Me too & Mythos 2


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Y-a-t-il un remède contre le harcèlement ?

 

Share Button


2 commentaires sur “Me too & Mythos

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur le combat féminin et cætera.

    Pour répondre à la question sur le remède contre le harcèlement, je ne sais pas trop si peut considérer qu’il y a un remède universel, à voir au cas par cas ptêtre. ‘fin, pour les hommes, la grève est un bon conseil, sûrement un remède universel masculin. Encore que, lu article faits-divers concernant la violence harcèlement contre des hommes, l’année dernière je crois, où ça aurait ptêtre pas suffi vu les circonstances, mais pourrait considérer que c’est parce qu’ils n’ont pas su l’appliquer à un moment ou un autre, et que donc la grève pourrait être un remède pour tous les hommes.

    Par contre, pour les femmes, lu des témoignages pas glop, où peut ptêtre plus se régler au cas par cas. Car si une « attitude globale » / « méthode de base » peut ptêtre aider, de même que la législation peut permettre d’établir un cadre global contre le harcèlement, peut ptêtre intimider les plus « inoffensifs » / les plus timorés mais ne pas être très « efficace » contre des harcèlements / harceleurs hommes bien lourds. Après, je dirais qu’être accompagnée peut permettre d’empêcher les tentatives, ou avoir une telle épée ;o. « L’éducation » peut aussi aider, faire réfléchir via des créations, des vidéos sur le sujet. Si ce n’est que me fait penser qu’une des plus grandes violences faites au femme et au principe féminin, pourrait être considéré en lien avec le système éco-politique, en tout cas, d’aucuns ont fait des thèses dessus (je pense notamment à l’article, réflexions d’une activiste décoloniale : https://www.revue-ballast.fr/nord-sinspire-sud/), mais pas plus évident à faire évoluer globalement même si en théorie y des solutions.

    Merci !!!!

    1 – Gente dame, madame, puis-je vous… euh, vous avez de beaux yeux, que dis-je, de magnifiques ! Et une belle épée, bien intimidante, impressionnante, qui a l’air de très bonne facture ; elle coupe bien le papier, j’imagine ? Non, parce que j’aurais une lettre à vous donner pour savoir si je suis autorisé à lever les yeux sur vous ! Du moins, à continuer !

    2 – Puis-je vous complimenter encore, vous dire que, euh, vous inviter à danser ou à faire ce qui vous plaira ? Ah euh, gloups…

    3 – Attendre la déclaration d’une flamme ? Et si ça n’arrive jamais, je ne déclarerais rien, je garderais ça secret pour moi ? Bon, euh…

    4 – je ne suis pas certain de comprendre ce que signifie reposer sur moi l’âme, ou ptêtre, j’ai un doute, en tout cas, pour faire un peu mieux connaissance, je vous aurais bien invité à danser la danse que vous voudrez même si je ne sais pas danser, ou ce que vous voudrez, mais si vous ne voulez pas être ne serait-ce qu’effleurée, pas de problème ! Je puis vous cuisiner un plat ? Ou, euh, pour l’instant, discutons tout simplement ?

    5 – Ah, laisser prendre les devants pour une course ? Mais si la vitesse est celle d’une fusée ? La plus rapide du monde ? Quoique si j’ai des kilos à perdre, je courrais assez vite il fut un temps, et j’ai recommencé à faire un peu de sport, du vélo d’appart’ assez régulièrement pour tenter de garder-retrouver la forme si je puis dire, donc même si je laisse prendre beaucoup d’avance, je devrais pouvoir rattraper ! Bon, si ça tourne au marathon, je ne sais pas trop si je puis tenir la distance, nous verrons !

    6 – Attendre l’assentiment, gloups, j’en ai déjà trop dit ? Bon, ben, quel châtiment voulez-vous que je subisse ? Ou puis-je vous prier de me pardonner mes écarts, de n’avoir su respecter cette règle de bonne conduite ?

    7 – Gloups ! Je viens de faire une autre faute. Puis-je plaider le non savoir, voire l’inconscience ?!

    Ah, en fait, vous conseillez de ne pas jouer à ce manège, de ne pas respecter toutes ces règles ? Au temps pour moi, ouf, merci !!!!

  • avatar
    jacou

    Le balancier du port féminin ou masculin
    Dans la stase duelle de l’évolution , quand les zumains ont oublié leur essence unitaire divine de l’inclusion des deux polarités , celles-ci à des fins de pro-créations manifestées dans une matière d’apparente densité se sont singularisées à outrances omettant et négligeant le fait que chaque aspect masculin ou féminin contient un aspect de l’autre polarité , cela est d’autant plus vrai que durant une période de gestation du foetus il y a indifférenciation . Cette polarité dans la polarité est parfaitement symbolisée dans le yin/yang taoïste ( En philosophie, la théorie du yin-yang chinoise et la dialectique européenne ont souvent été étudiées à la lumière l’une de l’autre .L’effort de la philosophie chinoise, a été de conjuguer l’unité à la dualité « le Ciel et la Terre n’embrassent pas une seule chose, le Yin et le Yang n’enfantent pas qu’une seule espèce » (Huainanzi, 20.10b). L’idéal est d’embrasser à la fois l’Unité et le multiple. Sans nul doute, les bouddhistes avec leur dialectique Madhyamika, ont su le mieux affirmer les « deux vérités », mais cette dialectique a aussi profondément imprégné le taoïsme )

    IL fut un temps ( longtemps ) où ce fut la polarité féminine qui prima , puis en réaction c’est la primauté qui domine ( notre temps ), de nouveau en réaction la polarité féminine tend à se manifester mais de façon moins radicale c’est pour cela, qu’à mon sens se manifeste le « phénomène LGBT », la recherche et la manifestation de sa double polarité . Mais cela n’est qu’une étape vers notre réalisation d’être unité .
    De Mâ Ananda Moyi ( très grande sainte de l’Inde )
     » Au demeurant, en chaque homme est contenu une femme et en chaque femme un homme ». Il appartient à tout être humain « de dévoiler l’homme et la femme contenus en puissance en chacun de nous » et surtout de réaliser l’Âtman, qui est au-delà de l’homme et de la femme » .


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER