Je vais essayer de vous parler
Sans utiliser les mains.
Vous l’avez sans doute remarqué,
Avec ce gros plan, le cadre est un peu étriqué :
C’est pour mettre fin au plus sordide des soupçons…
Mon mari est absolument persuadé que je le trompe
Que je l’ai trompé… Et que je ne cesserai pas de le tromper
Aucune présomption, ni d’innocence, ni de culpabilité
C’est un tir sans sommation… Une pure et dure diffamation
Il a comment vous le dire, l’impression que j’utilise mes mains
Pour m’entretenir avec mon amant
Langage des signes ? Non, justement
Il est persuadé que mon amant n’est ni sourd, ni muet
Mais qu’il a un inconscient surdimensionné capable de tout capter
De déchiffrer tous les chiffres
De décrypter mes volontés masquées
Et décoder mes actes manqués
Mon mari en est persuadé et rien ni personne ne pourra l’en dissuader
Qu’entre mon amant et moi
Il y a comme un échange poético-politique
Entre nous, je peux l’attaquer en justice, pour harcèlement pathologique !
Parce qu’il n’arrête pas avec sa table de mixage
Il cherche désespérément un message
Compte les voyelles et les syllabes
Se demande s’il est juif ou arabe ? jaune ou noir ?
S’il est riche comme crésus ou pauvre comme Job
L’amant… l’amant… ce mec est complètement à la masse
Il se prend pour Marguerite DURAS
Mais à vous … je peux vous le confier
Parce que j’ai confiance en vous… non…pas tout à fait…
Disons que je vous fais confiance !
Mon amant c’est … c’est … c’est …
Mon amant c’est lui.
Mais il ne le sait pas et ne l’a jamais su
Sinon il aurait su que mon mari c’était vous !
Donc aucune raison d’être jaloux
Parce qu’entre nous, il y a autant de distance
Qu’entre le réel et le virtuel
Par amour du ciel, ne piratez pas ce billet
Sinon il va croire qu’on a fait exprès !

Share Button