l’essence de toute tragédie