fusillade



42
Ce norvégien n’est pas le possédé de Dostoïevski qu’on a cru qu’il était, mais un rat… redoutable et impardonnable. Pour nous préserver soi disant du choléra, il voulait propager la peste ! Commettre le pire pour nous donner un avant ou un arrière goût de l’empire... l’empire des vampires, de ceux qui se nourrissent de nos soupirs et pourrissent nos sourires. Qui ?

Le Rat d’Oslo