Mon dernier mot 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Le changement, le redressement, le recouvrement, le politique ment comme il respire.

Il y a comme un soupçon de mensonge dans cette soupe aux sons !

Chaque mot que vous utilisez est connoté, jamais seul, toujours accompagné d'une note qui lui a été rajoutée de l'extérieur et qui n'est audible que par les oreilles sensibles. Ça enrichit seulement celui qui le sait mais ça appauvrit celui qui l'ignore.

Je dis bien chaque mot est chargé d'une musique étrangère comme pour vous empêcher de penser par vous-même, d'être sincère et sans manières.

Gaffe à la gaffe, une caresse peut être reçue ou perçue comme une baffe.

Je ne voudrais pas vous décevoir mais tout ce que vous concevez a été déjà conçu, préconçu par un autre vécu que le vôtre.

Vous ne pouvez le reprendre à votre compte avant de le vider de toutes ses vieilles substances, du sens qu'il traine et entraine dans les consciences.

Vidange pour vous débarrasser de la bête sans connaissance et retrouver l'ange à sa naissance.

Méfiez-vous des mots, au singulier du mal, au pluriel, des maux qu'ils contiennent.

Soyez lucide, c'est le seul insecticide contre ce genre d'insectes qui dévorent le fruit et vous laissent la peau sur les os.

Des mots ! Des mots ! Des mots ! Disait Shakespeare.

Ce ne sont pas des coquilles vides mais des empires.

Ils ne sont pas seulement chargés mais piégés par dessus le marché.

Certains transportent même des bombes qui peuvent vous exploser à la figure !

Et même si vous les écoutez en sourdine, vous ne pouvez pas éviter leur part de nitroglycérine. Boum, boum, boum !!!

Pas la peine d'ouvrir un dictionnaire, c'est ou superficiel ou vulgaire.

C'est toute l'histoire du mot qu'il faut refaire, sa généalogie, son arbre généalogique si vous êtes chercheur... penseur... ou poète.

Redéfinissez vous-mêmes vos mots, réinventez vous-mêmes vos notes sous peine de penser et de vivre toujours sous perfusion... dans une totale confusion qui correspond à l'air du temps, avec ses mots-clés qui n'ouvrent que les serrures des portes ouvertes !

De mots clés, vous n'en avez besoin que d'UN pour l'ouvrir : penser avec un i grec : Y PENSER.

Pensez-y !

Auteur interprète : Emeline Becuwe
Scénario : Emeline Becuwe
Actrice : Emeline Becuwe

Share Button


4 commentaires sur “Mon dernier mot

  • avatar
    Tony

    Ils se chamaille entre puissants au jettent 21 , il ne faut rien changer le citoyen ne peut mettre sont nez dans les affaires du monde , alors toutes affaires graves est enterrer ou jamais soulever ou on trouve un bennet qui est juste en dessous pour tout supporter
    l affaire Karachi montre toute l étendue d une institution a la rue , misérable et ils ne s arrête pas la

    https://www.youtube.com/watch?v=V_4CZu4ghMo

    au combien jamais de les arrêter et d en changer le sens de cette société , société apeurez et accaparer pour des privilèges priver et bien trop conditionner a tout et n importe nawac
    les mots et les maux , sur réseaux sociaux c est terrible , tenez

    Arrestation d’une Israélienne recrutant des terroristes islamistes

    http://www.medias-presse.info/arrestation-dune-israelienne-recrutant-des-terroristes-islamistes/93267/

    on dira a prendre avec des pincette , seulement on sait que des état on tout intérêt a promulgué la violence , les guerre et les misère , car c est comme sa qu ils domines le monde , les autres …..

    Les chasseurs israéliens bombardent le Yémen

    http://www.presstv.com/DetailFr/2018/06/03/563719/Le-Ymen-est-en-combat-avec-la-coalition-saoudoisralienne

    Guerre du pétrole et du gaz …. pour la domination d une région ou les matières première comme l or le diamant etc.. prospère
    et la video de macron postez exprès sur les réseaux sociaux , ou encore une fois il se fout de la gueule du monde , meme 20 minute ce pose la question , pourquoi ? pourquoi toutes c est provocation , il faut aussi ce rappelez qu il est ancré dans la population depuis la nuit des temps une forme de violence , c est gens sont des calculatrice , des commerçant , quel sont le plus gros cauchemars , perdre leur monopole , donc qu il y est la paix , puisqu ils domines par le pouvoir de l argent et toutes c est création de misère et les guerres
    il n attise pas , il rappel ce qui pour certain fut inculquer , après la colère vient la haine et ils on tout intérêt a ce que sa prospère parsque les gens ne croives plus en eux , et pour garder le pouvoir , rien de tel que de la violence , il l utilise a outrance sous leur paraître et la non violence pour disqualifier l adverse , c est bien foutue leur système de double peine
    créant aussi des nouveaux pauvres ce système ne peut qu appauvrir au delà des mots

    https://www.youtube.com/watch?v=eg5O4HZ9DKI

    il reste les faits
    mais sa faut pas en parler ou vaut mieux être sourd ou rester aveugle , ne rien savoir

    https://www.youtube.com/watch?v=3i7xmix8I08

    ou borgne , ba oui jean marie se porte bien il demande encore de s attaquer aux gauchistes lol
    tient a propos de jean marie , Interdit au moins de 18 !
    et puits non lol
    salutation fraternel

  • avatar
    Pascal

    Une perle pour « y penser », sur les mots et leur musique, le pouvoir des mots, le fait que si des mots peuvent transporter, ils peuvent parfois faire mal sans que cela soit intentionnel, sur le fait que nous pouvons être maladroits selon les mots que nous employons sans trop y penser et qui peuvent ramener de mauvais souvenirs à d’autres. Écrivant dans le vif, imprégné parfois un peu comme une éponge de mots d’autres, des lectures et cætera du moment, j’essaye de plus en plus de réfléchir sur comment peuvent être interprétés et pas trop faire trop de bourdes, mais pas toujours évident, car peut pas toujours savoir l’interprétation que tous en auront.

    Enquête

    « Un don n’a jamais fait de mal à Personne ! »

    Auto-psy : « Vous en pensez quoi ? »

    Enquêteur : « Je vois plusieurs interprétations possibles ! »

    Auto-psy : « Mais encore ? »

    « Un don n’a jamais fait de mal à Personne, mais en a fait à d’autres qui la connaissent très bien. Tel que dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, où les cadeaux que Malefoy cherche à faire à Dumbledore ne l’atteignent jamais mais manquent de tuer par exemple une coéquipière de Quidditch de Harry ainsi que Ron. Sans aller jusqu’à considérer que les dons sont volontairement empoisonnés, d’autres qui devaient les relayer ont été blessés ? »

    « Peut-être, mais si c’était le cas, ferait en sorte qu’il n’y ait plus de mal fait ? »

    « Peut-être que c’est une façon d’inviter à éviter d’en faire, de bien y réfléchir, sans imposer une conduite ? »

    « Vous vous sentez concerné ? »

    « Ben… J’ai pu commettre un certain nombre de maladresses sans forcément bien y penser. Je ne sais comment réparer le mal que j’ai pu faire, si ce n’est leur dire que je suis désolé !! Après, je pourrais toujours demander ce que je pourrais faire pour panser ! »

    « Et à quelle autre interprétation vous pensez ? »

    « Personne préfère fonctionner par dons, elle aime elle-même faire des dons à sa façon, ça lui a fait plaisir d’en faire et d’en recevoir, ce qui n’est pas des dons lui ayant fait du mal et n’en faisant pas non plus à d’autres, ou alors ils ont eu mal par jalousie des dons qui lui ont été faits, mais ça lui a fait plaisir quand même. »

    « D’autres interprétations ? »

    « Un ou des dons faits à une ou plusieurs personnes qui connaissent Personne leur a fait du mal pour une raison ou une autre et demandent de faire signifier que les dons qu’une ou plusieurs personnes leur ont fait à un moment ou un autre, leur a fait du mal. »

    « Une autre interprétation ? »

    « Euh… Je crois que c’est tout ce qui me vient à l’esprit pour le moment. Ah, non, autre interprétation que je vois : qu’il est pensé que certains se sacrifient pour faire des dons à Personne et que c’est une façon d’inviter à prendre soin de soi avant d’en faire. »

    « D’accord, et qu’est-ce qui vous tracasse ? Parce que je sens bien que ça vous tracasse ! »

    « Ben, je ne suis pas certain de l’interprétation que je peux en avoir, et je ne suis pas Gaston Lagaffe mais cela me ramène à toutes les maladresses, les bourdes, les gaffes, les bêtises que j’ai pu commettre au cours de ma vie, du moins celles qui me reviennent à l’esprit, et ça fait quand même un paquet ! J’ai certainement pu faire des dons qu’ont fait du mal à des gens, alors ? »

    « Peut-être devriez-vous un peu plus creuser la généalogie de la citation ? »

    « Ben, si il doit s’agir de retracer tout ce que j’ai pu écrire au cours de ma vie qui aurait pu faire du mal, je ne me souviens pas bien de tout, et puis je ne sais pas si c’est du fait de tentatives de piratages ou usure de disques, mais plusieurs ordinateurs, disques durs sur lesquels je stockais les infos sans faire de sauvegarde ailleurs ont crashé, j’ai perdu beaucoup de textes, d’archives, je suis donc dans l’incapacité de mieux creuser. »

    « Peut-être que vous n’avez pas besoin de remonter plusieurs années en arrière ? Et peut-même que vous ne devriez pas vous sentir coupable, que c’est pour juste mettre l’accent sur l’importance de faire des dons ? »

    « Peut-être ! »

    « Alors, fin de l’enquête ? »

    « Peut-être ! J’y réfléchirai ptêtre encore, mais vous devez avoir raison. »

  • avatar
    jacou

    « Vidange pour vous débarrasser de la bête sans connaissance et retrouver l’ange à sa naissance. »

    MAGNIFIQUE !

  • avatar
    Pascal

    Complément d’enquête

    « Eurêka !! »

    « Vous avez trouvé ? Vous n’avez pourtant pas trop fouillé d’archives ?! »

    « J’ai fouillé dans les tiroirs de ma mémoire ! Nous pouvons toujours nous créer de faux souvenirs, la mémoire est faillible, mais je crois que j’ai compris et bel et bien trouvé ! »

    « Vous ne seriez pas un cerveau lent ? »

    « Ben, quand je manque un peu de sommeil, mon cerveau tourne au ralenti, mais je ne pense pas avoir à rougir de son potentiel, des capacités ! Même si je peux rougir facilement ! »

    « Bon, alors, qu’avez-vous compris ? »

    « C’est peut-être la moins probable des interprétations, cela n’a peut-être rien à voir, mais si j’hésite entre une histoire de jumelles ou quasi jumelles, à qui un don aurait fait du mal à l’une et du bien à l’autre, et en dehors du fait que dans Un don n’a jamais fait de mal à Personne !

    il faudrait sûrement faire la généalogie pas que du mot don, mais aussi du mot Personne, car Personne peut être autant un surnom que l’on donne en considérant qu’elle représente aussi l’identité de la personne dont le nom de baptême est autre, en l’occurrence Emeline ;
    qu’une identité que l’on donne à une personne qui est capable d’incarner toutes les personnes, de leur esprit, quand elle est sur scène ou face à la caméra, que l’on pourrait peut-être traduire par Personne en Emeline,
    qu’un personnage à part entière qui n’est pas tant lié aux identités incarnées, que l’on pourrait traduire par Emeline et cie en Personne ;

    toujours est-il que je pense à une histoire de vêtement trouvé par terre en 2012, sur la prairie des filtres de Toulouse, dans le cadre d’une réunion d’indignés / anarchistes, avec événement de friperie gratuite, et dont un voulait me faire cadeau pour éventuellement une personne que je connaîtrais. C’était en mai de cette année 2012, peut-être, je crois. J’ai un doute sur la date, le mois, j’ai moins de doute sur l’impression que cela m’avait laissé, je suis quasi certain que cela m’avait rendu nostalgique, sans trop savoir pourquoi. Je crois que j’ai compris. »

    « Déjà que cette phrase doit concerner sûrement tous et pas vous, que ça s’adresse à tous, c’est pas un peu capillotracté ?

    Vous connaissez le concept de l’effet Forer et de la dissonance cognitive ? Et vous connaissez le concept des synchronicités ? Des événements étranges qui ont peu de probabilités de se produire, mais qui se produisent, et qu’il ne faut pas nécessairement interpréter autrement que le fait que c’est étrange, de la synchronicité, non intentionnel par rapport au sens que nous pouvons en donner ? »

    « Oui, je connais ! Bah, c’est ce que je me suis dis, cela n’a sûrement rien à voir même si cela me plaît de croire à cette version, mais cela m’a fait retrouver ce moment que j’avais trouvé très étrange. Et en tout cas, je doute de pouvoir trouver d’autres explications ! »


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER