Le triomphe du populisme 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

La bouteille à moitié vide... la bouteille à moitié pleine... ce n'est pas pareil !

Tout dépend de ce qu'on a décidé de mettre en valeur, en relief ou en exergue, le bon ou le mauvais, le solide ou le sordide.

Parce que nos représentations individuelles sont toujours inspirées ou influencées par la représentation officielle, celle qu'on se repasse en boucle dans nos cervelles :

La bouteille est à moitié vide... vide... vide....

Parce que ce sont les plus forts, les plus riches, les plus influents qui en décident... d'autant plus que la nature est attirée par le vide... de leur cerveau.

Vous avez l'impression de bien voir les choses lorsque vous les voyez du mauvais côté plutôt que du bon côté...

Et ce que vous appelez "réalité" n'est souvent que le portrait de ce mauvais côté, de ce mauvais aspect, de ce mauvais reflet.

Parce qu'en soi les choses ne sont ni bonnes, ni mauvaises, ce sont nos représentations qui les rendent bonnes ou mauvaises...

C'est en vertu de cette sinistre évidence que les hommes politiques favorisent ou valorisent davantage la bouteille à moitié vide.

La crise, nous dit-on, c'est le gâteau pas la cerise.

Le dérèglement climatique, ce n'est plus l'exception mais la règle.

Le flux migratoire ce ne sont pas des hommes, des femmes et des enfants mais un ouragan qui va tout balayer sur son passage, nos maisons et nos raisons.

L'islam n'est pas une religion mais un programme totalitaire...

Et tous ces thèmes nous sont livrés chaque jour sous vide...

pour que tous les estomacs puissent les digérer avant de les libérer dans l'atmosphère...

Plus personne n'est beau, ni gentil... il faut sortir le couteau de son étui.

Ne pas oublier son fusil parce que plus personne n'est à l'abri.

Plus de monde à réenchanter, mais un monde à sauver !

À moitié vide, il ne peut que se vider, de ses liqueurs ou de ses valeurs.

C'est la raison pour laquelle le populisme planétaire ne cesse de mobiliser des thèmes déficitaires : l'insécurité, la fausse identité, la mauvaise altérité pour asseoir ses arguments d'autorité ou ses raisons de vous gouverner.

Que des menaces à ressasser.

Que des risques à calculer.

Que des dangers à écarter.

Le populisme a triomphé, la vie n'est pas un conte de fées... mais une pente glissante vers l'enfer. Sauve qui peut la vie !

Et tout est entaché ou touché par cette soudaine disgrâce.

 

Share Button


4 commentaires sur “Le triomphe du populisme

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur le populisme.

    « C’est la raison pour laquelle le populisme planétaire ne cesse de mobiliser des thèmes déficitaires »

    Me fait penser que le populisme n’a pas toujours un sens péjoratif selon le contexte, ce qu’il sous-tend. Il est très souvent entendu-compris dans un sens négatif, mais à la base, il s’agit surtout de discours – mouvement politique contre les tyrannies – abus de pouvoir du tsarisme – des monarchies – de l’oligarchie – ploutocratie. Pourrait considérer que Marx se rapprochait de cette forme de populisme.
    Et en gros, de ce que j’ai compris, comme des partis politiques, politiciens, usent de l’idée – d’arguments autour pour l’électoralisme, sans toutefois avoir la même aspiration – programme, le terme est devenu à notre ère synonyme de démagogie, d’électoralisme, d’opportunisme politique, volonté partisane pour prise de pouvoir. Et ce que je trouve dommage, c’est que ça permet de plus ou moins disqualifier / dévaloriser les voix contre le statu quo de la politique telle que pratiquée par les Sarko, Hollande, Macron, Trump et cie. Plutôt que d’être fiers de se revendiquer d’un certain populisme, les concernés pourraient inventer / utiliser un autre mot, mais ils seraient sûrement mis dans le même panier au bout du compte.

    Et me fait penser que j’avais vu passer des articles évoquant que les raisons de « la montée du populisme », tentatives pour le comprendre, serait (ou plutôt a été, semble déjà avoir eu lieu) au programme du groupe Bilderberg de cette année. Ce que je trouve un peu cocasse, car ce genre de réunion donne un peu du grain à moudre aux populistes de tous bords, et les raisons peuvent se comprendre sans connaissances approfondies en sociologie / mécanismes politique.

    Ceci dit, j’écris ça, mais quand même, je trouve dommage la tendance populiste de Trump à Marine, la façon dont certains thèmes sont traités par une partie des « dissidents ».
    Et à ce propos, pourrait parler de synchronicité, sur un groupe FB de révoltés ou de 99 %, ou je sais plus, j’ai vu avant-hier passer une des thèses les plus « populistes » que j’ai pu voir jusqu’à présent. Encore que je ne suis pas certain qu’on puisse qualifier la thèse de populiste dans son ensemble, du moins pas au sens de peuple versus élite, et ayant trouvé que c’était un peu n’importe quoi, j’en ai écouté que des bribes, mais de ce que j’ai zyeuté, il y avait un condensé des mêmes thèmes, des mêmes accusations contre les effets du système, (mal) fondées pour une bonne part sur des hoaxs / mal info de l’extrême droite. En fait, plutôt que de remettre en cause ce qui participe de ce qu’ils voudraient changer, l’auteur y accusait le « féminisme » (et ceux qui soutiennent d’une manière ou d’une autre) dans son ensemble de mettre en péril les civilisations et de n’avoir jamais été vraiment fondateur de civilisations pérennes. Reprenant une partie des arguments de ce qu’on retrouve avec Trump et Marine et cie.
    Par exemple, en gros, comme eux, plutôt que de considérer les soucis autour du modèle de surconsommations, les enjeux énergétiques (*) et monétaires, les problèmes de pollution – écologiques (et éthique avec la viande, qui a partie liée aux divers « volets » de mon point de vue), les différences que pourraient sous-tendre des alternatives dans les rouages éco-politiques, les migrations dues aux guerres et dérèglements climatiques et ce qui pourrait « solutionner », il accuse les politiques migratoires, les sensibilités aux causes humanitaires de participer du problème, et « l’islamisme / islamisation » de combler les abîmes laissées par la désagrégation du « patriarcat à l’occidental ». Qu’on dénonce l’instrumentalisation et effets dans un cadre capitaliste, pourrait comprendre, mais là, c’était une accusation en dehors de toute thèse autour de possibles instrumentalisations, et sans réflexion sur alternatives (c’était un peu l’antithèse de : http://www.revue-ballast.fr/nord-sinspire-sud/). Comme si il aspirait à un statu quo d’une autre époque sans prendre en considération les enjeux éco-écolo-politiques pour la société dans son ensemble. Bon, à la différence d’un Trump et Marine, à la conclusion, il parlait d’un caractères irréversible du processus engagé contre la « civilisation », après, je crois qu’il a fait une suite à cette vidéo que je n’ai pas regardée, il proposait sûrement de tenter malgré tout d’appuyer des politiciens populistes à la Trump ou Marine, et même si non, c’est ce qu’ont dû se dire ceux qui l’ont trouvé convainquant.

    (*) A propos de crise, de ce qui pourrait advenir et rentre dans l’équation qui participe des conflits sociaux et de l’émergence du populisme, certains font la corrélation avec les ressources, tel que le pétrole pour notre civilisation. Jancovici : « Pétrole, matières premières et populisme : démocratie et production » : https://www.youtube.com/watch?v=4cLvrHRc_Lg

    De ce que je me souviens, je n’étais pas raccord avec tout ce qu’il dit quand je l’avais écouté, sur son étiquetage de « populisme » tous azimute où il prend pas en compte ce qui pourrait aller de pair avec certaines idées / potentialités d’alternatives, mais j’avais trouvé qu’il aborde assez justement le souci de certains discours politiques-économiques classiques que l’on peut considérer mener à la gabegie et donner du vent en poupe au populisme.

    Bref, même si je ne suis pas des plus optimistes quant à l’application de solutions dans lesquelles je crois, que la vie – société humaine est faite d’un tout dans lequel il y a le populisme au sens péjoratif à la Trump et cie, je pense toujours que c’est un horizon qui pourrait se faire, et en attendant, la bouteille se remplit / consomme au jour le jour, si je puis dire.

    Essai de ré-enchantement

    « Réenchantons en chantant,
    Chantons, pour remplir une bouteille
    de mots et d’instants enchantés d’hirondelles,
    Cherchons de quoi sauver dans le même battement ! »

    (si vous voulez écouter la version audio, que vous n’avez pas peur qu’il pleuve ou si vous voulez faire venir la pluie tellement je joue et chante faux, voilou :

    https://drive.google.com/open?id=0BwvfmHtOun0NVFp3N2drUmxfb1E

    )

    Fée Pacifique : « Taïaut !!! A moi, gentes fées ! Sus aux créatures qui ont fait se vider notre stock de poussière d’étoiles ! Même le stock de cette année, qui était dans le séchoir, a disparu ! »

    Fée Chanson : « Qu’est-ce qu’il se passe ? Oh, euh, nous avons peut-être mal fermé la porte de la réserve et le coffre, et un simple souffle de quelqu’un qui a chanté faux a pu le faire s’éparpiller ? »

    Fée Pacifique : « Depuis la nuit des temps, il y a en a qui chantent faux au point de créer des coups de vent et des moussons, c’est pas pour autant que ça atteint notre monde comme ça ! Non, il y a autre chose, je crois que c’est le populisme des terriens qui a permis à des sorciers de venir ici, ou d’envoyer des fourmis magiques avec des sacs pour piller, ou que sais-je ! »

    Fée Politique : « Qu’entends-je ? Non, mais, avant de tirer de telles conclusions, il faudrait savoir ce qui s’est passé, ne pas tomber dans le même travers, ma sœur, non ? »

    Fée Pacifique : « De l’Histoire des fées, c’est jamais arrivé ! Ce n’est pas anodin ! »

    Fée Guerre : « Ah !! Je crois que Pacifique et moi, allons enfin tomber d’accord ! Rien de mieux qu’une petite bataille à couteaux tirés et de tirs à la moustache pour faire le ménage, y voir plus clair et respirer un doux parfum ! »

    Fée Rire : « Vous êtes sérieux ? Ou ? »

    Fée Parfum : « Pour ça, pour bercer les narines, faire frisonner les peaux et les âmes, j’ai tout un tas de fragrances ! »

    Fée Guerre : « Moi, toujours ! »

    Fée Pacifique : « Pour le coup, je me demande si… C’est quand même pas glop ! Qu’allons-nous faire sans poussière de fées ? J’avais passé tout cet été à prendre soin des tombées, et là… plus rien ! Nous ne pourrons pas aider les terriens avant un bout de temps ! »

    Fée Politique : « En attendant de réunir une armée, je préconise de mettre au point un système d’alarmes. Et je suggère que vous me laissiez gérer l’emploi du temps de tout le monde pour une saison, pour préparer la suivante, puis… »

    Fée Enquête-Philosophe : « Pas si vite !! Vous ne savez pas ce qu’il s’est réellement passé ! Et même, pour éviter que cela se reproduise, il y a plusieurs possibilités, il ne faut pas prendre de décisions hâtives ! »

    Fée Quête-Minerve : « Tout à fait ! Plusieurs horizons sont possibles, et si nous devons envisager de prévoir, avant de monopoliser les ressources pour une direction, il faut d’abord faire un pas après l’autre, et là, en l’occurrence, tenter de suivre les traces pour savoir ! »

    Fée Chanson : « En chanson !
    Cherchons,
    Questons,
    Des ailes, battons,
    Et nous sèmerons
    Dans les cieux
    Du merveilleux,
    Du souffle de la divine création,
    Telles des bouteilles à la mer
    Navigant entre les terres,
    Portant un message entre les êtres
    Qui fait prendre de l’altimètre,
    Fait valser,
    Fait bâtir,
    Fait sentir,
    Fait enchanter,
    Fait… »

    Fée Guerre : « Euh, non, mais, vous vous emportez un peu, là… Vous glissez dans… »

    Fée Pacifique : « Non, mais, ils ont, vous avez raison. J’ai eu un instant d’ouragan dans ma tête. Désolée de m’être emportée. »

    Fée Guerre : « Je maintiens ce que j’ai dit ! Vous verrez bien, mais dans tous les cas, ce que je propose, cela ferait aussi du bien aux humains ! »

    Fée Enquête : « Ce serait pas toi qui soufflerait à l’oreille de certains d’entre eux de prendre un couteau et de l’utiliser dans des rues, contre n’importe quel passant ?! »

    Fée Guerre : « Même pas ! Effet mème des politiques de leur ère, je dirais ! »

    Fée Populiste : « Moui, euh, je pense que Guerre n’a pas tout à fait tort ! Fichu pour fichu, autant montrer nos crocs ! »

    Fée Rire : « Ouh là là ! Comment vous y allez ! Cela vous direz pas de vous détendre un peu ?! J’ai pas de blague qui me vienne à l’esprit pour l’atmosphère, mais euh… »

    Fée Quête : « Parlez tant que vous voudrez, moi je vais commencer à chercher ! »

    Fée Éclaircie et Stock arrivent, chargées de bouteilles, remplies de poussières d’étoiles : « Qu’est-ce qu’il se passe ? »

    Fée Pacifique désignant les bouteilles : « Euh… Explication ?! »

    Fée Stock : « Ben, nous avons voulu voir combien de bouteilles nous avions à disposition, je veux dire, de remplies, pour voir si nous pouvions en utiliser pour construire des ancres portails à enchantement pour au moins un pays des humains ! »

    Fée Pacifique : « Je m’étais inquiétée !!! »

    Fée Éclaircie : « Désolée, re voilou ! »

    Fée Populiste : « En attendant, rêvez tant que vous voulez, mais si nous voulons aider efficacement les terriens… »

    Fée Enquête : « On verra ! »

  • avatar
    jacou

     » Parce qu’en soi les choses ne sont ni bonnes, ni mauvaises, ce sont nos représentations qui les rendent bonnes ou mauvaises… »

    Exact, ce sont nos états d’âme et le regard porté par notre conscience qui colorent les faits neutres en eux-mêmes, protester, ruer, rager, tempêter ne sert à rien envers les faits de l’instant présent , car ceux-ci résultent des interactions de micros et macros combinaisons d’actions dont nous ignorons la genèse pour la plupart d’entre elles , nous ne pouvons donc n’en prendre qu’acte , maintenant, si nous désirons changer les choses , c’est d’abord notre regard qu’il faut changer, ne plus porter notre attention sur ce qui nous dérange , cela ne veut pas dire ignorer ( ce qui est passif ) mais regarder avec attention ( ce qui est actif ) sur ce que nous souhaitons voir se manifester ( l’attention crée et manifeste la vie )

    -Changer notre regard… une approche quantique.
    « Nous souhaitons tous améliorer notre vie. Une approche pratique et efficace pour y parvenir consiste à modifier notre regard…
    Changer le regard….
    Nous souhaitons tous améliorer notre vie. Une approche pratique et efficace pour y parvenir consiste à modifier notre regard, car la qualité de notre regard induit des sentiments et pensées correspondants. Par exemple, un regard d’avidité posé sur un objet engendre des sentiments et des pensées d’avidité. Un regard de douceur posé sur une personne ou une situation va quant à lui engendrer des sentiments et des pensées de douceur.
    Maîtriser son regard, maîtriser la qualité de son regard, permet de donner à nos pensées et à nos sentiments la teneur que nous souhaitons. En œuvrant sur la qualité de notre regard, nous agissons à la source, donc avec une très grande efficacité pour orienter nos énergies dans le sens voulu.
    Cette approche demande préalablement de clarifier nos intentions et nos choix. Cette étape est très importante. En veillant à agir pour le plus grand bien de tous, en y intégrant la vision de notre âme et de notre Soi, nous savons que nous cheminons dans la bonne direction. Nos choix seront notamment empreints de respect, de tolérance, d’amour inconditionnel, de douceur et de recherche d’harmonie. Puis il s’agit d’agir avec persévérance, de s’appliquer avec patience en sachant qu’avec cette approche tout peut être transformé.
    Contexte et influences….
    Beaucoup de médias offrent de nos jours une vision superficielle de l’être. L’apparence, le style, la tenue, le look sont souvent mis en avant au détriment de la profondeur et de l’authenticité. Cette industrie qui voue un culte à l’apparence piège le regard dans une approche superficielle de la vie et le maintient prisonnier dans une vision étriquée.
    Il est difficile d’échapper à cette influence tant elle est présente autour de nous. Elle conditionne pour beaucoup notre regard, et active rapidement des réflexes de jugement sur l’apparence. Il s’agit d’une sorte de formatage, dont il est très important de prendre conscience pour s’en distancer.
    Formes-pensées….
    Lorsque l’on décide de changer des choses, on se rend souvent compte qu’il y a des résistances. On sait par expérience que plus les habitudes sont anciennes, plus il est difficile de les transformer. Cela est valable pour nos gestes comme pour nos croyances.
    Les pensées longtemps entretenues, devenues formes, sont attachées par de solides liens à leurs auteurs (nous les humains). C’est lorsque l’on décide de les laisser qu’on se rend compte qu’elles ne se détachent pas forcément facilement ni rapidement. Logiquement, plus les pensées ont été répétées et nourries, plus les liens sont forts. Pour se libérer de l’emprise de ces formes-pensées, dotées de leur réservoir d’énergie, il faudra s’appliquer avec soin et patience ; d’une part pour dire non à leur « volonté » qui nous maintient dans les mêmes schémas, et d’autre part pour affirmer nos nouveaux choix. Ainsi, l’ancien perdra ses forces et le nouveau s’installera.
    Dans le contexte planétaire actuel, redéfinir ses choix et les affirmer devient un acte majeur pour retrouver sa liberté et contribuer à installer la Lumière sur la Terre.
    Isab’ailes et Michel A.

  • avatar
    Tony

    Populisme est un four tout et issue d aucune réalité , il exorgue toute pensé en commun autour des rapports sociétal , des états et du vivre ensemble , sur des états d être dans le lavoir de nos âmes
    issue de pensé dite souveraine qu il existe 2 mondes et non l idéologie en c est seins , en total contradiction dans les faits alors qu il ya que des conditions entre elles , des addictions dans des éditions , et parfois des soumissions a une vérité ou il n ya pas qu une seul population humaine dans des états parsemer sur des territoire , des frontières , des sentiments , des émotions gravitant et construisant une société inondant , fécondet parfois esclave de ses propre entraves
    dans le bon genre , bon chic bonchoir mesdames zé messieurs
    un maux exorté d une pale division comme si il exister pas dans la classe qui fait ces maux ro des gens ne votant pas nationaliste ,et du pure conservatisme de ce systeme qui produit des peines et parfois des haines entre frangin »es » , pour otan le paradoxe dans ce mot ou ils balances sa sans réfléchir et sans réflexion profonde montre l écart entre les âmes et les émotions d une tribulation ou la compassion et l empathie sont écarter pour ne garder que toujours les même conditions , conditionnement qui ferez des propres des justes , des dites élites contre ou au dessus d un niveaux qui si on écouter serez général mais n est quand faite des mal êtres dans un environnement trop rigide et confiné a des intérêts , trop particulier dans un monde qui ne côtoie que s il semble connaitre et reconnaître
    chose étonnante quand on écoute ceux prônant le maux , populisme serez du néant , du massacrant , du mécréant etc.. négatif quoi , ils s en sortes avec une pirouette , ne trouvant pas le résultat dans leur réflexion quand au monde et ses tributerre , ainsi on veut continue de l appât de la division , trop facile et trop simpliste
    pour ces gens il ya les gentils et les méchants , issue des pays des quand iront on
    la majorité notamment ne mettrons jamais en cause le systeme actuel et prônerons leur civilisation du conditionnement a outrance , avec la finance notamment , l exemple des Usa est criant de vérités , ils sont les dominants car il faut toujours des dominés dans leur teutés , pour otan depuis 222 les Usa sont en guerre sur une création ou ils sont rester a peine 20 ans en paix avec les autres

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10213411452976719&set=gm.1453125264805073&type=3&theater

    et pourtant on les nomes on les copies on les côtoient , on est content quand ils nous lâche le jeu des paras et de l olympique et même on leur attribue des prix nobel , avec des guerres aux qi , sa ne dérange pas les belles personnes la contradiction le contrat ses l éducation dans la division et pan de heurts semer sur une terre ou ils oublies leurs frères et sœurs , consciemment ou pas
    l ‘Education guerrière ou derrière on apprend a tout un pan de la société des guerres , pratiques économique ou les rites ses de juste vouloir dominer , et aux prochains , alors tout c est enfants ne tombes pas dedans , certain »es » sont honette avec leur soit même et non dans l antre soie
    non il ya pas triumphe a vouloir appuyer sur une société qui dédaine et déplaces les population par addiction
    le nationalismes ce nourrit du manque , avant s était mieux , on a perdu et on va perdre , il a gagner des frontières , des murs et des poussières , sur un capital crée
    le communisme a gagner les idées que nous somme tous lié , meme les riches créantiés le saves mais a perdu sur sont endurance , parsqu il tombe par inadvertance dans les potences , dominance , contrôle et l argent fait des rentrée sur les fetes dans l humanité , donc tout le monde ne peut pas y allez
    le populisme permet en gros d ‘écarter la nature humaine dans l interprétation qu on se fait de la vie , on hiérarchises , c est dans les catalogue et monologue pour des monopole idéologique et illogique car les pratiques omettes de regarder toute les réalités avec sont cœur , ainsi ce n est pas mauvaise ou bonne conscience , c est une conscience obstrué , tourner dans la nécessités des êtres divisé , ce n est pas fait pour avancer quoi , évoluer mais arbitrairement on se mens , seul les conditions conte le reste ses du vend , les conditions c est se rappelez de ce qu on est pour ce rappelez des autres , ou vice versa , en connaissant ou reconnaissant les autres comme tel être , avec leur génies , cacher , leur passion , déborder sur une population en net constance , si on nourrit l ignorance , dans les sens , on ne peut que pleurer sur les sorts
    la migration est utilisez de part et d autres , pour reprocher , peu veulent rapprocher les oiseaux d autres contrés , le dérèglement voie ceux du pays ce déplacer aussi , ce n est pas de notre faute ou de la faute a un sort mais a notre essores et a nos trésors , nous trouvons sous terre mais pas soucieux de le partager sainement plutôt que d allez pillés , et apres on va récolter
    si les mentalités on changer , dans les formes , dans le font si peu , mais il ne faut tirer sur les commettes d allez les arc en ciel , sur terre on se rend compte que même les vers de terre on des propriétés qu il faut préserver parsqu apres tout le monde va y manger des éléments de cette terre

    https://www.facebook.com/TerreDeDemain/videos/894813004007882/?hc_ref=ARRgfrp9RnXSlOaNl2hHynUJHgFsfBUU8mkF2G0t0Cg7REhldcagSYy5-pJk3yDVsEg&pnref=story

    la modernité pourquoi faire ? l humain cherche a être heureux sur cette terre , a la vivre
    aujourd huit il parles de patrimoine , ses bien d en parler et arrêter de le vendre pour quelques dollars de plus mais ses encore mieux d en faire profiter tout le monde et de protéger ceux des autres , celui de notre humanité est beaucoup plus précieux , nous somme pareil au font et un systeme qui n aide pas plus faible que soit , n est pas un systeme viable , pire quand il fait le contraire , il est promit a tomber car il nuit

    Eva Joly sur [MIGRATION]

    https://www.facebook.com/EvaJoly.fr/videos/1741877379157157/?hc_ref=ARQM-8wj8M0GfPDjGS_XWyF-7HSIoKeUVHvYjcbnkHdxjhFYRuRTdipgOPxzE5fEnmg

    tient une pétition , la tradition c est dans tout l essence qu il faut l aimer la protéger

    Non à la fermeture de la Ferme du Piqueur

    https://www.change.org/p/centre-des-monuments-nationaux-non-%C3%A0-la-fermeture-de-la-ferme-du-piqueur/fbog/68193086?recruiter=68193086&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=share_petition

    Fête de la permaculture

    https://www.facebook.com/events/347320269039113/?acontext=%7B%22ref%22%3A%2222%22%2C%22action_history%22%3A%22null%22%7D&pnref=story

    ouaip faut révolutionner ce systeme sur certaine choses , parsque certain sont bernés , la majorités

    https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1831921300390842/?hc_ref=ARRXd80z9gi4Na2f0wkkcWXXtpqUu9d9LzMKC-_6nUpr3bOdRRJIa1Nf0bgxl3Zbdzc

    certain »es » sans terre , alors que l espace est a tout le monde et que les idéologies guerrière devrez être derrière
    yen as qui se prennes pour une autre race , supérieur mais on peut rire d eux aussi , parfois ses super et cela permet aussi la relativité dans d autre relative idées d en changer le fonctionnement

    La Nation Humaine perd de c est base

    https://www.youtube.com/watch?v=HWjCStB6k4o

    dans les récits de la réalité de sa vie

    https://www.youtube.com/watch?v=wh-07BzfgYY

    fraternel salutation

  • avatar
    Tony

    Vie crée de toute pièce part fainéantise de l esprit et prit d envies
    on crée sont monde , la mentalité dirigeante diriger par des mongoles fières voudrez laissez planer des doutes sur tout un monde , dans leurres vision étroites , éprit sur la confiance d esprit faignant de savoir de quoi parle t on reelement , en attendant de possible changement par migration idéologique ils nous raconte qu ils on oubliez l index sur pet troll parsque l économie ce porte assez bien ,surtout sur sont prochain , on a jamais eu autant d argent sur terre , inondant et rarement innovant mais fait pour accaparer jusqu au idées ,ou plus de 60 % est planquer dans des paradis , dit fiscal ,donc toxique et par pratique idéologique, depuis 2010 et aujourd huit ? jamais eu autant de pétrole circulant , mais yen as jamais assez , jusqua pollution des grands airs , des mers et des terres , le sens des dinosaures a tout un essor de pan pan culcul la praline , leurres financ »i »ers vont jusqua misez peu importe le camp , de la mort sur l enjeu des casinos des c est jeux de dupes, l’ états des sésames hors humaniterre encense , fournisses , finances tout terroristes , pourvue que le terrorisme semer par usines interposez intercontinental ne viennent pas terrorisé leur pri »s »mes et changer les chasseurs en cueilleurs
    ne sachant accueillir , tel qu elle ou lui voudrez s assaillir de grand monopole racinal
    populiste et les listes sont grandes , submerger de grandes population de toute nation , unie dans le temps et c est ères , quand dans le meme temps le temps et c est clivages ne sont traiter que par idées lancer guerrière encore une fois , trump ne trompe pas , il le dit ici et la , seul l intérêt conte , le grand leurre le reste n est que l effet
    macron en désordre nous conte les rappels dans les ordres mais la aussi rien n est fait pour apprendre a changer de sens et de priorités , tout parait mais les grandes misères qui accapares les sociétés , sécrète d intense inconscience
    on ne triomphe pas , sans gloire , sans amour et sans les beautés qui l entour , la gloire est pour les braves gens , qui sauves qui tenter de sauver leur vies et celle des leurs et parfois des autres , l amour du geste est bien plus parlant que les trépignantes et prise d argent
    Il ya dans chaque prototype

    https://www.youtube.com/watch?v=f8J676yOmWU

    quelque chose de magnétique et électrique dans la vie qui triomphe malgré les logiques et pratiques
    salutation fraternel


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER