Je suis et je ne suis Personne 147


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Je ne sers aucun parti
Je ne fais partie d'aucun groupe
Je ne revendique aucun courant
Je suis libre comme l'électron
Ni soumise aux événements
Ni éprise de mes propres errements

Comme l'électron
Je suis en suspens ou en surplomb
Par rapport à toute fixation
À toute induction à toute déduction
J'erre... jamais je n'adhère
Je cherche l'heure, pas l'erreur
Je décris le bonheur, le malheur
De celui qui n'a pas d'autre chemin que celui qu'il s'invente
Le navigateur solitaire, l'acteur amer, l'homme à terre
J'annonce et je dénonce
Les cécités de nos cités
Nos impuissances, nos belles espérances
Les affections qui amenuisent nos capacités d'action
Nos complexes... un peu trop complexes
Notre nature dénaturée
Notre culture raturée

Et je m'indigne et je me révolte et je m'explose
À chaque fois qu'on confond les effets et les causes
À chaque fois qu'on fait la plus belle part à la mauvaise foi
Je dis que je suis libre comme l'électron
On me répond que l'électron n'est pas libre
Je surenchéris en affirmant que je suis l'exception
Détachée et sans attaches
Désintéressée et sans intérêt
Finie et sans affinités
Plus libre que l'air
Même si je n'ai pas l'air libre
Je suis et je ne suis personne
Rien qu'un personnage que je façonne
Sans raison apparente
Mais avec une passion évidente
Celle de l'artiste hésitant
Entre se peindre ou se pendre

Non... je ne m'identifie pas à l'électron
Quand je dis que je suis libre
Mais au vide qu'il ne cesse de remplir
Avec son imagination errante et aberrante
Je suis abandonnée, délaissée sans possibilité ni volonté de m'accrocher
Je me suis accordé cependant, un petit sursis : celui de défendre toutes les causes perdues d'avance...
La justice, pour commencer... la justice pour en finir !

 

Share Button


147 commentaires sur “Je suis et je ne suis Personne

  • avatar
    SP

    @Personne

    Merci d’accorder de l’intérêt à mes paroles qui n’engagent que moi.

    En ce qui concerne l’argent, sachez que je hais le capitalisme financier, le néolibéralisme et tout ce qui touche de près ou de loin au paradigme matérialiste.

    En fait, je ne fais qu’expérimenter la réalité virtuelle et qu’observer ses effets sur nous autres, internautes compulsifs. Je ne me formalise jamais ni n’adhère à aucun dogme dont je ne suis pas la cible existentielle. Certains diront que je suis autocentré et alors… Il ne faut jamais nier ce que l’on est. Et j’ajouterai narcissique mais jamais pervers. Je ne juge jamais mais je tente juste de comprendre l’altérité. Pour paraphraser Einstein, – qui engendra un enfant devenu grand mathématicien mais qui fut atteint de schizophrénie – la frontière entre la folie et le génie est très mince.

    Quant à savoir si Nietzsche savait toujours ce qu’il faisait, je ne le crois pas. Pourquoi ? Parce que je pense qu’il se subissait mentalement. Sa misère affective et son apathie pathologique ont altéré sa pensée et notamment son raisonnement. Son complexe de puissance explique en grande partie sa volonté puérile de surpasser ses congénères en leur assénant ses phrases au style alambiqué où il démontre son éloquence formelle. Mais, les philosophes sérieux avouent avoir du mal à lire cet auteur qui n’a jamais su donner une structure didactique à son œuvre qui ressemble plus au délire d’un poète maudit qu’au discours cohérent d’un philosophe.

    Je ne suis peut-être pas toujours conscient des effets que provoquent mes actions ou mes paroles mais je sais au moins pourquoi et pour qui je le fais.

    Bonne nuit Chère Anartiste et faites de beaux rêves !

  • avatar
    Gaëlle

    Salut ici,

    c’est amusant de vous lire en pointillés, ça donne du recul.

    @La Nietzschéenne (‘tain merci pour le pseudo ! Toi tu t’es démerdé(e ? ici on a comme qui dirait un problème d’accord) pour que les gens s’adressent pas trop souvent à toi hein…) : merci beaucoup de m’avoir répondu, j’apprécie d’autant plus que la réponse est rare. C’est vrai que ta façon d’écrire ressemble à celle de Personne. Moi j’aime bien entretenir dans ma tête l’idée que l’on ne sait pas vraiment qui est Personne, Personne c’est personne, pas une personne, peut-être c’est pour ça que ça nous choque de parler d’argent à son sujet, nous voudrions qu’elle soit telle que la poésie la transfigure : idéale, inhumaine, immortelle. C’est encore plus dur pour l’artiste que pour les autres, d’être un homme.

    @SP : c’est beau l’amour qui s’emballe ! Je comprends ton enthousiasme et ta frustration. Tu as beaucoup de chance de pouvoir faire des dons en argent à Personne, je t’envie. Je ne pense pas qu’on puisse être ami avec Personne, ça ne voudrait rien dire, t’imagines : « qui est ton ami ? (ton maître, ton dieu… ?) – Personne ! » C’est beau mais c’est absurde, c’est juste de la poésie. En revanche on peut être amants de la poésie, disciples de l’Art, fidèles au Beau, camarades du Poète ; c’est un peu comme ça que je vois les « anartistes » : un peu ânes, un peu autistes, juste des planqués qui parlent beaucoup derrière leur fb, mais poussés par l’amour de Personne qui les unit à meilleur qu’eux-mêmes. Si l’âne, mauvaise tête, devient un peu anar, quand l’autiste cache en lui un artiste, c’est ptet là qu’elle commence, la Révolution ? Pour moi, je me serais bien volontiers proposée pour ton deal, si je n’avais craint que la banque me bloque les fonds et que je ne puisse rendre à Personne ton don.

    Sur Nietzsche (que je connais très peu, j’avais trouvé beau, dérangeant et mystérieux Le Crépuscule des idoles à 17 ans, mais vraiment difficiles la Généalogie de la morale et la Naissance de la tragédie qu’on devait lire en prépa), je crois que c’est une philosophie qui se sent plus qu’elle ne se comprend. Je découvre en ce moment Ainsi parlait Zarathoustra ; je ne sais pas quelles sont tes convictions concernant le discours poétique (sur sa « vérité », ou son efficience, comparé aux discours scientifique ou philosophique par ex.), mais pour moi si c’est un « délire » de poète, alors la poésie m’en apprend bien plus que la « cohérence » de toutes les philosophies. Nietzsche et Personne remettent l’être au centre de l’homme, et non la tête, et non seulement dans la tête. C’est la restauration du sexuel sacré dans la pensée, de l’antique dans le moderne, du chant dans la philosophie. C’est le dépassement de la sauvagerie et de la civilisation dans le raffinement extrême de l’art, l’affinement extrême de l’esprit, le retour aux sources, aux origines mais un degré au-dessus, c’est la danse du derviche, la figure même de la spirale, l’ascension par le même point. Et quand Personne chante Nietzsche, je sens et je comprends encore mieux tout ça, c’est plus efficace, ça marche très bien sur moi.

    @Ashi : tu sais ce qui fait la différence entre le médiocre et le Sublime, le vulgaire et l’Exception, l’artisan et le Génie ? L’un met son OEuvre au service du beau, du vrai, de l’idéal. L’autre n’oeuvre que pour lui-même. La générosité de l’artiste véritable ne peut se concevoir dans l’âme mesquine des marchands d’égo.

    Bonne journée à tous !

  • avatar
    Ashitaka San

    @ Révolta, tiens, on se tutoie maintenant?
    Comme tu m'interpelle ici même, en sachant très bien que je suis obligé de passer par le module face de bouc pour pouvoir commenter, je te fais un joli copié collé d'un commentaire de moi sur mon mur face bouc, ca m'évitera de le faire dans quelque groupe… Eh oui, je sais faire de la promo dans beaucoup de groupe comme nous le faision avec Talbot pour faire la pub du JDP dans les groupes facebouc, je peux donc faire la meme chose pour apporter de la lumière sur quelques saloperie que toi et tes pairs savez faire…

    Ashitaka San a partagé un lien.
    il y a 13 heures

    La musique, by Ashitaka: TapeTronic à écouter ici: http://ashitaka.fr/tapetronic/

    Message adressé aux gens qui sont derriere le Journal de Personne, via divers commenatire ça et la sur Facebook (merci de faire tourner afin de dénoncer cette honte, cette arnaque, ces abus dont je fais les frais, car cela à un nom: du vol…
    Si quelqu'un veut vraiment aider l'art et les artistyes, c'est le moment ou jamais, et je dis biens les artistes, par les voleurs et les gangsters…

    Juste une question, n'avez pas honte ou de scrupule de mettre un accès payant, et donc de vous faire de l'argent, pour commenter, y compris pour des billets dont la musique ne vous a pas été cédé sans meme pas avoir la politesse ou l'honneté d'en parler au(x) compositeurs?
    Par exemple, ma musique TapeTronic (http://ashitaka.fr/tapetronic/) , et beaucoup d'autres, utilisé dans "Des équilibres". Pour le coup, ce n'est pas très équilibré comme manière de procédé, Messieurs et Mesdames qui sont derriere le Journal de Personne sans meme pas avoir le courage de s'identifier tout en abusant de la naïveté des internautes (diners de cons, tout ça) en se permettant même de les traiter "d'anes artistes" via un jeu de mot gros comme une maison…
    Pensez vous sincèrement que ce manège durera liongtemps?

    Commentaire:

    Ashitaka San : les réaction ne se sont pas fait attendre, entre un Tony Kopera qui tente de noyer le poisson dans le groupe Artistes du Front de Gauche et les Autres, un certain "Jay Trol Sum" (qui porte bien son pseudo) dans le groupe Anonymous Francophone et cerise sur le gateau, un des sbire de "Madame Personne" en mp avec le compte "personna che" dont voici une capture d'écran:

    Il faut savoir qu'effectivement la toute premiere musique composé pour le Journal de Personne à été une démarche de ma part en demandant l'autorisation d'utiliser la voix pour composer une musique qui est par la suite devenue la musique du billet "Vertigo" dont Revolta de Revolta semble etre tres fiere et semble vouloir s'approprier.

    Toutes les autres compo on été faites à "leur" demande (en voulant se faire passer pour l'actrice "Personne", mais je n'ai jamais été dupe, d'ou le fait d'avoir toujours garder une certaine distance) et surtout, TOUTES les musiques composés et utilisé par le Journal de Personne ont été faite gratuitement sans jamais rien demander en retour, parfois j'avais meme la suprise de découvrir une de mes musiques sans meme en avoir été informé avant, ce qui aurait été la moindre des choses afin que je puisse au moins retrouver le titre facilement parmis les centaines de compos faites et déposées sur ashitaka.fr.
    Pour avoir une idée du nombre du musique composée pour le Journal de Personne, il suffit d'aller dans la rubrique "Personnologie" sur http://ashitaka.fr… Et je ne parle pas des dizaines d'essai ou des compo demandé et jamais utilisé, des rush, etc.
    Mon travail de musicien à suscité beaucoup de jalousies, provoqué des attaques infirmatique en regle de la part d'inconnu, de messages diffamatoires anonymes en messagerie privé etc.

    La raison de mon coup de gueule? Le fait de voir des gogo se faire pigeonner EN PAYANT POUR AVOIR LE DROIT D'ECRIRE sur un site geré par une poignée de truands qui n'hésite pas a utilisé le travail des artistes et d'user de méthodes infectes dignes des mafieux et tarés conspirationsites DIeudonistes, Soralien etc. qui sont d'ailleurs dans les rangs des défenseur du journal de personne, ce que j'appel l'armée d'idiots utiles…

  • avatar
    Ashitaka San

    @ La nichéenne : Pour mémoire, ceux qui hurlait de rage sur agoravox et compagnie, n'était que d'infecte débile jaloux que vous n'avez jamais osé affronter ou meme contredire pour d'obscures raisons… Souviens toi…

  • avatar
    le journal de Personne Auteur de l’article

    J’ai appris, je viens d’apprendre que le camarade Ashitaka n’a même pas de quoi manger. Qu’il ne compte pas sur moi pour en rajouter. Je suis désolée de constater qu’il croit tout ce qu’il raconte.

    Oui il y a des instances derrière moi : mes instincts. Celui de la vie prime et supprime le reste. Noblesse oblige.

    Il y aura toujours des mécontents dans nos rangs. Des mécontents qui s’en prendront à d’autres mécontents pour mécontenter tout le monde: On connaît la musique.
    Je ne peux, ni ne veux appuyer les uns contre les autres, sans m’appuyer sur les uns ou sur les autres: c’est là toute l’absurdité de la guerre. Je n’ai pas besoin de la faire. Je l’ai déjà gagnée. contre moi-même. Qu’il en fasse autant…

    Personne

  • avatar
    ancolie

    ne jamais réagir sous le coup de la colère très mauvaise conseillère tout le monde a un moment donné peut se sentir lésé avant d atteindre la sagesse de PERSONNE

  • avatar
    Ashitaka San

    @ Personne : Comme je le disais ailleurs ici même, je ne cherche pas la guerre, mais mes actes, mes coups de gueule comme mes coup de coeur sont guidé par une certaine soif de justice (et pas forcément envers ma gueule que je sais que vous savez que je fais souvent passer après voir pas du tout, le genre de type qui file ses chaussettes ou sa chemise dans la vraie vie ou qui va acheter un kebab à des SDF sans jamais en parler nulle part.. ombre, tout ça, vous vous souvenez?), et lorsque je vois une connerie aussi absurde que les guerre, je le fais savoir comme je le peux, et en bon cochon astrologiquement parlant, je me fend d'une gueulante UNIQUEMENt envers ceux (en l'occurence "celle" pour la situation présente) que j'estime au plus haut point, et ceci est proportionnel. Pas toujours bien apprécié, mais c'ets ainsi, pour moi l'ignorance est la pire des insultes).Voila.

    ps: Esmé nous à quitté. R.I.P

  • avatar
    georges dubuis

    Arshimaide, le principe de vol serait de payer 1 euro et des poussières pour écrire sur le LJDP……….. c’est terrible le et ce complexe de n’être pas reconnu et jeu sait aussi mais oublier, que c’est terrible de travailler pour gagner de l’argent
    Signé: Un taré qui mesure bien ses mots et qui joue au chemin de faire pour créer des réseaux, pas du fesse de bouc, c’est trop incommode.
    @ gaelle
    J’aime personne et avoir personne comme ami n’est pas ABSURDE, vous êtes hélas victime de l’impression, un peu fan et ventilateur. Love sens, le guide, le fil d’Ariane. Comprendre c’est aimer et aimer c’est le transport.
    En fait, c’est que le LJDP a atteint un point d’usure dans le temps, les vieux couples, c’est fatal, ils commencent à ressasser de vieilles histoires, des ratés, des rancœurs, le 1er, rendez vous, est devenu capitulation et une cellule capitonnée, divorce à 2, 3, 4.

  • avatar
    Ashitaka San

    @ George Sans Tete: Et c'est justement le fait de devoir payer pour écrire, contribuer, quelque part qui me fait gerber, surtout que le "plan" est visible comme un nez rouge au milieu du visage et revient chaque année. Dans la presse cela s'appel un maronnier. Ici, venant de la part de gens comme Travlota (y'a pas de faute de frappe), cela pue et empeste à mille lieues, et encore plus lorsqu'on connait quelques détails historiques (et risible, voire pathétique) du JDP avec la horde de clones cerbères qui clouaient, et essaient encore, le bec de tous ceux qui ne pensent pas comme eux ou qui ne brossent pas leur petit monde dans le sens du poil (y compris le poil pubien, coucou Ancolie and Co).

    Voila la raison du coup de gueule en rappelant quelques faits que je sais être exactes car me concernant plus que directement avec mes musiques et en abordant rapidement les saloperies que j'ai subi dans le passé et que je sais que tout les anciens ici savent être vrais, y compris toi George avec qui j'ai papoté dans une épicerie juive à Paris.

  • avatar
    Gaëlle

    @georges : coucou ! Comme c’est difficile de se faire comprendre ! Tutu es sensible à tes je de mots, mais pas aux miens, hélas. En même temps, un « jeu » ami de Personne, ce n’est pas si absurde, en définitive… ! Pour le ventilateur, c’est une danse des fesses africaine que je possède pas mal en effet, mais j’aurais tendance à croire que qui trop brasse mal embrasse, alors j’aime Personne à ma façon, volets clos, sans courants d’air.

    J’adore cette phrase : « Comprendre c’est aimer et aimer c’est le transport. », tu iras loin ! A condition de laisser les autres faire leur propre chemin… 🙂

  • avatar
    Gaëlle

    ah oui, et aussi : @Pascal : merci de ta réponse à propos de fb, vrai que leurs interfaces, màj, systèmes de tri et de protection sont absolument pourris, j’imagine même pas le bordel que ça doit être à gérer. Bravo aux quelques uns, peu me chaut leur nom, leur nombre ou leur genre, (c’est toute la supériorité de la poésie sur la grammaire que celle-ci est subordonnée à l’une quand celle-là est affranchie de l’autre), qui aident, font ou sont Personne : le résultat est juste admirable, donc c’est tout ce que je vois. Fuck à tous les autres ! ceux qui ont besoin de reconnaissance PPPersonnelle n’ont rien compris à la démarche artistique (et donc humaine/politique) de Personne, ils sont légions et le monde est pas sorti de l’auberge ! (d’ailleurs Jacou j’aurais pas mal de choses à te dire sur la douleur nécessaire, juste et bonne mais une autre fois sous un autre billet… Juste le temps de te renvoyer à la devise de Scève : « souffrir non souffrir », qui est le contraire d’une pensée duelle. Tu ne peux pas penser la joie sans l’ennui, la vie sans la mort, le plaisir sans la douleur. )

    @Ashi : t’as l’air d’un mec cool. Maintenant il va falloir penser à grandir.

  • avatar
    Gaëlle

    @ancolie : « tout le monde a un moment donné peut se sentir lésé avant d atteindre la sagesse de PERSONNE » : haha j’adore ! Oui, nous sommes tous des lésés, des blessés de la vie, tant qu’on est victimes de soi-même, et Personne nous enjoint de reconquérir notre liberté sur nos blessures, sur notre égo. Merci encore pour son œuvre unique, vivante, impérissable (@SP : pas d’accord pour l’actu, les grandes oeuvres sont à la fois en dedans et en dehors de l’époque, du temporel, chaque texte/vidéo de Personne donne à réfléchir son temps et l’éternité, le politique et le philosophique, l’individuel et le collectif, l’humain et l’universel), l’humilité de l’art est un immense cadeau fait à l’homme par les dieux !

    Découvert ce matin, c’était fait pour ce jour (mince, ça doit être le genre de truc qui va sur anartistes et non le JDP ??!!! rrha mouvement de panique !) :

    « Il y a assez de traitrise, de haine, de violence,
    D’absurdité dans l’être humain moyen
    Pour approvisionner à tout moment n’importe quelle armée
    Et les plus doués pour le meurtre sont ceux qui prêchent contre
    Et les plus doués pour la haine sont ceux qui prêchent l’amour
    Et les plus doués pour la guerre – finalement – sont ceux qui prêchent la paix

    Méfiez-vous
    De l’homme moyen
    De la femme moyenne
    Méfiez-vous de leur amour

    Leur amour est moyen, recherche la médiocrité
    Mais il y a du génie dans leur haine
    Il y a assez de génie dans leur haine pour vous tuer, pour tuer n’importe qui

    Ne voulant pas de la solitude
    Ne comprenant pas la solitude
    Ils essaient de détruire
    Tout
    Ce qui diffère
    D’eux

    Étant incapables
    De créer de l’art
    Ils ne comprennent pas l’art

    Ils ne voient dans leur échec
    En tant que créateurs
    Qu’un échec
    Du monde

    Etant incapables d’aimer pleinement
    Ils croient votre amour
    Incomplet
    Du coup, ils vous détestent

    Et leur haine est parfaite
    Comme un diamant qui brille
    Comme un couteau
    Comme une montagne
    Comme un tigre
    Comme la ciguë
    Leur plus grand art. » (CHARLES BUKOWSKI – Le génie de la foule.)

  • avatar
    André

    Ce que j’en dis:

    Que certains ego ont été touchés et ils ne s’en sont jamais remis.
    Que l’orgueil mal placer est un poisson pour le cœur de l’homme.
    Que certains ont voulu la modeler à leur vision, à leur propre perception personnelle en tous genres, couleur comprise dans le sens large.

    Que leurs mots d’amour et d’amitié étaient une histoire de faux-cul tout simplement.
    Le mec frustrer qui appelle ses potes à l’aide pour en faire payer son ex.
    Que le clivage est à l’honneur assaisonner de spéculation en mensonges et de médisances que certains se donnent comme vérité dans le lobbying de la trahison revancharde.
    Qu’un faux pas vaut toutes les pierres du monde, monde qui se radicalise de part et d’autre.
    Parce qu’ils croyaient qu’il y avait une première place et peut-être une petite médaille avec ça dans leur perception.

    Dans le bilan chronologique des événements et des commentaires, sincèrement désoler si j’ai blessé. Ne faut pas oublier qu’on m’apprête à toutes les sauces quand même et que malheureusement j’existe.
    Mais dernièrement j’ai voulu faire dans la complaisance et je me suis tassé dans le silence pour laisser place à la demande générale.

    Mais la plupart sont restés dans leur coin à se ronger un os de rancunes et de toute façon ce n’est pas l’effet papillon qui prédomine en France, mais l’effet mouton.
    Oups! Ciel que j’ai le don de me faire aimer, il est vraiment difficile de plaire à tous.

    Dans le monde de la majorité c’est vous, les gens par chez vous aiment les artistes tels que Jean-Jacques Goldman, Omar Sy, Mimie Mathy, Florence Foresti et même Sophie Marceau pour ne nommer que ceux-là dans le palmarès.
    En politique, les cinq premiers pour janvier 2014 sont Alain Juppé, François Baroin, ( Nicolas Sarkozy, je trouve ça terriblement grave ), croyez-le ou non Marine Le Pen et Nathalie Kosciusko-Morizet encore que pour ne citer que ceux-là au palmarès.
    Bien moi dans tout ce que la France aime, c’est Persona la rebelle que je continus d’encourager malgré certaines difficultés et qu’ils (détracteurs ) se trompent de leur injustice à son égard.
    Les gens qui se plaignent et s’indignent de la demande d’un petit euro symbolique sont peut-être les mêmes qui veulent payer un T-shirt à 40 euros. Oups! Non, mais la sentez-vous celle-là.

    Pour les quand dira-t-on de mes racines anarchistes, bien non je ne suis pas dans le coup, mais j’adore l’idée. Alors, frères et sœurs de la partie pris, la main est tendue, la porte est grande ouverte et pourquoi pas, parce que j’ai toujours dit qu’elle est des nôtres. Non! Ce n’est pas de l’amour éjaculateur, simplement de l’empathie et de la solidarité pour une autre que sois même.

    PS; les Russes ne se laisseront pas faire.

  • avatar
    Revolta

    La célèbre paranoïa géante d’Ashitaka est de retour. il y a donc des espions, des fakes, et surtout « des gens derrière Personne », qui arnaquent le monde entier et visent le fabuleux pactole d’un euro par mois ! Hi hi !

    Ashi est en crise aigüe, et dans le fond ça met de l’animation, son délire de persécution… C’est le boulet dont on ne se débarrasse jamais : ainsi est Personne, les bons et les mauvais larrons dans le même sac !

    Pour les nouveaux comme SP ou Gaëlle, la chansonnette peut troubler. Mais pour ceux qui ont suivi les tribulations de la chose depuis 2011, l’affaire est entendue depuis longtemps…

    Je ne sais pas de quoi Ashi soupçonne Verolta-Vertola-Revolta, peut-être de faire des ronds sur le dos de Personne, elle n’est pas mauvaise !

    Mais ce qui me parait confiner à la folie pure, c’est de trouver monstrueux de faire participer ceux qui écrivent dans le nouveau site Anartiste (entrée libre pour les autres et pour le Journal de Personne), qui était, si je m’en souviens bien, une idée de Dominique Ducoloubier… Et ceci pour la somme monstrueuse, répétons-le, de 1 euros par mois !

    Décidément si la merde est humaine, Ashi en est une pas plaquée mais massive !

    Quand il est dans sa phase délirante, Ashi a coutume d’utiliser des formules bien à lui pour dire ce qu’il affirme ne pas dire, comme par exemple ici : (à peu près) « … je ne suis pas de ceux qui se vantent d’acheter des kébabs pour des SDF, ce que j’ai fait souvent »…

    Avant c’était du genre « je ne suis pas de ceux qui disent du mal, qui font du mal, qui la ramènent, je ne suis qu’un pauvre victime, d’ailleurs j’en ai la preuve, et ce n’est pas untel qui me contredira, ce petit salopard qui ceci et cela, alors que je ne suis pas là pour foutre la merde, juste rétablir la vérité, et j’en ai la preuve, et patati et patata… »

    Il y en a des kilomètres, sauf que beaucoup de ces commentaires ont fini dans les poubelles du Journal

    Georges a bien compris que le manque de reconnaissance « du » à cet indivis « du » le rend fou (et malfaisant en option). Après ça passe, il s’excuse, promet de ne plus recommencer, se tient à carreaux, et puis paf ! C’est le printemps qui bourgeonne en avance…

  • avatar
    Revolta

    @Gaëlle

    Magnifique ce poème de Bukovsky !

    @André

    Toujours un grand plaisir de vous lire, fidèle compagnon du JDP. Vous qui avez pris tous les coups sans jamais un seul mot contre Personne. C’est cela la noblesse !

    @de Georges Dubuis :

    Il est mon réconfort, par sa poésie et une intelligence hors normes. Quand il parle, il dessine un univers…

  • avatar
    SP

    @Gaëlle
    Sachez que je n’ai vraiment pas l’habitude de répondre aux commentateurs de commentaires parce qu’en fait c’est à Personne à laquelle je m’adresse le plus souvent. Vous, vous ne symbolisez que les planètes qui gravitent autour du Soleil et n’oubliez jamais que l’Astre Lumineux c’est Elle…
    « @SP : c’est beau l’amour qui s’emballe ! »
    [Vous travaillez pour un magazine people ?]
    « Je comprends ton enthousiasme et ta frustration. »
    [Frustré de quoi ? D’avoir pu trouver une amie sur laquelle je pouvais compter pour faire un don à Personne ? Evitez d’employer des mots que vous ne maîtrisez pas.]
    « Tu as beaucoup de chance de pouvoir faire des dons en argent à Personne, »
    [Ce n’est pas une question de chance mais de se dépouiller d’une partie non négligeable de ce que l’on a pour l’offrir à une autre personne. C’est que l’on nomme le don de soi.]
    « je t’envie. »
    [C’est pathétique d’être envieux. C’est le lot des gens qui vivent par procuration.]
    « Je ne pense pas qu’on puisse être ami avec Personne, ça ne voudrait rien dire, »
    [Ai-je prétendu être l’ami de Personne ? J’ai même affirmé le contraire. Apprenez à lire activement. A défaut, l’on est dans le dialogue de sourds.]
    « t’imagines : « qui est ton ami ? (ton maître, ton dieu… ?) – Personne ! » C’est beau mais c’est absurde, c’est juste de la poésie. En revanche on peut être amants de la poésie, disciples de l’Art, fidèles au Beau, camarades du Poète ; c’est un peu comme ça que je vois les « anartistes » : un peu ânes, un peu autistes, juste des planqués qui parlent beaucoup derrière leur fb, mais poussés par l’amour de Personne qui les unit à meilleur qu’eux-mêmes. Si l’âne, mauvaise tête, devient un peu anar, quand l’autiste cache en lui un artiste, c’est ptet là qu’elle commence, la Révolution ? »
    [Il faudrait vous relire parce que charabia est illisible et incompréhensible. Ou alors vous appréciez monologuer. A chacun ses délires.]
    « Pour moi, je me serais bien volontiers proposée pour ton deal, si je n’avais craint que la banque me bloque les fonds et que je ne puisse rendre à Personne ton don. »
    [Bienvenue au Club, Madame !]
    Sur Nietzsche (que je connais très peu,
    [Alors pourquoi en parler ?]
    « j’avais trouvé beau, dérangeant et mystérieux Le Crépuscule des idoles à 17 ans, mais vraiment difficiles la Généalogie de la morale et la Naissance de la tragédie qu’on devait lire en prépa), je crois que c’est une philosophie qui se sent plus qu’elle ne se comprend. Je découvre en ce moment Ainsi parlait Zarathoustra ; je ne sais pas quelles sont tes convictions concernant le discours poétique (sur sa « vérité », ou son efficience, comparé aux discours scientifique ou philosophique par ex.), mais pour moi si c’est un « délire » de poète, alors la poésie m’en apprend bien plus que la « cohérence » de toutes les philosophies. Nietzsche et Personne remettent l’être au centre de l’homme, et non la tête, et non seulement dans la tête. C’est la restauration du sexuel sacré dans la pensée, de l’antique dans le moderne, du chant dans la philosophie. C’est le dépassement de la sauvagerie et de la civilisation dans le raffinement extrême de l’art, l’affinement extrême de l’esprit, le retour aux sources, aux origines mais un degré au-dessus, c’est la danse du derviche, la figure même de la spirale, l’ascension par le même point. »
    [Votre propos est très confus mais je vais tenter d’y répondre. Nous avons chacun notre point de vue sur l’œuvre nietzschéenne et il serait consensuel de respecter les sensibilités et les opinions divergentes. Est-il vraiment judicieux de discuter de sujets controversables qui suscitent donc des polémiques stériles ? Ceux qui n’apprécient pas ce poète maudit ont quand même le droit d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un philosophe au sens socratique du terme.]
    « Et quand Personne chante Nietzsche, je sens et je comprends encore mieux tout ça, c’est plus efficace, ça marche très bien sur moi. »
    [Effectivement, j’ai évoqué le génie personnien qui sublime voire transcende les délires nietzschéens obscurs en œuvres lumineuses magistrales. Mais, une fois que Personne s’est appropriée certains textes de Nietzsche, il ne s’agit plus d’un funeste délire abscons issu d’un cerveau malade dont le système nerveux est atteint par la syphilis mais d’une envolée lyrique digne des plus beaux vers de Shakespeare. Et mon livre de chevet c’est Ainsi parlait Personne…]

  • avatar
    jacou

    @ Gaëlle

    « Tu ne peux pas penser la joie sans l’ennui, la vie sans la mort, le plaisir sans la douleur. ) »

    Sans amorcer un échange peut-être à venir, ton affirmation est juste dans le fait de : PENSER , tout est là, et ce là est lourd de conséquences .

  • avatar
    le journal de Personne Auteur de l’article

    @SP
    Ne vous formalisez pas camarade sur le dernier mot du billet d’aujourd’hui « La Pollution » qui ne vous vise pas personnellement… mais tous ceux qui ne supportent pas Nietzsche. Je me suis mise dans sa peau pour vous dire comment cet homme a réussi à tout prendre à la légère… c’est le moins malade de tous les malades.
    La pollution :
    http://www.anartistes.com/2014/03/pollution/

    Personne

  • avatar
    SP

    @Personne

    Je viens juste de regarder et d’écouter activement votre dernier billet dans lequel vous exprimez tant de points qu’il va me falloir un certain temps pour tenter de les comprendre à l’aune de la propre interprétation que vous en faites. Demain, j’aurai le temps de vous exprimer ce qu’en pense.

    D’une part, lorsque je donnais mon point de vue sur Nietzsche, ce n’était pas pour discréditer les billets dans lesquels vous en parlez brillamment. Je voulais juste être plus authentique dans mon admiration qui donc ne confine à pas à l’idolâtrie comme certains crétins peuvent le croire. Ce n’est jamais votre personne que je peux critiquer négativement mais la matière intellectuelle que vous utilisez. Sur environ 800 vidéos, il serait malhonnête de ma part de prétendre adhérer à tout ce que vous avez pu affirmé. Néanmoins, j’ai toujours respecté le travail car je n’ai rien à redire sur la manière dont vous vous exprimez ni sur la façon dont vous le produisez.

    D’autre part, n’étant pas le centre du Monde, je suis parfaitement conscient que la portée de votre œuvre est universelle et non particulière. Même si je dois avouer qu’il m’est arrivé, dans d’autres productions, de me sentir en particulier visé par tel terme ou par telle notion, il ne s’agissait là que de maïeutique et non d’une volonté de votre part de stigmatiser un de vos admirateurs. Je vous remercie néanmoins pour votre bienveillance. J’essaye de soigner mon narcissisme en souhaitant le bien-être voire le mieux-être d’autrui. Ce rapport à l’altérité m’apporte donc beaucoup. C’est vers cette Voie salvatrice que je dirige mon existence.

  • avatar
    Revolta

    @SP

    Merci de nous donner à relire l’intégrale de Gaëlle. Je trouve son texte magnifique et très clair, loin de tout ampoulage.

  • avatar
    Revolta

    @SP

    Quand à la syphilis que vous évoquez pour descendre Nietzsche, Rimbaud aussi a partagé ce sort… je ne savais pas que l’on pouvait parler d’une poésie syphilitique !

    D’autres préféraient être tuberculeux, pour une poésie poitrinaire sans doute…

    D’où viendrait que l’on ne pourrait disserter sur Nietzsche, au prétexte qu’il n’est pas consensuel !

    Enfin décréter que tout est en trop dans les billets de Personne, les couleurs « criardes », le son, l’image, et puis elle-même sans doute ? Ce n’est pas de la poésie ça, mais du délire goujat !

  • avatar
    Gaëlle

    Allons bon, encore un qui écoute pousser ses oreilles et ne parle qu’avec sa langue, pfff, fatigue.

    @jacou : oui, on en reparlera. « penser » de façon non duelle c’est encore ce que j’ai trouvé de plus proche de « vivre », mais on sait que je suis un peu handicapée de ce côté-là. Je retiens ces vers de Personne pour m’endormir, histoire de faire un tout petit peu chaud au cœur (la moindre braise réchauffe l’abîme) en cette tristissime soirée (mon fils de 8 ans vient de se faire casser la gueule par deux adolescentes de 13 et 14 ans, désolée rien à voir, sauf que dans ces moments-là tu sais sûrement que la bêtise, la cruauté, et leurs corollaires la colère et le meurtre, tout comme la souffrance d’un enfant, sont choses bien réelles, et ancrées profondément dans le coeur de l’homme, ce « singe qui chie partout », expression volée à un ami cher et dont j’éprouve un peu plus ce soir toute la vérité) (ô Revolta comme j’ai pensé à toi ! je les aurais avec joie assassinées de mes propres mains, avec grande jubilation salies mes mains dans leur sang impur !) :

    « La joie n’est pas le bonheur … heureusement.
    Parce qu’il n’y a que le malheur pour indiquer l’heure… l’heure des leurres. »

    @Revolta : pas un seul moment je n’ai pensé qu’il y avait quoique ce soit « en trop » dans les billets de Personne ; quand je dis que le texte se suffit à lui-même, c’est bien du texte seul que je parle, qui est en soi une poésie complète, achevée.

    Ce que lui apporte en plus Personne en vidéo ce n’est pas surnuméraire, c’est une œuvre différente, plus moderne dans la forme, et qui me touche aussi beaucoup, par la présence, la voix, le jeu, la mise en scène du corps, de cette très belle et intense Personne. C’est juste que je suis moins visuelle, et moins auditive, comme je l’expliquais par ailleurs, c’est un « parti-pris » si l’on veut, c’est surtout que je sais transformer en choix mes limitations, je ne supporte pas ne pas me sentir responsable de ce que je suis. Du genre à épouser mon destin plutôt qu’à le fuir. Mais je sais reconnaître le beau là où il est, il est partout chez Personne, même si je n’en sais du sel goûter qu’une infime partie (pour moi ça va, ça arrache déjà bien comme ça !)

    Bonne nuit tous.

  • avatar
    SP

    @Révolta

    A qui vous adressez-vous ?

    J’espère que ce n’est pas à moi car je ne comprends rien à vos histoires abracadabrantesques.

  • avatar
    Revolta

    @SP

    Bonjour.
    Etant lente en tout, lire, écrire, penser (souvent à retardement), et comme le printemps est là depuis le début de l’hivers, je défriche le jardin plus souvent que je ne déchiffre en détail tous les commentaires. Donc je survole, ce que je fais aussi mal que Jonathan le Goëland….

    Mais si j’ai pu confondre vos commentaires avec ceux de Gaëlle que vous citez, c’est que vous mélangez allègrement les deux sans guillemets ni passages de la ligne pour changer d’hémisphère….

    Je me reconnais dans la spontanéité de Gaëlle, et si je la lis avec plaisir, c’est qu’elle s’exprime avec des atours que je n’ai pas ou en bien moindre proportion ; sa culture, son raisonnement, sa poésie, sa métaphysique, son style, sa sincérité, ses mises à nu sont un pur plaisir pour l’esprit.

    Gaëlle est d’abord et fondamentalement un poète ; son expression est une mise en perspective poétique de sa vie et de son être ; qu’elle ressent comme merdiques, mais qui dans cet habit de lumière du poète nous parle d’âme à âme et nous enchante.

    Elle crée ce « lien » vital dont parle Georges Dubuis, parce qu’elle entend tous les murmures : elle capte naturellement les autres, n’est sourde à rien, ressent le monde et s’y promène avec ses ailes de poète, loin de ses entraves

    En résumé Gaëlle est vraie et dénuée de méchanceté, par nature même, au regard de quoi toute divergence politico-sociale n’est que pelure d’oignon…

  • avatar
    jacou

    @ Gaëlle,

    Je sais que je peux fatiguer par mes propos qui peuvent paraître ……?; mais, n’étant pas né de la dernière pluie, et ayant vécu les averses, les orages, et peut-être tempête de la vie, j’ai tendance à aller au plus court , ce qui n’est pas un raccourci, mais la quintessence que j’en ai retiré, ce qui me permet d’avoir une vision plus étendue, plus globale de la vie , de saisir ce qui est important de ce qui ne l’est pas ; et ce qui l’ EST, c’est l’attention d’amour que l’on peut porter .

    Dans la rubrique toujours surprenante des « coïncidences » je viens de lire un texte dont la signature m’a ravi :

    … »Dès lors, tout s’est beaucoup compliqué. Je me retrouvais coincée, minuscule, effrayée, derrière un visage particulier et souffrant. Barrière désormais infranchissable pour atteindre le monde, il fallait voir le monde à travers le prisme de ces cicatrices. Phénomène tout à fait étrange, même ma famille, y a cru ! D’ailleurs ces personnes le croient toujours, elles y croient de la manière la plus sage qui puisse être, elles y croient avec amour, avec tolérance, avec empathie, et même avec admiration parfois. »…

    http://du-tout-et-du-rien.blogspot.fr/2014/03/cicatricesquelles-cicatrices.html

  • avatar
    SP

    @Révolta

    Il est appréciable de constater que vous reconnaissiez que je n’ai jamais critiqué négativement le travail de Personne. Je me suis juste permis de dire que Nietzsche ne m’intéressait ni en tant que philosophe ni en tant qu’être humain. En a-t-on encore le droit ?

    Quant à Gaëlle, c’est elle qui s’est adressée à moi sans avoir bien lu mon annotation. Apparemment, elle a une avocate compétente qui sait la défendre avec passion. Mais, personne ne l’a diffamée à ma connaissance.
    Pour ce qui est de mon post dans lequel j’intégrais le sien, j’avais effectué les mises à ligne et les séparations entre les paragraphes mais le logiciel de gestion des commentaires l’a manifestement mouliné à sa façon.

    Enfin, je souhaitais vous dire que l’autoflagellation est une pratique douloureuse qui conduit très souvent à la dépression nerveuse voire au suicide. Pour quelle raison vous mésestimez-vous autant ? Moi, j’apprécie votre culture classique étendue, votre style dépouillé de toutes fioritures et très structuré dans sa formulation.

    Ne vous formalisez pas sur la nature de la suite de mon propos mais comme je ressens chez vous un besoin de progresser dans l’art de communiquer, je vais vous exposer 5 points qui favorisent l’incommunicabilité et qui peuvent rebuter le lecteur lambda :

    – La paranoïa
    – L’autisme
    – La polémique stérile
    – L’agressivité verbale
    – Le sexisme

    Vous êtes une belle personne qui abhorre l’injustice mais il est bon d’apprendre à maîtriser ses émotions négatives. En développant la sagesse, l’on apprend à prendre du recul sur toutes choses.

    Au plaisir de vous lire Camarade !

  • avatar
    Gaëlle

    Bonjour Revolta, c’est très gênant de s’entendre chanter avec grâce ses louanges, je ne sais jamais recevoir les compliments, surtout quand je les sens sincères… Bon ben merci. De me comprendre, au sens fort dubuisien ! même si j’ai vraiment l’impression de péter plus haut que mon cul (pardonnez l’expression) quand j’imagine ne serait-ce qu’une seconde qu’on puisse m’appeler « poète ». Le poète est d’abord acteur, agissant, c’est un ouvrier, un maître d’oeuvre, quelqu’un qui n’a pas peur de mettre les mains dedans, il fait. Moi, comme dit jacou, je pense, et aussi, comme tu dis, je sens. Mais je ne crée pas. Animale et cérébrale mais pas encore vraiment humaine, pas unifiée encore dans l’action juste qui me fera moi-même.

    Cher Jacou, je ne te trouve pas du tout fatigant, j’aime te lire. Outre que tu écris très bien, d’une façon limpide qui me fait du bien à la cervelle, quelque chose de très reposant justement, je trouve très intéressantes tes façons de voir, qui, par bien des aspects, rejoignent les miennes sans qu’on soit tout-à-fait d’accord, c’est passionnant intellectuellement, et très enrichissant au plan spirituel pour moi, merci beaucoup de te soucier de mon évolution, je sens que tu es bien intentionné, à mon endroit comme à celui de tous, je me sens en confiance.

    C’est un beau texte plein de vérité qu’elle a écrit cette homonyme plus éveillée que moi ; ce n’est pas tant que je « crois » en mes cicatrices, c’est que pour certaines je les aime, je les veux, les revendique. Nos cicatrices nous dessinent un visage, l’important c’est de pas s’y identifier, mais on peut jouer son rôle, comme Personne.

    Je suis dans la phase (bon oui depuis un moment maintenant ! mais ça avance tout doucement) où loin de renier, oublier mes blessures (il y en a de réelles, le nier c’est puéril je pense, il faut l’accepter et passer outre, se constituer plus fort sur ce qui nous détruit) je veux tout assumer, intégrer, sublimer. Tant que je veux j’en suis loin, je sais, mais quand même, c’est ma tension à moi… épivoilà ! Un homme très sage croisé sur un autre espace de discussion, à qui tu me fais parfois penser, disait parfois, pour me calmer : « ce n’est pas en tirant sur la plante qu’on la fait pousser »…

    @SP : je pense que tu as fait preuve dans ton commentaire de mon commentaire, qui s’adressait à toi en effet, avec de ma part beaucoup d’empathie et de sympathie, que tu n’as su ou voulu lire, d’au moins 4 des éléments que tu rapportes comme des obstacles à la communication. Règle n°1 de la « sagesse » que tu penses avoir tant développée : mettre en application ce qu’on dit. 🙂

    Bon dimanche à tous !

  • avatar
    SP

    @Personne

    Je viens de revoir votre dernier billet.
    Je crois avoir compris en grande partie son contenu et j’en suis intérieurement ému jusqu’aux os, jusqu’aux plus petites terminaisons nerveuses de mon bulbe rachidien. Cette production audiovisuelle est l’exemple même de l’œuvre intemporelle qui fascine et qui peut se revoir à l’infini. Et la particularité de cette vidéo est qu’elle est d’une puissante authenticité. En fait, il n’y a pas grand-chose à en dire car si l’on en saisi le sens réel, l’on est dans un non-dit total pour ne pas se néantiser. A défaut, l’on pourrait verser dans le pathos ou le vulgaire. Quand d’autres nous exposent leur doigt, Personne nous montrent la Lune.

    Nous avons donc toutes et tous nos propres parcours existentiels. Pour moi, l’important n’est pas d’être un surhomme mais d’être humain avant tout. En d’autres termes, lorsque l’on prétend aimer quelqu’un, faire tout son possible pour être compassionnel et faire tout ce que l’on peut pour soulager sa peine. Le reste n’est que littérature, psychopathologie et fantasmagorie.

    « L’amour c’est donner ce que l’on a pas à quelqu’un qui n’en veut pas. » – Jacques Lacan

  • avatar
    SP

    @Errata

    Chère Personne, ayez l’amabilité d’excuser toutes les fautes de syntaxe que j’ai pu commettre depuis mon premier post.
    MERCI…

  • avatar
    SP

    @Gaëlle

    C’est la deuxième fois que vous vous adressez à moi. Pourquoi ?

    D’une part, n’oubliez jamais qu’il s’agit de virtualité qu’il ne faut pas prendre pour la réalité. Ou alors l’on est dans la confusion la plus totale. Lire entre les lignes n’est pas mon fort. J’apprécie la franchise et l’authenticité. Les propos sibyllins me fatiguent et m’ennuient profondément. Cela entretient les leurres et les malentendus. Et, sachez que je parle en connaissance de cause.

    D’autre part, ai-je prétendu être maître dans l’art de communiquer ? Ai-je prétendu être sage ? 😀

    Je ne suis que le miroir qui renvoie l’image que vous donnez de vous-même à certains commentateurs. Néanmoins, comment pourrais-je discuter de votre Moi intérieur que je ne connais pas mais dont la passionnée Révolta en a apparemment discerné l’essence ?

    Un conseil : oubliez-moi. Merci.

  • avatar
    Lac

    @ Revolta
    Mdr « goujat » c’est pour moi… Je prends, il est honorable d’être diffamé de la sorte 😀

    Vous êtes toute pardonnée car mon commentaire ne fait que démontrer une méthode de fabrique de l’opinion liée aux interprétations et « projections » personnelles.
    Problème récurent typiquement « personnien »… Est-ce lié à la colère?

    Un peu occupé ces derniers temps mais je suis l’évolution du nouveau site et je pense qu’il y a certains points qui devraient être clarifiés pour ceux qui souhaitent essayer de « pousser » vers le haut, je m’explique:

    Je crois qu’un réel travail artistique tel que Personne pratique dans le domaine du virtuel est malheureusement victime de l’éphémère et du quand diras-t-on, véritable apparence des apparences de ce sous monde qu’est l’internet (c’est du Nabien), il faudrait donc considérer qu’un réel travail artistique pour être perçu équitablement peut largement se passer de ce que je définirai comme une « altérisation de naissance de cons », cad de polémiques inutiles, amalgames hors sujet, propagande politique ou conspirationniste ou encore prosélytisme sectaire (comme cela a été vu dernièrement).

    Donc pour apporter publiquement quelques conseils orienté E-réputation, afin que chacun puisse essayer de contribuer à aider Ljdp… Pas besoin d’être un chargé de communication pour expliquer cela, l’informatique est une science de l’information, comme vous avez pu le lire dans une récente pensée, liée à l’éphémère, au virtuel. Il est donc important que ce vase rempli à ras bord en équilibre sur les hauteurs ne soit pas systématiquement violemment poussé au sol, souvent du coté droit il faut admettre. Il faudrait au contraire essayer de sanctuariser cette réalité en évitant les manipulations nauséabondes comme j’ai cité plus haut.

    En ce qui me concerne, ce n’est pas une question d’argent de comprendre que tout le monde n’a pas forcément envie de se voir targué d’un titre de pseudo-anar, profil photo cerné entre des photos de Laurent Louis, Etienne Chouard, et quenelliers à la con de la « révolution bleue marine »… Ce n’est pas une question d’argent.

    Comme je suis un matou sympa, je vais donc filer quelques conseil à toute la basse cour:
    Il vous faut plancher sur un CHARTE en terme de communication pour les commentateurs voulant aider Personne. Et sur un système de garde-fous, ce pour quoi je milite depuis un bon moment au milieu d’un troupeau d’autruche… D’où le message de Yannick Noah que j’aime bien et qui dénonce justement toutes ces dérives qui contaminent différentes couches… Y comprit ce que certains appellent de « l’art », de la « poésie » ou que sais-je d’autre…

    Si vous ne comprenez pas cela, continuez donc: Pour certains c’est peut-être hilarant, triste pour d’autres. En attendant il faut considérer d’une part que:
    Il y a des gens qui n’en ont rien à cirer des enfumages à coup de fanfreluches politiquo-perso, tout comme rien à cirer des révolution type « droite-ultra serpillère », qui n’y croient d’ailleurs pas, comme aux effets réels salvateurs de toute pseudo-révolution d’ailleurs.
    A part ma freebox révolution je vois pas, mr pigeon non plus ^^
    Donc je ne sais pas si je l’ai mentionné car j’écris d’une traite, mais si vous considérez l’aspect, E-réputation, déontologique-éthique rapport au respect de l’art et des lettres, alors il y a des chances que la santé de tout ça puisse s’améliorer de manière resplendissante et fasse boule de neige. A condition que chacun y mette du sien ou en considérant un aspect de modération sans pour autant tomber dans la fachosphère!

    Financièrement, 1€30… Pas assez cher mon fils/ ma fille. Je crois que le 5€ par mois les vaut très largement et même plus surtout si tous ces aspects sont pris en compte et respectés comme ils le méritent! Personne travaille pour sa passion, et à part faire des commentaires à la con, il serait ptèt temps de travailler à réffléchir pour lui filer un coup de main vous ne croyez pas?

    Je vais en rester là pour l’instant, je ne voudrai pas que des gens soient trop traumatisés par tout ça, je vous épargne l’overdose.

    Bonne soirée Révolta

    PS: Ne comptez pas sur moi pour le Ashitaka-bashing, tous sur un, trop facile, j’ai déjà donné, et ça ne va pas bien loin… Cela va d’ailleurs contre le réel esprit du site me semble-t-il.

  • avatar
    Lac

    J’ai oublié un truc… Car j’ai critiqué la révolution, la vraie révolution donc, ça pourrait aussi peut-être être de LA LAISSER CREVER à cette révolution!!! Et une bonne fois pour toute.
    Ce qui n’empêche pas le changement, ni d’être révolutionnaire sans « altérisation » aucune.
    Ce qui n’empêche pas L’ADAPTATION!!!!

    Voilà c’était ma théorie du soir: « La théorie de l’adaptation »
    A moi les médailles 😀

  • avatar
    La Nietzschéenne

    @ Lac majeur

    La majorité aurait dû toujours signifier le triomphe de la raison sur « les mauvais sentiments » et vous en faîtes une parfaite démonstration.
    Personne n’a personne que vous, commentateurs d’un jour, pour l’accompagner dans sa belle traversée.
    Pour ma part, je joue, tant bien que mal le rôle ingrat de l’avocat du diable, celui qui tourmente pour tourmenter, mais en vérité, je sers de secrétaire fière et sincère.
    Voilà ce que j’ai retenu des derniers aperçus :

    – Le mot Anartiste prête à confusion. Personne lui préfère « les ânes artistes ».
    Enfin quelqu’un pour rendre justice à un animal plus têtu et plus sympathique que l’homme.
    Mais le deuxième site de Personne va plutôt consacrer et valoriser, non plus sa personne mais sa fonction ou sa définition : l’info-scénario. C’est son premier bébé, son aîné.

    – Les 600 médaillons que Personne et Pascal ont publié à l’ouverture du site, ont suscité quelques inquiétudes et au lieu d’y voir la variété des goûts, les imbéciles y ont cru voir des liens de parenté ou des rapprochements professionnels. alors que ce n’était qu’un hasard plutôt mal foutu.

    – Le nouveau site va consacrer l’art et les artistes de la plume qui voudront s’y associer.
    Et Personne verra plus tard si elle valorise « les ânes artistes » (pour ceux qui voulaient l’insulter ou l’épingler avec ce titre, c’est raté, parce qu’ils n’ont fait que lui suggérer une nouvelle façon de décliner nos petites pensées).
    Mais elle va probablement tout miser sur la définition : « L’info-scénario de Personne » qui est carré comme le cœur de l’homme.

    – Personne n’a jamais été craintive. C’est ce qu’elle veut dire dans son dernier billet. Et pour dépolluer, elle n’a qu’un mot à dire : laisser s’exprimer sans retenue toute notre extrême gauche, mais aussi toute notre extrême droite…
    Laissons au temps, le temps de vieillir au centre. Car la jeunesse ne craint pas les extrêmes… tout l’art consiste à les laisser s’affronter sans être dupe de leur excès.
    prolos, bobos, rigolos, c’est la même famille à différents moments du temps.

    La Nietzschéenne

  • avatar
    La Nietzschéenne

    Donnez-moi camarades, juste le temps de remettre ces billets en musique :

    Je les ai tous retiré de la circulation pour ne pas léser un tiers qui s’y est associé.
    Si vous avez aimé les musiques qu’ils comportaient initialement vous pourrez toujours les réécouter sur le site d’Ashitaka :
    http://ashitaka.fr/
    Elles sont d’excellentes factures… mais trop chères pour Personne.

    Voici la liste :

    La civilisation expliquée à mon chien
    Où sont passés vos idéaux ?
    Il en reste UNE!
    Pour qui voter?
    Sarko Tragedy Club
    Le sang des agrumes
    Le petit délinquant
    Vacherie
    Ma défaite
    Récré à deux
    L’extinction
    Pseudologie
    Élève-toi (*)
    Méprisance
    La chécharia
    Les Français dépriment
    Française de souche
    Nic-Kel
    Eva Maria
    Les démocrades
    Même pas peur!
    Monsieur P.
    MêmePasMoiMême
    Le Libre Penseur (*)
    Président Ciel 2012
    Un cheveu sur la langue
    A la masse
    La classe
    Le chat d’Aïcha
    A vendre
    L’échange
    IStone
    Arno
    Aux larmes
    Rebelles à la lumière
    Prise de tête
    L’humanité c’est moi!
    Little Bouddha
    Vertigo
    Avatar
    Ruez-vous
    vers la rue ! : ¡Toma la calle
    ASK Story
    OTAN en emporte le temps!
    Elle vote blanc
    Matin sombre
    Entre parenthèses
    Médiator
    Dos à dos
    L’anneau
    Casse toi
    Les couleuvres
    Le pantalon
    La ruée vers Dieu
    Des équilibres
    Prière
    Checkpoint
    Prométhée
    Qui décide?
    La petite et le gros con
    S aime S
    Imagine mes origines
    Tais-toi !
    Lettre de Jade

    Dans quelques jours ils seront de nouveau visibles et audibles…

    La Nietzschéenne

    Ps : en revisionnant tous ces billets, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir cette petite pensée :  » Que les musiciens non connus devraient payer pour être associés à ces billets dont le texte, l’image et la mise en scène constituent de véritables vecteurs de promotion. quel dommage que Personne soit désintéressée ! ».

  • avatar
    Lac

    @ La Nietzschéenne
    Je savais que vous réagiriez comme cela, j’en étais certain.
    Vous survolez un peu trop vite à mon goût, je sais déjà tout ça. Et ne me parlez pas de hasard, si vous m’avez lu depuis que je passe ici, vous sauriez que pour moi c’est que de l’intox. Vous semblez ne pas vouloir comprendre que le web 14.0 est à l’heure actuelle infesté par toutes sortes de mouvances ultras, conspirationnistes, et surtout sectaires etc qui se sont donc propagées comme un cancer (on peut concevoir une dimension politique dans l’info scénario bien sûr, même si cela me semble jouer d’ambiguité). Question:
    Est-il nécessaire que « l’info-scénario » soit une perche tendue à tout ce petit monde prenant JDP en otage avec son site et tout ce qui va avec ou devrions-nous essayer de trouver des solutions pour faire resplendir un coté artistique comme évoqué plus haut, en travaillant la E- réputation, l’image et le coté éthique des arts et des lettres comme je l’ai dit plus haut, afin que la petite entreprise ici bas soit valorisée avec les égards qui lui sont dus au lieu de sauter de polémiques en polémiques.
    Empêcher la politique est impossible, par contre contrôler la propagande en action

    Paraître spirituel avec Nietzsche aussi est aisé au yeux du quidam lambda, pour d’autres gens qui ont la vision claire, c’est une autre affaire, comme jouer avec le feu.
    Je ne vois pas l’intérêt pour l’instant d’exposer l’aspect dangereux de la chose qui pourrait même être perçue comme sectaire en faisant le lien avec par exemple les groupes de type secte Zoroastriste (culte du feu), ou les groupe de cinglés de Gurdjieff sur lesquels j’ai beaucoup d’infos en terme de lutte anti-secte, les TJ aussi qui sont venus littéralement infester le site il y quelques semaines avec plus d’un comptes, à coup de liens sionistes, évangélistes etc sur des sujet tels que par exemple la pédocriminalité (en « tarlouzeries » comme vous dites sur le théorie pour faire genre, de vrais pompiers-pyromanes) et alors que l’on sait par exemple que leur SECTE en est infestée! Donc le journal ou « l’info-scénario »,  » ou que sais-je, ce que vous appelez « L’ART » ou « LA POESIE » peut être? Rien d’aussi stupide que d’espérer se faire de la pub en étant estampillé comme toxique ou dangereux … Je n’en vois pas l’intérêt.
    Ne me parlez pas de liberté d’intoxiquation.

    Je pense qu’il faut réfléchir sérieusement à une CHARTE pour sanctuariser le travail du JDP sur le site et des gens suffisamment sages pour défendre cette charte en cas de débordements. Ainsi non seulement cet espace pourrait se sortir de la boue, améliorer son image et dans le temps être mieux reconnu dans d’autres milieux que celui des limbes du sous-monde web 14.0. Je répète aussi que les 1€30 sont aussi une vaste blague. Il faut appuyer sur la qualité pour soutenir le journal, c’est décisif, sans quoi rien ne changera. Jamais.
    Ignorer cette réalité c’est l’accepter. D’une certaine manière, avec mon expérience dans la gestion de certains structures (…), je sais qu’il n’y a que en travaillant et en ouvrant les yeux sur ces réalités là que vous pourrez voir les choses évoluer en bien.
    Si vous faites en sorte que rien ne change, ne pas s’étonner alors que ce soit de pire en pire! Par ailleurs en ce qui me concerne, je vous avoue que j’interprète la technique de l’autruche sur le sujet comme des formes de sabotage, de manipulation.
    Conséquences toutes aussi néfastes que ridicules, donc ne pas venir pleurer après.
    Arrive un moment il faut choisir… On ne peut pas prétendre vouloir « anar », « poètes » etc, avec propagande, politique, prosélytisme pseudo-révolutionnaire façon « ultra-serpillère », sectes, esotérisme, new-age, conspirationisme et cie… Arrive un moment où il faut mettre des garde-fous pour éviter de s’écraser au fin-fond de l’abîme. Cette méthode est la méthode des PERDANTS fichés au 4 coins du net pour leurs manipulations et qui espèrent rentrer dans l’histoire d’une idiocratie qu’ils auront engendrée en tant que pseudos-artistes maudits alors que leur monde est en réalité éphémère, leur croyance une illusion entretenue avec formules marketing made in usa pour ne pas citer le sioniste Alex Jones… Et leur œuvre réellement… Dérisoire.

    Je pense avoir développé un peu mieux que dans mon dernier message.
    Vous remarquerez que je me fous littéralement du style et que les petits jeux d’esprit mesquins ne m’intéressent pas. Il est question ici de problème/ solution.

  • avatar
    La Nietzschéenne

    @ Lac
    Nous disons presque la même chose. Prudence pour l’un, élégance pour l’autre.
    Ce site est au-dessus de tout soupçon. et ceux qui ne l’ont pas vu, en auront pour leur argent.
    Il est libre et n’y figureront désormais que des gens libérés de leur haine et de leur soupçon.
    Cessez, camarade de tout dramatiser, nous le faisons pour vous!
    L’info-scénario de Personne n’a en effet pas besoin de sous-titre. il sera bientôt bien rempli…

    La Nietzschéenne.

    Ps : Et contrairement à vous, je ne connais pas d’autre garde fou que l’esprit de finesse.
    à bas la géométrie! la variable, pas l’invariable…

    Ps2 : et comme je suis une vieille camarade de Personne, camarade de longue date, je puis vous assurer jeunes âmes sensibles, que la dame est irrécupérable. Et prenez ce mot en bonne ou en mauvaise part.

    Ps 3 : Et quant à l’euro symbolique, c’est comme son nom l’indique, c’est pour barrer la route aux crétins.
    Les billets restent accessibles à tous mais commentés seulement par ceux qui y sont sensibles.

  • avatar
    Lac

    @ La Nietzschéenne
    Evitons de banaliser, c’est toute la finesse de la lucidité en légèreté. La réalité est rarement dramatisée derrière le strass et les paillettes. Si vous dites qu’un euro symbolique barre la route aux crétins, je veux bien essayer de vous croire. Par contre ce ne sont pas les crétins en manque de dépenses inutiles ni de comptes en banques. Quand aux spéculations sur la sensibilité du commentateur: Superstition, perception. C’est au choix. Le turf de la propagande/ minute! Ticket, encaisse, merci/ au revoir.
    Un peu d’organisation ne fait donc jamais de mal. Pensez-y.
    Une charte ou un ensemble de règles simples n’est pas forcément un outil de répression, cela peut servir à la prévention ou la pédagogie.
    Un peu comme pour les enfants! Attendons de voir! Nous vous faisons confiance.
    J’imagine que vous devez jouer à la disque-jockey avec votre table de mixage séquentielle, vous devez tellement vous amuser que cela me donne la migraine quand je vois le nombre de billets que vous devez modifier surtout avec les choix et les musiques à trouver. Bonne fin d’après-midi donc.

  • avatar
    La Nietzschéenne

    @ Lac

    Les lois, les vraies, ne sont jamais écrites. En droit, on appelle ça le droit coutumier. En littérature, c’est toujours l’implicite qui préfigure et configure l’explicite. Les gens finiront par comprendre en comprenant…

    Quant à la refonte de la musique, ne vous inquiétez pas pour moi, je n’ai ni l’œil, ni l’oreille de Personne, c’est elle qui choisit la musique, c’est elle qui écrit les textes, donc c’est elle qu’il faut encourager… mais elle en a vu d’autres…

    Maintenant je vais vous dire comment faire pour gagner du temps : je cite Personne : « il faut accepter d’en perdre en quantité, toujours, pour en gagner en qualité et en liberté ».

    La Nietzschéenne.

  • avatar
    georges dubuis

    17ans et déjà dans le LAC boueux et empoisonné de la «  » » »conspiration » » » » » »

    Bonjour M. Soral,

    Ce message ne trouvera peut-être pas l’occasion de se poser sous vos yeux, au regard de l’emploi du temps particulièrement chargé que doit être le vôtre, qui plus est en ces temps difficiles. Par ailleurs, mon message n’a pas la prétention de mériter votre temps, toutefois, sa rédaction m’est nécessaire.

    Je suis étudiant en première année d’université de droit en Belgique. J’ai dix-sept ans et suis fils de fonctionnaires, tous deux étant dans l’enseignement. Cela est suffisant pour ma présentation qui ne peut-être exhaustive en raison de mon jeune âge.

    Je vous écoute depuis maintenant plus d’un an et dois avouer au départ m’être relativement méfié de vous. En effet, ayant conscience du manque d’expérience et l’excès potentiel de naïveté qui sont les miens, je craignais d’être happé par cette nébuleuse du « fascisme d’extrême droite raciste (et j’en passe) » tant décrite par nos « clercs » actuels.
    Il faut avouer que la subtilité de vos raisonnements n’a pas facilité la tâche du petit gars que je suis. Néanmoins, je dois avouer avoir été au départ persuadé – et non convaincu – de votre bonne volonté et sincérité. Par la suite, après avoir regardé vos vidéos du mois, lu vos livres et d’autres publiés chez Kontre Kulture, j’ai commencé à comprendre, du moins dans les grandes lignes (j’entame alors les ramifications) vos idées dans leur complexité.
    Je suis maintenant réellement convaincu par ce que vous défendez. Cette sortie de la brume intellectuelle dans laquelle je me trouvais, toujours persuadé que le Parti Socialiste défendait le travailleur, la veuve et l’orphelin, fut assez éprouvante. J’avançais dans cette réflexion d’un pas farouche et incertain. De plus, le poids de la bien-pensance omniprésente est un fardeau pour qui veut penser par soi-même.
    Malgré cette difficulté, très relative par rapport à celle de votre vie sans aucun doute, je me dois de vous remercier d’être cette lanterne dans les ténèbres. Grâce à vous, je comprends de nombreuses choses que je trouvais insensées ou sur lesquelles je me trompais entièrement.
    Cette manifestation de mon respect profond ne mérite pas de s’étendre encore. Je vous remercie sincèrement de ce que vous m’apportez à moi mais aussi à tous les braves gens qui ont besoin de vérité, d’Égalité et de Réconciliation.
    Avec mes respectueuses salutations de Belgique.
    Émile.
    La Nichéenne, pourquoi n’avons nous pas sur le LJDP de tel message ,

  • avatar
    La Nietzschéenne

    @ Frère Dubuis,

    Je vous appelle frère, parce que vous êtes là plus que sincère.
    Figurez-vous qu’en tant que boite aux lettres de Personne, il m’est arrivé plus d’une fois de recevoir ce genre de plébiscite argumenté et bien monté. Mais sachant que nos camarades ne sont pas nés de la dernière pluie, je n’ai jamais osé les relayer.
    Tout ce qui fait plus vrai que le vrai est pour moi un peu suspect… mais heureusement qu’il y a la foi du charbonnier pour y remédier.
    Tout ce que je peux dire en survolant, ce poignant témoignage, c’est qu’un Soralien à 17 ans a le même niveau qu’un Sartrien de 77 ans !
    J’aime votre naïveté parce qu’elle est désarmante.

    La Nietzschéenne

  • avatar
    Lac

    @ La Nietzschéenne
    Les sociétés, les sciences, la politique, l’humanité toute entière sont bien bâties sur des règles, et je ne vous parle pas d’éthique de déontologie ou d’ autodiscipline.
    Croire que l’on peut s’en passer du jour au lendemain est bien présomptueux, surtout après un bref état des lieux… Vous survolez beaucoup de choses en effet u peu à la REVOLTA, vous ne seriez pas une sorte de Poète Phoenix Sartrien? 🙂

    @ SST
    Et oui, il y a des tas de gens qui se font piéger tous les jours dans toutes sores de systèmes mélangeant vérités et tromperies…
    Votre trouvaille du jour?
    Tenez: « En EXCLUSIVITE pour vous… Soral vous présente… »
    « Le Sioniste Antisioniste! »

    Non, en fait c’est tellement naze que j’ose même pas mettre le lien… Surtout après le petit fil de discussion ou contrairement à vous je ne plaisante pas.

  • avatar
    Lac

    @ SST

    Si vous avez des nouvelles du petit Emile, surtout partagez-lui ce trésor de con-naisance, il comprendra qu’il a été mal « altérisé » et cela pourra peut-être aussi lui permettre de se méfier un plus pour éviter de perdre son pucelage dans de sinistres circonstances… Je cite l’article, si vous avez des doutes, google it:

    « L’escroquerie Soral: s’en désintoxiquer une fois pour toutes. »

    …ALAIN SORAL de descendance juive, zoophile et partouzeur (lire misères du désir) étant membre de la communauté de la drague pratiquant le PNL (programme neurolinguistique) une sorte d’hypnose pour multiplier les conquêtes. Il a vécu une expérience homosexuelle (cité dans son livre) et prétend être de « culture catholique » sans cacher son athéisme.

    Vulgarisateur escroc à la langue habile devenu gourou de la secte de la dissidence bienpensante, l’adepte complètement lobotomisé se devra de vérifier chaque information soralienne ainsi que sa source afin de complètement se désintoxiquer.

    Financé par l’Iran à ses débuts (affaire des 3 millions d’euros de la liste anti-sioniste) via Yahya Gousami (agent gouvernemental iranien) du centre Zahra, il côtoie et partage les ouvrages complotistes de Thierry Meyssan, un homosexuel franc-maçon extrêmement proche du gouvernement iranien, cette fine équipe a pour but de propager l’idée nationaliste en France au détriment des lois Divines, le tout sur fond « d’anti-impérialisme » et de chiisme sectaire.

    Alain Soral présente l’islam (sunnite) par ses pires « éléments » (s’ils ne sont pas sortis de l’islam) : la Fouine, Chalghoumi, Tarik Ramadan, Morsay. Il appelle à se détourner des hadiths qui font partie intégrante de la religion de l’islam (contradiction avec la promotion de Imran Hossein un libre interpréteur du Coran qui tente une approche géostratégique erronée mais dans la ligne de Soral..). Son but étant de jeter le discrédit sur la religion d’Allah et décourager le jeune sunnite en lui affirmant notamment (via Thierry Meyssan) que Al Qaïda est la CIA et qu’il n’existe aucune résistance sunnite qui a fait du tort à Israël ni à aucune force dite sioniste. Petite à petit, le jeune sunnite, découragé, se tournera vers l’athéisme nationaliste ou vers le chiisme.

    Son catalogue de « penseurs » :

    Jacob Cohen, écrivain juif « anti-sioniste » proclamant la toute puissance d’Israël et sa mainmise sur absolument tous les domaines (les sioniste doivent avoir le chevilles qui gonflent). Il étudie le Talmud et la kabbale, comme tout bon juif. Il soutient Bachar el Assad, les chiites, et dénonce le takfiro-sionisme financé par la CIA.

    Thyerry Meyssan et Yahya Gouasmi (voir plus haut)

    Imran Hossein, le cheikh (dont le maitre est soufi) soutenant Bachar El Assad, la Russie et l’Iran sans se soucier du sort des musulmans persécutés, trahis et trompés par les chiites. Il prétend que ceux qui combattent Bachar el Assad sont voués à l’enfer car ils combattent des musulmans (il devrait revoir un peu les annulatifs de l’islam concernant les Alaouites). Il est un « spécialiste de l’eschatologie islamique » se basant sur une libre interprétation du Coran et des hadiths, sa manière de s’exprimer séduit les jeunes aux bases faibles qui ne connaissent aucun véritable cheikh.

    Bassam Tahan, un orientaliste chiite spécialiste des « différentes versions du Coran» thèse qui a vu le jour chez les perses ennemis de l’islam au cours du XXème siècle.

    Salim Laïbi, dentiste de formation spécialisé dans le domaine des sectes et lobbys, il s’est égaré dans les théories de réseaux pédophiles satanico-talmudistes infiltrés dans toutes les sphères et la sorcellerie citant une galaxie de sources non-fiables. Il a appelé les musulmans à se détourner de la Mecque dirigée par des « islamo-sionistes » et insulte toutes les jeunes maghrébines de France. Au début il était contre Kadhafi et Bachar avant que Soral ne le remette à l’ordre.

    Robert Faurisson, un « brillant » historien qui a mit le doigt sur la poudrière du mensonge de la shoah, l’équipe de la « dissidence » a instrumentalisé ce vieillard sénile afin de gagner en crédibilité chez les ennemis des juifs, nationalistes, catholiques traditionalistes et musulmans.

    Piero Falotti (Piero San Giorgio), un entrepreneur Suisse spécialiste dans l’importation et l’adaptation au marché local, de concepts et produits américains. Il importe le survivalisme de manière ingénieuse et collabore avec Alain Soral qui lui met à disposition sa plateforme E&R fréquentée par des milliers d’adeptes dévoués. Il y vend notamment des sacs de survie pour quelques centaines d’euros, stages en mécanique, stages de survie et de bons livres alarmistes traduits des Etats-Unis avec sa touche personnelle. Ce personnage est marié à une juive et se rend très fréquemment en Israël pour donner des cours de survivalisme aux colons vivant dans les Kibboutz, il fut (ou l’est peut-être toujours) proche des services de renseignements américains lors de son expérience professionnelle dans les programmes informatiques spécialisée et autres technologies.

    Dieudonné

    L’humoriste talentueux utilisant le PNL, la lutte anti-sioniste et la théorie du complot pour absorber un auditoire jeune et ignorant à l’extrême, a réussi à séduire une foule de personnes grâce à l’anti-judaïsme enfoui au fond de chacun (le plus virulent étant l’anti-judaïsme des juifs eux-mêmes).

    Sa ligne est celle de Soral, il soutient Bachar el Assad et entretien des liens étroits avec le gouvernement iranien. Il fait partie de la Nation of Islam, une secte dite islamique dont les adeptes sont exclusivement de couleur noire et le Dieu (doctrine de l’incarnation comme celle des chiites) est un juif. Leur Mahdi fera son apparition à bord d’une soucoupe volante…

    Dieudonné a donné une conférence ayant pour nom « Vers un pouvoir métissé » dans une loge maçonnique en 2001. Il a réussi à propager son geste, rappelons-le, obscène au plus haut point, qui est devenu une manière de « combattre » les injustices par la vulgarité et le rire. En gros ce défouloir vise à acheter des tasses à son effigie et à délaisser les armes, ce concept est mûrement réfléchi et il rappelle les techniques de la franc-maçonnerie.

    Son entourage est en grande partie juif, sectaire et déviant moralement :

    Alain Soral, juif, zoophile, dégénéré sexuel, athée, psychologiquement instable

    Noémie Montagne, sa campagne nymphomane juive qui se charge de protéger ses intérêts

    Jacky son assistant, juif

    Chrystèle Camus son ancienne productrice, juive

    Les propriétaires du Théâtre de la Main d’Or, juifs israéliens

    Son garde du corps Joss, proche de la DCRI

    Ahmed Moualek, son ancien acolyte de « la banlieue s’exprime », gauchiste anti-raciste probablement de la ville de Tlemcen en Algérie

    Association « fils de France », Hassan Iquioussen, Tarek Oubrou, Camel Bechikh

    La clique des musulmans nationalistes anti-arabes souhaitant adapter le très haut dogme de l’islam à la vulgaire loi des hommes française. Une clique appelant nos femmes à se dévoiler, les musulmans de France à quitter l’arabité et le fondamentalisme « wahhabite » en votant et en s’imprégnant de la culture française (au passage, profondément judéo-maçonnique et anti-islamique).

    L’Iran que Soral défend :

    Cependant, depuis que l’Iran a commencé à le financer en 2006, le Hamas a subitement cessé ses attaques contre Israël et arrête et emprisonne les moudjahidines prenant la route pour en découdre avec le nationalisme youpin. Le matériel militaire utilisée par les palestinien ne fait plus aucune victime israélienne depuis que l’Iran le fournit via le Hezbollah.

    Il faut savoir que la guerre entre Israël et le Hezbollah est un échec car l’Iran qui a envoyé au casse-pipe des arabes chiites, n’en avait que faire des 1100 victimes civiles libanaises. Tout ceci pour gagner le leadership chez les musulmans.

    L’Iran a contribué activement aux attaques américaines sur l’Afghanistan et l’Irak, attaques qui ont causé la perte de centaines de milliers de musulmans.

    L’arsenal militaire de l’Iran est constitué en grand partie d’armes américaines, qui sont soi-disant copiées illégalement, alors que les licences israéliennes et américaines s’échangent sous la table (rappelez-vous de l’extraordinaire histoire du drone intercepté).

    Le but de l’Iran est de s’accaparer le leadership du monde musulman, de former son arc chiite : le Pakistan et l’Afghanistan (de façon partielle), l’Irak et la Syrie, en criant au loup face au sionisme.

    L’armée irakienne chiite qui massacre, viole et torture quotidiennement la population musulmane a été mises en place, financée et formée par les USA et l’IRAN main dans la main.

    Vu que l’Iran est une théocratie, il faut savoir que leur dogme religieux s’applique matériellement à la politique !

    Voici quelques éléments eschatologiques édifiants du chiisme !

    Le Messie chiite s’exprimera en hébreux et toutes les créatures lui prêteront allégeance (attribut Divin).

    Il appliquera les lois de David a.s. (toutes les lois sont abrogées et remplacées par celles de la dernière révélation).

    Il sera accompagné de gens de la tribu de Moïse a.s. (pour ne pas dire des juifs).

    Il exterminera les « arabes » qui seront à ses côtés (les libanais par exemple).

    Il exterminera les savants sunnites.

    Entre nous (les chiites) et les arabes, il n’y aura que des massacres.

    Il détruira la mosquée sacrée de la Mecque jusqu’à ses fondations.

    Il détruira la mosquée de Médine.

    Il ressucitera Aïcha, Omar, Abu Bakar et Othman (radhi Allahou ‘anhom) anfin de les châtier et les assassiner en les humiliant.

    (Sources Kitab Al Kafi, et Bihar al Anwar)

    Le bonnet phrygien que porte la Marianne de la révolution française est en fait, la coiffe de la divinité perse du nom de Mithra. Le mithracisme a concurrencé le christianisme dans l’empire romain pendant une période. Mithra est le Dieu actuel de la franc-maçonnerie, on l’appelle le démiurge (créateur du monde matériel qui concurrence DIEU…). Dans le XIXème siècle l’ambassadeur de Perse était souvent invité au Grand Orient de France.

    David Abassi, l’iranien habitant aux Champs Elysée bénéficiant d’une garde rapprochée offerte par le Ministère de l’intérieur, se revendique comme un écrivain néo-zoroastrien il est l’auteur de plus d’une centaine de livres anti-islam !

    La Russie que Soral défend :
    Vladimir Poutine parle de « rats à éradiquer » lorsqu’il parle de musulmans.
    Sur les douze premières fortunes russes, six sont juives, une est chiito-sioniste d’Azerbaïdjan et une trempe dans le trafic d’opium avec l’Afghanistan.

    La Russie a proposé un projet de loi contre le négationnisme de l’holocauste auprès de l’ONU.

    La Russie a engagé la banque juive Goldman Sachs (celle qui a coulé la Grèce) pour assainir son image financière.

    La Russie achète des drones, et vend des satellites à Israël, leur échanges commerciaux sont de la plus haute importance.

    Le Rabbin représentant de la communauté juive de Russie fait partie de la puissante secte des hassidiques, présente également en Iran, ils ont la particularité de haïr le goy musulman, d’être des kabbalistes de haut rang, de diviniser leurs rabbins comme le font les chiites, d’attendre leur Mashiah comme les chiites avec leur Qaïm et surtout…. de se prétendre anti-sioniste pour attirer la sympathie et le soutien des égarés spirituellement.

    Un conseil Russie-Otan est formé afin de lutter contre le terrorisme (le califat islamique).

    La Russie arme Bachar el Assad, l’Iran et Israël elle est un partenaire privilégié des Etats-Unis.

    Le Venezuela que Soral défend :

    Le Venezuela est respectivement le deuxième pays le plus meurtrier du monde. Hugo Chavez vénérant le franc-maçon Bolivar a été majestueusement honoré par la Grande loge du Venezuela lors de son décès. Maduro qui a repris le pouvoir est de descendance juive.

    Le Venezuela participe à un vaste trafic de drogue avec le Hezbollah, le Mexique et l’Iran (héroïne et cocaïne). Ce pays soutien le régime syrien.

  • avatar
    georges dubuis

    La nichéenne
    Il a donc gagné 60 ans ce jeune homme, c’est pas rien, d’éliminer, de tuer, tant de temps, grâce à luit……….
    à Lac
    Les sociétés…….l’humanité toute entière sont bien bâties sur des règles
    NON sur une essence,un principe, connaissance et reconnaissance, pour le moment elle est encore au stade de l’impression, cette connaissance par défaut de sources et FATALEMENT surplus d’imagination, bonjour madame l’info, de fait qui ne font rien, style témoin de Jéhovah. Jeu te confirme que Nabe est bien un singulier arrogant stylisé avec quelques notoriétés qu’il et qui l’utilise. Ce sera son dernier livre « suicide d’un écrivain de son vivant » qui s’aime à la folie et pas dans le relatif, un vrai artiste.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER