Qui est mon Ami ? 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Heureux qu'ils ne soient pas si innombrables, ni nombreux, pas deux mais seulement un et un seul qui se voit à travers moi au point que je me vois à travers lui.

Qui sait très précisément où, quand et comment allumer ou éteindre le feu qui nous anime et nous rend si intimes.

L'amitié, ça réconcilie l'être avec le temps, nous empêche de froisser l'instant d'avant et l'instant d'après.

Tout y est instantané comme le temps, et enraciné comme l'être...

Comme un présent toujours présent pour nous représenter...

Une force qui ne s'efforce pas, ne fait pas d'effort

Qui envie tellement la vie au point d'ignorer la mort.

L'amitié n'est belle que parce qu'elle nous rend inconditionnels

Avec une exigence qui ne vient pas de l'extérieur mais de l'intérieur, du for essentiel...

À notre insu, sans qu'on l'ait voulu on se découvre absolus

Résolument résolus à balader nos âmes toutes nues au coin de la rue

À cesser de paraître, à transparaître, à être incroyables mais toujours crus

Parce que sincères, nous nous échangeons nos mystères...

La part d'ombre de l'un devient pour l'autre, une part de lumière

Même le plus sombre devient clair... jusqu'à ce que l'amer cesse d'être amer

Ni amant, ni aimé,

L'ami réclame davantage que l'amour

Une Foi dans l'autre... dans un être qui dispense de tous les êtres

Et pour ceux qui cherchent et ne trouvent toujours pas

Un petit conseil : prenez Dieu comme Ami.

Share Button


4 commentaires sur “Qui est mon Ami ?

  • avatar
    jacou

    Magnifique ode à l’Amitié, oui, il ne peut-y avoir plus proche de nous que Lui , car nous somme Lui et Lui est nous dans une dans une proximité croissante d’éternelle plénitude et de joie . Bien sûr ce n’est pas évident à le vivre mais , c’est comme le bon thé il faut le laisser s’infuser et cela demande de l’attention, de la patience , de la confiance , mais nous ne pouvons y échapper car c’est déjà là , sans cela nous n’existerions pas et l’univers non plus .

  • avatar
    Pascal

    Superbe, une perle sur l’amitié / l’Ami(e).

    C’est tout à fait l’idée que je me fais de l’Amitié, où l’on ne cherche pas tant à séduire mais à être sincère, à « communier » entre âmes, partager – communiquer des moments, où l’on apprend à se connaître soi et l’autre, les failles et les forces, la foi en l’autre. Pas besoin de s’efforcer, si ce n’est ptêtre faire l’effort d’aller vers l’autre sans voile, ce qui n’est pas forcément évident suivant les peurs que nous pouvons avoir, épreuves vécues, « caractère forgé ».

    En repensant à diverses personnes que j’ai considérées comme des amis, du cheminement avec, de quoi juger que j’ai pas toujours été très amical avec certains, et d’autres réciproquement, ptêtre aussi parce que avait pas bien pris le temps de la connaissance du fait des circonstances. Je pense notamment au collège et lycée où peut bien sympathiser, bien s’entendre quelques temps, mais c’est dans un cadre scolaire où chacun est dans l’être écolier et où faut l’opportunité de partager activités à côté / en dehors, et du fait de déménagements et de différences de cursus, peut s’éloigner, perdre contact. Et pu être tenté d’être « ami – amical » avec pas mal de camarades de classe (du moins, surtout après le lycée), sauf que si peut retrouver un-des amis après un certain temps et ressentir toujours de l’amitié, se retrouver comme si s’était hier, l’amitié demande aussi du temps pour s’enraciner, du moins à accorder en l’instant.

    Bref, je dirais bien qu’il me semble que ce qui compte en amitié, ce n’est pas de « compter » et pas question de faire le « bilan » de ce chacun a fait, c’est de savoir / sentir que ça se passe bien pour l’autre, ou autant que faire se peut du fait des aléas, problèmes de l’existence sur lesquels on ne peut agir, aider quand on peut à ce que ça se passe bien, mais aussi que sentir que l’autre ressent de l’amitié, c’est « précieux ».

    Enchanté

    Au croisement,
    une rencontre de voie,
    des yeux dans l’élan,
    deux âmes qui se voient,
    bâtissent en l’instant
    un pont communiquant
    de l’une à l’autre,
    comprendre chacune de l’autre,
    ensemble cheminant
    de temps en temps,
    apportant du soutien
    au gré des aléas,
    des intempéries aux joies,
    des moments partagés,
    fil d’histoires personnelles
    résonnant amitié,
    ayant du pouvoir d’hirondelles
    même dans les creux d’hiver,
    saveur du ciel sur terre,
    enchanté par une présence,
    son être, d’avoir fait connaissance.

  • avatar
    Gaëlle

    Ohhhh… Si je pouvais te rendre une parcelle, je le ferais avec un monceau de billets !

    « L’ami réclame davantage que l’amour
    Une Foi dans l’autre… dans un être qui dispense de tous les êtres »

    L’ami ne réclame rien, c’est pour cela qu’il accède à tout, la Foi, la Grâce, l’inconcevables Beauté et Unicité de l’autre, celui qui pouvait n’être qu’un autre devient l’ami. C’est cela qui est fou dans l’amitié t’as vu : si je suis ton ami, alors tu es le mien nécessairement, c’est un mot qui n’existe qu’au pluriel, ou au singulier pour zéro, nous sommes amis ou j’ai pas d’ami. L’amour c’est un peu différent, mais pas tant que ça quand même, si je t’aime, alors c’est l’amour, et si c’est l’amour c’est l’amour, que veux-tu dire d’autre, attendre d’autre, désirer d’autre ?

    Pour Dieu, tu sais ce que j’en pense : d’accord l’Ami est unique, mais il se réalise en les dix mille êtres comme disent les Chinois. Je préfère te lire que lire n’importe texte sacré, c’est comme ça t’y peux rien, quand tu as commencé à t’incarner, quel que soient ton désir de mort (ou de pureté), si tu commences à voir la lumière dans le vivant, alors t’es pas sorti de l’auberge, parti pour un samsara d’amour à n’en plus finir…

    Merci pour tout


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER