J’ai fin… 89


 

Non... ne me dites pas que votre argent travaille, ce sont les hommes qui travaillent, qui suent et qui saignent pour que la planche à billets fonctionne.
Ne me dites pas que ce sont les hommes qui font travailler l'argent... dites-moi que ce sont des hommes qui font travailler d'autres hommes et leur volent le fruit de leur travail...
On nous vole notre force de travail... la seule chose qui vaille !
Non je ne suis pas communiste... je suis christiste :
J'aime les hommes même s'ils ne daignent même pas me jeter la pierre.... je ne suis personne... je ne représente rien... que ma personne... Vive le Christ !
Je ne suis pas conne... pas besoin de faire des études pour apprendre que sur dix euros gagnés, neuf nous sont ôtés de la bouche... parce que nos besoins... ne pèsent pas lourd... comparés à leurs désirs... et leurs désirs sont des ordres...
C'est avec notre argent qu'ils nous achètent et nous revendent...
C'est pas croyable... ni acceptable, le dixième de l'humanité possède les 9 dixièmes de la donne !
Non... je ne travaille pas... pour quoi faire ?
Pour creuser encore plus le déficit... de la sécu des faux-culs ?
Parce que ces messieurs... ne travaillent pas non plus... ils spéculent.... ce qui veut dire qu'ils trichent... qu'ils transforment la nature en culture et les hommes en pâture !
Un bon conseil : ne cherchez plus d'emploi... cherchez celui qui vous a dérobé... Votre moi, votre toit, votre loi et exigez de lui qu'il vous le rende dare-dare !
Vive le Christ !
Cessons le travail et nous cesserons d'enrichir ceux qui nous appauvrissent !

 

Share Button


89 commentaires sur “J’ai fin…

  • avatar
    jacou

    @ Personne,
    C’est une excellente idée, un projet séduisant, le théatre de l’ici-maintenant, heureusement qu’il y a des plumes alertes et
    agiles, fines et acérées, denses et charnues, tiens c’est comme le vin, c’est fou le nombre d’adjectifs pour signer un cru.

  • avatar
    le journal de Personne Auteur de l’article

    Camarades,
    Le synopsis du long métrage qu’on s’apprête à écrire et à souffrir ensemble le voici :
    On pourrait sous titrer notre propos avec deux mots tirés ou inspirés de la réalité: « Loft History »
    Parce qu’il s’agit d’une dizaine de personnes enfermées dans un château pendant 90 jours et qui sont condamnées à imaginer « une révolution » qui tienne la route, faisable et recevable par tous. Ils peuvent confronter leurs idées, s’affronter ou s’associer, le but étant « une feuille de route » pour faire bouger les lignes de telle sorte que chacun y trouve son compte.
    L’enjeu : c’est la vie.
    Autrement, ils ne s’en sortiront pas vivants.
    Nous avons des prédécesseurs de renom pour nous tenir la main, mais le plus sûr chemin reste notre imagination… poétique ou politique.
    Un autre sous titre suggestif : Chronique d’une révolution programmée.

    première anecdote : je ne maîtrise pas WordPress, j’attends le retour de mon webmaster pour classer, dater et remettre vos articles au goût du jour dans la rubrique « Plumes » qui tient le haut de l’affiche.

    deuxième anecdote : Il faudrait peut-être rappeler à Freud que le royaume du ciel est impénétrable.Et pour ceux qui ont lu tout Freud, sachez tout de même que Freud n’a pas tout lu…

    Une certaine Lili notre imaginatrice en chef nous a offert ces images dont il ne faut retenir que son immense talent …et son goût immodéré pour «le réveil des consciences: la vraie révolution »
    http://www.lejournaldepersonne.com/liens/

  • avatar
    Ashitaka

    @ Personne: Tout d’abord, je pense qu’il serait bon de définir quelle sorte de révolution nous devons imaginer.
    Révolution des mentalité?
    Révolution du système dirigeant d’un pays?
    Les deux Mon Capitaine? Plus encore? 😀

  • avatar
    michelb

    objet : Loft History ou Soft History

    michelb ses premières divags, livraison telles quelles, brainstorming :

    9+ personnages principaux : entrent pendant 90 jours dans un château

    Lash IpoteTaka : musicien hors pair qui devant les difficultés intellectuelles chipote, râle, s’en va puis revient, c’est un tenace

    Sean Bernarie : un révolté de la misère du monde et qui se démène à le crier haut et fort d’une puissance qui fait trembler

    Jack Ouiam : depuis qu’il a découvert les vapeurs d’éther des vins de Bourgogne, il trouve que c’est le meilleur cru à croire

    Frances Ilyana : une femme merveilleuse qui transcende les hommes et ne sans aperçoive pas, gagnée de christite aïgue

    Nick Domitravel : un baroudeur d’une force considérable que rien n’abat qui a tant voyagé , connaît tant de secret

    Matt Yeubig : un homme d’une culture phénoménale à couper le souffle quand ce n’st pas el sifflet, solide comme un roc

    Hugo Lepoet : homme calme que se trouble, se rebelle puis après réflexion étudie et revient en douceur enjoliver les rêves

    Liliène Marl : amoureuse des belles images pour graver dans le temps les regards fugaces

    Mickaël Brode : ne croit en rien mais croit en tout, c’est un naïf , décontenancé par sa vie qui passe et repasse, fabrique des mondes, presque un idiot du village 😉

    d’autres personnages passent de temps en temps mais ne restent pas dans le château et peuvent être des invités qui feront rebondir les scènes

    le château est particulier , il est habité d’un fantôme, une entité virtuelle qui soumet les habitants à leurs propres épreuves et tandis que les uns et les autres veulent s’en servir en confession, en déversoir, en bouc-emissaire … ils se cherchent eux-même en réalité ce qui provoque des tensions violentes, des intrigues, des coups tordus, des insultes qui les empêchent d’avancer sauf dans les bavardages

    ce château fait que tout le monde n’ose appeler personne

    tant que cela bavarde le château reste sombre, il attend, je suis le chemin et la vie, ne trouvant pas sa voie, ni sa voix
    🙂

  • avatar
    Ashitaka

    @ MichelB: Excelentes les présentations! Aurais tu aussi des talent de couturier pour nous faire de superbes costumes? ^^

    @ Personne: Une révolucion a coup de bottin sur la tete? Quitte a utiliser d’anciennes méthodes, autant que j’y trouve un coté ludique 😀

  • avatar
    Anonymous A-Z

    Saw… May I have your attention please !

    I’m Anonymous, I’m You all.

    Dis petits nègres, dessine-moi whatistheplan !

    Nous sommes Anonymous, Nous sommes des Pions,

    Attendez-vous au pire. Votre code génétique vient d’être laserisé puis computérisé en cristal liquide casté pour le grand oeuvre du grand soir.

    Votre mission est acceptante. Vous ne pouvez vous dérober à votre destin, vous faites partie de la solution. La seule solution.

    Vous ne vous en remettrez pas. Mieux encore, vous en remontrerez. C’est la force, irrésistible, irrésistante, qui vous pénètrera d’âme en âme, autant qu’en emporte le temps. Attendez-vous à vous.

    Vous êtes la révolution. Elle est en soi. Soit en elle.

    ANONYMOUS est avec vous.
    Croyez-en Nous.
    Croyez en Vous.

    a~~A-Z

  • avatar
    jacou

    Bon,v’la t’y pas que le le michelb y m’a casé éthiqueté dans son casting comme l’ethylo de service . hips

  • avatar
    le journal de Personne Auteur de l’article

    @Rédacteurs
    Michelb, l’authentique profiler a visiblement délimité notre champ d’investigation en ce qui concerne « le type » de protagoniste que nous sommes ou que nous rêvons d’être.
    Pour lui emboîter le pas, chacun de nous pourrait déterminer à son tour les contours de son personnage pour que nous sachions à qui s’adresser au moment de l’envol de l’oiseau de Minerve… Le 7 septembre au crépuscule.

    PS1 : Ashitaka a fourni une piste « prestigieuse » pour nos médiations politiques.
    PS2 : Je m’en vais vous imprimer le résumé de l’œuvre de Dostoïevski parce que ses démons ressemblent étrangement aux nôtres.

  • avatar
    Ashitaka

    Argl… ca veut dire qu’il faut se faire chacun sa petite présentation? Fichtre! Bigre! Diantre! Crévindiou!
    L’ultimatum étant posé pour le crépuscule du 7.09, il va faloir que j’affute ma plume, ma flute, ou mes guitares et que je commence à faire quelques vocalises (argl!).

    Vous ne m’en voudrez pas Chere Personne si ma contribution se révèle encore plus petite que d’habitude?

  • avatar
    michelb

    objet : Soft History
    2ème divag : genèse d’un secret

    dans le château, un coffre est trouvé contenant tous les détails d’une conspiration menée contre les peuples dont Dante Oneskiv était le capitaine.

    Il lui avait donné un nom « Vie d’un grand pêcheur » faisant référence à Jésus.

    Mais tandis qu’il se prit de puissance et de pouvoir et jaloux de Chti Galev, son second, quand il vit la femme de celui-ci comme elle l’aimait (lui boiteux, idiot et ignoble) et se nommait Person Alia.

    Dante Oneskiv provoqua ses démons et perdit la tête à en devenir fou au projet funeste de planifier tout le contraire de qu’il avait prévu avec Chti Galev de mettre en oeuvre pour l’humanité le bonheur.

    Mais dans le fond, Dante Oneskiv n’avait rien à faire de l’humanité et seulement posséder Person Alia devint la folie de son objet bien qu’il se comporta comme leadeur et laideur du mouvement.

    Il conspira contre Chti Galev qui commençait à percevoir les bavardages sans actions et les seules actions le révulsaient tellement elles commençaient à perdre leur sens car sa femme n’adhérait pas et il s’affaissait toujours sur l’indéfectible bonté de Person Alia.

    Chti Galev fut battu à mort lors d’une embuscade tandis que Dante Oneskiv pénétrait chez lui et violait tout ce qu’il pouvait. La fille de Chti Galev fut pendue et Person Alia laissée libre enfermée dans le château de Chti Galev.
    Dante Oneskiv avait tout saccagé chez Person Alia est tandis qu’il allait et venait lamentablement, celle-ci restait impassible.
    Dès que repus et calmé, il leva les yeux de tigre de la femme, une peur d’une intensité inconcevable le fit trébucher lourdement.
    La peur lui fit quitter les lieux t^che de clown les fesses à l’air jusque chez lui saoul de l’horreur de l’amour qu’il n’aura jamais.

    Il imposa à Person Alia de résider dans le château de son mari pensant lui nuire, se venger. Elle ne dit rien, elle ne dit plus jamais rien.
    La ville, Noveliork, le 23 Août 1881, trembla et reçu de plein fouet la puissante tempête Ire Ena qui dévasta les toitures du château.
    Et tandis que les morts se comptaient par milliers, le soir à la lune tourmentée, on voyait les toitures du château aspirer les âmes apaisées.
    De ce soir, Person Alia ne fut plus jamais revue.

    Voyant ce phénomène étrange, Dante Oneskiv décida de lancer son plan de saturer le château d’âmes prétextant à 90% de l’humanité qu’elle devrait le servir lui et ses sbires puisqu’il détenait la clé du bonheur en servant les maîtres et en partant en paix.

    Dante Oneskiv au chevet de sa mort qui ne voulait pas de lui, tandis qu’il souffrait plus que l’âme puisse supporter si elle est blanche, marcha lamentablement et ironie du sort son pantalon tomba sur la route mais il reçut cela en punition complémentaire.

    Il entra dans le château et y cacha le coffret contenant tous les secrets de sa conspiration.

    Il resta debout au milieu de la grande salle escomptant être aspiré. Son corps brûlait et il se vit tomber se retrouvant sur le dos.

    Les corbeaux arrivèrent et se jettèrent à l’endroit de son sexe ridicule. Il les regarda manger l’horreur de toute sa vie, dans une souffrance sourde qui brûlait son coeur.

  • avatar
    Domeo

    Bon, j’arrive tout juste pour la fin, arf !

    Merci Michel de ce descriptif haut en couleur et flatteur de ma personne Nick Domitravel.

    Je vais avoir du mal à me raccorder au roman, par contre je suis très fort pour mettre des points de i icococlastes.

    Par exemple, je conclus facilement :

    Ils eurent beaucoup d’argent et les dégommèrent sur le champs.

    Qui remplacera plus réalistiquement le « ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».

    Il sera utile peut-être de ne pas parler de cul toutes les deux phrases. Je sais bien qu’il est supposé diriger le monde, c’est sûrement le complot des femmes… Mais il semble que Révolution, ça a un rapport avec être heureux, assurer les conditions d’une harmonie partagée entre tous, sans manque de liberté d’égalité ni de fraternité, excessives. Ya du boulot.

    Bon, tout commençant et finissant par l’argent dans ce putain de monde, je propose qu’on commence par pendre Matthieu.

    Mais non je rigolais ! Juste par les pieds pour que le sang lui revienne à la tête et que sa puissance de feu redevienne génératrice d’espoir.

    Bon, sinon, ya longtemps que je scrute les conditions d’un effondrement de l’idée qui entretien ce système de monde de merde, et j’aurais des épisodes à narrer d’une reconquête de l’humanité, en particulier mon SA VIE, très simple à comprendre en imaginant conjuguer les concepts simplistes de communisme de subsistance et capitalisme de confort. C’est un projet politique, un projet de société même, à lui tout seul. Révolutionnaire.

    Certes je me reconnais plus ou moins dans la caricature de Chigalev ci-dessus, sauf que c’est pas le projet tout de même de casser le genre humain en deux, quoique productif/improductif c’est tout vu. Moi je suis plutôt le Messie, mais je ne le sais pas encore dans l’histoire. La révélation devra probablement venir courant décembre vers le 24. Bon, on va avancer car ya que 3 mois : fin novembre !

    Je rappelle tout de même que la réévolution commence le 5 novembre, première partie au moins, et que le timing est donc serré. En plus le 15 octobre c’est mon anniv, et il va se passer des choses ce jour là paraît.

    Mais c’est « cadavres exquis » le principe ? Ou bien générateur automatique collectif individuel de petit livre rouge ?

    A la fin on commence la révolution ou on la finit en fait ? Qui veut quoi ? Bon, on se prend un café ?

    (à suivre) quel suspens…

  • avatar
    Frances

    @Ashitaka

    Freud se dirait certainement que cette fin est déplorable, et que ce genre d’individus aux caprices et aux moeurs si pervers ne devraient pas même continuer à vivre plus longtemps parmis nous. Cela serait préférable à la fois pour eux et pour nous.

  • avatar
    Fab

    Bonsoir,

    La solidarité est soumise à la production, la production capte notre temps ; le temps nous manque pour construire la démocratie (directe).

    Si l’on veut atteindre le chemin de la démocratie réelle, il est nécessaire de libérer du temps pour tous. Comment faire ?

    Une proposition : la semaine des quatre jeudis : 2 jours de travail solidaire par semaine, quartier libre le reste du temps : consommer, s’occuper de la politique, vivre.

    C’est faisable, facilement. Mais c’est maintenant.

  • avatar
    QueFerasTu

    Travail, travail qui peut se vanter de faire ce qu’il aime, la passion de s’accomplir. La Généralité d’entre nous somme condamnés aux travaux forcer. La liberté par le travail, c’est la meilleure celle-là .Travail, travail nous vivons la plus grande arnaque de tous les temps qui te dévore la vie
    Le Christ était peut-être le premier indigné à se faire crucifier.

  • avatar
    Jeremie

    Le Christ bossait gratos pour son Père.

    Il n’y avait pas plus digne que le Christ au moment de sa crucifixion, ne fût-ce qu’à cause de la présence de sa mère parmi la foule qui le regardait mourir.

  • avatar
    Pierre Fosseprez

    Ce qui est merveilleux et remarquable aujourd'hui, c'est cette conscience qui fleurit entre les pavés de la mémoire des hommes tout autour de la Terre pour se libérer d'un principe de domination dans lequel il a été formater pendant toute son histoire avec son train de violences qui l'accompagne, pour le remplacer par un apprentissage de l'amour, de l'unité et de la solidarité et participer chaque un pour bâtir un monde de paix et d'enthousiasme.

  • avatar
    Tony

    « Allo ?
    Ici la Mouette Bleue…
    Nous sommes intéressés par les vêtements d’enfant que le 115 Du Particulier donne, afin de les acheminer vers des orphelinats de Roumanie… »
    Voici une dizaine de jours, Jacques vint au Village du 115 dp pour que nous organisions le voyage.
    Aprés un peu de bricolage pour rehausser sa remorque et la « surcharger » de fringues et de quelques jouets, le voilà parti pour Bucarest.
    A 60 km de l’orphelinat, l’essieu de la remorque casse !
    Dépanné par les gens de là bas, le convoi put arriver à bon port !

    Et voilà de quoi mettre un peu de lumière dans la vie abîmée d’une poignée de gamins privés de l’essentiel : La famille…

    Ces gosses ont besoin de tout : Médicaments, petit mobilier pour équiper les chambres (lit, rangement…)…
    Prochain voyage : Septembre
    Merci Jacques

    https://www.facebook.com/tony.kopera/posts/665134080235772

    « Le budget consacré à payer ces nuitées d’hôtel est désormais largement supérieur aux aides de l’État pour la construction de logements locatifs. En France, on n’est donc pas près d’offrir des solutions durables aux sans-abri. On ne sait que les installer dans la précarité ! »

    http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2400&id=12

    Le Village du 115

    http://cyrilmarcilhacy.com/wp/?p=572&pid=1228
    bon ya pas toute l équipe la , ses bizzar , enfin , ils sont sérieusement atteint lol
    je vous est pas dit mais ya a peine 1 mois je suis allez la bas a Nemour , pas loin ( 77 ) , sa ma rappelez un peu le passer j ai fait 10 ans en seine et marne a coter de Montereau , donc je suis allez la bas et je suis tomber de haut , déja le brann ses pas un taureau ses un rhino lol il m est rentré dedant , pas eu le temps de faire olé lol me suis retrouver dans un arbre lol , non sans déconer ses spécimen mais qu elle grand coeur ce mec et qu elle courage
    ils on un bleme d ‘energie
    un potager bien tenue et qui produit a donf , telement qu il font de la distribution dans les cités
    on reussi a trouver les fonts pour un puit , j ai pas trouver george dedans lol , d ailleurs il est ou ce con ? on le voit plus , cerner vous croyer lol
    ouaip dont il leur manque l ‘ energie , pas relié a Edf et tourne au groupe éléctrogenes , mais au rouges , heu dans les 2 sens lol , non je déconne , le rouge ses un carburant non épurer qui est toléré et vendue aux paysans et aux sociétés du batiments , sa coute moins chere mais sa coute quand meme , bonbon quand faut fournir des dizaine de batiements et caravanes
    enfin voila en gros je vait leur fournir ce qu il demande , l energie lol
    mais je vais allez plus loin , m arranger pour la perma ( Permaculture )
    voir électrocutlure , le délire est génial , avec la C.I.A lol ( Coopérative Intégrale Altenrative ) on va crée 2 branches , une qui s appel A.C , Artisants du Coeurs ou Artistes du Coeurs , je sait pas encore a voir et l autre echo vilage
    artisants du coeurs pas besoin d expliquer , ses avant tout de la gratuité , du partage pour ceux ne pouvant pas faire des réparation ou restauration etc… les personnes agées les handicapées , ceux dans la grande précarité etc…
    bon ya du taf sa fait peur , mais pas grave on aimes ce faire peur , on va tenter
    alors l écho vilage sa a l avantage lol de faire plusieur coups , pour le 115 et ses comunautés ses l autonomie dans l écologie et nous on ce forme et pour certain ses un délires demandez
    et puit l energie je vait leur en ramener autrement lol
    maus chutttttt faut pas leur dire lol
    bon voila je vous est raconter ma vie , en partie , j avez besoin de me confier a vous bonne soeur lol

    ha si une info de brann , sa peut aider :

    COMMENT SE DOMICILIER ?
    La domiciliation ?
    Une nécessité pour le sans abri…
    La domiciliation ouvre la possibilité aux personnes qui n’ont pas de domicile stable, d’accéder à des droits et des prestations sociales. Les dispositions légales actuelles relatives à la domiciliation sont diverses : domiciliation de droit commun de l’article L. 264-1 du code de l’action sociale et des familles, domiciliation des demandeurs d’asiles, liée à la commune de rattachement des gens du voyage, domiciliation dans le cadre de l’aide médicale d’Etat. Les centres communaux d’action sociale (CCAS) ont une obligation légale de domiciliation sans condition de lien avec la commune

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10202200259878445&set=a.1022919903754.2003233.1547927552&type=1&theater

    bon voila j ai fait mon interressant lol


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER