L’État est aux abois…non il n’aboie pas…
Il mord… il se mord la queue.
Vous l’avez remarqué, quand on se casse la gueule, on fait toujours un retour sur soi.
L’État c’est l’émoi… seulement voilà… il n’émeut plus personne.
Vous l’avez vous aussi remarqué
L’État n’a plus d’état d’âme
Il rame, non je dirais plutôt qu’il se crame
Ses derniers coups de cœur sont d’une rancœur monocorde
Les parents ont péché… Ce sont les enfants qui vont devoir casquer

Ils vont être évalués, stigmatisés et divisés en trois compartiments…
Premier compartiment : R.A.S.
Rien à signaler pour les blancs becs qui n’ont rien à se reprocher
À peine 1 petit français sur 5 n’a rien à signaler et auquel on n’a rien à signaler non plus.
Le Deuxième compartiment comporte un risque…
Il est noir, difficile d’y voir clair. Noir c’est noir! Donc il y a bel et bien un risque. Et mieux vaut prévenir que guérir…
Cessons de nous raconter des histoires… 1 français et demi sur 5 sont concernés.
Non… pas de mot d’esprit, je vous en prie
Oui je la connais l’histoire de ce blanc qui a surpris sa moitié sous un tiers de couleur.
Oui… c’est raciste… aujourd’hui on dit Racialiste : raciste qui a dérobé la liste…
Des juifs et des arabes… parce qu’avec les noirs on n’a pas besoin de liste.
Enfin… le troisième compartiment qui concerne les français du reste du monde… qui sont pour la plupart des arabo-musulmans… et non pas indo-européens !
2 et demi sur 5 doivent se sentir visés…
Que dit l’État… qu’il s’agit là d’un compartiment à haut risque où l’avenir n’est point assuré… non pas pour eux…mais pour les autres…
Délinquants en puissance… criminels en latence… Tenez-vous bien… parce que l’État ne badine plus avec les gênes des gens … exit les sauvageons disait un gauchiste, il n’ y a pas si longtemps!

Le mal sera désormais attaqué à la racine… par qui?
Par un État qui nous prend pour des êtres débiles et infantiles.
Non… le plus gros risque: c’est cet État hors la loi.
Il faut l’enfermer pour qu’il la ferme! Sa gueule !

Share Button