La confession de Jean-Marie 3


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

L'État des lieux nous rend parfois superstitieux

On interroge les signes, on devient un peu plus curieux

Et on finit par se dire qu'il y a peut-être un Dieu

Une divine Justice, au-dessus, derrière ou au milieu

 

Marine a renié son père, de la pire des manières

Et elle est en train de le payer fort cher

Châtiment possible, réel, certains diront nécessaire

Elle s'est elle-même fichue en l'air.

 

Elle a raté un débat à sa portée pour un brin de fiel

Elle a obtenu un score mitigé aux élections présidentielles

Elle a perdu son lieutenant homosexuel

Et pour ne plus avaler l'absinthe, elle s'est étranglée avec son miel.

 

Jean-Marie lui a peut-être déjà pardonné

Mais le ciel, lui, n'est pas de cet avis, il l'a abandonnée

Et elle n'a toujours pas compris que c'est son âme qui est minée

La malédiction qu'elle a provoquée, a tout contaminé.

 

Cette explication a-t-elle seulement un sens ?

L'irrationnel, peut-il avoir une telle résonance ?

De quoi indisposer ou crisper tous les hommes de science

Alors disons que le hasard a un très haut niveau d'insolence.

 

 

 

 

 

Share Button


3 commentaires sur “La confession de Jean-Marie

  • avatar
    Tony

    Un père , une mère pardonne la plupart du temps a n importe quel de ses enfants , même si cette enfant la écarteler des faits , la famille a explosez , Marion maréchal que je trouver assez sensible assez humaine sur un marcher ya quelques années , apres avoir était harceler , je me disez que si le ptit cochon ou la grosse cochonne la mange pas , quelle ne rentre pas dans les format qui tues les convictions profonde même pour une nation se disant dans l absolue le nombril d un monde perdu au milieu de ventres rompues et affamées , elle ne resterez pas , voir elle pourrez transformer un partie extrêmement apeuré par les migration d autre enfants des nations d autre territoire sur planète mère , pour ne regarder qu un systeme créant ses peines et ses haines et non pas ceux qui on brûlés sous le soleil comme envahisseur , je continue a croire qu elle na pas encore marié mais elle a déjà divorcé d une certaine pauvreté de voir sont partie qui en faite n est que le jouet d un systeme de dominés et de dominant voulant que rien ne change au font les choses
    pour les uns beaucoup de chose pour les autres ils aurons les miettes des gros cadeaux que la terre portes en la matière

    https://www.youtube.com/watch?v=enJ80a4n2QI

    mais faut avouer qu elle a réussi le jeu dominant , réunissant pas mal de ptit enfants
    et puits les nounoue macroniste etc.. sont toujours la pour elle ,a lui crier apres dessus a la grosse cochonne mais ils la dorlote quand même , que sa soit sur les chaîne , bfm etc.. que dans les faits , pour que rien ne change , tout les dit vision de panz air a leur heurts et rien pour changer au font un systeme qui de l économie asservissent la majorité des gens , ici ou la bas

    https://www.facebook.com/echowebafrique/videos/588703101318376/?hc_ref=ARTbwnNNqeLHCXSRLo–cPmu2TwygmqzsIly79_IARHu6wdVZJeiFo32fsFVs01izNU&pnref=story

    respecter l avis , en général , qu on ne récolte que ce cons a semer , quand a nos liberté menotter par idéologie et pratiques

    https://www.youtube.com/watch?v=aP0Uf5_zLPc

  • avatar
    Pascal

    Très joli poème superbement conté – narré de la confession de Jean-Marie, sur la résonance.

    Un part de moi, sûrement du fait cursus scientifique au Lycée, aurait tendance à croire à un très haut niveau d’insolence du hasard pour Marine, mais d’un autre côté, il y a la cause et effets dans le grand tout, et puis au fil du temps j’ai fini par croire à une part de ciel, si je puis le qualifier ainsi.

    Bref, il y a la notion de Karma bouddhique qui se rapproche sûrement de l’idée, mais me fait penser aux discours d’un « scientifique », Philippe Guillemant, qui s’est intéressé et qui théorise ce genre de « phénomène ». Il critique les « scientifiques dogmatiques », qui au-delà de l’observation – expériences feraient de leurs interprétations des données un dogme, en gros, mais si je me souviens bien, il s’appuie sur des travaux d’autres qui s’intéressent aussi à divers domaines et cherchent à lier à la métaphysique, à la spiritualité. Bon, il présente ptêtre ses thèses un peu avec dogmatisme alors que ça reste du domaine théorique – interprétatif, me semble, mais je trouve ça intéressant, laisse songeur (*).

    Il s’agit de la théorie sur les causalités, théorie de la double causalité, avec ce qui serait influence du passé mais aussi du futur (et pourrait expliquer des trucs comme impression de l’ « intuition »). ‘fin, la théorie tourne autour de ce que nous pouvons considérer comme des synchronicités, des coïncidences étranges, mais il en découle ce qui peut expliquer les résonances sur les chemins de vie, ce qui peut arriver quand on « s’écoute mal », ne fait pas bien attention à certains trucs.

    Le mécanisme des coïncidences étranges : http://www.doublecause.net/index.php?page=mecanisme.htm )

    Théorie fondée sur le fait que tout est plus ou moins déjà écrit sans être figé, avec une histoire de ligne temporelle qui peut potentiellement être changée : La Théorie de la Double Causalité : http://www.doublecause.net/index.php?page=theorie.htm

    Dans une vidéo où il parle de son histoire, il explique qu’il en est venu à se remettre en question et à s’intéresser à ce genre de théorie, à la développer, suite à des sortes de « synchronicités négatives », du fait que divers trucs n’allaient pas dans sa vie, qu’il a été miné, et qu’après oui, c’est allé bien mieux. Ce qui ne veut pas dire non plus qu’en appliquant des conseils autour du concept, autour de la conscience, Marine serait certaine de pouvoir devenir présidente aux prochaines présidentielles, mais que la « qualité vibratoire » de l’instant présent peut se répercuter de diverses manières, hors de notre volonté, et qu’il est surtout question de le faire dans une quête de sens dans sa vie. D’ailleurs dans une autre vidéo il explique avoir mené dans des conférences, réunions, des essais pour création de synchronicité, expliquant que ça marcherait pour un certain nombre, suffisamment pour que cela soit significatif et y voir mise en pratique, sans toutefois considérer qu’il faille en conclure qu’il faille faire ceci ou cela dans sa vie juste en fonction de la synchronicité, il y était resté prudent sur la façon dont les participants devaient interpréter les signes, l’expérience.

    (*) Ceci dit, son bagage scientifique, chercheur du CNRS, sert surtout d’argument d’autorité, et si ça paraît « bien pensé », il spécule beaucoup, et j’ai souvenir d’avoir trouvé que passé les 10-20 premières minutes d’une conférence où il parle de travaux scientifiques, la façon dont il expose sa théorie m’avait semblé plus « discutable ». Je crois que c’est cette conférence : Rétroingénierie des phénomènes extraordinaires : https://www.youtube.com/watch?v=lrUDFWYx9Jw

    Après, je viens de parcourir divers forums critiquant de ses travaux-théories, certains lui reprochent l’impression que j’avais eu en regardant cette conférence, c’est à dire de vouloir présenter plus ou moins comme fondé scientifiquement ce qui relève de l’interprétation, de son intuition personnelle, mais si certains lui reprochent à lui ou à ses défenseurs d’utiliser l’argument d’autorité, qu’il ne représente pas vraiment d’ailleurs puisque pas vraiment dans ses « compétences », dans un domaine où ça ne peut vraiment s’acquérir comme ça, en fait, ils font un peu pareil, les critiques me semblent pas des plus convaincantes, axées sur le discours-logique-façon de penser et non mise en discussion des assertions, des liens qu’il fait. Et certains lui reprochent l’absence de preuve expérimentale et d’avoir recours à de la « pataphysique quantique », mais je doute qu’ils se soient intéressés aux fondements, aux détails de sa/ses théories et expériences, leurs commentaires le laissent à penser.

    De ces lectures, il en ressort que des « hommes de science » peuvent se crisper sur des explications des mystères du monde qui ne peuvent se « mesurer », mais certains le font plus en « amateurs ». Sur les sites style hoaxbuster, de sceptiques, de zététiques, les critiques sont aussi discutables, les sceptiques ont leurs sceptiques, ptêtre plus convaincants sur certains dossiers.

    Un exemple avec cet article : La zététique sujette à des dérives pseudo-scientifiques : http://spoirier.lautre.net/zetetique.htm

    Mais un exemple de critique :

    « Philippe Guillemant et la synchronicité

    Philippe Guillemant, physicien du rayonnement et chercheur au CNRS, présente dans son livre une théorie de la Double Causalité pour expliquer les « coïncidences significatives » et les expériences de synchronicité qu’il aurait vécues. Pourquoi pas ? Même si la réelle question scientifique doit être : Pourquoi ? Quels sont les éléments qui me permettent de penser cela ? Est-ce que sa théorie est testable et propose un critère de réfutabilité précis ? Seulement, selon l’Institut Métapsychique qui reçoit Monsieur Guillemant en conférence le 19 novembre, celui-ci utilise « deux postulats physiquement acceptables : d’une part, la réversibilité du temps dans un univers relativiste où le futur serait déjà réalisé selon de multiples versions. D’autre part, le libre arbitre de l’homme dans un univers macroscopiquement indéterministe où le hasard semble pourtant être le roi des décisions. Il s’agit cependant de repérer que ce que la science appelle hasard cacherait en fait un autre déterminisme, du futur vers le passé, à l’inverse de la flèche du temps. D’après Guillemant, ce qui n’est pas déterminé par le passé le serait ainsi par le futur. » (psiliste). Programme alléchant, mais des postulats fort coûteux de prime abord.

    Richard Monvoisin »

    Extrait de La Poz 23 : http://zetetique.fr/index.php/nl/318-poz-nd63

    Et reste quand même que si il est intéressant de tenter de théoriser la « physique de la conscience », qu’on ne peut préjuger ce que ça donnera, dans des exposés, Philippe Guillemant maîtrise visiblement pas forcément son sujet sur des parties scientifiques sur lesquelles il se fonde.

    Exemple donné sur : http://forums.futura-sciences.com/lectures-scientifiques/786293-physique-de-conscience-de-philippe-guillemant-3.html

    Et : « Hooft, je ne suis pas au courant de ce qu’il pense sur les rapports entre l’esprit et la matière dans un cadre quantique. Penrose, oui, et d’ailleurs j’ai eu la chance de parler avec lui en 1996. Je pense que la mécanique quantique laisse effectivement la porte ouverte à l’idée que la conscience n’est pas réductible au câblage classique du cerveau et qu’il nous manque une nouvelle physique pour comprendre la conscience mais personne ne sait grand chose à ce sujet et ça reste à prouver. Ce n’est pas absurde de suspecter qu’il y a derrière l’espace-temps classique qq de hors et espace et hors temps avec de l’information qui n’est pas réductible à un support dans l’espace et dans le temps mais nous n’avons pour le moment qq quelques indices et aucune preuve et ce n’est pas rationnel de bâtir des hypothèses sur des hypothèses sur des hypothèses. »

    Et sur : La Physique de la conscience : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t5414-la-physique-de-la-conscience

    Et me fait penser à un livre que mon frère aîné m’avait offert, titré L’homme qui sauva le monde et autres sources d’étonnement. Il contient diverses anecdotes (dont certaines sont sujets à débat de ce que j’ai lu sur le net / matière à d’autres interprétations), des brèves, avec une partie sur les 10 façons dont notre « esprit » peut nous manipuler et nous faire nous tromper. Ce qui est aussi valable pour les esprits qui se considèrent scientifiques-cartésiens qui peuvent avoir leur prisme, ainsi qu’ignorer des connaissances-études sur des sujets liés.

    Toujours est-il que quelle que soit l’explication, l’univers est plein de mystères-hasards-synchronicités étonnants, et qu’à défaut des présidentielles, Marine peut toujours se réconcilier avec son père. Je viens de zyeuter un article où il est question du fait que Jean-Marie Le Pen se réjouit du départ de Philippot et suggère à sa fille de réconcilier les composantes du FN. Je lui souhaite surtout de pouvoir se réconcilier avec son père si ils ne l’ont pas fait entre temps (pourvu que ça lui fasse pas gagner en 2022).

    Destinées

    Tout au long de l’histoire de l’humanité,
    Crime et châtiment, des forces à l’œuvre dans le monde,
    Des événements, des signes, du mystère, des ondes,
    Liés, interprétés selon les regards posés

    D’instant en instant, selon l’attention, l’intention,
    De la cause, des effets sur le fil, le vécu,
    Et comme une conscience harmonisant de l’accu,
    Dans l’univers, s’y forge des sorts, des horizons

    D’instant en instant, selon les astres propices ou non,
    Des cendres ou des aspirations réalisées,
    Mais aussi la possibilité de rédemption
    Sur le chemin tracé par de la volonté

    Tout au long des existences de tout un chacun,
    De l’élan des ancêtres aux idéations des demains,
    Partie liée des abîmes et ciel, peut-être du transcendant,
    Telle Marine à son destin selon valeurs choisies dans l’étant.

  • avatar
    jacou

    Le hasard est l’autre nom donné à notre ignorance

     » SCIENCE SPIRITUELLE ET CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE

    Nous existons dans un continuum d’espace-temps constitué d’ondesélectromagnétiques dont le vecteur est le « photon » ou grain de lumière. Nous
    sommes donc constitués et entourés d’ondes électromagnétiques, régis par les lois qui déterminent ces mêmes ondes électromagnétiques, à la fois onde et particule (onduscules) donc à l’origine : lumière, qui est le sujet de l’étude de la science spirituelle. Intemporelle, elle détient les informations capables de résoudre tous les problèmes qui se sont posés, se posent ou se poseront à tous les niveaux.

    L’information est toujours disponible, par contre les récepteurs ne sont pas forcément en phase (résonance) et ne peuvent donc capter ces informations afin de les rendre tangibles (manifestées), d’où les rituels initiatiques, qui permettaient aux candidats d’avoir accès à ces connaissances « supra naturelles ». Un être ne peut comprendre, (donc concevoir) que ce qui est à son niveau vibratoire ou au-dessous, égal à la mesure de son cerveau. La science dite officielle est un outil et, comme tout outil, susceptible de perfectionnement au cours du temps ; en fait, elle évolue en même temps qu’évoluent les récepteurs cérébraux des individus « scientifiques ». « Prendre conscience d’une chose, c’est en amener la réalisation ». Notre science actuelle est de ce fait devenue tellement réductionniste, que des pans entiers de la réalité ont été purement et simplement supprimés sous prétexte que l’Intelligentsia qui dirige le système est incapable de les intégrer (comme une information dans un ordinateur) ; cela dépasse ses structures. La réalité n’est pas réductible à ce que peuvent concevoir les hommes en fonction de leur
    évolution. Elle est. La télévision existait déjà il y a mille ans, mais pas le cerveau capable de capter l’information correspondante, ni les matériaux pour la réaliser. « On reconnaîtra un arbre à ses fruits » ; ceux de notre temps sont bien amers et même empoisonnés : nous sommes victimes de notre incohérence et de notre orgueil stupide. « Nous vivons à l’envers d’un monde à l’envers » (gnostiques de Princeton). Mettons-nous à l’écoute de
    cette prodigieuse Science, avec humilité, déposons nos faux savoirs au pied de ce monument de sagesse, et comme des petits enfants, laissons-nous informer. Comprenons que tout est vivant, que la vie est l’aventure de la Conscience,qu’elle est partout, de l’atome à l’étoile, sans cloisons étanches entre les êtres. »…
    J. BOUSQUET Dr ès Sciences Biologie-Biophysique
    http://www.arsitra.org/yacs/files/article/33/Science_Spirituelle.pdf


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER