Dans la tête d’un terroriste 2


C'est le jour J. Le lieu dit.

Celui qu'il a choisi pour réduire ses congénères en poussière.

Il n'a eu aucune peine à se transformer en bombe humaine. Il sait qu'il va se donner la mort avec d'autres à bord. Tous ceux dont le hasard a scellé le sort.

Il n'aura même pas le temps d'avoir un seul remord. Son geste le réveille, son geste l'endort ou va l'endormir du plus profond sommeil.

C'est l'irréversible qui l'émerveille. Entre l'indistinction de la vie et la distinction de la mort... rien n'est pareil.

Pour une fois ce sont les présents et non les absents qui ont tort... d'être là encore, de faire partie du décor.

Dans son for intérieur, s'agite l'idée qu'il est le plus fort. Plus fort que la mort. C'est avec ce genre de certitude qu'on s'en sort.

L'explosion va peut-être livrer le secret de l'être en délivrant les êtres de leurs secrets.

Le bonheur se dit-il, est pour celui qui choisit son heure, sa dernière heure, sa demeure. Il se leurre peut être mais il n'a plus peur. Et ça le rend lucide de vouloir à tout prix partager son suicide.

Il ne va pas causer de tort mais redresser les torts ; justifier l'injustifiable sort de tous ceux qui vont y trouver la mort...

Plus ils seront nombreux et plus son acte sera glorieux.

Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu.

C'est dans ce train reliant la capitale à sa banlieue que la conflagration aura lieu. Il a choisi l'heure de pointe pour exaucer son vœu. Il lui suffit d'effleurer son smartphone portable pour faire feu.

Il a conçu sa disjonction sans obéir à la moindre injonction... librement... gratuitement... sereinement. C'est simple. Ce n'est pas compliqué même s'il sait que son forfait sera revendiqué par d'autres laquais ou assimilé à une religion contre-indiquée. Comme toujours c'est l'islam qui payera les pots cassés quand on verra les victimes s'entasser dans l'étrange mémoire de l'actualité. Les politiques sauront le profiler et en profiter.

 

Notre homme n'a pas lu le Coran mais il a longuement feuilleté "les caves du Vatican" et s'est mis en tête de soumettre l'ange à la bête, en accomplissant l'acte le plus insensé gracieusement, disgracieusement, juste pour le plaisir de briser d'autres destins avec le sien.

Et juste au moment d'actionner sa bombe, je me suis réveillée... en transpirant, le cœur battant, avec la ferme décision de ne plus refermer l'œil !

Share Button


2 commentaires sur “Dans la tête d’un terroriste

  • avatar
    Pascal

    Une perle dans la tête d’un terroriste, d’info-scénario sur l’attentat au colis piégé à Lyon, et cætera.

    De jour en jour

    Au cours de l’histoire
    des civilisations humaines,
    dans la trame, des joies et des peines,
    des volontés, des chemins, des pouvoirs,
    des abîmes et des cimes,
    à leur dernier souffle sur terre,
    au gré des influences, des soucis, des encarts,
    des étants provoquent un tourbillon de victimes,
    emportent avec eux des destins réduits en poussière,
    laissent des survivants hagards

    Au cours de l’histoire
    de l’humanité, entre chaque ère,
    chaque différence de rouages, de filage des destins,
    façonne ses problèmes, ses défis, ses polars,
    ses terrorismes, ses guerres,
    avec en chaque du commun et du hors du commun,
    de la préhistoire à de nos jours, des phases,
    s’est évolué et s’évolue de génération en génération,
    dernièrement, un apprenti terroriste a provoqué une explosion à Lyon,
    se laissant aller à l’état d’esprit kamikaze,
    des blessures et des remous dans des corps et des âmes,
    un certain nombre sauvés in extremis des flammes,
    çà et là s’éveille, la vie continue de suivre son cours,
    et si difficile d’être certain de toujours échapper à des sorts funestes,
    l’histoire de l’humanité continue, évolue de jour en jour,
    et la terre continue d’une certaine façon de danser, autour/avec la magie de la céleste.

  • avatar
    Tony

    Il voulez faire monter le vote de l extrême droite , ba on peut dire que ce fut réussi.en partie
    quesqui ya comme momo quand meme , ces abusez , encore une histoire a saoul lever tares mas les tarés on sait qu ils sont a l élysé etc.. dans les palais , aucune enquête est a dérouler , ces comme a part chemin , des millions de morts , circuler ya rien a voir , mensonges et manipulation dans l hypocrisie systémique et tout nos rites consiste a chercher le bête , pas les gros teubés et tares bas de nos société qui déroule les tapis , le sang qui coule sans les sens républicaine….
    et après on va encore nous l agiter et l utilisez pour continuer la construction nourritiaire de la créature remplie de moisissure et de morsures , faut l avaler le serpent quand même
    la grande muraille …… l échine , Courbet , la prit sa retraite dans perdu de vue
    barrage … un cas tord des millions de morts.
    cette société qui oublie les ponts et les leviers quand le poison circulant et emmurant parsque prétextant ,détruit toutes ces villes et vies , jusqu au pays , aux nations con dit , vive la terre qui boie de cette aura et transforme sa pour si vivre
    tout ces vieux shemas , sur des rocher mais les sos ses bon pour les garde frontiere pas bon pour les produit et ces cons somation
    des mongoles fières au milieu du Vietnam , reste au font le soleil qui bientôt ba brûler sur nos verte contrés , aimer faire grandir et pousser
    alalallalalaa comme disait IAM , tout ces enfant recruter pour tuer et en tuer d autre au nom de liberté ! des bof devant de la viande trop cuite , saignant les cités

    https://www.youtube.com/watch?v=N6nZ8B2rtdU

    attention a ton frère , ta sœur , ton père , ta maman , tes enfants et merci la famille.
    salutation fraternel.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER