Le scénario qui sort de l’eau...
Quelques minutes avant l’irruption des américains dans l’intimité de l’ennemi public numéro 1…
Oussama écoutait pour la dernière fois sa profession de Foi… à la gloire d’Allah.
C’est sa femme qui va appuyer sur la gâchette
L’arme était toute prête spécialement conçue pour lui arracher la tête pour que l’ennemi ne puisse pas en récupérer une seule miette.
Et quand il vit la main de sa bien-aimée se mettre à trembler
Il eut ces mots :
« Fais feu et libère les lieux… »
Et elle exécuta sa dernière volonté en lui explosant le portrait en mille morceaux…
Il n’y aura pas de photo
Mais une immersion dans l’eau
Pour ne pas semer dans la terre
Le moindre gène de Ben Laden
Sous peine de récolter encore un peu plus de haine.

Share Button