Des millions de délaissés : émoi, aime-moi et moi ! 78


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Il faisait froid... c'était peu avant minuit
Je remontais la rue Mouffetard quand je l'aperçus..
Au pied du mur il était assis
Il leva les yeux et me sourit...
Il a toujours été là, ce sans abri
Mais cette nuit... tous les deux nous fûmes surpris
Par un étrange sentiment de déjà vu
Peut-être l'incongru de nos deux vécus
Je ne l'ai pas connu...il ne m'a pas connue
Mais nous nous sommes reconnus
Comme deux inconnus mis à nu
Parce qu'ils vivent dans la même rue
Entre quatre murs pour l'une
Aux quatre vents pour l'autre
Un instant de toute intensité entre deux existants qui ignorent pourquoi Il en est ainsi et ne peut en être autrement.
La fragilité, la précarité, la pauvreté de notre condition... peut-être ?
J'ai beau être nourrie, logée et chérie
Je ne pus m'empêcher de ressentir
Une certaine proximité avec cet homme sans intimité
s.d.f. comme il dit, et qui incarne à lui tout seul,
Tous mes griefs contre la banalisation de ce mal social
Je me sentis tout aussi abandonnée
Ni pitié, ni empathie
Ce fut comme un éclair de lucidité
J'y voyais soudain plus clair dans cette épaisse obscurité
Et le réel me devint insupportable... inacceptable
Je l'ai invité aussitôt chez moi
Pour y passer la nuit... toutes les nuits.
Il refusa avec un soupçon de majesté
Il eut peur... mais de quoi ?
Il préférait son sort à mon confort...
Et ne voulait l'échanger pour rien au monde...
Parce que cela faisait partie de son odyssée,
De son échappée... belle
De son bras d'honneur au mutisme de son prochain.
Je ne pus m'empêcher de lui poser cyniquement la question :
S'il ne trouvait pas bizarre de me voir insister à ce point
Pour l'embarquer dans mon pied à terre...
Il me répondit sans malice qu'il n'est pas du tout étonné...
Parce qu'il est persuadé d'être... l'homme de ma vie
Je ne sais pourquoi, je fus bouleversée
Comme s'il m'avait révélé... la seule vérité vraie :
"Reconnais-toi toi-même"
Sur le champ, je n'eus, ni cette reconnaissance, ni cette intelligence...
Après, je l'ai regretté comme jamais
Parce qu'il était bel et bien, l'homme de ma vie
Le lendemain, le SAMU a retrouvé un corps gisant par terre
Mort de faim et de froid... c'était lui...
Non... je ne vous raconte pas d'histoire
C'est à moi que je la raconte !

 

Share Button


78 commentaires sur “Des millions de délaissés : émoi, aime-moi et moi !

  • avatar
    chequexpire

    Bonjour à toutes et à tous,

    Tony, depuis des années déjà, je réfléchissais au logement en attente qui éviterait que des sdf se retrouvent à subir la promiscuité, l’anonymat et la violence des centres d’accueil.
    Il serait bienvenu que ceux qui disposent d’une chambre d’invité disponible s’associent à d’autres particuliers volontaires pour créer une chaîne de solidarité plus personnalisée à l’endroit des mal logés ou sans logis provisoires/de longue durée.
    Les modalités d’accueil sont encore à penser : secourir autrui, ok, mais pas au détriment de sa propre sécurité… la bienfaisance n’est pas naïve.

    Une initiative que j’ai particulièrement apprécié : des personnes âgées louant une chambre pour des étudiants en échange de leur présence et de menus services.

    Un couple parmi mes connaissances, lui médecin, elle, professeur de svt, a gracieusement laissé un studio dont ils sont propriétaires à la disposition d’étudiants démunis.

    Je tenais à m’excuser auprès de toute personne qui s’interrogerait parfois sur mon absence de réaction à certains billets ou commentaires ou événements festifs (anniversaire, naissance,…) : je suis très prise et en même temps je tiens à demeurer maîtresse de mes réactions. 🙂

    Pour ceux qui connaissent le Lieutenant X (bibliothèque verte), il prête à son héro Langelot cette devise : « solitaire mais solidaire ».

    Bonne journée à toutes et à tous.

  • avatar
    Tony

    Bonjour , oui je voit ou vous voulez en venir , en faite ya des groupes sur farce bourg ou des gens propose et ce propose a ce genre ci :

    https://www.facebook.com/groups/115.DU.PARTICULIER/

    https://www.facebook.com/groups/aide.soutien.groupe/

    Vous avez aussi la nourriture Partager
    https://www.facebook.com/groups/368644216535767/
    on sait que les dominants n ‘aime pas la gratuité ses leur talon d ‘achile de ne pas avoir de main prise sur les Citoyen »es » , le système actuel de lutte des places tient énormément grâce a l’ argent
    pour ma part je suis pour la gratuité pour le vital , nourriture , eau , énergie , santé , instructions voir transport le reste ses du sport pour ceux qui veulent continuer les lois de la jungle et leurs règles bien établie
    trouver une forme d ‘équilibre n ‘est pas choses facile dit même utopique dans un monde ultra conditions né »es »
    http://www.youtube.com/watch?v=pYrN9nxI0gM
    bien dans sa bulle apprendre a funambulez

  • avatar
    chequexpire

    Bonsoir Tony,

    J’ai complètement craqué pour la chanson que vous aviez postée :

    http://www.youtube.com/watch?v=ecMRNQofIrA

    Je comprends quelques bribes de paroles, ça parle de demande d’amour de Dieu.
    Si quelqu’un à la traduction entière des paroles, ce serait très aimable de me la fournir… ça me prendrait du temps de m’adresser à mes amis d’origine arabo-musulmane ou alors… LOL… ils pourraient croire que je vais changer de bord !!! 🙂

    Je vous rejoins complètement pour la gratuité des éléments nécessaires aux besoins vitaux humains… la Terre est assez riche pour nourrir tous les êtres et le monde d’aujourd’hui dispose des technologies suffisantes pour encadrer la distribution des ressources. Le souci demeure la cupidité et l’égoïsme des uns et des autres.

    J’ai un penchant pour une révolution par l’amour et la douceur en étant bien consciente, hélas, de la présence des prédateurs. Avec ceux-là, si aucune négociation n’est possible… je laisse à ceux dont c’est le « métier » de les passer au fil de la lame.
    Chacun dans son rôle en ce bas monde : je préfère celui de sauver des vies, car celui qui sauve une vie, c’est comme s’il a sauvé l’humanité entière.

    Dans tous les cas, noblesse et grandeur d’âme obligent, ne jamais se rabaisser à user des mêmes armes que les infâmes.

    Cordialement

  • avatar
    Tony

    lol
    elle n est pas de moi , je n est fait que la recoler , c ‘est Virginie qui l ‘avez poster mais maladroitement on ne pouvez que la lire quand re copiant le lien dans l adresse, peut être que notre hôte serrez traduire elle lol ? va savoir !
    Virginie dit que c ‘est : » plus prés de Toi mon Dieu » en arabe lol

  • avatar
    Tony

    Un certain jour, une femme a aperçu un mendiant, assis sur un trottoir dans la Rue..
    Elle s’est approché de lui et comme le pauvre est déjà habitué à être humilier par tous, il l’a ignorée..
    Un policier, observant la scène, s’est approché :
    – Il vous importune ?
    Elle a répondu :
    – D’aucune façon, j’essaye de l’emmener jusqu’à ce restaurant, parce que je vois qu’il a faim et il est même sans forces pour se lever. Vous la Police m’aideriez-vous à l’emmener jusqu’ au restaurant ?
    Rapidement, le policier a aidée le pauvre homme, même comme sa, ne voulait pas y croire que cela pouvait arriver!
    En arrivant au restaurant, le serveur, qui est allé les aider, dit sans aucune réaction :
    – Excuser moi Mme, mais il ne peut pas rester ici. Il va faire peur à mes clients!!!
    La femme vexée, a soulevé les yeux et dit :
    – Vous savez que l’énorme entreprise là en face, trois fois par semaine, leurs directeurs viennent ici avec des clients, et qu’ils viennent pour faire des réunions dans ce restaurant ! Et je sais combien d’argent ils vous laissent ici, et c’est ce qui maintient ce restaurant. Et je le sais car, je suis le patron de cette entreprise. Alors je peux faire le repas ici, avec mon ami ou non ?
    Le serveur a fait un signe positif de la tête, le policier qui observait la scène a été stupéfié, et le pauvre homme, très émus à ce moment la, laissa coulé une larme de ses yeux.
    Quand le serveur, a reculé, l’homme a demandé :
    – Merci Mme, mais je ne comprends pas ce geste de bonté.
    Elle lui prit les mains et lui dit :
    – Tu ne te rappelle pas de moi, Jean ?
    – votre visage me dit quelque chose – a-t-il répondu – mais je ne me souviens pas d’où.
    Elle, les larmes aux yeux, dit :
    – Il y a certains temps, moi à peine formé, je suis venu dans cette ville… Sans aucun argent en poche… j’avais très faim, je me suis assise à cette place ; car j’avais un entretien d’embauche dans cette entreprise, qui aujourd’hui est mienne,
    Quand s’est approché de moi, un homme, avec un regard généreux. Tu te rappelle maintenant Jean?
    En larmes, il affirma que oui.
    – À ce moment-là, vous travailliez ici. Ce jour-là, j’ai fait le meilleur repas de ma vie, parce que j’étais très affamé et même sans forces. Chaque minute, je vous regardai, parce que j’avais peur de vous nuire, parce que j’était là à manger gratuitement. C’est quand j’ai vu, que vous preniez de l’argent de votre poche et que vous le mettiez dans la boîte du restaurant. J’ai été abasourdie. Et je savais qu’un jour pourrait vous rendre l’appareil. J’ai mangé et je suis allé avec plus de forces à mon entretien.
    À ce moment-là, l’entreprise était toute petite … j’ai été accepté à l’entretien, je me suis spécialisé, j’ai gagné beaucoup d’argent,
    J’ai fini par acheter certaine action de l’entreprise et finalement, je suis devenue la patronne et j’ai fait de l’entreprise ce qu’elle est aujourd’hui.

    J’ai vous ai recherché, mais je n’ai jamais réussi a vous trouvé… Jusqu’à aujourd’hui, et je vous voie dans cette situation. Aujourd’hui, vous ne dormirez plus dans la rue! Vous venez avec moi chez moi… Demain, nous achèterons de nouveaux vêtements et vous travaillerez avec moi!
    Ils se sont pris dans les bras, entrain de pleurer.
    Le policier, le serveur et les autres personnes, qui ont vu la scène, ont été ébahies en raison de la grande leçon de vie, dont ils viennent d’être témoigne!!!
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=174643362731229&set=a.146688958860003.1073741826.146684315527134&type=1&theater
    Moralité de l’histoire :
    Aujourd’hui c’est moi qui suis dans le besoin … demain sa peut être toi!
    Fait toujours le bien … un jour il reviendra en double pour toi

  • avatar
    Muriel Carboneil

    Magnifique encore. Merci Personne! Cette histoire, je l’ai vécue, exactement de la même manière que tu la racontes. Je l’ai invité: il a refusé, n’acceptant au bout de plusieurs invitations qu’à condition qu’on s’installe dehors, dans la cour. Mais pas dedans. Il m’a aussi dit souvent qu’il était l’homme de ma vie, ce n’était pas exprimé de la même façon, lui il parle en vers 🙂 , mais c’est ce que cela signifie. Et à chaque fois cette réalité en pleine face! Nos destins sont liés. Lui n’est pas mort par contre, pas encore 🙂 mais il est toujours là…et bien qu’ayant accepté mon invitation, il n’est encore jamais venu 🙂 Il s’appelle Robert. Merci pour ce billet magnifique <3

  • avatar
    Gaëlle Boutet

    "Je ne l’ai pas connu…il ne m’a pas connu
    Mais nous nous sommes reconnus
    Comme deux inconnus mis à nu

    Je ne sais pourquoi, je fus bouleversée
    Comme s’il m’avait révélé… la seule vérité vraie :
    « Reconnais-toi toi-même » "

    L'évidence entre les sereins dépouillés farfelus !

  • avatar
    Franck Marc Garel

    excellent texte il ne voulut venir chez toi ,car il ne voulait plus revenir dans ce système ou l’humain est prisonnier ,vivre libre vivre libre simplement et dignement !ce foutant royalement du qu’en diras ton !

  • avatar
    Moncef

    Que la Solidarité l’emporte sur l’Indifférence!
    FAITS DIVERS
    Paris: Un SDF de 66 ans meurt de froid dans le huitième arrondissement

    L’homme avait pourtant effectué une demande d’hébergement d’urgence auprès des services de l’Etat…
    Un SDF est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi dans le huitième arrondissement de Paris, indique l’association Les Enfants du Canal. Son corps a été retrouvé sur la rampe d’un parking L’homme serait mort des suites d’un arrêt cardio-respiratoire peu avant 8h du matin. Il avait effectué une demande d’hébergement d’urgence auprès des services de l’Etat.

  • avatar
    Tony

    un amendement pour un dispositif d’accueil en IdFrance sera proposé ce mardi, soutenons-le en signant

    http://www.julienbayou.fr/logeons-les-sdf

    L’abbé Pierre, dix ans déjà

    https://vivre.paris/labbe-pierre-dix-ans-deja/

    suis passez hier place de la république , on avez plein de récup , y avez personne toute la soirée , une association fessez une maraude proche du tromé mais c est tout , pourtant Emmaüs a planter des dixaine de tentes , un vrai village , de loin je me disait enfin il arrive des renfort , tu parle , tout était grillager , sécurisé mais pas un sdf accueillis dans ces grandes tentes planter sur la moitié de la place , décu , encore une fois , des dispositif a la con , qui vont coûter bonbon en plus de sa et ceux qui en on besoin en sont priver , pourtant ils on puber mais s était pas pour abriter , juste puber ! le Dal a lancer une vague de réquisition citoyenne face a la vague de froid , l un des probleme ses que l état et les maires actuellement font des decrée pour ne pas voir des installation pour les hébergement , l étai et la ville de parie on lancer de hébergement pour 80 personnes , 80 personnes , yen a des centaine de milliers a la rue , des villes comme st ouen font c est décrés , mairie orange , centriste , trouduc qui a était quand même jusqu a s assoire sur le droit constitutionnel a tout enfant d être instruit et accueillis a l école , ce mr ne veut plus voir de rooms chez lui , d abord ses pas chez lui en plus il viole un droit fondamental , et personne dit rien , sauf quelques assos , l état qui protège , ne fait rien , ne dit rien , donc ils cons sents ces trouducs , la tourner des grands il saves faire mais protéger les ptits .
    qu on me parle pas de socialiste dans ce gouvernement , le socialisme quand tu a les moyen largement ses pas laissez plus de 30 000 enfant dans les rues , avec leurs maman et darons qui monte des centaines de milliers pour des millions de bâtiment vide , laissez a l abandons , comme les gens d ailleurs , 10 000 enfants on disparue l année dernière , personne ne sait ou ils sont , c est incroyable sa , on sait ou on a planter le dernier robot sur mars , on pourrez trouver l épine d une aiguille dans des botte de foins mais l humain en tel que tel quand il n est pas reconnue comme tel , on s en fout , monde tarés diriger par des tarés avec des tas de tares idéologiques
    bon ba voila s était mon coups de gueule , et viva les réquisitions citoyennes ……….!

    ……


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER