

    heu je voulez dire au pas sage lol avant de reprendre que je reste quand même persuader que les voiles sur les filles , bon déjà ses mignon , ses sexy lol parfois mais bien que je reproche a certain homme de ce foutre de la gueule du Monde ce qu’ il font subir a leur femme et sœur en les obligeant il ne le ferez pas pour eux , oui mais il me semble que la plupart de ses tradition ses quand même pour proteger leur sœurs et femmes , bon maladroitement peut être mais quand même lol , je pense que sa vient pas que d ‘un mauvais sentiment et temps que ses pas dans l ‘extreme sa me va , donc je reste quand même mitiger ..

    Les Six Reines du Porc d ‘ Alexandrie chante encore la même met l ‘haut dit ….

    Bon George n ‘ abuse pas trop quand même des seins bols et de la muse hic sur c ‘est filles d ‘ Alexandre rie bien que la flute en chantier c ‘est ton métier lol
    J ‘ attend avec Un patiente ta réponse de ta propre proposition ..
    Salutation Fraternel ..

    @ Françoise
    « J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le véritable bonheur réside dans la manière de l’escalader »
    Oui et sans effort surtout …

    Bon on fini par une ptite blagounette ?? une petite quoi lol

    Une jeune fille de 16 ans va voir sa mère et lui dit que depuis 2
    mois elle n’a pas vu ses règles. La mère, morte d’inquiétude, achète un
    test de grossesse. Résultat: sa fille est enceinte ! Crise de colère,
    pleures, injures, paniques totales…

    – C’est donc qui le porc ? Allez, je veux savoir. Maintenant, tu vas lui dire de venir voir ton père.

    La gamine, une fois seule, prend son téléphone portable et fait un appel.
    Une demi-heure plus tard, une rutilante BMW 520 grise métallisée s’arrête devant leur maison. En sort un type grisonnant, bien habillé, tête bien rasée, qui s’assoit entre le père et la mère… Bref, Un Ministre de la Refondation, disons comme ça….

    – Bonjour dit-il. Votre fille m’a informé. Mais je vous avoue tout de suite, je ne peux pas l’épouser car j’ai déjà une situation familiale stable. Donc, pas de palabre de ce côté là.
    Cependant, si c’est une fille qui naît après l’accouchement, je peux faire mettre à son nom:
    – 3 magasins,
    – 2 appartements
    – 2 villas et un compte de 500 millions.

    Si c’est un garçon: 2 Usines, en plus des 500 millions.

    Si ce sont des jumeaux: Je double la mise.

    Et si par la volonté de Dieu elle perd l’enfant…

    A ce moment le père, qui jusque là écoutait sans rien dire , met la main sur l’épaule du Monsieur et dit calmement:
    – Tu la rebaises

    Allez une 2 :

    Un arabe marche dans le désert, quand il trouve une lampe. En l’ouvrant, ô surprise, apparaît un génie:
    – “ Bonjour, et je suis à tes ordres pour exaucer un seul souhait.
    – « Eh bien je veux qu’il y ait la paix au Moyen Orient.

    Regardez cette carte : Je souhaite que tous ces pays vivent en paix ! »
    Le génie regarde la carte et dit :
    Sois sérieux mon ami, ces pays sont en guerre depuis 5000 ans !
    – Bon ben… vous savez, je n’ai jamais rencontré la femme idéale!
    Alors, j’aimerais une femme qui ait le sens de l’humour, qui aime le sexe, laver la maison, faire la lessive, le repassage, qui ne parle pas trop, qui aime le foot, qui apprécie une bière, soit fidèle, jolie, jeune, affectueuse et qu’elle se moque que je n’aie pas d’argent.
    Le génie soupire profondément et dit :
    « Refais voir ta carte !

    Un jamais 2 sans Troie ?

    Une prof d’anglais a une inspection. L’inspecteur Georges s’installe au fond de la classe à côté de Toto.
    L’enseignante propose alors aux élèves de faire des traductions. Elle écrit une phrase au tableau et demande :
    – Qui peut me traduire « My dog is black » ?
    – Moi, moi ! dit Toto en levant le doigt.
    – Je t’écoute.
    … – Quel beau cul elle a !
    – Oh mon Dieu ! Sors tout de suite, petit malpoli !
    Toto remballe ses affaires en maugréant. Avant de quitter sa place, il dit à l’inspecteur :
    – Quand on sait pas, on souffle pas !

    Mes Fraternels Salutations , allons ce mettre sur le 31 !

  • avatar
    André

    S.v.p., s.v.p., messieurs et dames.
    Nobles gens du savoir de cette agora.
    .
    Je m’avance vers vous pour m’exprimer ainsi.
    .
    Il se dit dans le lointain que le Journal de Personne est le seul endroit ou que tous s’y retrouvent, dans une convivialité peu importe les origines, et je parle vraiment de toutes les origines.
    Il se dit au-delà des montagnes que c’est légende, il se dit au-delà des océans que c’est peut-être véridique. Mais chose certaine, c’est de cette agora que cette merveilleuse grandeur viendra , mais c’est selon la grandeur que nous voulons lui donner à ce Journal et sa Personne.
    .
    Je suis obligé de vous dires de source véridique, que en ce moment même que des rois mages du savoir de ce monde sont en chemin pour le Journal. Oui, ils ont confirmé leur curiosité d’y venir sérieusement. Nous sommes présentement au tournant de l’histoire, de ce millénaire de l’humanité et de ce Journal.
    .
    N’avez-vous pas remarqué tout le travail en temps et énergie que Personne a apporté au Journal de sa structure. Ça page officielle du Journal avec Politique et Éthique qui forme les deux colonnes de ce Panthéon littéraire qui en devient et son logo qui est sa signature, n’est il pas le plus beau et notre merveilleuse Hypathie d’Alexandrie dans sa splendeur qui nous accueille avec son billet, avec sa parole, avec son altruisme.
    .
    Ne voyez-vous pas, le fait unique de ce journal qui n’existe nulle part ailleurs et qui n’a jamais existé de mémoire d’homme.
    Ne voyez-vous pas, au-delà des frontières physiques et surtout personnelles.
    Je vous en conjure camarades, je vous le demande pour l’amour de Personne.
    Soyons dignes de sa confiance, soyons exemplaire de son amour.
    Pour moi personnellement c’est une grande école, parce que j’y découvre et j’apprends.
    Je prends certains d’entre vous en secret d’admiration comme professeurs.
    Mais sachez que Personne a réussi avec moi ou que personne n’a jamais réussi.
    .
    Si vous aimez Personne, respecter sa loi. Nous sommes frères et sœurs sous son toit.
    .
    Merci @Poetiste et Boris lesoir pour vos interventions en faveur de Personne et du Journal.
    .
    @Alain Benajam dit :
    28 décembre 2012 à 18 h 59 min
    Hypatie D’Alexandrie réincarnée en Personne, possible tout à fait possible.
    Oui monsieur, fort possible, et je suis de ceux-là qui y crois et je vous en remercie.
    .
    Dame Rêvolta, je me joins à tous pour votre retour et je vous en conjure vous aussi.
    .
    Je me dédie celle-là,
    « Connaître son ignorance est la meilleure part de la
    connaissance. »
    de Proverbe chinois

  • avatar
    moderato cantabile

    @Ashitaka l’enfant sauvage dit :
    30 décembre 2012 à 23 h 33 min
    « Désolé Cantabile de te contredire, mais dans l’histoire sans fin, la « princesse » ne sauve pas le monde, elle fait partie du monde et a besoin d’un enfant pour lui donner un nom et recréer avec les rêves de cet enfant ce monde qui finit par disparaître parce que les Hommes (avec un H majuscule, donc tout sexe et tout âges confondu) ne rêvent plus. Et c’est la le message que j’y vois principalement, le reste est superflu. »
     
    Ce n’est pas à vous de me contredire, voyez-vous? J’ai déjà assez de le faire moi-même.
    « trompe-toi toi-même » est la première conscience.
    Car…
    Se trompant, on peut tromper les autres et comme je disais à redredsir selon deux chemins celui de la bonne ou celui de la mauvaise foi.
     
    Bigbang veut de l’humour, là encore, l’humour sert aussi à tromper, il n’est pas un absolu à lui seul, il est un outil de manipulation, puisqu’il est un outil d’information avant d’être de communication.
     
    Vous vous êtes contrarié par mes propos? Je n’y peux rien convenez-en.
     
    Puisque Bigbang aime bien l’humour et qu’il y a toujours un vent de changement (ce qu’on appelle les bonnes résolutions) dont ce que vous avez souhaité, écoutant Julio Iglésias, il est marrant :
     
    Julio Iglesias — Je n ai pas changé
    http://www.youtube.com/watch?v=pKkzsoD8wm0
    « Ce n’est pas parce que vous savez
    Que c’est la terre qui tourne autour du soleil
    Que vous avez plus de chance de vous faire entendre…
    Les yeux continueront de voir le soleil rôder autour de la terre.
    Car les illusions sont tenaces. »
     
    Mon compagnon me disait hier soir que Personne est très courageuse. Je ne pouvais, satisfaite de sa remarque, que lui reconnaître sa raison.

  • avatar
    moderato cantabile

    André dit :
    31 décembre 2012 à 4 h 09 min
    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/12/la-fille-dalexandrie/comment-page-21/#comment-22193
     
    poétiste et Tony décompresse l’atmosphère
    Hôtel Du Nord (1938) – « Atmosphère » scene with Arletty
    http://www.youtube.com/watch?v=6DKI0EP-RMA
     
    « ça ne sert à rien de prendre de bonnes résolutions, appliquons d’abord les anciennes! » c’est une citation de Nietzsche un soir de nouvel an à un moment où il était heureux ce qui fût plutôt rare.

  • avatar
    poetiste

    Mots et maux en errance.

    Nous sommes à l’aube du troisième millénaire, en l’an deux mille treize ; on frappe à la porte de l’info scénario, Quelqu’un va ouvrir.
    C’est un pèlerin, un gueux hors de son temps, passé d’esclavage en chômage et vice versa, ballotté en la grande jungle du profit et de la croissance des uns pour la décroissance des autres. Il a l’air complètement ébahi.
    Mais cette maison est vide, pas un meuble, même pas de télé, où suis-je tombé se dit-il, ça demande des explications. Il n’y a donc personne ici ?
    Le portier : Vous ne croyez pas si bien dire l’ami, ici est la maison de « Personne », voyez comme c’est clair, transparent et bien rangé.
    Le visiteur : Mais de qui sont ces tableaux riches en couleurs sur tous les murs ?
    Le portier : Je viens de vous le dire de « Personne », c’est son nom et je ne vous dirai pas à quel point c’est quelqu’un. Ces tableaux si beaux sont des textes et vidéos qui se sont mutés en œuvres d’art, vous entrez en quelque sorte dans un musée des beaux arts.
    Le visiteur : Si c’est un musée je présume qu’il n’y a rien à y rajouter, qu’il suffise de visiter.
    Le portier : Détrompez-vous, ici c’est un peu l’auberge espagnole, vous pouvez y apporter un tableau qui magnifiera un peu plus la collection. Ce site est appelé à se remplir comme le tonneau des Danaïdes, c’est une œuvre vivante, dynamique, les idées arrêtées et affirmations péremptoires y sont mal venues.
    Le visiteur : J’ai pas mal de choses à dire, à exprimer, croyez-vous que j’aurais ma place dans ce palace ? Mes mots et mes billets y seraient-ils sublimés ?
    Le portier : Oh, là, doucement ! Cet endroit n’est pas de la télé réalité, une foire d’empoigne pour réjouir des voyeurs qui se complaisent en un égotisme très partagé. On a déjà parlé de l’ego ici, on ne lui a pas encore réglé son compte mais c’est en bonne voie.
    Le visiteur : Si j’ai bien compris, en entrant ici je devrai me débarrasser de tous les clichés qui me collent à la peau d’une société démocratique en perte de vitesse pour cause d’excès de vitesse dans ses agissements mercantiles ?
    Le portier : Oui, Monsieur, votre conscience vous demandera de participer à une œuvre d’art, une manière de voir les choses différemment, vous entrez ici dans la gratuité : rien à vendre, rien à acheter, il ne vous reste qu’à offrir en cette oasis.
    Le visiteur : Que diantre pourrais-je bien vous offrir, je n’ai rien que mon baluchon, je suis errant, pauvre et blessé, la démocratie m’a tué, ne m’a pas appris à me dépasser, je ne suis pas un héros, comme dit la chanson.
    Le portier : ne vous inquiétez pas, les tableaux de « Personne » sont tellement pertinents et beaux que vous serez tenté de leur rendre hommage en vous débarrassant de ce complexe d’infériorité, du complexe de persécution et j’en passe.
    Le visiteur : J’ai envie de vous faire confiance car vous me proposez un effort, pas le paradis à crédit pour me mettre un fil à la patte, vous n’êtes pas diabolique.
    Le portier : Eh bien, entrez l’ami, soyez le bienvenu, je vais vous présenter à la reine des abeilles qui fournit une gelée royale incomparable. Ce nectar vous donnera des forces pour affronter toutes vos tribulations en ce monde.
    Le visiteur : j’ai entendu dire que ça remuait fort dans les calebasses, parfois, dans cette maison et que les vieux démons de la susceptibilité, de l’affirmation, pouvaient se réveiller.
    Le portier : Hé ! Le JDP est un laboratoire et dans ses arcanes, l’alchimie n’a pas encore découvert la pierre philosophale pour la transmutation du plomb en or. Nous entrons ici avec la tête trop pleine, comprenez-vous ? Nous oublions l’œuvre d’art en nous qui ne peut être sans la bonne volonté d’offrir par amour du prochain et non de convaincre.
    Le visiteur : Vous avez l’air d’être bien au courant pour un simple portier, de tout ce qui est complexe et compliqué.
    Le portier : Non, vous n’y êtes pas : ici la reine n’est pas au dessus du sujet et le sujet pas au dessus de la reine, s’il rend hommage à la gratuité de son royaume. N’entrez pas ici en vous compliquant l’existence : relax max, on se détend.
    Le visiteur : mais vous quel est votre rôle, qui êtes vous ?
    Le portier : Je ne suis pas le portier, je suis fou. Oui, fou de la reine et si je fustige les vassaux, je m’en prends plein, ne m’enviez pas visiteur. Allez entrez !
    « Ô mes pauvres amis, si la vie est courte et la mort éternelle, réveillons-nous et allons hop ! Allons faire des choses folles et héroïques. »
    de Manuel da Fonseca
    Citations sur « evene ».

  • avatar
    le grand jeu

    J’ai connecté moi dans l’ordinateur,il a pas eu peur dit RRS, pas mal celle là, un allié né par chance de l’histoire et des histoires.
    Jeu lit beaucoup d’inquiétudes, de toutes sortes,dans cette nuit,en fait tout continue, ainsi soit elle dans cette église qui rêve elle. C’est toujours notre sainte mère pour nous les hommes, cette boite de Pandore, la femme est toujours surprenante dans sa foi décousue téléguider par son tsunami interne d’amour pur.La mère courage est tenace et c’est une étoile qui tisse et ne se défile pas.
    A 11 min la reprise qui me fait monter les larmes aux yeux entre la réalité et son interprétation musicale,quelle symbiose grandiose!
    Music Lovers, music de l’émotion et de l’élan live amoureux, que le maître de musique juif DÉTESTE en son fort intérieur mais applaudit en public, charme et froideur chez ces gens là.

    http://www.youtube.com/watch?v=_vNUZ0f4zcI

    PS j’ai noté un petit problème technique quand on change de page pour chercher les commentaires: error server apparaît quelques fois depuis quelques jours..

  • avatar
    Samouraï ancolie

    bonne et heureuse année a PERSONNE et a tout le monde

    je n attendais plus rien

    je n attendais personne

    mais avant de baisser les bras

    je les ai ouvert une dernière fois

    et j ai vu j ai vu la lumière

    d abord dans les yeux de Jeanne

    tout petit bout de femme

    petit morceau d amour

    au regard de velours

    et j ai ouvert mon coeur

    pour elle pour vous

    pour tous ceux que j aime

    pour les joies pour les peines

    pour la vie elle meme (‘m aime)

    et je continuerais a grandir avec vous

    comblée par tant d amour (amis)

    vous me donnez des ailes

    merci a tous! je vous aime

  • avatar
    Pascal

    @ Bad
    J’aime bien votre histoire à suivre.
    .
    @ André
    « Je suis obligé de vous dires de source véridique, que en ce moment même que des rois mages du savoir de ce monde sont en chemin pour le Journal. Oui, ils ont confirmé leur curiosité d’y venir sérieusement. Nous sommes présentement au tournant de l’histoire, de ce millénaire de l’humanité et de ce Journal. »
    J’aime bien cette « image »,le reste de ce que vous avez écrit aussi. Comme qui dirait, je « plussoie ».
    .
    @ Poetiste
    « Faisons-nous plaisir, crénom d’une pipe en bois avant que je ne casse la mienne. »
    J’espère que tu as la santé ? En tout cas, tes mots l’ont toujours.
    .
    @ Bigbang
    Vous aviez juste oublié le l à la fin de l’adresse, il me semble. Il s’agit bien de ce poème ? : http://www.lespoetes.net/poeme-DIFFERENCE-2186.html
    .
    @ Ancolie
    Merci, et pareil.
    .
    Et tant que j’y suis…
    .
    Bonne année aussi à tous.
    .
    Une année s’est écoulée comme une galaxie qui tourne,
    Une année s’est écoulée avec son lot de tragédies et de « petits riens »
    Qui dans des abimes vous font tomber ou au ciel vous transportent…
    Elle s’est écoulée en long fleuve pas tranquille, sans ristourne
    De ce temps qui inspire et soupire, nos vies entre ses et nos mains.
    .
    Une année s’est écoulée comme une ronde qui tourne,
    Une année s’est écoulée avec ses éternités qui fondent ;
    Nos routes, nos claviers, nos mots s’y sont croisés au-delà des horizons ;
    Des indignations, des coups de gueule, des silences, des envolées, des rires partagés… ;
    De ses instants qui se renouvellent comme une nouvelle année.
    .
    Une année s’est écoulée, une autre frappe à la porte
    Et va la « remplacer », ou plutôt en faire la continuité…
    Amener à ces lendemains inconnus toujours emplis
    De surprises à démailloter, à découvrir pour le meilleur
    Et… le moins meilleur… Ça y est, ça va être la nouvelle année…
    .
    Les heures, minutes, secondes s’égrainent… symphonie
    Du temps… Une horloge, une source et son tourbillon, une mer qui meurt,
    Dans bouts de ciels étoilés naissent, en filantes s’enlacent
    Laissant traîner le chemin rêveur : fil où tout se rejoint,
    Où nous pourrions nous y pencher depuis le souffle retenu du Hors Temps…
    .
    Les cotillons s’alignent, les bougies flamboient… passent
    Sur la table les mets et les victimes de l’année… en oraison tout revient,
    Puis tout est consommé… Construction perpétuelle en élan, sans faim,
    Où s’ouvre le coeur, s’offre un sourire, une main, du pain, valse pimpante, frisson de peau…
    C’est tout ce qui est à souhaiter chaque fin d’orbe pour les nouveaux…
    .
    Une année s’est écoulée comme une belle bleue qui tourne,
    Une année s’est écoulée avec son lot de tragédies et de « petits riens »…
    Des bougies se sont éteintes… Chez les réveillonneurs, les dernières bouchées s’enfournent…
    Des bises en dessert… comme si s’inaugurait l’ouverture de la vanne en fin,
    Laissant l’eau suivre le cours du tronçon prochain…
    .
    Au fil des jours qui vont composer la fresque : bonne santé,
    Meilleurs voeux et tout ça, et tout ça je vous souhaite…
    Que vous ayez la force de poursuivre vos rêves, votre voie,
    Puissions-nous trouver un certain accord et le jouer dans une entente
    Qui effacera les traces des cratères et de différentes misères,
    Qu’en vos corps les bonds soient grisés à s’envoler sans brûler,
    Que sur votre lopin d’univers la cohorte soit en relative « paix »…

  • avatar
    Bad

    Elle laissait la tendresse entrer en elle et le remerciait de tout ce qu’il lui apportait de belle vie.
    (à suivre)
    Bad »
    (suite)
    Dès qu’Amadeus eût terminé la soupe, il s’affaissa sur sa chaise, pour se reposer, releva les yeux vers sa maman et dès qu’il vit qu’elle le regardait, se mit à sourire délicieusement. Ses deux là n’avaient que faire du monde entier, les moments où ils vivaient, étaient faits de regards, d’attentions, de doux effleurements comme on n’ose pas abîmer l’être aimé. Ils avaient appris à ne jamais mettre un mot plus haut que l’autre pour ne pas se blesser bien plus que le fait un couteau. La maman avait demandé cela à Amadeus dès qu’il sentait qu’elle se mettait en colère injustement, qu’elle élevait le ton qu’il ne fallait.
     
    Elle avait confiance en l’intuition de l’enfant de reconnaître la bonne volonté, d’éloigner la méchanceté. D’ailleurs fût très étonné de ses demandes de sa maman car il l’avait toujours connue calme, sage, aimable et douce. Bien sûr, elle était ferme sur certains points qu’Amadeus avait compris fort tôt et qu’il respectait par amour de sa maman d’abord, par amour du beau ensuite. Car, pour le peu de temps que sa petite vie a commencé, Amadeus est bien capable de se souvenir qu’à aucun moment elle n’a haussé la voix pour lui dire fort justement ce qu’elle pense des petites bêtises qu’il faisait et qui embêtaient.
     
    Repu Amadeus se mit à se frotter les yeux. Le ciel noir était clair. D’une lune dorée aux éclairs jaunâtres paisibles qui enfouissaient toute la salle à manger.
    La maman savait le petit rituel d’Amadeus. Il allait se lever après avoir demandé la permission puis se rendre, dodelinant, au bord de la terrasse, sans y poser un pied, juste à la fenêtre de la veranda. Puis admirer le ciel en commençant toujours par la lune s’inquiétant à chaque fois de son abasence ou de sa tristesse puis les étoiles et finir par le noir.
    – Maman! La lune est belle. Elle brille fort et penche encore la tête. Il y a quelques nuages qui passent.
    – Tu vois son visage?
    – Oui, comme un oeil et le coin d’une bouche droite.
    – Ce doit être un beau spectacle.
    La maman aimait qu’il décrive seul son spectacle en création pour ne rien influencer.
    – On dirait qu’elle est un peu triste?
    – Tu es sûr. Peut-être simplement un peu fatigué?
    – Je n’y avais pas pensé. Mais tu crois que c’est un travail fatiguant de se montrer dans le ciel?
    – Elle seule peut te répondre, moi, j’imagine que c’est fatiguant, surtout que ça fait longtemps qu’elle aide à éclairer les rues par exemple.
    – C’est vrai!
    – Je ne sais si c’est vrai mais c’est une réalité. Je dois te dire aussi que la réalité n’est pas toujours vraie.
    – Comment tu le sais?
    – C’est un camarade poétiste qui le répète inlassablement.
    – ça veut dire quel monde est compliqué?
    – Le monde, non! Tu regardes la lune et tu ne la comprends pas mais tu la ressens. Le monde n’est pas compliqué, l’humain c’est le contraire.
    – C’est compliqué, ce que tu dis!
    – Tu as raison mon bonhomme mais tu vois bien que la lune te parle, tu l’écoutes. Et que vois-tu d’autre?
    – Le ciel est tout noir, avec des nuages qui s’éclairent un peu et pas loin de la lune une grosse, grosse étoile qui attend. Je n’en vois aucune autre.
    – C’est surprenant ce manque d’étoiles. Elles sont des milliers de millions en principe.
    – Comment on les compte?
    – Disons qu’elles comptent pour nous!
    Amadeus savait que sa maman était spéciale parce qu’elle ne parlait pas toujours comme les autres mamans. Il le savait à force de côtoyer les enfants de l’école et d’entendre les histoires. Tout ce qu’il savait est qu’elle parle doucement, toujours. Et quand il ne comprenait pas, il se disait que sa maman avait raison et qu’il comprendrait plus tard. Il préférait que ses paroles lui fassent du bien, rien que par la douceur de la voix, comprendre un jour mais savourer à l’instant son bien-être quand maman lui parle.
    – Pourquoi fait-il noir?
    – Un légende indienne raconte que Manitou voulait que les individus aient connaissance de la lumière et de l’ombre.
    – Tu veux dire la lumière et la nuit?
    – Oui, la nuit pour montrer qu’il est difficile d’avancer et le jour que l’on vit mieux, que l’on voit mieux les dangers.
    – J’avais un peu peur la nuit et plus maintenant quand tu es là. Manitou c’est bien le dieu des indiens?
    – Oui!
    Amadeus avait peint dans la tête les images du ciel comme « mêmepasmoimême »
    pour s’endormir ensuite tranquillement en y repensant.
    – Allez Amadeus, je t’amène faire dodo!
    Amadeus se retournait et tendait la main, un peu molle de fatigue, à sa maman qui ne se lassait pas de caresser et sentir la petite peau angélique tout en chemin vers la chambre où le lit attendait patiemment le petit homme.
    Amadeus savait et ne demandait pas de reste.
    (à suivre)
    Bad »

    @poétiste,
    Quelle belle histoire d’amour vous venez d’écrire! Très belle d’être aussi édifiante!
     
    Désolée, je ne peux m’empêcher de penser à
    Barbara – Ma Plus Belle Histoire d’Amour
    http://www.dailymotion.com/video/x5ezp2_barbara-ma-plus-belle-histoire-d-am_music#.UOF0R3c38QQ

  • avatar
    poetiste

    Grand jeu sincèrement.

    Grand jeu dit, le JDP, ce n’est pas une église, c’est un salon littéraire ouvert à tous et « Personne » notre Madame de Récamier moderne, n’est pas Pandore. Tu confonds les mots et les maux.
    « Personne » libère les mots, le langage et le tien en particulier pour que tu en arrives à cet éloge pour elle. Une reine plutôt qu’un roi, c’est plus affriolant pour les courtisans, non ?
    Tsunami d’amour pur, que voilà une proposition renversante ! Quelle poésie ! Mais foi « décousue », là, parfois, par mauvaise foi, tu files un mauvais coton.
    Je vois que tu viens tout doucement au matriarcat, tu es beau joueur face à l’efficacité des femmes en tout ce qu’elles entreprennent.
    Encore un point commun entre nous : je suis féministe et j’aime Tchaïkovski, c’est dire si j’exulte à entendre et à voir Hélène Grimault en jouer. Et quand à la fin du concert elle dit à l’auditoire : prenez soin les un des autres pour prendre congé, je me dis que seule une femme peut oser ça. Combien d’hommes cachent leurs sentiments, restent sur le bord du plongeoir.
    Ah ! Ce vieux machisme de l’homme de Cro-Magnon pudique de toute sensibilité ! Et voilà que tu parles de larmes aux yeux ? Mais vous pleurez, Milord, ça j’l’aurais jamais cru.
    Pas de doute, on va se le faire ce pot ensemble un de ces quatre, tu gagnes vachement à être connu. Salut camarade !
    NB : Madame de Récamier ; Hypatie, Petit jeu : A qui pourrait-on encore comparer notre muse ?

  • avatar
    marc

    L’homme doit protéger la vie, tu es la vie
    je t’aime et je te respecte en tant que tel
    notre terre, c’est notre vie.
    Tu es la mère, le fille, la soeur, l’âme, que je protège.
    rien ne peut troubler l’immensité de l’amour.
    rien ne troublera nos vies.
    Aujourd’hui la vie m’habite et je suis de la terre, une petite motte de terre
    mais je ne fait qu’un avec elle, rien ne peut m’arriver qu’il ne me soit déjà arrivé.
    continues le chemin de nos pères et mères sur cette terre si belle
    Le soleil le matin et le soir
    la lune qui brille dans l’océan des étoiles
    je t’aime, tu es la terre, ne l’oublies pas.

  • avatar
    Bigbang

    @Pascal Merci. Oui c’est bien ce lien. Pardon pour l’erreur, cela donne un sentiment de gachis, d’inutilité, bref, il n’est pas bon de rester sur un échec. En fait, je ne l’ai découvert qu’en tapant sur google les mots « discordance et poême ». Je ne le connaissais pas avant, la curiosité a du bon.

  • avatar
    le grand jeu

    Schopenhauer que jeu survole en ce moment, dit:
    « le génie de l’espèce est un industriel qui ne sait que reproduire ….Les femmes sont ses complices…Peuples de galantins que vous êtes, dupes innocentes qui croyez en cultivant l’esprit des femmes les élever jusqu’à vous, comment n’avez-vous pas encore vu que les reines de vos sociétés ont de l’esprit souvent, du génie par accident, mais de l’intelligence jamais…
    J’ai soixante dix ans et plus, et si je me félicite d’une chose, c’est d’avoir évité le piège de la nature: voilà pourquoi je ne me suis jamais marié »

  • avatar
    Tony

    Bigbang
    Il n ya pas de vrai échec , seulement des erreurs , des leçons non apprises !
    et l’ échec ses quand on les dépasse pas le cul a terre , qu on passe et rapace sans arrêt et ou qu on s arrête devant les même mur de poussières !

    L ‘ échec est mat quand la partie est fini …

    Schopenhauer na pas tout vue et conne nue , il a surtout lu , il n ya pas de véritable piège dans la nature , c ‘est une école , s’ il avait voulue apprendre encore plus , le couple est une obligation de communication , les livres dans lequel il a fait des thèses vienne de la nature , des arbres , il font partie de la com , savoir lire entre ligne est un art , on y arrive pas toujours mais il faut s essayer , s épargner des souffrance ses une forme de peur , donc de souffrance , l ‘échange ses pas pratique mais ses aussi un plat rhétorique a cuisiner , apprendre la théorie ses sympa mais dommage pour la pratique
    enfin je vais pas le juger car son chemin c ‘est fait comme il devez être fait , entier , complet , amenant sa pierre a les dit fils !!

    Georges tu zib mon vieux , ses soit oui soit non , fait pas semblant de ne pas con prendre , de m ‘ignorer et d endormir ou alors tu parlez uniquement a notre hôte mais alors pourquoi ne pas lui dire en mp ?
    lance pas des défi si tu n ‘ est pas capable de les relever tu peut tomber sur un idiot prêt a les assumer ,ou alors cite qui tu vise , ses a elle que tu t adressez ? pas a l ensemble il me semble …
    pourtant tes le premier a crier plus de priver mais oui publique
    mélenchons nous mouhahahaha charlot .

    Changer le monde ses changer son monde con crée , je te propose de changer celui de gens qui n on pas ce pouvoir actuelement pour ce prendre par la main , de crée d inventer des outils pour ce faire , pas uniquement d ‘ être spectateur et de crier que tout va mal
    je suis déçu mon frère , je disez a Titi tu va pas le supporter ses un soralien et dieudoniste , le genre qui nous faut pour avancer sur plusieurs sentiers , 2 crèmes qui n on jamais connue la misère mais qui ce permette de la ramener sans arrêt en parlant des autres comme des veaux ou moutons parsqu il veulent voir d autre mode , mondes , et qui en plus font la manche pour leur églises , il sauter au plafond QUOI SORAL et Dieudo les nègres a Lepen ?
    et il me dit ok si tue en rie ses que sa va le faire et paf je m en rend compte que ses de la pisse de chats maux tes histoires
    un coup de la flute un coup du violon de la pure communication privatisez tes chansons , qui veut mon poissons ? allez allez pas cher par Ordralfabetix dans le désordre qui veut mon poisse caille …
    rien de nouveau sous le soleil de ce coter la .

    Tient cadeau
    http://www.tetu.com/actualites/international/pour-desigual-cest-le-bon-moment-pour-diffuser-notre-pub-lesbienne-en-france-22682#.UOL60prIajF.facebook
    de la Lesbienne , fait tourner a tes potes ..
    On est envahis mais ou sont les valeurs ??
    Sa ce reproduit pas en plus de sa , ses des gêne et actions spontané ses tout ……

    Scandale de Nice
    Trois policiers de Nice ont été condamnés vendredi 30 novembre 2012 en appel par la cour d’assises du Rhône à trois à cinq ans de prison avec sursis pour un viol en 2010 . Un point de non-retour a ainsi été franchi
    https://www.facebook.com/notes/printemps-fran%C3%A7ais/scandale-de-nice-bilan-%C3%A0-j30/325580687550717

    objecteurs de conscience
    http://www.youtube.com/watch?v=dL5s8OKHzcM
    Encore des pédés

    Poissoneur des Lilas
    http://www.youtube.com/watch?v=HsX4M-by5OY
    Frais pas vrai …
    Relou encore un juif et leur obsession du billet et des ptits troues

  • avatar
    Moncef Arfa

    Lire; c'est se laisser vivre, rêver , c'est voyager au delà des mers c'est surtout apprendre la sagesse…

  • avatar
    Moncef Arfa

    C'est pitoyable de constater comme l'enseignement est devenu obsolète en Tunisie , à l'époque de Bourguiba c'était une grande priorité ; avec la gouvernance du régime Ben Ali ,l’éducation en a pris un coup , déjà le président lui même est arrivé a falsifier ses années d'enseignement à ce qu'il parait il n'a même atteint le baccalauréat, c'est juste pour vous dire comment l'enseignement à commencé à dépérir ; aujourd’hui avec ce gouvernement illégitime à majorité islamiste nous avons compté une centaine de mille jeunes qui quittent les écoles et qu'on les motivent beaucoup plus à apprendre le coran dans les kottebs (écoles religieuse pour les abrutir d'avantage et ainsi un nombre croissant de crétins pour élire ces satanés islamistes aux prochaines élections qui au demeurant reste une vraie catastrophe pour la Tunisie .

  • avatar
    Cyril Delacour

    Tara, philosophie de l’infini transmise par des griots maliens : « La vie – c’est connu – ne dure qu’un instant. Si tu ne sais la grandir, ne la réduit pas. Si tu ne sais la respecter, ne la ridiculise pas. » – Aly Diallo – La révolte du Kòmò


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER