Un Psaume pour la Palestine 38


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

 

C'est ainsi que je la voulais
C'est ainsi que je la voudrai...

La Palestine est mon verger:
Je ne manquerai de rien.
Elle me fait reposer dans de verts pâturages,
Elle me dirige près des eaux paisibles.
Elle restaure mon âme,
Elle me conduit dans les sentiers de la justice,
A cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort,
Je ne crains aucun mal, car elle est avec moi
Car elle est avec moi...

Traduzi do Journal de Personne
Caiçara Lacerda Personne é a pessoa que sacode e acorda nossas concencias adormecidas.

 

Um salmo para a Palestina

É assim que eu a queria
Assim, gostaria que ela fosse

A Palestina é meu pomar:
Onde não me faltaria nada.
Ele me traz repouso em seus verdes pastos,
Ele me conduz as águas tranqüilas.
Ele restaura a minha alma;
Ele me leva pelos caminhos da justiça,
Por causa do seu nome.
Quando eu caminho pelo vale da sombra da morte,
Eu não temo mal algum, porque ela me acompanha
Porque ela me acompanha...

Commentaire attitré par M.B

Scénario : Une femme est au paradis. Explique les délices d’une nature qui offre tout à tout, aussi bien qu’à l’esprit, le meilleur cadeau de Dieu. Mais tout n’est pas acquis, il faut lutter pour obtenir. Aide-toi et le ciel t’aidera. Elle se lance dans une danse passionnée qui réclame la liberté.

La scène : L’actrice est protégée dans une nature luxuriante, souriante au coeur. Son front est protégé d’un bandeau d’étoffe fine rouge et brodée. Elle est indienne et maghrébine. Heureuse, posément elle construit un mur de paix fait de mots fragiles et convaincants pourtant, que le paradis existe. Comme la Palestine. Doucement les mots imposent une jolie force qui empreinte le coeur. Elle récite l’un des psaumes les plus doux, si doux que les lèvres vibrent d’agréables sensations, utilise le calme du visage pour poser l’irrémédiable du bonheur, de son bonheur, celui de connaître les trésors d’une bonne terre.
Yeux dans les yeux le lecteur est tenu, hypnotisé, soucieux d’apprendre au moindre souffle, la récitation, la respiration du vent céleste.
Mais quelle est la réalité? Sinon celle que la beauté existe aussi à l’avidité des prédateurs quid de la nature réduisant la peau en chagrin.
Contre cette injustice, l’actrice se rend guerrière s’adonnant à une danse rituelle, sensuelle, mélange d’hispanismes et d’arts martiaux, aux gestes déterminés et précis pour frapper juste et bien. Car il s’agit bien d’une danse des sens dont l’acuité de chacun doit être donnée à contribution que la force soit à celle du tout. Que les mouvements charmants du corps nous entraînent au spectacle délicat où ils accompagnent les expressions édifiantes du visage peignant jusqu’à la peine d’une détresse lourde à porter, au bord des larmes, individuellement ou de tout un peuple palestinien.
La musique andalouse reste parfaitement soumise au rythme de l’actrice, la suivant parfaitement en les moindres gestes jusqu’à l’envol des deux mains. Métamorphosées en oiseau de vie qui se met à tournoyer partout dans l’image dessinant de gestes purs les merveilleux élans de la vérité et de la justice.
Puis la danseuse se démultiplie cumulant les passions, les forces, les émotions donnant au visage la détermination vigoureuse jusqu’aux traits marqués d’une douleur sourde et consistante, retenues de larmes, pas de volcan brûlant l’intérieur de l’âme qui la fait disparaître dans le bas, l’abîme des sens profonds.

Remarques:
Il n’y a pas vraiment de différence entre la récitation et la danse. Toutes les deux sont guerrières bellement à leur manière. Une lutte de la mythique indienne, par la douceur des mots, remplacée par celle d’une danseuse signée du rouge militaire et du noir sacerdotal empruntant la voie fière d’une Carmen amoureuse et combattante de l’amour de vivre l’heureux. De deux mondes totalement différents, Personne réalise une osmose spirituelle et sensuelle, à l’érotisme biblique, qui rend hommage aux beautés de la nature, celle créées de Dieu lui-même.
Merci à Alfredel qui me fit penser à cette chanson :
Piensa en mi ~ Luz Casal
http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=IUHlDNmkads&feature=endscreen
Elle pourrait s’adresser à la Palestine et Israël, à leur mésentente, au fait qu’on ne sait plus qui est la mère ou la fille de qui?

Share Button


38 commentaires sur “Un Psaume pour la Palestine

  • avatar
    André Talbot

    Merci pour ce billet, le privilège de vous voir danser.
    Je ne me souvenais plus de la dernière fois.
    Merveilleuse gitane que vous êtes.

  • avatar
    alfredel

    pasionaria (n.f.)
    1.militante politique excessivement active.
    http://dictionnaire.sensagent.com/pasionaria/fr-fr/

    POURQUOI « EXCESSIVEMENT » ? Voilà comme un seul mot oriente l’information!

    http://www.cnrtl.fr/definition/pasionaria
    PAS(S)ION(N)ARIA,(PASIONARIA, PASIONNARIA, PASSIONARIA, PASSIONNARIA), subst. fém.
    [Avec ou sans majuscule; p.réf. à Dolorès Ibarruri, héroïne de la guerre civile espagnole] Femme qui se passionne pour une cause, une idée, et dont l’exemple et l’éloquence agissent sur les foules. L’une des passionarias de l’O.A.S., fille de famille d’officier, mariée à un officier, s’éprendra de ce loup sauvage [Degueldre] (Y. Courrière, La Guerre d’Algérie, Les Feux du désespoir, Paris, 1971, p.395).La bouillante et libérale Gueoulah Cohen, passionaria de la Knesset, n’a pas la faveur de mes interlocutrices: «C’est une excitée» (L’Est Républicain, 6 mai 1983).
    Prononc.: [pasjɔnaʀja]. Étymol. et Hist.1. 1936 Pasionaria surnom de Dolorès Ibarruri (Commune, no38, oct., p.248 ds Quem. DDL t.20, s.v. judéo-maçonnique); 2. id. p.ext. (ibid., no39, nov., p.355, ibid. t.28). Mot esp. signifiant propr. «passiflore» (dér. de pasion, passion*) donné comme surnom à Dolorès Ibarruri (1895-1984) par les Républicains espagnols.

    Personne, qui sait tout faire, danseuse aux étoiles merveilleuses, vous m’avez fait penser à ce film.
    miguel Bosé – un año de amor (talons aiguilles)
    http://www.dailymotion.com/video/x394yo_miguel-bose-un-ano-de-amor-talons-a_shortfilms
    Oui, l’amour est le premier ingrédient des révolutions sinon la révolution n’est qu’un mécanisme qui va toujours à sa perte.
    Un psaume dominical, vous osez tout et avez bien raison dans le sens ou vous n’avez pas tort. Un psaume étonnamment délicat dans notre monde de brut.

    ————–

    @sst, agréable, reposant, apaisant votre commentaire « En Phase »
    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/12/en-phase/comment-page-5/#comment-21285

    Vous seriez apaisé que les femmes soient redoutables. Voyez comme Almodovar sait si bien peindre l’amour. C’est bien mal, vous l’avez compris, peut-être arrivez vous à les aimer, tendrement cela va de soie.
    Votre JEU s’affine, devient joliet.

  • avatar
    Kassambre

    Les fans… une excellente nouvelle!

    Mots clés « Notre dame des landes », des aussi rouges et noirs que Madame à l’action!

  • avatar
    sans bruit

    mouahaha, au secouuuurs !
    lhumain revendique, dinstinct, sa justice.
    desprit, il cherche à se prémunir de ceux qui la revendiquent.
    encore bell info scenario. vive ma france.

  • avatar
    Moncef

    Mais franchement vous avez la réaction du gouvernement Natenyahu/liberman,3000 nouveaux constructions illégales , supprimer les subventions aux palestiniens , alors ne me dites pas qu’Israël veut la paix j’en doute … Au lieu de se réjouir de cette évènement que le monde entier à part 9 votes contre (bien sûr Israël,USA et le Canada et je ne sais qui?) a rendu une légère justice pour ce peuple qui attend depuis 60 ans ; les plus fervents d’Israël vous diront et bien ils ont eu l’occasion de partager cette terre mais à l’époque ils n’ont pas voulu;ce petit peuple a fait confiance à la ligue arabe (composée de nations avec des dictateurs à leur tête),qui n’a pas voulu de ce partage et on sait comment ça a fini depuis 60 ans Israël impose par la force militaire mais à quoi bon ça ne résout rien bien au contraire ,on fait du sur place et la communauté mondiale s’aperçoit qui est en état d’opprimé…
    Israël fait diversion avec sa sécurité encore une fois c’est ridicule elle dispose de la plus puissante des armées et quoi qu’on pense le peuple palestinien n’est pas un peuple guerrier contrairement aux israéliens.
    Quoi qu’Israël fasse le temps joue contre elle;la communauté internationale se rend de plus compte que le peuple palestinien mérite son état et il faut réparer cette injustice si on attend après Israël pour résoudre ce conflit c’est une peine perdu ; il n’y a que les états unis d’Amérique qui peut imposer cette paix et un état palestinien.Point final.

  • avatar
    Pascal

    Envoûtant

    Dans un coffre fort, un tiroir spécial ;
    Celui que l’on ouvre pour se réchauffer dans les ténèbres,
    Mais aussi celui que l’on a dans la peau et qui se diffuse à chaque instant,
    à petit feu ; passion contenue qui s’exprime telle une danse avec le sacré ;
    Tu es là, ô ma terre, mon verger, mon paradis.
    Du toi en moi, la force de résister à la tragédie,
    De te rendre, suivre justice, tout donner sans faillir,
    Jusqu’au bout du bout, l’âme prête à, sans peur de l’abîme.

  • avatar
    poetiste

    Sens de l’orientation du problème.

    La Palestine sort d’une pâle estime d’elle-même puisqu’elle est reconnue à l’ONU. Ça ne va rien changer, nous dit-on, alors : pourquoi se réjouit-on ?
    Parce qu’un petit baume sur le cœur de chacun : la reconnaissance de son existence, c’est quand même un préalable à discussion autour d’une table.
    Il rame Allah dans la Cisjordanie, terre chrétienne où est inhumé un chrétien du nom d’Arafat qui n’avait pas saisi la perche aux accords d’Oslo. Why ?
    Enfin : un rendez-vous qui n’est pas manqué : Palestine : Etat observateur. On pourrait faire observer que ça va quand même changer les choses si les choses changent à l’intérieur de chacun.
    Et si on reconnaissait les chômeurs, les SDF, ceux qui travaillent et vivent pauvrement en
    notre douce France, est ce que ça ne leur donnerait pas une reconnaissance de leur identité ?
    Il faut avoir le QI d’une huître pour ne pas s’indigner de cet ostracisme et c’est en France que ça se passe. La pâle estime est aussi notre problème à résoudre.
    Que l’intention du psaume ci-dessus aille à tous les exclus et vers les pays en guerre.
    Quand on voit ce que l’humanité fait du cadeau de Noël qu’elle reçoit, ce n’est plus en Noël qu’on ne croit plus mais en l’humanité.
    Noël : Ou on reçoit le plus seul, le plus petit, ou on se gave de foie gras et de dinde farcie arrosés au champagne. Où donc est la vraie fête ?
    Où est l’indignation légitime si chacun ne prend sa part de la cause qui amène à l’effet ? Ne sommes-nous pas tous dans le même bouillon brouillon ?
    Que la reconnaissance de la Palestine en entraîne d’autres au solstice d’hiver par nos soins diligents. C’est un vœu que je veux mon neveu !
    Tiens ! Je vais réécouter requiem in paradisum de Gabriel Fauré. Tout ce qui est sensible, beau et fort peut être nôtre sur le JDP.

  • avatar
    Nat

    Bien des choses ont changé, en si peu de temps. Il suffit parfois d’un rien.

    Un psaume qui attendait depuis des siècles que quelqu’un le reconnaisse.

    Une personne enchaînée à son humanité, en phase avec elle-même, en devenir.

    La culture qui souffre d’être dénaturée, elle la défend contre tous ses ennemis.

    C’est à cause de l’inimitié que la danse a un jour donné naissance à l’art martial.

    Extrait du film « Happy go Lucky », avec l’excellente Sally Hawkins!

    http://www.youtube.com/watch?v=xIbilLMZLHw

    Nat

  • avatar
    Madara

    Si Israël a une puissante armée, c’est parce qu’elle est conçue pour défendre Israël sur plusieurs fronts,en cas où vous l’aurez oublié Israël est entouré de pays gangréné par un Islam radical qui veulent sa peau. S’il y a des lanceurs de pierres entre Tsahal et les armées musulmanes c’est pas le problème de Tsahal.

    Croire que Tsahal a été conçu pour humilié les palestiniens relèvent de la bétise.

    Vous semblez tous être persuadé que la création d’un état palestinien va nettement améliorer les choses dans le monde musulmans.
    Mais est-ce que la création d’un état palestinien va –

    changer le discours du hamas sur l’existence d’Israël?
    permettre des réformes démocratiques en terres d’Islam?
    changer le discours haineux du grand mufti d’Arabie Saoudite et guide suprême d’Iran sur les cultures autres que la culture islamique?
    apporter plus de droit aux femmes musulmanes du Maroc au Pakistan?
    validé la séparation des pouvoirs?
    etc etc

    Bien sûr que non,rien du tout!

    Alors pourquoi Israël, US, l’Occident devraient offrir un état aux palestiniens alors que ce n’est ni le problème ni la solution ?
    Donner un état aux palestiniens dans la situation actuel reviendrait à valider la lutte des fondamentalistes qui se sont emparé de la cause. Avec des conséquences désastreuses pour la démocratie en terre d’Islam. C’est la pire des conneries qu’on peut faire dans ce bas monde.

    Aussi humiliant que soit le comportement d’Israël par moment,il ne sera JAMAIS aussi humiliant que le comportement des radicaux envers les différentes communautés qui compose la « oumma », c’est un fait qui ne manque pas d’exemples!
    Et il est utile de le signaler!

    Un espoir était né en moi à la suite des révolutions arabes.
    Cet espoir m’a été volé par la duperie des fondamentalistes musulmans.
    Jamais j’accepterai ça.
    Jamais je leurs pardonnerai.

    JAMAIS!

  • avatar
    Samouraï ancolie

    palestine

    sublime comme une femme
    tu te bats corps et ame
    pour faire baisser les armes
    laisser murir tes fruits
    depuis des decennies
    palestine
    je suis sous ton charme
    malgré toutes ces batailles
    tu as garder ton ame
    palestine
    vaillante comme une femme
    tu danses parmi les oriflammes

  • avatar
    TheStevensia

    Palestine: Abbas triomphe, Israël bloque des taxes de douane .

    Contre ceux pour qui vous avez adressé un appel à partir de Londres personne ne peut quelque chose Seul Dieu !

  • avatar
    TheStevensia

    Vous savez reellement faire beaucoup de choses .faut reconnaitre aussi que Dieu vous a gâté et je parie que le pere Noêl va vous gater . est ce juste tout cela ? vous êtes gâtée comme un peuple élu ! et contre un peuple élu on n’y peut rien .

    Dieu fait ce qu’il veut !

  • avatar
    poetiste

    @ Madara
    Tu dis :

    Un espoir était né en moi à la suite des révolutions arabes.
    Cet espoir m’a été volé par la duperie des fondamentalistes musulmans.
    Jamais j’accepterai ça.
    Jamais je leurs pardonnerai.

    L’espoir est naïf qui ne garde pas la poire pour la soif. Tunisie et Egypte, nous en avons parlé sur ce site en disant bien qu’une croyance qui s’impose en politique trompe le peuple. L’inquisition en Islam a commencé en 622, date de l’Hégire.
    Les trois communautés, les « Benou », Mohamed le Koraïchite s’est empressé de les occire. Ces juifs n’imaginaient pas que ce fût possible comme certains n’imaginaient pas ce qui les attendait dans le train direction Auschwitz.
    On a dit que la laïcité datait de deux mille ans : « rendre à César ce qui est à César et à « Dieu », ce qui est à « Dieu ». Et malgré cela le sabre et le goupillon se sont acoquinés ensemble jusqu’à la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
    Et sont venues les guerres entre Etats débarrassés du diktat des croyances mais d’autres sont survenues qui voulaient faire le bonheur des hommes de force : communisme, nazisme, libéralisme économique, etc..Aucune n’est la panacée, on le sait.
    La volonté politico religieuse de l’Islam était, dès le départ, une volonté expansionniste ; il fallait donc réduire les infidèles en maniant la carotte et le bâton, le privilège donné au converti et la mort pour « l’infidèle », décapitation ou pal. (Le choix est vite fait, comme on dit, à moins d’avoir la foi jusqu’au martyre).
    Il existe de superbes miniatures islamiques où l’on voit des « chrétiens » empalés. Mais les « chrétiens » ne se privaient pas non plus de ces petites douceurs pour les « musulmans ».
    L’espoir est naïf ; on avait bien écrit ici que la révolution démocratique en pays musulman était la quadrature du cercle et qu’il fallait s’attendre à une récupération de la situation par les extrémistes, frères musulmans, et autres.
    Il ne faut pas rêver, il n’est pas dans le programme de chaque homme de zigouiller en lui le tyrannosaure. Il y a peu de dompteurs de ce dragon qui crache le feu de la violence et de toutes les exactions.
    Ton espoir, Madara, était que ces révolutionnaires se rallient à ta conception de ce à quoi doit aboutir une demande de démocratie mais les croyances tatouées dans l’âme des hommes sont d’autant plus indélébiles qu’elles sont débiles.
    Prendre le parti de « Dieu » à son compte pour imposer son tyrannosaure portatif est un tropisme irrépressible de l’homo sapiens. Il faut bien une raison pour s’entretuer sans se culpabiliser.
    Il n’y a rien à pardonner ou ne pas pardonner : tant que l’homme ne viendra à bout de ce reptile en lui, ce pire ennemi qui est lui-même, on s’étripera et on se déchirera en se donnant de bonnes raisons.
    Hors du panurgisme, l’âme n’est forte que d’être seule et universelle. Si elle a le besoin impérieux de se conforter avec d’autres pour croire au « Dieu » de sa croyance, elle n’est pas dans la foi mais dans le grégarisme.
    L’espoir n’est pas l’espérance, les deux n’ont pas la même dimension ; l’un est à terre et l’autre est accrochée à une étoile en une confiance folle, un pari de Pascal.
    A chacun d’assumer son utopie sans craindre des arrêts, voire des retours en arrière. L’évolution spirituelle de l’homme n’est pas accomplie, ça se saurait et nous serions tous bienheureux. De l’amour, encore de l’amour et l’humanité sera sauvée.

  • avatar
    Madara

    De l’amour, plus d’amour ?
    C’est ça la solution ?

    J’en doute parce que là où il y a de lumière on y trouvera aussi les ténèbres.

    Tant que des notions comme gagnants existeront, il y aura aussi des perdants.

    Tant qu’il y aura des maitres, il y aura des esclaves.

    Tant qu’il y aura des belles personnes, il y aura inévitablement des moches.

    C’est l’aspiration même à vouloir la paix qui conduit à provoquer des guerres.

    Et la haine est née pour protéger l’amour.

    Alors comment résoudre cette équation ?

  • avatar
    Madara

    Et sinon ça te fait quoi SST de constater que t’as jamais eu assez de neurones pour te poser les questions vraiment essentielles ?

  • avatar
    janine salaun

    Palestine chère à mon coeur

    Je te voudrai fière et altière

    Mais sans le H A M A S

    Le H A M A S n’est pas bon cavalier

    Israêl n’est pas une terre promise

    C’est un état dominateur

    Cruelle sera sa vengeance..

    Palestine ma soeur je te souhaite le bonheur

  • avatar
    Revolta

    Le représentant spécial de l’ONU pour les migrations demande à l’Europe de « faire de son mieux pour détruire l’homogénéité » de ses Etats membres…

    Eh oui, le multiculturalisme, ça rapporte plus… aux gros bonnets (baisse des salaires, etc)

    Ce monsieur est Président de Godmann Sachs International, et de la Section Europe de la Commission Trilatérale, membre du comité de direction du groupe Bildelberg, ancien président de BP, etc…

    Maintenant vous savez pour qui vous roulez, les multucultiralistes …

    http://www.defrancisation.com/onu-detruire-lhomogeneite-des-nations/comment-page-3/#comment-190232

  • avatar
    Pascal

    @ Revolta

    Le problème est-il pour autant le multiculturalisme ? N’est-il pas plutôt ceux qui s’en servent afin d’en tirer profit ?

    « Maintenant vous savez pour qui vous roulez, les multucultiralistes »
    Et puis à l' »opposé », certains ne diraient-ils pas qu’il y a : http://www.gustavson.fr/article-antisionistes-antisemites-112486904.html

    ?

    Je dis ça, je dis rien. Surtout que je ne roule pas pour x ou y, j’ai pas de voiture, je marche à pieds :op. Oui, bon, je sors. (‘fin, avant, plus sérieusement, j’aspire à un certain idéal, état d’esprit, mais pour autant, je ne pense pas oeuvrer pour le multucultiralisme, ni contre, et je ne me fais pas d’illusion…)

  • avatar
    le grand jeu

    Tiens en voilà un, juif en voie de garage, ping dans le butoir ((Jacob Cohen récemment buté par la LDJ) , qui parle d’Israël comme un Frankenstein nucléaire, comme jeu, d’ailleurs, qui lui, parle de Bible atomique, à 1H 04 min, z’en font toujours trop, çà les perdra.Z’ont 6 sous marins nucléaires offerts gracieusement par l’Allemagne,géniale la réparation,, la boucle est bouclée, c’est parfait, suicide garanti.
    http://www.youtube.com/watch?v=Fw_NGZ0Zbes&feature=player_embedded

    Mon cher Madara vos neurones vous dépassent, très clairement.

    questions vraiment essentielles,WOUAH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Relisez vous, vous êtes déjà dans l’excès,la redondance.Voyez, c’est plus fort que vous, comme la tribu que vous admirez, avec tous ses prix Nobels, l’intelligence certifié qui devient une police très politique.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Redondance

    Tiens ils commencent à marquer,pucer, les élèves au Texas, comme le bétail, c’est logique comme le langage binaire.
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Une-ecole-du-Texas-oblige-ses-eleves-a-porter-une-puce-electronique-15211.html

    MC où Sade,
    jeu ne fait plus d’effort pour être poli.Jeu s’est rendu compte de la profondeur de l’abîme d’incompréhension, d’un côté c’est effrayant, de l’autre c’est rassurant.

  • avatar
    Bernard GILLERON

    La Palestine n’appartient pas à un « peuple juif » imaginaire, inventé par les sionistes et les puissances occidentales antisémites: elle appartient aux Palestiniens, qui avaient su dans leur sagesse, avant l’invasion par les sionistes, protéger toutes les religions.

  • avatar
    Revolta

    @Pascal
    Le problème n’est pas le multiculturalisme en soi, mais son excès, voulu et programmé par les élites pour des raisons économiques, adoubé par les bien pensants pour des raisons idéologiques : lisez Levy-Strauss, il sait de quoi il parle non ? Il a assez écrit qu’on ne pouvait faire cohabiter des cultures différentes sans graves conflit. Et là il ne s’agit même plus de cohabitation mais de colonisation par trahison des élites. Le jour où vous m’expliquerez pourquoi vous encenssez la décolonisation de tous les pays et la colonisation du nôtre, j’y verrais plus clair

  • avatar
    Pascal

    @ Revolta

    « Le jour où vous m’expliquerez pourquoi vous encenssez la décolonisation de tous les pays et la colonisation du nôtre »

    ? O_o…

    « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. »

    http://www.bernardwerber.com/unpeuplus/innerview/pages/Communication.htm

    … Où avez-vous compris que j’encensais « ça » ? C’est me prêter une pensée que je n’ai jamais eu. Et même à l’écrit, je vois pas trop ce qui pourrait le laisser penser. Je n’ai jamais encensé la décolonisation de tous les pays et la colonisation du nôtre. Se dire qu’on pourrait-pourra peut-être dans un jour trèèèès lointain se passer de frontières (« rêve » que j’ai certes écrit dans un texte… ah, et sous-entendu dans un poème réaction au billet Umma où je me suis mis dans la peau d’un enfant-pseudo-guerrier répondant à sa mère patrie), n’est pas pour autant encenser la décolonisaton-colonisation. Pour comprendre ce que j’ai en tête, il faut savoir faire la différence entre mon aspiration à. dans certaines conditions, et une apologie de. que je ne fais pas. Et qu’on ne me fasse pas dire là encore ce que je n’ai pas dit. Rêver d’un monde sans frontières, aspirer à un certain universel, ne veut pas dire rêver d’un monde où il y aurait un brassage culturel tel qu’au final la culture serait partout pareil, que ce serait un monde où tout le monde serait des clones. En France, il y a des régions, la culture y est-elle pour autant partout pareil ? Certes, il est vrai qu’il y a déjà des conflits non vraiment résolus dans notre pays, mais dans tous les cas, comme je l’ai précisé, j’aspire à une certaine forme d’organisation qui n’a rien à voir avec une décolonisation de tous les pays et la colonisation du nôtre, et je ne me fais pas d’illusion, ce qui fait qu’en fait, je me dis que discuter dessus ne sert pas à grand chose, que vous perdez votre temps à me lire sur ce sujet.

    Et puis, en tout cas, je vois, je pense que nous sommes totalement d’accord sur « Le problème n’est pas le multiculturalisme en soi, mais son excès, voulu et programmé par les élites pour des raisons économiques, adoubé par les bien pensants pour des raisons idéologiques »

    Bonne nuit-journée…

  • avatar
    Madara

    La colonisation et décolonisation.

    Voilà 2 concepts qui n’auront plus aucun sens sur terre dans le Nouvel Ordre Mondial.

    Un village mondiale où les frontière horizontales disparaitront au profit d’une frontière verticale.

    Un village mondiale où les règles seront les mêmes pour tous.

    Un village mondiale avec un seul drapeau, celui de la Terre.

    Un village mondiale avec une seule monnaie qui fera disparaitre la cupidité et la manipulation financière.

    Le Nouvel Ordre Mondiale, l’avenir de l’humanité.

  • avatar
    Pascal

    « Un village mondiale avec une seule monnaie qui fera disparaitre la cupidité et la manipulation financière.
    Le Nouvel Ordre Mondiale, l’avenir de l’humanité. »

    @ Madara

    C’est de l’humour, vous jouez au Madara de Naruto, ou bien ? Si c’est pas de l’humour, mes condoléances :/. Pourquoi mes condoléances ? Je vous laisse méditer dessus :D.

    Ô Palestine,
    Ô Peuples d’ici et d’ailleurs,
    Ô terres bombardées, pillées,
    Pardonnez ceux qui se laissent berner,
    Pardonnez ceux qui veulent te dicter leur loi,
    Pardonnez-nous de ne pas avoir réagi, d’avoir laisser filer,
    Un jour peut-être viendra où il n’y aura plus de sacrifiés,
    Un jour peut-être viendra où rayonnera le don de soi,
    Un jour peut-être viendra (où Madara comprendra qu’il s’est trompé… ;op ) où la vallée de l’ombre de la mort deviendra la vallée de la vie…

  • avatar
    Chokri

    La beauté inégalable du Psaume 23 n’a d’égale que dans le Coran. “Et finalement, il y a l’assertion du caractère sublime du Coran, à tel point que ceux qui doutent sont mis au défi de produire une sourate aussi belle si ils refusent d’en accepter la provenance divine (v. 23).”.

    Cette cantique de David nous suggère la figure d’un pasteur qui conduisait et protégeait son troupeau, David passe à celle d’un hôte ou d’un ami, qui accorde sa protection à son ami contre ses persécuteurs, et qui lui dresse une table, lui prépare un festin pour le refaire de ses fatigues et le nourrir dans sa défaillance.

    En fait, les palestiniens de nos jours ne sont que les descendants des anciennes tribus israélites d’antan. A travers le temps, ils se sont convertis en grande majorité au Christianisme ensuite à l’Islam… Il n’y a pas plus anti-sémites, donc, que les exactions des occupants, dont la plus part sont des juifs ashkénazes, qui viennent d’Allemagne, de France et d’Europe de l’Est ainsi que leurs descendants, et des juifs séfarades venant d’Espagne, du Portugal, d’Italie, de Grèce, de Turquie, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, ainsi que leurs descendants. Sachant que les Juifs Ashkénazes ne sont pas sémites: http://www.yabiladi.com/forum/juifs-askenaze-sont-semite-1-4087410.html

    « Dès le IVe siècle, on constate une diminution du nombre d’adeptes du judaïsme en Palestine. Si cela ne s’explique pas par un exil qui n’a pas eu lieu, il est nécessaire de dégager une autre cause à ce phénomène. Shlomo Sand, un éminent historien de la Faculté de Tel Aviv, considère qu’elle réside dans le fait qu’un grand nombre de juifs se convertirent progressivement au christianisme. À la suite de la conquête arabe au VIIe siècle, « aucune politique concertée des conquérants n’entraîna l’expulsion et l’exil des paysans judéens attachés à leurs terres — ni de ceux qui croyaient en Yahvé, ni de ceux qui commençaient à obéir aux commandements de Jésus-Christ et au Saint-Esprit. ». Dès lors, malgré « la rareté des sources écrites disponibles », il est probable que la majorité d’entre eux s’est progressivement convertie, ce qui ferait donc, pour une part, de certains des Palestiniens actuels les descendants des premiers juifs de la région, comme le soutenaient dès 1929 David Ben Gourion et Yitzhak Ben-Zvi »
    ( Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Comment_le_peuple_juif_fut_invent%C3%A9 )

  • avatar
    Revolta

    Pascal Bonsoir

    Merci pour ce magnifique relais que vous avez posté en lien, où l’on trouve parmi d’autres propositions, ce chef-d’oeuvre que j’avais totalement oublié.
    Le billet « Un Psaume pour la Palestine ». Tout y est sublime. Et ça m’a fait comme un choc électrique ; non pas que ça change quoi que ce soit pour mon intérêt modeste pour cette Palestine, abandonnée, mais c’est le feu ardent de Personne qui est transcendant !

    J’ai même mesquinement pensé : que n’a-t-elle ce feu pour la France et dire la France aux Français comme elle dit la Palestine aux Palestiniens…

    Le sujet est tellement transcendé dans ce billet, qu’il n’est plus qu’un support interchangeable au génie de personne. Même si ce sujet seul peut lui faire accomplir de transmettre cette transcendance par un élan tel, que sont réunis tous les atouts d’un Art parfait ; et c’est ça qui donne le frisson. Quel chef d’oeuvre ! Mais quel chef d’oeuvre ! Sur un plan esthétique cela m’émeut autant que Fukushima « ce merveilleux nuage », j’ai oublié le titre, pouvez-vous redonner le lien ? Quand je dis esthétique, c’est la perfection de la rencontre de l’image et du son. Et quand je dis son, c’est la perfection d’une voix juste, chaude, secrète, avec la musique qui danse un tango sur cette voix. Qui fait que lorsque l’on a visionné une fois ce genre de chef d’oeuvre, eh bien n’avoir que le son ou l’image seule crée une souffrance de frustration, comme si on avait très faim, oui, on est affamé. Et dans le même temps, l’image ou le son l’un sans l’autre recrée suffisamment l’impression de béatitude qu’on peut tout de même se rassasier. C’est vraiment très flou ce que je dis, mais peut-être que cela parlera à ceux qui « éprouvent ».

    Donc après avoir vu le billet « Un psaume pour la Palestine », je me suis dit que j’étais vraiment d’un égoïsme crasse vis à vis de Personne Passionnée Possédée Palestine. Et que dans le fond peu importe que la Palestine me concerne si peu, tout l’intérêt étant dans ce que Personne l’incarne totalement, sa Palestine, lui donne existence; A ce pays lointain et oublié, elle insuffle son Anima. La Palestine devient quelqu’un, autre chose qu’une idée ou bien des images répétitives et indiscernable de malheur et de guerre, noyées parmi tant de malheurs et de guerre.

    Le choc de ce billet, c’est que Personne incarne à jamais cette Palestine, elle est devenue :

    LE CHE DE LA PALESTINE ! CHE PALESTINA !

    C’est exactement ça. Dans le fond j’ai aimé le Che pour son charisme, son courage, sa vie aventureuse, et probablement suis-je incapable de dire quelles idées exactement ou même quels peuples il défendait, je m’en fiche un peu. Mais cette force et son intensité d’être il les tenait de sa passion pour sa cause ou son idéal. C’est pareil pour Personne. Et qu’elle ne pense pas que ce soit moins important que de convaincre pour sa cause. C’est au contraire le meilleur moyen de convaincre, qu’elle « soit » cet idéal. Ce n’est ni Personne ni son idéal de Palestine qui émeut et fascine, mais la symbiose des deux, ce feu ardent qui l’habite et dont il nous parvient des bribes du ciel

    N’oubliez pas Fukushima pour que je plonge à nouveau dans les délices de la perfection qui seuls nourrissent l’âme. Et puis donnez-moiun lien pour s’abonner pour juin, je ne le trouve pas

    Merci Pascal0


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER