Pittsburgh : le furoncle d’Amérique 1


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Le mal a du génie.

Il est malin quand il réussit à faire passer un mal pour un bien... au point qu'on en parle comme d'un malin génie.

Il s'agit du plus petit comme du plus grand commun diviseur.

Au diable le diable comme se disent tous les esprits en équilibre instable lorsqu'ils sont confrontés à un sort peu enviable.

Et ils se mettent à chercher les dessous de table pour redevenir solvables.

11 morts et 6 blessés sans compter les millions qui se sont empressés de ressasser le passé du nazisme et des nazis... Dans tout l'ouest de Jérusalem.

Et voilà qu'on s'attaque à une synagogue comme pour remettre en question les enfants du décalogue. C'est l'œuvre de Gog ou de Magog ?

"Tous les juifs doivent mourir" a scandé le déséquilibré avant de tirer dans le tas.

Le naïf s'en prend aux juifs... il leur reproche leur cosmopolitisme, leur sémitisme, leur mercantilisme... d'être d'anciens immigrés qui ouvrent grandes les portes aux migrants pour dissoudre sa nation voire toute nation.

Il leur en veut pour leur humanisme bon marché qui ne sert qu'à vendre et à acheter l'arche et l'archer.

Je le cite !

Et on a eu droit à la plus crade des fusillades qui a vu un dément s'en prendre à l'ancien testament... sous l'emprise de je ne sais quelle hantise et de je ne sais quel mutisme...

L'antisémitisme n'est pas mort parce que le malin ne reconnaîtra jamais ses torts.

Il n'est ni d'ici, ni d'ailleurs, il est de tous les bords.

De partout, il s'évertue à séparer les âmes des corps.

À dissoudre le grain plutôt que de le moudre.

Les américains sont meurtris par cette tuerie qui a eu lieu sur leur sol ou sous leurs cieux. Eux, qui se prenaient pour Dieu...

Minés, ils ne savent pas qui incriminer !

Le catholicisme ? Le nationalisme ? L'extrémisme ?

Ils ont du mal à s'expliquer sur cette radicalisation qui n'a aucune partie liée avec l'islam... parce qu'elle est aussi anti-islamique.

Il est pour eux et pour tous les niais, difficile d'admettre que le mal n'a aucune identité, aucune qualité...

Rien qu'une quantité de haines et de peines... rien qu'une volonté de néant pour ceux qui ne font pas partie de votre étant.

Trump le mauvais a cru bon de reposer le problème de la peine de mort contre ceux qui ne craignent pas la mort...

Et il a exhorté les siens à ne pas déposer les armes pour qu'il y ait plus de fusillades mais moins de morts...

Et dire que tous mes amis le prennent pour un génie...

Je les plains parce qu'ils ne sont vraiment pas malins.

Share Button


Commentaire sur “Pittsburgh : le furoncle d’Amérique

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur la fusillade à Pittsburgh, le terrorisme Outre-Atlantique, l’antisémitisme et cætera.

    Sur qui incriminer et les armes, propos de Trump, me fait penser qu’à l’époque où je lisais de toutes les théories, quand il y avait des fusillades aux USA, certains écrivaient des articles sur éventuels false flag. A l’époque, je n’ai pas souvenir qu’il était question de terrorisme antisémite ou islamiste ou autre racisme dans les médias, surtout de gens déséquilibrés, d’étudiants qui avaient commis des fusillades dans leurs écoles, et de polémiques autour du port d’armes aux USA. Dans les théories, revenait souvent l’idée qu’un des objectifs était de réformer le port d’armes, et rendre les américains moins souverains, assimilant le droit de port d’armes à de la souveraineté. Ce que je trouvais, trouve très contestable, se tromper de problème-solution.
    Je ne sais plus si j’ai vu Bowling for Columbine de Michael Moore, ptêtre des extraits, je viens de voir sur la fiche du documentaire qu’il y a controverse, des critiques faites par les détenteurs d’armes. Mais quand bien même ceux-ci auraient raison dans leurs contestations, leur législation sur le port d’arme peut aussi l’être, le doc’ évoque les pays où la violence par armes à feu est très faible. Trump avait lancé polémique – troller contre législation française, le coup que droit de port d’armes aurait permis d’arrêter plus rapidement le massacre au Bataclan. Sauf que si sans rien changer de la façon dont cela a commencé, cela aurait pu ptêtre été arrêté plus vite si des gens avaient des armes sur eux, les terroristes s’y seraient ptêtre pris autrement si le contexte avait été différent, si il y avait probabilité que des gens aient des armes, et la législation aux USA n’empêche pas les massacres.
    Et l’idée avancée par des théoriciens sur éventuels false flag, partait aussi du principe que les armes seraient importantes pour de la souveraineté individuelle et collective, de la liberté, dans des contextes de révoltes contre d’éventuels abus de pouvoir, sauf que ces mêmes théoriciens contestaient en général la politique des néoconservateurs, les ingérences des américains, le lobby du complexe militaro-industriel, et après des attentats, j’avais lu qu’il y avait souvent pic de ventes d’armes, et quelque soit le rôle qu’a pu jouer le port d’armes dans l’histoire américaine, et étant donné les défis de notre ère, je ne crois pas à une résolution / souveraineté par les armes, ils me semblaient plus relayer la propagande du NRA, et en tout cas, les massacres, les effets commerciaux et politiques, ont plus fait leurs intérêts, les américains n’ont pas plus de « souveraineté » grâce à ça, au port d’armes, cela ne résout pas leurs soucis / soucis du monde, il faudrait plusieurs planètes si tous faisaient pareil etc.

    Pour ce qui est des théories autour des attentats antisémites, je pense au coup que cela favoriserait l’Alya, ferait le jeu des sionistes. Un ptit doc’ évoquait des propos d’un de ceux considérés comme père fondateur d’Israël, et de stratégie et alliances avec antisémites en Europe – Allemagne, en favoriser le développement. Il ne me semble pas qu’il était avancé de preuves comme quoi ça a été réalisé / concrétisé (au sens que si y a eu développement de l’antisémitisme, ptêtre pas prouvé qu’il y ait eu grande influence de sionistes sur eux), mais les propos seraient avérés, et en tout cas, l’antisémitisme tend à oublier que les juifs sont avant tout des humains qui comme tout humain est influencé par sa terre, son environnement, son pays, de la culture qui est commune dans une région donnée, qu’une religion commune ne fait pas une identité commune. Ce qui rejoint le coup de « séparer les âmes des corps » par l’antisémitisme ? En tout cas, il était question qu’il y avait plus en commun entre des « juifs » et de la population « non juive » d’un pays qu’entre des « juifs » de pays différents dans un article partagé sur page de soutien-actu à-sur la Palestine, invitant à ne pas faire de l’antisionisme de l’antisémitisme. Et différemment, le sionisme n’est pas que juif, j’avais lu article témoignage d’une chrétienne qui se définissait elle-même comme « chrétienne sioniste ignorante » avant de se mettre au service d’hôpitaux à Gaza et de défendre finalement la Palestine, et dans ce qui a conduit Trump à faire déménager l’ambassade à Jérusalem, à appliquer une loi prévue de longue date par le lobby sioniste, il y aurait eu de l’initiative des républicains / de religieux catho américains.

    Aussi, si il fut un temps où l’usure était interdite dans la religion catholique, le protestantisme est passé par là il y a quelques siècles, et puis de toutes façons, les reproches des antisémites pourrait se considérer sans généralisation à la religion / populations, l’antisémitisme assimilé alors à du racisme anti juif sans en saisir quoi que ce soit, et les puissances qui mettent en péril sont autre, comme dit sans identité, sans qualité, et me semble que l’islamophobie et l’antisémitisme, et autres racismes, favorisent cette « mise en péril ».

    Bref, R.I.P pour les victimes des fusillades.

    De Columbine à Pittsburgh

    De Columbine à Pittsburgh, des armes et des morts,
    du mal qui provoque des tombes,
    une façon de faire pleuvoir des météores
    en une plombe
    avec les stigmates
    sur une religion,
    diverses populations,
    à faire trembler dans les casemates,
    de la vie et de ses gammes ;
    pour l’apparence d’y remédier,
    Trump trame
    lobby de la NRA,
    une politique genre, médiatisée,
    mais l’histoire, les voies,
    les combats, les défaites,
    les victoires de l’humanité,
    les défis de la civilisation
    d’instant en instant déroulés,
    en Amérique, en divers horizons.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER