Nous ne sommes plus du tout en état de veille...veille... veille.
Je ne sais pas pourquoi mais cette racine m'interpelle : veille comme une merveille qui ne me rappelle pas le jour d'avant, mais toujours le jour d'après!
Qui dit veille dit lendemain... qui dit hier songe déjà à demain.

Ce n'est pas demain la veille... quelle formidable dépréciation du temps... du courant irréversible des passions... ça va mais ça ne revient plus! Tout est dit.
Pas la peine de s'accrocher au vent ... perte de temps... perte de soi.
La veille déchante... c'est le lendemain qui chante et enchante...

Y a pas que la veille il y a aussi l'éveil... pour déterminer notre niveau de conscience, de présence et de consistance...
Heureux les éveillés ... car ils ne fermeront jamais l'œil!
Il y a éveil quand ce n'est plus l'âme qui est coffrée dans un corps, mais le corps enfermé dans une âme... quand c'est le cas, on peut être assuré que c'est l'esprit qui veille au grain. L'esprit soit dit en passant est le vigile le plus vigilant. Quand il perd les choses de vue, c'est la mort dans l'âme.

Que tous ceux qui ne sont pas suffisamment éveillés...Ouvrent l'œil...
Car Ils sont surveillés, du coin de l'œil...
Qu'on ne s'y trompe pas, on ne veille pas sur nous... on nous surveille !
On ne nous protège pas... On nous épie, on nous espionne!
Pas pour nous empêcher de fermer l'œil mais pour nous empêcher de l'ouvrir...

Dormez ... dormez braves gens ! On vous surveille...du berceau jusqu'à la tombe!
Pas les anges de la volupté, mais les démons de la perversité, qui sévissent sur tous les réseaux schizos : Twitter, Facebook et Google sont encombrés de vigiles malveillants ! Qui sont là pour vous vendre au plus offrant!

Je n'ai plus envie de dormir... je me réveille... je ne suis pas un numéro, je suis une femme libre ... Et j'ai une petite idée pour cet automne, la Révolution des personnes... On se rend tous le 5 novembre place de la Concorde et on y brûle nos pièces d'identité pour redevenir personnes!

Share Button