Qui maîtrise quoi ? 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Vous ne pouvez compter sur vous-mêmes que si vous apprenez à vous raconter, à vous la raconter... l'histoire... votre histoire.

C'eut été malheureux qu'il en fût autrement.

Il ne faut pas se contenter des faits, mais les adapter avant de les adopter,

Les transformer pour mieux vous les approprier...

On ne peut se faire sans refaire l'histoire...

Car il n'y a pas de savoir sans ce pouvoir incantatoire

Ce qui laisse à chacun sa quote-part dans le récit ou le roman national.

Quel que soit le sujet traité, j'aurais désormais droit à quatre façons de noter :

C'est le nouvel abécédaire :

A- c'est totalement maitrisé, B- c'est seulement maitrisé, C- c'est partiellement maitrisé et D- c'est non maitrisé.

On a jugé vain de noter de zéro à vingt... on a préféré ces quatre niveaux de maitrise peut être parce que notre monde ne maitrise plus rien et ne distingue plus entre le prix et la valeur des choses.

Pour vous donner une petite idée de cette nouvelle manière d'évaluer, je vais essayer de noter en français, les quatre façons de capter la réalité quand on est homme politique :

 

La gauche nous dit : que si on enfonce un bâton droit dans l'eau pendant 5 ans il ressortira droit.

La droite nous dit : que si on enfonce un bâton tordu dans l'eau pendant 5 ans, il ressortira tordu.

L'extrême gauche nous dit : que si on enfonce un bâton tordu dans l'eau pendant 5 ans, il ressortira droit.

L'extrême droite nous dit : que si on enfonce un bâton droit dans l'eau pendant 5 ans, il ressortira tordu.

 

Résultat des courses : D, le même coup de dés pour les quatre... car ils ne semblent pas maitriser le sujet...

Si les deux premiers enfoncent une porte ouverte, les deux derniers défoncent une porte fermée !

Autrement dit l'évidence n'est pas moins sotte que la contre-évidence...

Les quatre manches à balai ne savent pas ce que c'est que boire du petit lait... ils n'ont qu'à lire Rabelais :

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme !

Share Button


4 commentaires sur “Qui maîtrise quoi ?

  • avatar
    Tony

    Elle est bizarre votre histoire , Rabelais ? il raboter quoi ??
    je prendrez le E , heu c est bordélique , avec confiance en la conscience et les sens , en la création
    un bambou vous le mettez dans l eau comme le roseaux il va verdir voir poussez s il na pas fini sa croissance
    pour le coter politique entre pratique et chemin je direz que l extrême gauche dite humaniste , ce préoccupe de leur congénère , de l humain dans sont ensemble , ils n on pas la prétention de mettre droit ou de travers mais de changer de sens et de mettre plus humanité dans un système qui en peine crée des haines
    un exemple concret , ils on la prétention de cueillir la misère intellectuel du monde et d accueillir les plus faible et même de les aider chez eux avec le partage des savoir et des avoirs
    on est quand même dans un System de gouvernance depuis des décennie qui se nie et renie le faite de crée des guerre pour matière première et par idéologie dominatrice , vielle matrice dont on croit que c est caprice sont logique , et figer !
    on peut faire autrement , et patatie pas ta terre
    en France on est quand même assez arriéré avec le coter aliéné

    Loi Asile et immigration, la honte! « jamais je n’aurais cru devoir discuter dans cet hémicycle pour savoir s’il fallait ou non enfermer des enfants . »

    https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1988141624834206&id=100009151634114

    s attaquer aux enfants , ya pas plus dégueulasse pour soit disant regler un probleme de conscience , parsque fuie migratoire du aux guerres sur des mensonges en plus , pillage , prise de pouvoir et de territoire pour y mettre les pantins cons veut , de miseres parsqu on ne veut pas partager ce qu on a transformer en pillant c est gens , matière première ente autres et un problème de saisons et d environnement parsqu on pollue énormément
    je ne pense pas que la conscience et la science soit la meme , je ne dit pas qu il y est que des sages mais des compréhensions du monde et de ce qui nous entoure , un peu plus lucide dans les teutés , que va t on laisser aux génération futur , oui je sait pansons au présent , vive le pognon …
    Première religion et dogme du monde quand même et tout le monde ou presque ce l accorde
    en tout cas de l éducation des puissants , soit disant puissant , impuissant a régler des problème simple et qui complique
    je direz que les battons dans le troues dans lequel ce système crée des héros alors qu on les considères comme des zéros

    https://www.facebook.com/virginie.raisson.5/posts/1124616764264276

    parsqu on élèves pas les gens mais on les écrases et on les manipules n est pas un bâton de berger mais une vielle branche pourrie qui finira dans le feu ou en con poste lol
    il joue bien les serbes , brésil souffre

    https://www.youtube.com/watch?v=F1AOJ91fsTU

    personne maîtrise rien lol

  • avatar
    jacou

    Bien vus les errements des savoirs !

    – Message de l’Ami reçu par Agnès Bos-Masseron le 24-2-18

    Croire savoir est la plus grande des prisons.

    « Certains, au nom des répétitions ou au nom d’anciens savoirs, pourraient croire savoir. Croire savoir est la plus grande des prisons. Car il n’est pas un seul niveau de l’enseignement, il est des milliers de couches. Peut-être, vous savez, comme vos gâteaux aux milliers de couches, et chaque couche va directement enseigner celui ou celle qui est enseignable selon sa disponibilité. Celui ou celle qui s’arrêterait ou s’enfermerait dans de faux savoirs, se coupe de l’enseignement. Car vous le savez, tout savoir est faux. Toute histoire, quelle que soit l’histoire, et principalement peut-être l’histoire spirituelle, est prison. La seule réalité est que l’être est éternellement nouveau, éternellement le dévot de la joie.

    La seule invitation est de ne s’accrocher à aucune histoire, à aucun vécu, éternellement neuf. Les dévots ou dévotes de la joie, éternellement innocents sont les membres de la fraternité. Ne porter aucun carcan ni aucune carapace d’histoire ou de vécu spirituel, ils sont insignifiants. Pour l’ego peut-être, ils sont précieux…

    Ne pas écouter en référence à quelque savoir. Ne pas se positionner en référence à quelque vécu ou à quelque histoire…

    Vous écoutez, réécoutez ou relisez l’enseignement bien des fois. Vous le lisez et laissez le nectar du don unique s’imprégner dans la structure de vos corps subtils. Bien sûr, les yeux emplis de l’ornière du faux savoir pourraient croire lire et relire la même phrase, le cœur offert écoute, ouvert, et laisse le don œuvrer dans sa structure énergétique, celle de ses corps subtils et celle de son intellect le plus fin…

    Il est vrai, certains pourraient croire que l’érosion de l’ego ou des habitudes de faux savoirs s’installe dans une durée de temps, cela est erroné. La sincérité du cœur franchit la porte avec détermination, laissant de l’autre côté de la porte tout poids des carapaces égotiques ou d’enfermement. Et l’on franchit cette porte encore et encore et encore, faisant le don avec toujours plus de sincérité, avec toujours plus d’innocence, avec toujours plus de puissance. L’on s’installe au cœur du temple, et l’on écoute et l’on entend. L’ouverture fait que la seule certitude est que le don le plus précieux est celui du nectar unique offert à chacun et à chacune.

    L’on ne parle pas du nectar, on l’intègre pour l’offrir à travers son rayonnement. L’on ne parle pas d’histoires spirituelles, elles font partie des faux carcans.

    Souvenez-vous, l’invitation de votre frère St Germain. Il vous a invités si souvent à déposer les masques. L’histoire spirituelle est sans doute le masque le plus crispé même si, en apparence, belle est l’histoire. L’histoire est erronée. L’Être est l’au-delà des histoires. Le dévot est l’au-delà de la personne. L’Être est l’éternel dévot, et là sont libres les jaillissements des dons offerts et des dons que l’on offre. »

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet sur la maîtrise et exemple des politiques, partis politiques. Huhu-gloups la note.

    Me fait penser que je crois à l’intérêt d’idées économiques qualifiées d’extrême gauche, ou du moins théorisés par des catalogués comme tel, moins à des politiques menées par des partis, pas tant que réussira pas à changer des rouages, que suffisamment seront prêts à s’impliquer.
    Car si on considère qu’en « citoyens » nous sommes des « ressources » à gérer, à formater au quotidien à une idéologie politique pour que ça fonctionne, tels des bâtons, y en a de diverses épaisseurs, tailles et formes, et il faut avoir du pouvoir sur les forces de l’eau / le système éco-capitaliste-néolibéraliste, qu’il y ait synergie, interaction, ce qui n’est pas plus que ça le cas avec le cadre des démocraties représentatives à la française, américaine et cie.

    « notre monde ne maitrise plus rien et ne distingue plus entre le prix et la valeur des chose »

    Sur ça, dans une conférence, de ce que je me souviens, Bernard Friot explique comment les prix pourraient être fixés autrement. Ah, cela doit être dans celle-ci : Conquérir la souveraineté populaire, sur la valeur et sur la monnaie : http://www.dailymotion.com/video/x27bph2_bernard-friot-et-frederic-lordon-chez-tropiques_news
    Après, me semble que ni la FI ni autre parti de gauche n’avait un programme économique dans le style en 2017, et pour 2022, ptêtre que finira par être le cas, mais des doutes, bien que je pense que le potentiel technique / technologique utilisé avec conscience pourrait le faciliter / convaincre de l’applicabilité.

    Bref, dans tous les cas, il y a eu des « ajustements » par les partis au fil des décennies, des « réformes », mais plus été dans le moule, tel Sarko-Hollande-Macron et cie, et ce qui fait que la maîtrise c’est surtout compter sur soi, comme vous l’avez exprimé en intro du billet.

    Un monde

    Un monde,
    des nations,
    des horizons,
    des ondes,
    des partis politiques
    en quête de pouvoir
    composé systémique
    de l’histoire
    de le civilisation,
    tout un chacun,
    synergie de création,
    avec des citoyens
    qui errent,
    des au grès des flots,
    des aux filières,
    voie de plots,
    des aux déserts,
    des qui retrouvent au fil d’instants en évolution,
    des en ascension,
    à leur sillon,
    tentant de sculpter dans l’ère
    de leur conscience,
    de s’affûter, de s’éveiller,
    accordé à de la science,
    à de l’autonomie collective,
    des passifs et des actifs, parfois les mêmes, alternés
    selon l’instant, les trajectoires,
    l’humeur créative,
    un tout, des rouages,
    un système, un monde,
    de l’autrui, du soi, de la nation,
    synergie
    des vies.

  • avatar
    Tony

    La Femme maîtrise l homme , la plupart du temps , connaissant sont pouvoir ,créatif et récréatif lol , l homme maîtrise les objets et parfois sont langage pour qu elle soit belle et t est toi lol les émotions maîtrise tout ce monde et personne s en aperçoit :p

    https://www.youtube.com/watch?v=uY7sZnpucbY&index=20&list=PLYrwszNZly5ICOTDQOBBgjmOO2Uwa4ac7

    jacques son maîtrisez la loi de la gravité , en partie mais aussi il c est perdu dans celle de la gravité ……


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER