Où est le mal ? 6


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Hier, nos prières finissaient par ces mots : "Dieu, délivre-nous du Malin"

Aujourd'hui, nos prières finissent par ces mots : "Dieu, délivre-nous du Mal"

Et demain, nos prières finiront par ces mots : "Dieu, délivre-nous de ce qui n'est pas bien".

C'est de moins en moins concret : de plus en plus contrefait...

On ne personnifie plus le mal, on lui dérobe son être et on l'identifie au non-être... à la négation, au négatif, purement et simplement.

 

Le croyant peut néanmoins se poser la question :

- Est-ce l'œuvre de Dieu ou l'œuvre du Malin ?

Qui est à l'origine de cette machination ?

Le bon ou le mauvais démon ?

 

Autrement dit, on ne peut passer sous silence, l'hypothèse du Malin génie.

Le diviseur qui me divise avec moi-même, les latins l'appellent "Diabolos", celui qui fait toujours en sorte pour que le mal l'emporte sur le bien.

On ne peut s'empêcher d'avoir la chair de poule, même si on ne croit ni aux contes, ni aux légendes.

 

Le prince des ténèbres a de quoi nous effrayer...

Et même si on n'en a cure, l'obscur en nous, est toujours rebelle à la lumière.

On garde rarement les yeux ouverts en face du soleil parce qu'on a tous notre part d'ombre, une face sombre, un inconscient qui nous encombre... quelque diable insatiable et non révocable.

 

Mais qu'est-ce qu'il me veut au juste ?

Le diable ne se contente pas de peu... il veut faire de l'ombre à Dieu... il réclame toute l'âme.

Ce n'est pas de notre temps qu'il cherche à s'emparer mais de notre sens de l'éternité. En clair, il veut nous ôter tout désir de Dieu.

Il est résolu à nous priver d'absolu... il veut nous rendre insensibles au très haut et sensibles au très bas.

 

C'est lui qui préside toutes les descentes en enfer. L'auteur de la chute ou son concepteur... sa fin, c'est notre déclin.

C'est lui qui nous tient la main lorsque nous saignons notre prochain...

C'est lui qui nous ouvre le chemin qui assombrit notre destin.

 

Les musulmans commencent toujours par le chasser avant de réciter le moindre verset du Coran... parce qu'il peut toujours s'immiscer entre notre désir et notre volonté, entre notre chair et notre peau, entre les choses et les mots...

Il est là... toujours là... pour nous faire faire ce qu'il ne faut pas : la pensée de trop, le mot de trop et l'acte de trop... nous l'avons tous sur le dos !

 

Et si vous croyez ne pas l'avoir rencontré parce que vous êtes agnostique ou athée, sachez que le Malin n'est jamais bien loin, mais logé ou lové à l'intérieur de vous...

Pas la peine de le chercher, il vous a déjà trouvé.

Vous n'en croyez pas un traître mot ?!

Cela veut dire seulement qu'il a encore plus de prise sur vous... que vous êtes réellement en sa possession... qu'il vous fait faire ce qu'il veut.

Et qu'est-ce qu'il veut le plus au monde ?

Que vous vous aimiez moins, que vous vous haïssiez plus... que vous n'ayez plus de cœur à l'ouvrage mais de la rancœur ou de la rage, que votre passion soit dépourvue de compassion et que votre désir devienne une aversion.

Votre chute, c'est son salut. Votre salut, c'est sa chute.

Maudit soit le Malin.

Mais selon le Christ, mieux vaut le bénir que le bannir. L'aimer jusqu'à ce que notre amour triomphe de sa haine.

 

Je rassure les non-croyants tout de même, le diable, en tant que tel, n'existe pas par lui-même, c'est nous qui le faisons exister rien qu'en jouant aux petits malins.

Share Button


6 commentaires sur “Où est le mal ?

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet sur le malin-mal et rôle de l’amour.

    Me fait un peu penser à cette chanson découverte hier -, bon, il y a d’autres du spectacle qui sont un peu dans le thème, vu que rapport au Christ, mais peuvent se trouver sur la colonne de droite de la vidéo et bref, voilou – : Un nouveau commencement : https://www.youtube.com/watch?v=j3y4ksThPjQ

    En soi

    Se regarde en soi
    le doute de soi,
    près de la conviction,
    la tentation
    d’être idiot ou petit malin
    pour se rassurer qu’on n’y peut presque rien
    face à la peur
    de ne pas être à la hauteur,
    puis y voit le reflet de ses erreurs
    – mêlées à la saveur
    par delà le bien et le mal -,
    le potentiel d’y danser,
    d’avancer avec et vers, de s’y sculpter, de s’accepter,
    bâtir petit à petit, cheminer, ancrer, créer de l’instant astral.

  • avatar
    jacou

    « Le diviseur qui me divise avec moi-même, les latins l’appellent « Diabolos » »
    Je rassure les non-croyants tout de même, le diable, en tant que tel, n’existe pas par lui-même, c’est nous qui le faisons exister rien qu’en jouant aux petits malins. »

    – La fin de nos ténèbres ?
    Le Diable, Satan, sont des créations de notre mental qui dans l’incompréhension et dans l’incapacité d’appréhender une réalité globale a diviser, séparer le monde et son action en deux forces antagonistes bien/mal ce qui a et conduit le monde en des luttes incessantes . Cela dure depuis le moment où l’esprit , la conscience humaine s’est voilée dans la matérialité de basse énergie avec toutes les conséquences que cela a induit : la répétition et l’accroissement des tensions non résolues sous la forme de mémoires aussi bien physiques que psychiques, la manifestation d’égrégores sombres sur terre et dans les couches supérieures ( astrales ) de l’atmosphère terrestre , égrégores qui s’auto-nourrissent des pensées et actions humaines de mêmes natures .

    Une explication puissamment simple du Diable : ( auteur anonyme )
    « J’ai compris cela suite une lecture d’un livre passionnant : A la recherche du Soi d’Arnaud Desjardin.
    Voici un brefexposé :
    Satan signifie l’adversaire, et Diable signifie le diviseur.
    Cette idée d’adversité et de division est en fait une sorte d’image décrivant le mécanisme du mental : celui ci ne fonctionne que par dualité ; c’est à dire qu’il y a le Je et le Toi, le c’est à moi et le c’est à toi.
    Là est la source de TOUT les conflits ! En fait c’est le fonctionnement de l’ego.
    En réalité, et c’est ce que vivent les mystiques ayant réalisé un état d’esprit sublime dont ils n’ont trouvé de nom adequat que celui de Dieu !, TOUT est UN.
    C’est à dire que tout est lié, tout est interdépendant. Et celui qui réalise cela n’a plus de notions dualistes, il n’y a plus de Je et de Toi etc..
    On pourrait dire q’il a vaincu le Diable (la vision dualiste) et qu’il a réalisé Dieu (l’unité). »

    – Et sur les égrégores :
     » Les cellules qui constituent l’égrégore sont tirées de l’humanité. Il vit sur le plan physique par l’intermédiaire de l’être humain et sur le plan astral par la projection astrale de ceux qui y adhèrent.

    Inutile de le rappeler, tout est une question d’énergies. Et dans une première approximation, on pourra considérer qu’un égrégore aurique est une “boule” d’énergie visualisable dans l’astral qui a été crée la plupart du temps par un groupe d’individus humain. cette énergie aurique, avec laquelle il possible d’interagir, possède un caractère qui lui est propre, caractère attribué par ses créateurs. C’est comme un accumulateur d’une énergie possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois. Il est alors aisé de comprendre qu’il existe des égrégores aurique de toutes sortes (Égrégore chrétien, égrégore bouddhiste, égrégore islamiste, égrégore sectaire, égrégore sataniste, etc …) .

    Un égrégore peut être perçu comme la résonance vibratoire aurique émise par la psyché d’un groupe de personnes vibrant sur une note déterminée. Les actes, les émotions, les pensées et les idéaux de chaque entité constituant ce groupe, fusionnent pour édifier un tout cohérent, une forme dont les composants sont de nature énergétique. La tradition ésotérique lui donne le nom de « forme pensée aurique».

    Bien que d’essence subtile et impalpable, une forme pensée est aussi pénétrante, enveloppante et perceptible qu’une présence matérielle. Ce sont les courants émotionnels, mentaux et spirituels, émanant de l’ensemble des membres d’un groupe qui élaborent une forme pensée, pour ensuite la structurer.
    La notion d’égrégore se rapproche de celle d’inconscient collectif, de conscience collective ou de champ morphogénétique ou de champs de conscience opérant entre eux.  »
    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2016/07/04/34047530.html

  • avatar
    Revolta

    Oui, le beau désarçonne le laid ; et le bien le mal. Mais la faiblesse affaiblit ; et la duplicité, celui qui n’est pas dupe mais fait semblant de l’être, rend complice du mal qui vous est fait ou qui est fait à autrui, c’est la même catégorie et responsabilité. Sauf peut-être pour les fragiles de Stockholm…

    Il y a aussi les dupes d’eux-même, ceux qui trouve chez Macron de quoi assouvir leur haine de tout ce qui échappe à leur aulne, à leurs propres capacités d’être ou de faire.

    C’est ainsi que hier j’a écouté d’un bout à l’autre le Président de notre pays. Et je l’ai trouvé parfait sous toutes les coutures. Que pouvons-nous espérer de mieux que lui après la cohorte des petits esprits corrompus qui nous dirigent depuis tant d’années, qui prêchent pour notre chapelle en ayant déjà dans leur poche le programme de sa destruction. Il est bienveillant, et non méprisant. Il est bien élevé, compétent, pas de faux semblant, de tricherie de langage, il annonce la couleur. Il ne fait pas sa politique selon le barême d’opinion. S’il est capable de juguler et améliorer la poudrière des banlieues, de ne pas nous imposer ces myriades de migrants etc etc, une partie du Front National ira vers lui, moi la première s’il tient son cap. Parce qu’il a tout du Gaulois ; le courage le physique l’intelligence la culture l’humour et l’amour de la France.

  • avatar
    Geoffroy D'Aillaud de Caseneuve

    Chère Personne,

    Pour la première fois depuis que je vous connais, je ne suis pas d’accord avec vous….
    Ayant postulé au rôle d’Antechrist, c’est tout naturellement que quelques semaines après j’ai réellement rencontré Satan Himself
    Certes autant pour moi, que pour cet incroyable Inconnu (dont le prénom est Stéphane >:)> comme deux de mes frères) nous pouvons (et nous sommes) psychiatriquement discutables mais :
    – ma mission d’antechrist spécialisé dans les branleurs suit son cours et même si ma communication est aléatoire, je me retrouve toujours devant le même problème : la déronsponsabilisation de ceux et celles qui utilisent le Malin comme explication à toutes leurs fautes et toutes leurs maladresses, et pourtant tout ce que veux le Satan que je connais est de faire rayonner son paradis sur Terre, ce même désir que tout croyant a..
    Lors de mon auto-initiation fantastique, accompagné je dois vous l’avouer d’Aleister Nacht entre autresssss pour le Satanisme, j’ai clairement constaté que cette figure diabolique sert surtout à faire peur au troupeau qui à plus peur d’une entité récalcitrante que de crever dans l’abattoir des religions.
    Comme écrit dans le Coran (d’après ce qu’on m’a a dit) lors du jugement de l’Ame, Satan nous reniera et refutera toute association, et par mon expérience personnelle je ne peux que lui donner raison.
    Au début de mon apprentissage toutes les questions usuelles m’ont été posées, et lorsque j’ai signé «  » » » »un contrat indicatif » » » avec Satan, rien n’a été sacrifié, pas même une goutte de mon propre sang et le contrat semble toujours actif donc…..
    De plus, ayant représenté quelques fois le Diable, je me suis aperçu que les désirs des humain(e)s que je rencontrais étaient sordides et que leur façon de rétribuer les services rendus étaient effrayantes….Satan n’y est fondamentalement pour rien si l’homme et la femme moderne sont imparfait(e)s.
    Il est clair que Satan dans sa forme la plus parfaite est un agitateur, il a tellement de curiosité (…..)pour l’humanité qu’il devient parfois le dernier recours et souvent il assiste l’égaré pour transgresser une ou plusieurs règle(s) pas forcement adapté pour l’individu concerné et qui nous isole de plus en plus….donc Satan propose, l’homme dispose, mais en aucun cas il n’oblige a quoique se soit et JAMAIS a renier Dieuex, sa seule présence entrainant l’idée de Dieuex certain(e)s n’hésitent pas a faire n’importe quoi devant ce monstre de tolérance et regrettent lorsqu’ils voient les videos >:)>
    De plus, même si je ne connais pas l’histoire précise et ne suis même pas sur de sa véracité, la première femme d’Adam, conspuée par ce dernier car elle était incontrolable s’est réfugié dans les bras du malin, Satan qu’on le veuille ou non a été le premier support des feministes (l’histoire de la sorcellerie est truffée d’exemple)
    Satan est une création des religieux pour exploiter le troupeau dont l’existence peut être expliquée au moins par deux théories :
    – soit on prend au pied de la lettre les Livres, et donc Satan a toujours existé et existera TOUJOURS qu’on le veuille ou non, donc doit on en faire forcement une mal a dit?
    – soit on utilise la supposition des égrégores, et depuis que ce nom a été inventé, une énergie essaie de s’incarner sur Terre et de tenir le rôle du Malin (tout comme moi j’ai délibérement choisi de tenir le rôle d’Antechrist des pots de fleurs…..entre autre)
    Connaissant votre affection pour la communauté Musulmane voici la contradiction actuelle : le monde occidental est au Musulman(e)s ce que les Musulman(e)s sont a Ibliss (qui dans ma mythologie est une entité liée mais indépendante de Satan…..) : un bouc émissaire
    De plus, si on en croit toujours les textes (???) Ibliss était (et il essaie encore de l’être) le plus fervent croyant avant sa chute, et donc forcement un Musulman (le premier ou pas n’a aucune importance)
    Dans mon esprit farfelu, Tout(e)s ceux et celle qui suivent le chemin de la main gauche cherchent une émancipation que le Coran dans la façon dont il est généralement compris interdit….
    Mon dernier devoir de croyant est de ne plus utiliser Dieuex ou Satan, pour me cacher, me justifier ou blasphémer, c’est l’avenir de tous les croyants de la planète..
    Mon dernier acte de soumission a Dieuex a été de lui dire Adieu, et le monde a depuis un gout étrange, peu nourissant mais INEDIT, et en disant cela a Dieuex je l’ai implicitement appliqué a quiconque, même mes propres parents >:(>
    Un aspect commercial de mon choix et de mes intuitions a été «  » »comme par hasard » » » » chanté par Soprano dans sa chanson : le diable ne s’habille plus en Prada…..
    Donc oui le Malin attise la tentation mais nous pouvons nous aussi attiser les siennes.
    Pour confirmer la nécessité de notre indépendance théologique, dans les religions du Livre, Dieuex est une figure parentale : devons nous toujours exécuter et subir les lois de nos parents??? et surtout lorsque nous élargissons un aspect de notre conscience (même dans l’exploration des péchés) doit on forcement renier ce qui nous a permit de le faire?
    En étudiant la politique aux effluves de la Grèce on serait tenté de dire oui, mais par choix réfléchis j’ai décidé que non >:)>
    Autre chose très drole : la première religion est née lorsque l’humain est passé du regime vegétarien au régime omnivore : le péché originel des premières traces spirituelles était donc la consommation des animaux, et (lachement) intelligemment au lieu d’en faire un péché, ils ont théorisés sur l’immortalité et la réincarnation
    Lorsque le sexe est devenu un péché, l’humain s’est renié lui même et Satan est devenu le symbole de la tentation : je crois que dans la Bible, une anecdote sur Job(?) raconte que Satan ait amené la femme de ce dernier a se couper les cheveux, lui faisant penser qu’elle l’avait trompé (anecdote reprise dans le film l’associé du diable) : donc Satan est il coupable du fait que Job n’ait pas cru sa femme l’amenant à la répudier?
    Je crois que notre dépendance alimentaire nous sera plus reproché que notre liaison dangereuse avec le Malin et nos malheurs sont plus du aux vies que nous exploitons sans respect qu’en Satan qui a evidemment d’autres chat(te)s a fouetter, en commencant par sa Mère Naturelle……

    Peut être je me trompe : j’ai remarqué depuis quelques temps que vos sketchs sont de plus en plus irrationnels et je crois en connaitre la raison : votre frustration qui au lieu de se concentrer sur l’évidence qu’une vie épanouie en couple vaut bien plus d’effort qu’une quelconque activité politique : tant que vous serez dans la contestation du système, le système ne vous donnera aucune de ses richesses (mais rassurez vous le système que vous combattez est tellement pauvre que son économie repose sur la virtualité, pourquoi ne pas faire pareil? Une seconde de vie a plus de valeur que n’importe quoi, et le jeu du capitalisme est de donner l’illusion que notre propre existence mérite une reconnaissance et/ou une rétribution : péché d’orgueil et de vanité que je pratique aussi, et Dieuex est entièrement d’accord avec moi (pour l’instant ……)
    Votre problème (et celui de tout ceux qui s’expriment médiatiquement a l’heure actuelle est double)
    – votre déconstruction du monde implique pour vos abonné(e)s un passage par la foi, la philosophie et la politique : trois sciences qui a l’heure actuelle ont été socialement stériles, mais cela ne veut pas dire qu’il en sera toujours ainsi
    – votre manque d’interactivité est aussi négatif (j’en suis une preuve….combien de mes messages sans réponse??? mais ne vous en faites pas c’est systématique, surtout lorsque je souligne que nos vies sont liées et que nos inspirations travaillent ensembles, et je n’ai jamais reçu de don d’aucune église, alors que la mienne n’arrete pas de se faire piller……..)

    Pour vous partager MON attitude : chaque mot écrit j’en assume dans la réalité les conséquences, et je m’interdit toute création tant que les précédentes ne sont pas dans un illusoire épanouissement et une impossible sécurité
    Je comprends l’idéalisme, cependant j’ai appris douloureusement qu’a notre époque il était encore quasi impossible de le vivre avec au moins une seule personne, ce qui fait que beaucoup fabriquent des enfants par dépit pour leur imposer une Way of Life : lorsque je vois votre fils bouclé et que je constate sa fulgurante intelligence et sa relative inaptitude a bien vivre l’école, je ne peux m’empécher de me rappeler mon enfance et l’extrême solitude qui m’habite depuis

    Malheureusement vous êtes dans le même paradoxe que Dieudonné et vous refusez tout comme lui la création réelle d’un système différent ne serait ce que par cette incroyable fait que vous êtes dans une tour d’égo inaccessible donc socialement inintéressante même si culturellement, artistiquement et humainement vous frôlez ce que j’appelle La Perfection, mais quelle est la place des idiots dans votre idée du monde sachant que j’appartiens aussi à cette catégorie >;)>

    Lorsque vous réaliserez vos incroyables prétentions indispensables en rapport avec le quotidien que cela a induit chez vous, j’espère que vous n’accuserez pas le Malin ou autrui >:)>

    Raisonnablement, admettez que votre réflexion peut être reçu comme incroyablement intolérante, et comme un boomerang une forme d’intolérance s’abat sur vous, ce que je crois c’est qu’il faut transcender la colère engendrée par la frustration et agréablement admettre que plutôt que de parler du ou des problèmes il est temps de passer a autre chose : suis je le seul a avoir compris comment faire disparaitre médiatiquement les personnes qui incarnent ce système malsain? Plutôt que de critiquer x ou y, provoquer la diminution de leur valeur commerciale est beaucoup plus drole : un liker ET un hater participe a la notoriété de la même façon et donc ajoute de la valeur médiatique a l’individu, ne perdons plus notre temps a combattre un système qui nous nourrit autant qu’on le nourrit et passons à des solutions alternatives…….en cultivant notre vie pour prouver que nos idées sont plus positives et commercialement rentables que celles plébiscitées aujourd’hui, et Satan est un concept excellent pour rendre à Dieuex ce qui lui appartient, l’omnipotence, l’omniscience et l’amour infini entre autre même pour ses pires enfant(e)s

    Désolé pour ce message incompréhensible, mais je ne me suis pas drogué aujourd’hui >:)>

    Cordialement

  • avatar
    Tony

    pour jouer le malin c est Ici dans des maux lol
    aspirine et aspiration
    christ en terme sur ptites fleurs qui c est clos , bénir n est pas chérir mais amène pour déchue en déçu c est clair qu ils faut protéger les possédés avant la curé
    et puits les retourner , sa c est pas des christiano parsque yen as de trop , mais quand on entend ce qu on entend , ba on a raison penser ce qu on pense
    quand je pense que c est sur des date ya des meme chiffres mais pas les meme personnage , c est les années folie qui nous change , ou quand l écho dans l ego dans l orchestre du splendide

    https://www.youtube.com/watch?v=w1gi9Zq9bbk

    l enfant qui pleure et les oiseaux qui ries
    faite attention a force de tendre les bras sa va vraiment tomber , sur nos tetes d alouette
    salutation fraternel


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER