Pour quelle Algérie ? 1


 

Il revient aux algériens de décider comment gérer la transition en Algérie, dit le vilain canard américain... qui semble ne pas vouloir s'en mêler... ou ne pas pouvoir s'en mêler !

Les dés sont jetés et à ce jeu, l'occident ne sera pas conviée... Non ! Non ! Non !

L'Algérie est souveraine et ne supporte pas les prises de position qui l'aliènent. C'est une nation qui ne veut surtout pas réentendre les mêmes rengaines, mais tirer le plus grand profit de cette aubaine.

Volonté qui se veut elle-même libre et sereine. Et pour tous les oiseaux de mauvaise augure qui redoutent une clé de voûte islamiste, leur rappelle et sans appel, que c'est SON problème. C'est au peuple de décider de la marche à suivre et de la fin à poursuivre...

La transition sera démocratique si et seulement si c'est l'Algérie qui choisit son type de démocratie !

 

 

 

Share Button


Commentaire sur “Pour quelle Algérie ?

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur l’aspiration algérienne. Je leur souhaite d’y arriver, même si la démission de Bouteflika ne garantit pas la concrétisation sans des forces qui tenteront de s’en mêler, ils sont bien partis pour rester unis et concrétiser leur démocratie, en tout cas continuer dans cette idée.

    @ l’Algérie

    Même si vous ne voulez pas convier des occidentaux,
    n’envoyer aucun faire-part pour la concrétisation
    de votre république / démocratie à venir,
    pouvons-nous vous faire des suggestions
    et vous en disposerez à loisir ?
    Bon, j’imagine bien que vous foisonnez d’idées,
    que vous connaissez diverses variations,
    que vous ferez preuve de créativité,
    à rendre Robespierre épaté par ce que vous ancrerez,
    que c’est à vous de voir votre aspiration, que ce sera votre constitution,
    mais euh, peut toujours être intéressant
    d’apprendre des expériences d’autres pays
    et de faire tel un brainstorming géant ?
    Bon, j’écris ça, je demande, mais ceci dit,
    c’est surtout de ce que j’ai pris connaissance,
    thèses de rouages éco-politique à expérimenter, sans certitudes « d’efficacité »,
    si ce n’est possibilité d’ajuster selon les problèmes, et bref, dépend de vos souhaits, je vous souhaite d’y arriver,
    qu’avec vous soit du succès en contingence.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER