Un ange pour tous les déchus 4


Parmi mes plus fidèles abonnés qui m'ont tout donné à travers cette toile qui nous sépare et répare en même temps, figure un squatter, un squatter en chef, une espèce de leader ou de dealer de bonnes heures. Ses moindres faits et gestes m'ont été rapportés pour me vendre ou me vanter son cœur. Enfin, c'est quelqu'un qui existe pour accomplir pleinement d'autres destins que le sien... Pour que les humains qui lui tombent dessus aient au moins une dignité égale ou supérieure aux chiens.

La ligne jaune, il la franchit chaque matin, en cherchant par tous les moyens à s'emparer de tout endroit susceptible d'abriter son prochain, c'est ce qu'on appelle un squatter en série, une maladie qui ne supporte pas la seule véritable maladie : celle des démunis. Par exemple des gens qui font Ramadan et qui n'ont rien à se mettre sous la dent, ou des migrants, qu'il n'hésite pas à héberger pour les sauver de ceux qui prétendent qu'ils ne sont là que pour nous égorger... ou des survivants de quelque mauvaise traversée qui cherchent désespérément une raison de vivre et la retrouvent dans ses refuges et ses transfuges.

Ce Robin des bois n'a que le bras long de la Foi, celle qui se croit chargée d'une divine mission ou d'une sublime conviction : même si tu es le seul à vouloir changer le monde, n'hésite surtout pas, tu seras aussi peut-être le seul à être un jour sauvé du monde... de la peur, de la rancœur, des fausses valeurs.

Vous avez dû lire au moins une fois ses joyaux commentaires, qui relativisent tous nos maux pour nous attester qu'il n'y a que le bien qui soit absolu.

Il s'appelle TOTOKOP... un nom à retenir pour tous ceux qui ont décidé de franchir les murs de l'indifférence.

Plus de mille et une fois, certains l'ont vu donner trois sous alors qu'il n'en avait que deux dans la poche. C'est tout ce que les envieux lui reprochent.

 

Share Button


4 commentaires sur “Un ange pour tous les déchus

  • avatar
    Pascal

    Très joli texte d’hommage à TOTOKOP. J’imagine que c’est le pseudonyme de Tony ? Je savais qu’il était / que tu étais solidaire avec d’autres, me souviens qu’il avait / que tu avais évoqué une fois l’ouverture de squats à Paris, mais me semble que je savais pas qu’il était / que tu étais allé jusqu’à héberger des migrants et cætera.

    Bref, merci à vous pour ce que vous faites pour les autres, diverses causes, donner la parole à diverses thèses et cætera avec votre art-philo-poésie, vos talents, et merci aussi à toi Tony pour ce que tu fais pour essayer d’apporter du baume au cœur, pour essayer de changer le monde.

    J’espère qu’un jour arrivera à changer de paradigme, que le sort des déchus dans le monde dépendra pas de la chance de tomber sur une ou des bonnes volontés. De la même façon que les Restos du cœur peuvent pallier à difficulté de s’y retrouver mais que l’idéal serait que tous puissent manger à leur faim (deviendez tous végé :p : Veggie Challenge – pour aider ceux que veulent s’y essayer, avec divers conseils – : https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/) et boire à leur soif sans avoir besoin d’association du genre (aussi pour les hébergements d’urgence et cætera), qu’il n’y ait donc plus de démunis / misère. Il y a des idées de paradigme économique telle que celle de Bernard Friot qui pourrait y mener (pour une sécurité sociale de l’alimentation (du transport, du logement etc.) : https://www.youtube.com/watch?v=dLHSYdFUc3s ), et d’autres (qui ont été appliquées dans certaines communautés tel qu’en Espagne avant la seconde guerre mondiale : Vivir la utopia / Vivre l’utopie : https://www.youtube.com/watch?v=-wLH8veaVrw).

    Re bref, ceci dit, comme ce genre d’idée / paradigme est loin d’être concrétisé, en attendant, sans attendre ce qui est contingent et pourrait ne pas s’ancrer, heureusement qu’il y a de la solidarité, des gens qui essayent de faire évoluer le monde, font de leur mieux pour. Merci d’en être.

  • avatar
    Revolta

    dans le billet soumis-insoumis, ni l’image ni le texte ne passent. alors je try again comme indiqué


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER