France sous influence 5


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Maintenant lorsque j'entends le coq chanter, j'ai aussitôt la chair de poule...

 

Sarkozy : Israël est un miracle

 

C'est le seul animal qui chante en ayant les pieds dans la merde. Il n'enchante que les cocus.

Non, ce n'est pas le chant, c'est la merde qui lui porte bonheur...comme tous les miraculés, il ne sait pas ce que c'est qu'un miracle. Réécoutez-le, ce n'est pas le même que le même, mais le même que l'autre.

 

Valls : Juifs de France, sans vous la France n'est plus la France.

 

Non, je ne voudrais pas habiter la même bicoque que ces deux coqs. Je ne suis pas du tout antisémite mais je ne partage pas avec eux le même mythe. Israël est peut-être mythique mais n'a rien de mystique, ce n'est pas le commencement, mais la fin du mystère élucidé par La Fontaine : la raison du plus fort est toujours la meilleure... POUR CEUX QUI S'Y SOUMETTENT... je répète uniquement POUR CEUX QUI S'Y SOUMETTENT.

C'est moi qui rajoute, c'est mon grain de sel... le seul que j'ai pu dérober à cette terre soustraite au ciel.

Il n'y a pas que deux coqs, il y a aussi un coquin qui touche à tout mais nous enseigne l'"intouchable" ! Touche pas c'est intouchable !

 

BHL : Israël c'est intouchable oui !

 

Deux coqs et un coquin qui me font douter de mon enfance, de mon existence, de ma France.

Naïve comme je suis, j'ai toujours cru qu'il n'y avait qu'un miracle, qu'un sens, qu'une essence pour un français : LA FRANCE.

Pour moi, on ne peut pas être français, enfant de France et être sous influence... l'allégeance, savez-vous ce que c'est : c'est le premier pas vers la décadence... l'obsolescence des corps et l'évanescence des âmes qui ne chantent plus la Marseillaise mais se taisent pour ne pas souffler sur la braise de leur proche... Orient.

 

Coq qui chante trois fois...

 

Le coq, le seul, le vrai, vient de chanter. Et ça m'enchante parce que je n'ai pas trahi et je ne trahirai pas mon pays en me soumettant au mauvais concert des États...Unis. Ça me rappelle le service de la vérité, qui reste pour moi le plus dur des services... le plus difficile m'a toujours indiqué la PALESTINE... comme seul foyer pour celui qui voudrait vraiment plaider la cause de la paix, de la justice et de la liberté.

Pour le coq français, c'est le seul refrain qui indique le chemin vers la fin de l'injustice dont nous sommes tous complices.

 

De palestinien, je n'en connais qu'un... mais on vient de le bruler vif !

 

Share Button


5 commentaires sur “France sous influence

  • avatar
    Revolta

    @LouPersonne

    Magnifique ! Tout est magnifique !

    Votre tenue accordée à la tenue de votre texte
    Votre force qui arrache la France aux prédateurs
    Votre mépris des traîtres et des assassins
    Votre compassion pour ce gamin martyrisé

    LouPersonne, le dernier des Mohicans
    Je m’incline devant votre splendeur

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur la France sous influence.

    R.I.P Mohammad.

    Je viens de lire les détails : http://www.metatv.org/israel-l-ado-palestinien-a-ete-force-de-boire-de-l-essence-puis-a-ete-brule-vif

    C’est écœurant…

    « Pour moi, on ne peut pas être français, enfant de France et être sous influence… l’allégeance »
    Mon frère cadet a récemment dû prêter allégeance à la reine d’Anglettere, pour sa citoyenneté Canadienne, eu fin juin. Cela fait bizarre. Pas tant qu’il acquière la citoyenneté, vu qu’il était bien parti pour y rester, mais le symbole de l’allégeance à la reine.

    J’espère que la situation Palestinienne connaîtra un dénouement heureux, qu’on arrêtera de servir les intérêts EU, de la finance apatride etc ; que les indiens finiront par faire entendre raison aux cow-boys.

    *

    Ô géants du monde,
    Voyez-vous à vos souliers
    Les sillons écarlates,
    Vos créations immondes,
    Les os et les cendres rongés,
    Les rondes rendre plates ?

    Ô géants du monde,
    Voyez-vous au-dessus,
    Le ciel ouvrir les nues
    Vers les fosses, catacombes
    Qui pèseront sur vos âmes,
    Vous entraîneront dans les flammes ?

    Ô géants du monde,
    Voyez-vous l’horizon
    De vos collaborations
    Qui engouffrent les colombes,
    Enflamment fils de Palestine,
    Et nous à tenter de décourber l’échine ?

    Ô peuples du monde,
    Du coq, des aigles, toute la cohorte,
    Nous dresserons-nous avant l’heure morte
    Pour libérer la féconde,
    Faire tomber un nouveau mur de la honte
    Et mettre fin aux tontes ?

  • avatar
    Gaëlle

    Quelle misère, quelle tristesse infinie, quelle insondable horreur nous saisissent devant les crimes sadiques de nos frères humains, et devant la lâcheté de ceux qui les soutiennent.

    Pourtant, il me semble que ne mettre l’accent que sur cette honte que nous portons tous au moins un peu, c’est oublier justement la fraternité qui nous lie, jamais aussi sûrement que dans la mort. Toutes les mères palestiniennes ne sont pas rendues fanatiques par la douleur, tous les Israéliens (a fortiori tous les Juifs…) ne sont pas de sanguinaires criminels. Tout homme qui a gardé en lui assez d’amour de la vie, de l’homme, des enfants qui sont son avenir, malgré la haine que la haine sait inspirer, aspire à la paix, au respaix, par delà les clivages, la misère et les frontières.

    Exemple tout simple d’un deuil qui n’a ni couleur, ni territoire, ni religion : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/le-pere-d-un-ado-israelien-assassine-reconforte-le-pere-du-palestinien-tue_1557599.html


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER