Les patriotes ou les chiottes ? 3


Prenons du recul, faisons un simple calcul : quelle est en chacun d'entre nous, la part d'égoïsme et la part d'altruisme ? Ce n'est pas, certes pas, une constante mais une VARIABLE mathema-éthique. Et tout notre comportement est régi par cette fonction qui détermine, pour chacun, la proportion d'égoïsme ou la proportion d'altruisme. Le souci de soi ou le souci de l'autre. Alternative ou alternance ? Mauvaise ou bonne conscience ? Ambivalence ou évidence ? N'essayons pas de passer pour des anges sous peine de laisser passer la bête, parce que nous avons la réponse : nous sommes, vous êtes, ils sont fondamentalement égoïstes.

Nature contre laquelle aucune culture ne résiste. J'existe d'abord, c'est un fait premier, primordial... oral, anal, génital comme dirait un psychanalyste devant le bien et le mal : c'est ostentatoire et il n'y a aucune échappatoire. Le Moi est une prison, même si on en fait un titre de gloire. C'est toujours le moi qui fait ou refait l'histoire, derrière les barreaux de sa mémoire.

Nous y croyons sans y croire ; à notre cruauté naturelle et notre crainte n'est pas feinte : 100% d'égoïsme, 0% d'altruisme. La vérité est atteinte... Qui n'a rien de sublime mais que nous ne cessons de sublimer, de cristalliser, d'embellir avec notre logique du pire : America first. C'est le must du must. La préférence française pour ne pas passer pour un niais ou une niaise... C'est la bourse et non la vie qui définit les règles de la course en tranchant la tête de tous les bisounours " of course !". Le Moi va de soi, les autres n'ont qu'à apprendre à suivre.

Tous les ingrédients y sont pour faire de la bonne littérature avec de mauvais sentiments. Non... vous n'êtes pas égoïstes, mais vous êtes réalistes et idéalistes en même temps : vous avez le sens de la partie... je veux dire le sens de la patrie... Il y a les patriotes d'un côté et les chiottes de l'autre.

Choisissez votre camarade, les camps !

Aucune morale ne peut tenir le coup ni avoir la moindre chance de rompre le cou de ce nouveau prisme : l'égoïsme est le modèle.

L'humanisme, un contre modèle, un sentimentalisme de jeune fille. Trump ne s'y trompe pas. Salvini ne rigole pas. Marine n'en démord pas :

On préfère tous sa cousine à la fille qui débarque de Tataouine, et sa cousine à sa voisine, et sa sœur à sa cousine... et sa pomme à la poire de sa sœur car l'égo finit par flétrir y compris la fratrie et finira par faire périr y compris la patrie. Avec lui nous avons déjà perdu la partie.

Share Button


3 commentaires sur “Les patriotes ou les chiottes ?

  • avatar
    jacou

    Au cours des âges et des temps , l’ego cette saine et innocente conscience de soi d’être individuation divine incarnée s’est oublié pour laisser la place à des identifications aux personnages jouant des rôles existentiels avec son cortège de croyances qui se sont cristallisées dans le corps émotionnel devenant petit à petit la référence à l’existence . N’étant plus relié à sa source de plénitude éternelle , la crainte de perdre ses références conditionnées à engendré UNE PEUR qui s’est engrammée au sein du corps émotionnel se manifestant chaque naissance dans le corps de l’enfant intérieur , c’est état d’innocence le plus proche du divin : » devenir comme des enfants »
    – » Matthieu 18.1.
    A ce moment même, les disciples vinrent demander à Jésus : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?
    Il appela un enfant, le plaça au milieu d’eux et dit : Amen, je vous le dis, si vous ne faites pas demi-tour pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez jamais dans le royaume des cieux.
    C’est pourquoi quiconque se rendra humble comme cet enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. »

    ‘- Et aussi :

     » L’enfant que vous nommez intérieur, sais-tu qu’il est ta version la plus tendre, la plus aimante et innocente, cherchant à s’extraire de cette obscurité auquel il s’est bâti une muraille… il fut pourtant un temps, lors de ta venue sur Terre, cet enfant s’exprimait pleinement de l’intérieur comme à l’extérieur. . . Et à cet époque, il ni avait point d’égo en toi… puisque l’Enfant était libre de tous ses mouvements, de connaissance déjà présent en Lui, et d’insouciance vivant ainsi pleinement sa Vie. . ., profitant ainsi du moment que Vous nommez Présent. . .

    Aux rythmes des années, des saisons, dans ce temps, dont vous vous donnez des limites, vous avez cheminé, parcourant ainsi un trajet…, dans ce trajet et sur vos routes, vous avez croisé vos pères, vos mères, frères et sœurs,vos sociétés, vos religions, vos croyances et vos non croyances, qui au fil du temps ont tari ce Saint enfant… il a alors commencé à se replier sur lui-même… fort de son incapacité à comprendre ce monde conditionné, qui pourtant lui souriait aux premiers instants, souffles et jours de sa Vie. . . Il a du se forger cette carapace, ce bouclier fait de fer et de mental et que vous avez nommé Ego. . .

    Au fur et à mesure des rencontres, des épreuves, de moments de tristesse, de peines, de peurs, comme de colères. . . cet Enfant Intérieur s’endort, pour ne le laisser s’échapper que de brefs instants, le temps d’un rire, d’un soupir, d’une envie, d’un espoir, d’un rêve, quand la colère t’emprisonne alors qu’elle est libératrice. . . Et parfois, il t’arrivait, de ne plus vouloir ni rêver, ni croire, ni espérer, alors que l’Enfant Intérieur en toi veut se réveiller, se révéler, pour se libérer, s’étourdir de rires, de cris de joie et de bonheur. . . Et de nouveau, l’égo (l’enfant qui a grandit) se bride, se malmène par peur tout simplement, de ce qu’on lui a laissé paraître et transparaître. . .

    Oui cet égo et cet enfant intérieur ne font en réalité qu’Un. . . Tu sembles être surprise par ce que tu entends et pourtant réfléchi et voit comme cette vérité semble « logique » dans ton esprit ! Lorsque tu l’auras compris, alors l’enfant fissurera cette armure, peu à peu ses chaînes et ses carapaces ainsi que ses couches émotionnelles se ôteront, pour atteindre ou ré atteindre afin de retrouver ce sourire d’enfant, cette joie de la danse, cet être innocent qu’il était autrefois. . . , de là il ne fera plus qu’Un avec ta conscience supérieure et ton égo cet Enfant qui te pleure, n’existera plus puisqu’il sera libéré de ce mur qu’il s’est forgé et s’est affranchi au cours de sa vie. . . Pour se réaliser et se manifester pleinement à travers l’être que tu es et ne faire qu’un avec Qui Tu Es. . . ton Âme. . . Celle-ci jouira de sa manifestation physique, dans cette grande école qu’elle partage avec d’autre de ses pairs, comprenant ainsi que tout est expérience dans le but de s’étendre, d’expérimenter dans ce monde qu’elle a choisi aujourd’hui. . .

    L’ego aujourd’hui est devenu une maladie infantile , il suffit de regarder le comportement de ceux qui sont censés être l’exemplarité des « premiers de cordée  » .

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur le prisme de l’égoïsme, la part d’égoïsme et la part d’altruisme, philosophie dessus.

    Fil de méditations

    « Ooooh !!!! »

    « Alors ?! La mémoire vous revient ? J’ai réussi à vous la rafraîchir ? »

    « Plus ou moins ! Je pense avoir rassemblé tous les morceaux du puzzle que je pouvais dans les tiroirs de ma mémoire, si je puis dire, avec des « morceaux impalpables » que j’avais oubliés, après, je n’ai pas une mémoire eidétique, au sens que pas de quoi être certain. Déjà que nous pouvons nous méprendre avec les difficultés de la communication comme l’a théorisé Bernard Weber, qu’il y a quand nous essayons de tout bien comprendre d’une situation, sur le chemin de la compréhension, des freins tels que l’effet Forer, la dissonance cognitive, les corrélations illusoires, alors quand il faut le faire en voyageant dans la mémoire… D’autant qu’avec des crash de disque dur je ne puis retrouver certaines infos qu’il me semble que j’aurais pu avoir, qui auraient pu m’aider.

    Toutefois, je pense avoir une meilleure conscience de certains événements que par le passé, même si je puis toujours me tromper. 

    Bref, en tout cas, si me sont venues des réflexions pour vous contredire au cours de votre discours, au passage je salue vos talents, dont de plume et d’oratrice, mes réflexions pour contredire se sont en parties évaporées quand vous avez dit que nous étions réalistes et idéaliste, après… »

    « En parties ? Si vous n’êtes pas entièrement raccord avec des réflexions, ptêtre que vous avez mal compris ? Mais dites ? »

    « D’abord, rassurez-moi, vous n’êtes pas une extraterrestre ? Quand vous avez parlé de la fille qui débarque de Tatooine, vous ne parliez pas de vous ? »

    « Qu’est-ce que cela changerait ? »

    « Ben, j’ai vu des bribes de vidéos sur d’éventuels extraterrestres qui font un peu peur, mais peut-être que c’était des fakes ? Et puis même, il est vrai que vous êtes vous de toute façons ! »

    « Huhu, mais sinon, je parlais de Tataouine en Tunisie, pas de la planète Tatooine ! »

    « Oh ! Bon, alors euh, bon, en ce qui concerne le nouveau prisme, dont l’égoïsme serait le modèle, je pense que j’ai des arguments conséquents à opposer.

    Bon, je dois avouer que si nous choisissons de regarder le monde, les causes et effets sous l’angle d’un prisme en particulier, nous avons toutes les chances de réussir à expliquer tout selon ce prisme. De ce que j’en ai compris / retenu, selon le prisme de la volonté de puissance, même celui qui chercherait à se sacrifier ne ferait qu’assouvir une forme de volonté de puissance. Et dans la philosophie de l’altruisme, un peu idem, de ce que je me souviens, l’idée n’est pas tant de combattre la face égoïste, pas d’essayé de passer pour des anges, mais de considérer que son propre bien être peut passer par le bien être d’autres, de la philosophie ubuntu, dans les limites propres à soi.

    En fait, selon le prisme de l’égoïsme, l’altruisme pourrait ptêtre être vu comme l’égoïsme à son paroxysme, de l’égoïsme éveillé, de l’égoïsme intelligent ?

    Quoique j’ai un doute. Si des mots peuvent être sujets à polysémie, ou qu’au-delà du sens unique, nous pouvons y apposer une philosophie qui le fait voir sous un autre angle, l’égoïsme est considéré comme une tendance à privilégier son propre intérêt, bien opposé à l’altruisme ?
    Dans ce cas, considérer que son bien être passe par le bien être d’autres, ce ne peut être vu comme l’égoïsme à son paroxysme ?

    Donc je pense que si effectivement nous pouvons être réalistes et idéalistes en même temps, qu’il y a des nuances, Trump se trompe énormément, Salvini devrait apprendre à rire de lui-même et Marine en démordre. Et il me semble que le 100 % égoïsme ne devrait pas être le modèle, pas plus que le 0 % égoïsme.

    Alors j’imagine bien que c’est pas mon désaccord / pas de la morale qui les fera changer d’avis, de comportement, et encore moins de programme politique, néanmoins, je n’en pense pas moins.
    Re alors, ceci dit, me fait penser que les discours moralisateurs touchent ceux qui y sont sensibles, et des fois je me dis que peuvent provoquer l’effet inverse sur d’autres, la bonne intention provoquer sur eux un effet inverse à cause en partie de la façon dont le morale est exprimée. Je me suis fait ce genre de réflexion en lisant des bribes de textes sur l’altruisme et contre l’ego. Même si j’étais d’accord en grande partie avec l’intention de leur auteur, je m’étais dis que des parties étaient très discutables et puis qu’ils pouvaient surtout convaincre des déjà convaincus. ‘fin, je devrais dire de son auteur. Je pense surtout à des messages lus sur le blog de Matthieu Ricard. J’ai pas encore lu son livre Plaidoyer pour l’altruisme, je l’ai trouvé convainquant dans de ses conférences, mais certaines pensées qu’il a partagé sur sa page Facebook m’ont fait avoir ce genre de réflexion.

    Par contre, si je rejoins par cette pensée l’idée que la morale peut difficilement venir à bout d’un prisme dont l’égoïsme est le modèle, il y a des « outils » qui peuvent transmuter en partie, voire y venir à bout. Dans Vers un monde altruiste ? et / ou conférence de Matthieu Ricard, il est présenté l’altruisme comme un état d’esprit en partie inné, qui peut se perdre et se retrouver, se travailler, et évoqué bienfaits de « séances de zénitudes / de relaxations ». Pourrait être vu comme une forme de travail sur soi « égoïste » mais où la « finalité » / l’expression sociale ne l’est pas en soi. »

    « Vous seriez pas un peu bisounours ? »

    « Si je vous fais des bisous, cela ferait-il de moi un bisounours ? Un de ceux dont les règles de la course trancheraient la tête ? »

    « Pfff… Vous jouez avec les mots ! »

    « Oui, bon, n’empêche que Trump a beau jouer les climato-sceptiques pour faire tourner l’économie américaine, il y a la limite des ressources physiques. Si il continue de « ne pas se tromper » comme vous avez dit, cela risque d’être la fin des haricots pour tous ! »

    « Pfff… A défaut de me faire la morale, vous me plombez le moral !  »

    « Ben… J’en suis désolé. Cela me donne mauvaise conscience d’avoir pu et de vous chagriner d’une manière ou d’une autre. L’idée de pouvoir être la source de vos maux m’embête au plus haut point. Je ne sais pas si c’est parce que vous me rappelez la force d’âme de trois personnes, mais… »

    « Lesquelles ?! »

    « Ben, pour être exact, c’était des personnages, si il faut joués par la même personne. Je n’ai jamais su qui les jouait, ou alors j’ai oublié que je le savais ! »

    « Oh, quel jeu ? »

    « L’une, c’était dans un jeu de stratégie et diplomatie dans un univers médiéval-fantastique. Elle jouait une reine du nom de Darshion. Cela remonte a très très longtemps, je ne sais pourquoi, quand vous avez parlé de l’humanisme comme un contre modèle, un sentimentalisme de jeune fille tel que doit le penser Trump, et vous aussi ? J’y ai pensé.

    Ah, si, je sais pourquoi, c’était un continent exclusivement dédié aux personnages humains, alors que les autres étaient en général ouverts à tous, aux elfes, aux orcs et aux nains.

    De mon côté j’avais joué un seigneur du nom de Cameleon rouge. Après, c’est le brouillard dans ma mémoire. Me reste uniquement l’impression qu’elle écrivait très bien, que j’avais apprécié nos échanges épistolaires / diplomatiques, que j’espérais pouvoir gagner la partie avec elle, mais que si j’ai gagné, elle avait perdu avant la possibilité de signer un pacte de paix sur le continent. Et j’ai un doute, je me demande si mon frère aîné / son personnage Jeanvaljean n’avait pas été en partie responsable de son élimination malgré tentative d’intervention de ma part avant que lui aussi perde quelques tours plus tard. J’arrive pas à clarifier plus mon souvenir, impression. »

    « Et pour les deux autres ? »

    « C’était dans un autre jeu, un jeu de rôle sur site web, le même jeu de rôle pour les deux, mais pas à la même époque, pas la même période dans le jeu aussi, pas le même lieu. L’une avait comme personnage une elfe du nom d’Arwin alors que je jouais un elfe du nom de Thorgal, et l’autre une glysh du nom de Sirwen alors que je jouais un glysh du nom d’Astrysh. Vu la proximité des noms, je me demande si c’était la même joueuse, ou juste coïncidence, synchronicité.

    Mais bref, me fait aussi penser à d’autres personnages et je peux me mélanger dans mes souvenirs. »

    « Donc en fait, si j’ai bien compris, vous prétendez que je vous fais penser à la force d’âme de trois personnages, mais vous en savez finalement pas plus ? De mieux en mieux ! »

    « Euh, j’y détecte comme une pointe de sarcasme ? »

    « Au moins vous avez du flair ! »

    « Ben, étant plus ou moins allergique aux acariens, à la poussière, j’ai souvent le nez un peu bouché, j’ai pas un très bon flair… »

    « Faites pas comme si vous aviez pas compris que je parlais au figuré ! Pfff… z’êtes certain que ça vous donne mauvaise conscience de me chagriner ? »

    « Certain oui, désolé, mon côté joueur avec les mots reprend parfois le dessus… Ptêtre tendance à la taquinerie…

    Ceci dit, pour revenir à ce que nous pouvons savoir de soi, nous pouvons aussi apprendre sur soi au contact des autres, et euh, ou du moins aussi évoluer en faisant du chemin avec, et puis à propos du peu que nous pouvons savoir sur les autres au-delà d’une rencontre à un instant t, j’en viens à pourquoi je pense que Marine devrait en démordre :

    Qu’est-ce qui fait que nous pouvons préférer notre sœur à notre cousine, notre cousine à notre voisine, notre cousine à la fille qui débarque de Tataouine ? »

    « Ben, les liens de la patrie ? D’aucuns considèrent qu’il n’y a pas plus fort que les liens du sang ! »

    « Vraiment ?! Est-ce une considération éternelle / vraie de tout temps / pour tous ? Vous connaissez l’histoire du politicien d’extrême droite d’un pays d’Europe, je sais plus lequel, ptêtre la Norvège de la petite recherche que je viens de faire, qui était anti-immigration et anti-islam mais qui serait tombé amoureux d’une réfugiée musulmane ?
    Il y a aussi le cas d’une ex-militante FN tombée amoureuse d’un migrant, dont l’opinion avait évolué jusqu’à la faire quitter le parti politique.

    J’ai beau bien aimé ma sœur (et mes frères) et mes cousines, il y a une histoire de temps passé avec qui joue, avec le besoin de racines, de repères.

    Je parle en connaissance de cause, si je puis dire. Il n’est pas forcément évident d’aller vers autrui, de prendre le temps de faire connaissance, en tout cas pour les timides comme moi. Une fois qu’on fait l’effort, peut découvrir une ou des personnes géniales, me semble.

    Me fait penser au billet Il faut apprendre à aimer l’étranger.

    Et vous ne croyez pas à la possibilité d’être frères et sœurs spirituels même si pas de la même famille, pas du même pays, pas de la même culture ?

    Donc voilou pourquoi me semble que Marine se trompe.

    ‘fin, j’ai ptêtre mal compris ce que vous vouliez dire de là où Marine Le Pen en démord pas. Car le « l’égo finit par flétrir y compris la fratrie et finira par faire périr y compris la patrie. Avec lui nous avons déjà perdu la partie. » est une façon de voir l’évolution qui rejoint ce que je viens d’exprimer ? Si ce n’est que je pense que cela n’implique pas forcément le flétrissement de la fratrie ni de la « patrie ». Mon frère cadet a immigré sur un autre continent depuis plus d’une décennie maintenant et je réalise que j’ai dû le voir en moyenne que environ deux semaines tous les 2-3 ans, ma sœur et son conjoint et leurs enfants sont à plus de deux heures de route et comme j’ai pas de voiture je dois les voir que quelques jours tous les 2-3 mois (surtout les neveux quand ils viennent au moment des vacances), mon frère aîné je le vois un peu plus souvent car il habite à quelques kilomètres (encore que malgré tout peut parfois s’écouler plus d’un mois avant qu’il vienne à l’occasion d’un repas) et ptêtre qu’un jour je le verrai moins fréquemment si déménagement. Toujours est-il que même si ils peuvent évoluer entre temps, prendre de l’âge, à chaque fois que je les ai revus c’était plus ou moins comme si c’était hier, et si le système / paradigme / règles politiques-économiques peuvent avoir un impact sur les trajectoires et liens familiaux, les interactions entre les individus dans un pays et avec les autres pays, même un système mondialisé n’implique pas forcément la mort de la « patrie », me semble.

    Ptêtre que j’ai tort sur ce point. En tout cas, égoïsme ou humanisme comme modèle ou contre modèle, avec les problématiques de l’ère, je crois en certaines solutions qui pourraient ptêtre être appliquées dans les deux « modèles », mais je doute que les politiciens le mettent au programme, et encore moins un Trump, un Salvini ou une Marine Le Pen / ou autres élus de leurs partis.

    Bref, re en tout cas, voilou, c’était mes réflexions en cet instant ! »

  • avatar
    Tony

    Avec les chiottes on peu faire de la perma et faire élever les fleurs les produit de premières nécessités , potagère lol

    Comment transformer facilement votre jardin afin d’obtenir abondance de fruits et de légumes grâce à la permaculture !

    https://www.permaculturedesign.fr/plantes-grimpantes-permaculture/?prenom=Tony&email=ch4nch4n%40live.fr&ev=80767

    mais sa aussi on as peur lol
    va transformer les déjection en arbre fruitiers , l enfer des matière première , guerres , mensongères , misère en jardin qu on nous a laissez entretenir pour nos gamins et leur descendants , aujour huit on veut habiter Titan , parsqu ici on en as crée des stremon avec nos idées a la con , ses peut etre pour sa , fuite en avant , quoi que les conquête ses de la coquetterie en faite , toutes les frontières on était crée par des guerres , des conquêtes , on casse tout ici mais on niera ce fait , ses mal de s’avouer comme des animaux , meme pour des reines , des rois , sensé protéger mais qui font plus de guerres que de bien
    d ailleurs on les vénères , les empires , rendez vous conte sans les empires point de sbires…
    sans les guerres , et ces misères , points de frontières…
    toutes est basé sur de la merde , mais faut chanter autre chose !
    normal , tout il est normal , continuer les erreurs , ce manque de respect entre content pour rien pour rien pour mère nature , apres tout elle torche le Qi , pourquoi respecter ce qui est au dessus en dessous ..
    des voyous , propre sur eux , des cas dedans
    tient trump est venue salue la coré du nord , faut pas s inquiéter ils ne perdes pas le nord , leur bord le financement , l Intérêt financier , tout Intérêt est devenue finanC.I.Arisé ; le contribuable obliger dit contribuer , peu importe nos frontière , tous a la meme pratique , celle du fric , qui na pas de frontière mais des paradis
    paradis des crimes organisé , attention il ne faut pas alerter sinon tu serra enterrer , enfermer
    faut pas s inquiéter pour l intérêt , semer des armes partout et de la misère il sont tous presque d accord , tres peu sorte de cette frontière , non pas d idée non plus , faut pas leurs en vouloir , sont telement formater , conditionner , enfermer dans des idées périmés , il faudrez changer la conscience , déplacer les idées parsqu avec eux , quand on les écoute ces que tout est foutue , travail marche et ferme ta gueule , tient ils on gazer des gens qui leur demander de ce bouger la rondelle pour l environnement , message recu , gazage etc.. et non on est bien en 2019 en France ………
    pays qui enferme les gens pour du chichon pour mendicité pour vole de fromage et autre pate parsque la dalle il vont la tempère a coup de matraquage .. divers et varié.
    ces tout un clan de toute façon , coorportation , sans réflexion fraîche et sans action pour changement de production
    les Usa en faite il s en foutes , sont toujours était en guerres , leur population comme Israël est conditionner a sa , marche et crèves, 94 000 000 de pauvres , une violence incroyable dans cette société , la pharmamafia au top , jamais autant de malades dans ce pays , 3 boulots pour nourrir les gamins au jour il faudrez justement ralentir les activités humaines … etc..
    et les suiveurs sont pas mieux , arabis saoudide etc.

    Etats-Unis, Arabie Saoudite acteurs de la déstabilisation et radicalismes religieux | Pierre CONESA

    https://www.youtube.com/watch?v=tOO-rW8zRuQ

    après on va ce plaindre que nos gamins prennes des spides ou du temps veut , zont ouf ces gens
    pas équilibré est cette société humaine , pas centré sur ces priorités
    La Fraternité qu elle aille au cabinet parsque condamné mais aujourd huit des centaine des millions dans la com pour la réactivé , des guignol , ils supprimes des poste a l Onf , dans la santé , le social .. mais nous raconte qu il faut économisez pour les gros plein de sous parsque nous somme endenté par ces meme financier qui crée les crises et les prise de pouvoir sur tout , ouai mal barré est cette logique
    meme la logique est illogique , l intelligence humaine mit au ortie de purin , interdit s il vous plaît , pour faire plaisir aux pesticieux
    reste les enfants de la terre eveiller dans le grand tout et pas du n importe nawac , on les appel humaniste , bisounours ou internationaliste etc.. ses pas l étiquette qui importe ces le produit dans le nid de mère terre

    https://www.youtube.com/watch?v=pOoA8_951Kw

    salutation fraternel .


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER