Qu’avons-nous contre la polygamie ? 3


Je vais tenter de satisfaire la curiosité de ceux qui sont censés être mes amis... qui aiment ce que je fais mais ne sont pas obligés de faire ce que j'aime. L'un d'entre eux ne s'est pas remis de me voir faire l'apologie du dernier des prophètes qui a, selon lui, autorisé et sacralisé la polygamie.

Il est scandalisé par l'infamie de celui qui se croit tout permis, jusqu'à mettre plusieurs femmes dans son lit.

Pour lui, c'est le comble de l'hérésie. Une pratique qui sent le moisi. Aucune raison ne le justifie... les hommes et les femmes naissent libres et égaux en droit, autrement dit, ils se valent. C'est de surcroît dégradant pour la femme, d'accepter d'être une fleur parmi d'autres. Comme on dit, c'est le bouquet ! Et même si elle est consentante, on doit lui interdire cette pente, glissante et avilissante.

Que dire de Khadija, la première élue du prophète ou de Aïcha, la dernière reçue ? Qu'elles sont toutes tordues ? Ou toutes mordues par le charisme du même individu ? Vous m'objecterez que c'est de l'histoire ancienne, sans commune mesure avec notre vision contemporaine. Les femmes se sont depuis libérées, et ne pourront plus aujourd'hui ni l'admettre, ni le supporter. Ça les indispose même d'en parler. Raison de plus pour les inciter à ne pas garder certains sujets sous scellé, c'est la définition même du préjugé. D'autant plus que leur liberté n'a de prix que si elle interdit, en matière de vie privée, tout interdit.

Il m'a semblé que le mariage pour tous avait accordé la primauté au culte de la culture, allant même jusqu'à dénaturer la nature inculte... c'est, nous dit-on, l'amour qui l'emporte toujours, ce qui ne devrait pas logiquement, nous empêcher de cultiver le retour de la polygamie. Désolée de tourner ou retourner le couteau dans la plaie.

Quant à ceux qui ne conçoivent point d'union sans unité, ils disposent du premier verset du Coran en vertu duquel, il n'y a d'autre Dieu que Dieu. On ne peut adorer que Lui et Lui seul. Mais, j'ai comme l'impression que tous ceux qui n'ont ni Dieu, ni maître, ont trouvé dans la monogamie, de quoi étancher leur soif de monothéisme... ou de Dieu.

Share Button


3 commentaires sur “Qu’avons-nous contre la polygamie ?

  • avatar
    Tony

    Sa se situe ou déjà, lol ya un quota a ne pas dépasser lol , quelle sont ces règles :p mieux vaut être polie pour des parties a plusieurs , sa existe avec le sexe opposez , enfin opposez complémentaire lol une femme a t elle le droit de prendre plusieurs femmes en mariage ou vivre avec ?! un homme pareil ou ces limité , il parer que certain homme achète d autres femmes ou de jeune femme même mineur , sûrement pour faire un cheptel , en France avoir plusieurs partenaires on appel sa maîtresses et amant , mais ya pas que le sexe d ailleurs ya l amour dans celui si et celle si…
    dans le jardin des daines on trouve en effet plusieurs fleures plusieurs variétés , de l anémone a la rose en passant par la tulipe , un joker peut en effet avoir plusieurs monture lol , et une préférés , le charisme et la légèreté , ya un jeu terrible qu il faut vite assimilé et dépasser c est la jalousie sinon ses du poison dans l air lol
    ba j ai rien contre la polygamie mais je ne sait pas ou situer lol
    dans le sud de la France ? vieux village des réductibles gaoleurs lol
    plusieurs femmes dans sont lit c est une touze et plusieurs et des millards d hommes et femmes dans le meme lys d énergie ces quoi ? ces vouloir faire éclore quoi exactement lol , quel genre de schmilblick veut t on faire dans cette même croisière
    il était tacticien , pas que tactile lol , je sait vous allez me tuer mais ses vrai , pour plusieurs raisons , une de perdue ba , m en reste 9 lol , le top ses une dans chaque continents , comme sa tu fait tour du monde toutes les semaines lol
    une dans chaque pays , pfff 380 c est du boulot quoi lol , non en plus pour propager la belle parole , de quoi lol ?
    non c est vrai il a raison Mohamed , la vie est bien trop courte , autant varié les plaisirs et si les dames sont accros , que demande les peuples autochtones lol
    je me dit qu il avait les crocs quand meme lol ba c est marrant mais moi j ai comme l impression qu il avez trouver le moyen de repeuplé très vite les palais des milles et une nuits de toutes ces gazelles , un lion sûrement , avec une grande crinière pour qu elle s accroche
    c est culturel ok mais faut pas s inquiéter ses pas plus interdit que sa , car cela na pas empêcher marié ou pas de copuler entre culture terrienne d autre contrés , amourette ou amoureuse , heureuse est celui qui découvre sont père et sa mère après des années de galères , j en est connue des sœurs et des frères comme sa
    bon ses la gloire des femmes , ou de l homme après tout , sont tous dans le meme lie de toute façon
    il adore les femmes et pis ces tout lol

    https://www.youtube.com/watch?v=msONEcarcjs

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet sur le mariage, la polygamie et monogamie, place dans l’islam, et cætera.

    J’avais lu diverses thèses sur la vie de Muammad et par rapport à ce qui serait permis en islam, dont le fait qu’en tant que prophète, il aurait eu plus de droits que les autres musulmans mais que son exemple n’était donc pas à suivre en tout, et que sa polygamie était du fait de l’époque, dont intérêt politique, pactes de paix où il était souvent question de mariage comme gage de réconciliation avec des tribus contre lesquels ils étaient auparavant en conflit. Après, sur fiche wiki sur ses femmes, il est indiqué qu’il devait respecter certaines règles et qu’il dût lui aussi faire des concessions, que la polygamie fut limitée à 4 femmes à un moment donné et qu’il dût le prendre en considération aussi dans sa conduite, sa vie privée.

    Et euh, du fait des guerres, je ne sais pas quelle était la proportion d’hommes et de femmes à son époque, pas trouvé d’infos dessus, mais j’imagine que cela devait jouer. De même que à notre époque, dans certains pays comme en Inde ou en Chine il y a une disproportion assez importante, d’autant dans les zones rurales, des villages du fait de la pauvreté et de la culture, et là-bas, même si il s’agit plus comme d’une guerre économique à mener, c’est les femmes qui ont fait les frais pour ce qui est du nombre, moins nombreuses, si ce n’est que comme la polyandrie n’est pas dans leur culture et du fait de la grande disproportion dans certains villages, l’article explique qu’il y a alors une concurrence féroce entre les hommes avec des effets assez négatifs.

    Bref, ceci dit, me fait penser à un article où il est question d’un truc dans le genre, des circonstances, et puis qu’il faut l’approbation de la femme, et que c’est très « réglementé », du moins, devrait l’être de leur interprétation : « La polygamie est l’une des questions sensibles dans l’Islam, car à l’origine prévue dans des circonstances tout à fait exceptionnelles, elle s’est transformée une pratique fréquente et détournée de ses objectifs initiaux par des hommes dont la motivation est la convoitise. »
    Extrait de : Le féminisme en Islam : combattre la théologie par la théologie : https://oumma.com/le-feminisme-en-islam-combattre-la-theologie-par-la-theologie/

    Histoire d’amour

    Ah, l’amour, cœurs aimants,
    d’un homme et d’une femme,
    de deux êtres, de deux âmes,
    aspiration sous l’effet des battements,
    avec la bénédiction du ciel liés,
    chaque histoire commune et particulière,
    de l’origine à la destinée,
    parfois des enchevêtrements, selon l’ère,
    selon les mœurs, la religion, les désaccords et accords,
    les préjugés, les évolutions, l’entendement,
    le chemin de vie, les pages tournées au for,
    les en cours, au fil d’instants,
    petit à petit fresque de l’humanité
    s’y grave, se dévoile vers l’éternité.

  • avatar
    jacou

    Point de vue ethnologique :

    – « Annie Winkel

    Le couple, union des contraires, est une image archétypale dont nous pouvons observer la puissance agissante sur l’espèce humaine tant sur le plan extérieur que sur le plan intérieur.Au plan extérieur, c’est la quête dans l’amour

    Au plan intérieur, c’est le processus d’évolution de la conscience à travers l’individuation qui engage la personnalité tout entière et trouve son accomplissement dans l’union, sans fusion ni confusion.

    Survol historique

    Le couple et le mariage tels que nous les connaissons aujourd’hui sont des institutions sociales récentes dans l’histoire de l’humanité.La polygamie était chose courante au temps des cavernes et tant que l’être humain était nomade, il vivait en tribu et s’accouplait au détour d’un buisson. Ce n’est qu’avec le développement de l’agriculture et de l’élevage qu’il est devenu sédentaire, il y a environ 10 000 ans, et que le couple est devenu possible.

    Les premiers témoignages écrits concernant la vie amoureuse entre hommes et femmes remontent à l’antiquité et nous montrent l’évolution de la notion de couple à travers la progression des civilisations. Les Ecritures et autres livres saints abondent de preuves que la polygamie était reconnue comme pratique courante dans les civilisations proto-Orientale, Perso-Babylonienne et Chaldéo-Egypto-Hébraïque. L’Ancien Testament la décrit sans aucune restriction et La Genèse en particulier nous dépeint une société patriarcale polygame.

    Par la suite, les sociétés grecques et romaines furent résolument monogames.Mais à cette époque-là, la monogamie signifie seulement que l’individu cohabite avec une seule femme. Elle ne veut pas dire en effet que le mari n’a pas de concubines ou n’use pas de ses servantes, elle signifie simplement qu’une seule femme lui donnera des enfants légitimes… »

    – Point de vue perso :
    Comme l’a dit fort justement Annie Winkel : » Au plan intérieur, c’est le processus d’évolution de la conscience à travers l’individuation qui engage la personnalité tout entière et trouve son accomplissement dans l’union, sans fusion ni confusion. »
    C’est l’union intérieure du yin( polarité féminine) et du yang ( polarité masculine ) qui conduit à l’accomplissement de l’être humain , la recherche de la complémentarité chez l’autre est une illusion . L’être humain a déjà énormément de mal à réaliser sa propre union/harmonie intérieure ( corps/âme/conscience ) alors que penser des relations à deux, trois, quatre, ….Nous ne pouvons pas parler d’unions mais plutôt d’associations .


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER