L’écologie ou l’école de la vie 6


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Qu'avons-nous donc appris ? Qu'avons-nous donc compris ?

Sinon que l'écologie n'existerait pas sans une logique d'école, qui repose sur un dogme et un seul, un axiome et un seul, qui fait office d'axiomatique et selon lequel : Nature et Ordre sont inextricablement liés...

L'ordre n'est pas donné... il faut se le donner... sans discontinuer.

Tout emploi inapproprié de l'énergie est gabegie... c'est du temps perdu.

Tout emploi approprié de la Nature est énergie... c'est du temps retrouvé.

Notre civilisation ne peut que péricliter si elle s'appuie sur une nature dénaturée, usée ou épuisée.

Il faut qu'elle vive pour que nous vivions... Il faut qu'elle dure pour que nous perdurions.

Les anciens disaient : pas de science sans conscience.

On peut dire aujourd'hui que notre existence ne peut avoir aucun sens si elle fait fi de la nature et de ses ordonnances...

C'est cela l'écologie, le sens écologique, la conscience écologique, la transition écologique.

Ce n'est pas un produit à part dans votre supermarché, mais une vision et une révision de tout le marché !

Une nouvelle façon d'aborder le problème pour ne pas être débordé.

Ne plus accepter n'importe quoi dans notre paquet... pour impacter et avoir un impact sur le cours des valeurs et sur les valeurs en cours.

L'écologie c'est la quête d'un fondement pour chacun ou l'effondrement de tous ! C'est une conquête pour tous ou pour personne.

Ce n'est pas aux dirigeants mais aux gens de devenir plus intelligents :

Avec un nouveau système d'objets, avec un nouveau traitement des déchets, avec de nouveaux projets, de nouveaux horizons à envisager...

Et ça ne peut pas se faire sans un changement de paradigme, de modèle de société et de mode de productivité.

Il va falloir un jour ou l'autre substituer au principe de réalité qui est entièrement absorbé par la rentabilité et la quête toute bête de profit, un principe de responsabilité qui n'abandonne pas la Nature dans l'homme, mais l'ordonne et la subordonne à l'intérêt commun !

Moralité :

On ne doit pas changer de ministre mais de registre... et on ne peut changer de registre avant d'enregistrer que la raison du sinistre c'est aussi bien l'homme dans la Nature que la Nature dans l'homme.

Share Button


6 commentaires sur “L’écologie ou l’école de la vie

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur / pour l’écologie, la nature et l’ordre, chaise musicale pour le rôle de ministre de la Transition écologique et solidaire.

    Des journaux questionnent sur qui les gens verraient bien à la place, qui ils choisiraient si ils étaient Macron, mais si je pense que question de politique-éco d’ensemble, je pense aussi que la solution écolo ne viendra pas d’un changement de ministre, qu’il faudrait un seuil de prêts à, que pour y arriver, doit prendre en compte la Nature et l’homme, le rapport, la synergie avec paradigme / pour changement de paradigme.

    Bref : « On ne doit pas changer de ministre mais de registre… et on ne peut changer de registre avant d’enregistrer que la raison du sinistre c’est aussi bien l’homme dans la Nature que la Nature dans l’homme. »

    Et ceci dit, la prise en compte des failles et forces humaines, des forces de la nature et fragilité des écosystèmes, un paradigme où la société des hommes serait organisée de manière à pérenniser la civilisation / l’espèce, peut donner lieu à deux voies opposées. Du moins deux horizons / philosophies de vie très différentes, en gros.

    Bon, je qualifierais bien une des deux de « contre nature », ne respectant pas l’essence de la vie, d’une horreur, j’espère que ça restera de l’ordre de l’uchronie, mais de ses défenseurs arguent d’un potentiel accroissement de sagesse (paradoxale d’un certain point de vue, car liée à la peur de la mort), d’harmonie, de la nature de l’homme-culture, et partiraient plus ou moins du même constat. Il s’agit du transhumanisme, dont la finalité serait la prolongation de la durée de vie à l’aide des technologies / connaissance en génétique et applications dans ce sens. Cela pourrait potentiellement aller de pair avec harmonie de l’environnement et non surexploitation de ressources et non surpopulation car y aurait politique-économie raisonnée en conséquence. Néanmoins, je doute qu’ait besoin du transhumanisme pour y arriver, et plus que de pérenniser, peut imaginer diverses raisons que ça fasse péricliter avec une humanité « dénaturée ».

    L’autre serait un paradigme pensé en conséquence, avec utilisation de la technologie, connaissances, savoirs, organisation dont la finalité serait l’intérêt commun, l’équilibre de la planète et des êtres vivants. Bon, il y a théoriquement plusieurs variantes. Un « théoricien d’utopie », décédé l’année dernière, avait participé à un doc’ – que j’ai pas encore fini de regarder – où il expliquait des variantes basées sur de l’ingénierie sociale, connaissances sur la nature et l’espèce, l’homme, l’humanité, et que ce serait à nous de choisir si l’on pouvait arriver à faire que ça change.

    Me fait penser que comme nous y sommes pas rendus, quelles que soient nos aspirations, l’horizon auquel on aspire, pour tenter de faire bouger les choses, du fait des lobbies contre lesquels Hulot n’a rien pu faire, du néolibéralisme, en prenant en compte les « forces en présence », il y a la « théorie du tube de dentifrice » de Peter Singer. Il a écrit un livre dessus que je n’ai pas encore lu, mais réalisé un petit entretien où il l’évoque : Entretien sur la théorie du tube de dentifrice : https://www.facebook.com/konbininews/videos/413320505816793/

    Présentation : « Il a fait plier à lui seul McDonald’s, le FBI ou encore l’Oréal.

    Peter Singer, auteur de « La Libération animale » raconte à Hugo Clément la méthode d’Henry Spira pour changer le monde et lutter contre la souffrance animale. »

    et en bref, de ce que j’ai compris, il s’agit d’avoir une stratégie de changement qui ne s’applique pas que pour la défense des animaux / écologie autour-avec, qui peut être appliquée pour diverses militances, diverses thématiques, problèmes. Et si d’aucuns croient plus en de la « radicalité » qu’en des réformes, peut ptêtre aussi y servir.

    En synergie convergente

    Des hommes, des savoirs,
    des idées et des objets,
    des places de marchés,
    un paradigme, des isoloirs,
    de l’énergie pour de l’énergie,
    obsolescence et gabegie,
    et puis petit à petit la nature blessée, la limite des « ressources »,
    le souffle de vie, fragile et précieux,
    le vacillement dans la course,
    la conscience des cieux,
    s’apprend et se partage,
    tente de se tisser de l’intérêt commun
    à mesure des défis, des soucis, des nuages,
    avec l’expérience, des hiers aux demains,
    l’art, les connaissances, l’imagination,
    entre les parvis, l’aspiration d’horizons.

  • avatar
    jacou

     » Ce n’est pas aux dirigeants mais aux gens de devenir plus intelligents : »
    Oui! tout n’est qu’un éveil de la conscience , tant qu’elle sera endormie , la nature se manifestera pour la réveiller, car nous sommes la nature

    – « Adopte le rythme de la nature, son secret est la patience. » Ralph Waldo Emerson

    –  » Il y a moins de désordre dans la nature que dans l’humanité. » Edgar Morin

    –  » La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l’observe. » Carlo Goldoni

    –  » Nous devons tirer nos règles de comportement du monde naturel. Nous devons respecter, avec l’humilité des sages, les limites de la nature et le mystère qu’elles cachent, en reconnaissant qu’il y a quelque chose dans l’ordre du vivant qui dépasse très évidemment toute notre compétence. »
    Vaclav Havel

    –  » Dans la nature sauvage je saisis le miracle de la vie, et nos réalisations scientifiques deviennent alors des futilités. » Charles Lindbergh

    –  » La nature, trésor inépuisable des couleurs et des sons, des formes et des rythmes, modèle inégalé de développement total et de variation
    perpétuelle, la nature est la suprême ressource. » Olivier Messiaen

    –  » La relation existant entre l’humanité et la nature doit être faite de respect et d’amour, non de domination. » René Jules Dubos

    –  » La nature ne prend aucun parti, la nature est impartiale. Vous recevez ses fruits selon vos actes. » S. N. Goenka

    –  » La vie heureuse, est celle qui est en accord avec sa propre nature. » Sénèque

    –  » Lorsqu’on jette un regard sur la création, une sorte de musique mystérieuse apparaît sous cette géométrie splendide. » Victor Hugo

    –  » L’Homme ne trouvera jamais une invention plus belle, plus simple ou plus directe que la nature, car dans ses inventions rien ne manque et rien n’est excessif. » Leonard De Vinci

    –  » La nature n’est pas pour nous ; la nature fait partie de nous. Nous sommes une même famille. » Sagesse amérindienne

    –  » « Ce que je sais des sciences divines et de l’écriture sainte, je l’ai appris dans les forêts et dans les champs. Je n’ai pas eu d’autres maîtres que les hêtres et les chênes. » Saint Bernard de Claivaux

  • avatar
    Tony

    On a droit a Rugy sur ongle incarné par des réalité de financier et sa commence bien !
    Le projet « Montagne d’or » en Guyane devra être repris, prévient François de Rugy

    https://mobile.lemonde.fr/planete/article/2018/09/05/le-projet-montagne-d-or-en-guyane-devra-etre-repris-previent-francois-de-rugy_5350608_3244.html?xtref=https%3A%2F%2Ft.co%2Fwk1LGwRaw8&utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

    vous avez raison s aurez pu être l autre salope de bendid qui a toujours retourner sa veste du bon coter et qui est protéger mis en avant alors qu il se vente d avoir coucher avec des enfants …..
    monde débile médiatique et politique qui nous rappel des pratiques de tordue dans la nature , couper de la relation avec l amour empathique …..
    on échapper

  • avatar
    Tony

    ha , c est mon bras qui ma échappé désoler , le gauche le droit je le réserve pour autre manière de parler de la justice , d ailleurs on va en parler , avec la loi élan , des zèbres
    ouai m enfin bon revenons au rugby , construire qu autre chose que les champs de patates pourris qu ils tentes de semer quand temps de gens n on même pas de quoi bouffer alors que la nature est si abondante quand on aime sans compter
    un rappel allah pompe Afrique

    La France exporte un pesticide interdit sur son sol vers des pays en développement

    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/la-france-exporte-un-pesticide-interdit-sur-son-sol-vers-des-pays-en-developpement_113493

    ouai c est gens sont dégueulasses , aucuns scrupules et leur idées moisie pullules , il devrez s acheter une cote et gratter l usine , d armement divers et varié qui prolifère sur terre , au moins on aurez l étiquette sur les produits parsque les tics et les valeurs humaine c est consumer dans certaine teuté et consomme en somme
    bon d accord ya la perma , on va recycler tout sa , mais sa parfois sa me gave que ne voir pas de sortie d illusion et d optique radicalement opposez a ce systeme oppressant et asservissant *

    VENTE DE LA PROPRIÉTÉ EN PERMACULTURE DE LA GOURSALINE

    https://da32ev14kd4yl.cloudfront.net/versioned/permaculturedesign/AE/Vente%20Goursaline.pdf?prenom=Tony&email=ch4nch4n%40live.fr&ev=51818

    de quoi on parle la ? c est quoi ce dawa , l amour de la terre et c est dons n est pas de Partager , savoir et avoir ?! il faut vendre corps de nature et âme bâté ? battue et mon qi on sort du système , qui s entraîne qui entraide , bobo tissant
    chiez la la dévotion

    https://www.youtube.com/watch?v=bJ_LLwQ7Pck

    dans l univers et ils sont fières , sa donne la chasse , l homme amélioré et c est millards , milles sabord saborder le soit et l être dans l accessoire et c est assise
    quand je pense qu on essaye de m initié a cette merde d abrutissement de vouloir vendre la nature première , obliger de botter en touche pour ne pas être récupérez et donc perdre du temps si précieux , pardon ……
    ma parole qu on me coupe la langue si je vend du naturel vital et si dans le dos ils n aurons dans le qi , sauf pour les truffes lol le gros bobo aime sa , thérapeutique il parer mais sa serra aussi en dehors des pratique du fric , ya pas de raison c est il parer très énergétique

    L’Etat supprime les aides au maintien de l’agriculture bio

    https://mobile.lemonde.fr/economie/article/2017/09/22/l-etat-supprime-les-aides-au-maintien-de-l-agriculture-bio_5189584_3234.html?xtref=http://m.facebook.com/

    Franchement m Hulot nous manquera pas au pays des maquereaux aux moins l autre a la tete de l emploie c est moins hypocrite et la transition se ferra plus facilement dans un mode de changement de production et consommation pour plus de Partage , de savoir et d avoir
    Allez allez au lâches rien
    Vote historique en France pour une interdiction de TOUS les pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles

    https://actions.sumofus.org/a/vote-historique-en-france-pour-une-interdiction-de-tous-les-pesticides-neonicotinoides-tueurs-d-abeilles/?akid=46527.10033466.MzkQNP&rd=1&source=fwd&t=20

    remettre le couvercle de l Humain avant le profit ……..

    Dépenses locales : régions et départements contre le plan «diabolique» de l’État

    http://www.liberation.fr/politiques/2018/06/20/depenses-locales-regions-et-departements-contre-le-plan-diabolique-de-l-etat_1660609

    c est toute la logique austère qui met en péril les choses les plus importante , la santé donc l écologie , le social donc la misère qui prospère sur le dos des pauvres bougres et tout sa pour savoir en plus que ses pour faire moisir la haute bourgeoiserie , c est pas chic ce monde de chocs , qu on se le dises tout le monde ne rie pas ou beaucoup pense que le système de peine et qui parfois crée des haines c est la vie elle m aime
    non mais sans déconner combien de gens sont persuader que ses la vie qiui est dur en oubliant que c est nos règles , nos manières et l idéologie dominante qui laid en réalités , pour une grande majorité /

    Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2017/11/13/le-cri-d-alarme-de-quinze-mille-scientifiques-sur-l-etat-de-la-planete_5214185_3244.html

    ha un ptit paris en recyclage , pour tout les ages

    https://www.facebook.com/events/212490122778465/

    15 000 ils veulent quoi pour réagires véritablement et changer de braquer dans les priorités de la société Humaine ?:
    honoré la bonté la beauté de la terre et de sa nature

    https://www.youtube.com/watch?v=meg0bEid-EM&list=RDmeg0bEid-EM

    dans c est cieux elle ne craint rien en vérité , hahahahaha ouai rions de leur conneries c est l humain qui si perd et perdra tout con bas
    Salutation Fraternel

  • avatar
    jacou

    L’Ecole de la Vie

    Dans tous les livres sacrés des religions de l’humanité : Bible ,Coran ,Torah, Zabur, Avesta, Véda ,Tao Tö King , Entretiens de Confucius , Livre de Mormon, Guru Granth Sahib, Kitab-i-Aqdas, l’Edda Poétique , Tripitaka, etc, etc ….
    Le  » credo » devrait être : – L’ être humain créature divine , expression du Divin est créateur de sa réalité –

    – L’observateur quantique – http://consciencequantique.com/

    « L’une des plus grandes lois de l’Univers est que la pensée/l’intention crée la réalité. Tout ce que nous vivons comme expérience est le résultat de notre manière de pensée. Et la loi d’attraction attire à nous ce qui est en résonance avec nos pensées et nos sentiments. C’est une loi absolue qui est à la base de notre monde. Mais la plupart des gens ne sont pas conscients de cela et ne font jamais le lien entre leurs pensées/croyances et sentiments et leurs expériences. Ils se considèrent alors comme des victimes et blâment les autres pour ce qui leur arrive. Cela ne fait que renforcer en eux le sentiment de victime et le rejet/haine à l’égard de ce qu’ils jugent la source de leur malheur. Ils se trouvent ainsi pris au piège de leur système de pensée de dualité, jusqu’à ce qu’ils prennent conscience qu’ils sont victimes de leur système de croyance. Mais comment cela fonctionne t-il ?

    Il existe dans l’univers une énergie unifiée dotée d’une conscience/intelligence unique qui est partout. Cette énergie quantique englobe toutes les dimensions et toutes les galaxies. Le temps et la distance n’existent pas au sein de cette énergie universelle et quantique. Nous faisons partie de cette énergie quantique. En effet, 97% de notre ADN, appelé « Junk DNA » est quantique et interagit avec l’énergie quantique de l’univers. Le champ interdimensionnel de notre ADN, le Merkaba, fait partie intégrante de l’énergie quantique de l’Univers. Mais pendant des milliers d’années, l’énergie de la planète était très basse et ne permettait pas une communication avec ce 90 % de l’ADN qui est resté inactif. Mais aujourd’hui, nous avons la possibilité d’interagir avec l’énergie quantique, grâce à la nouvelle énergie qui active notre ADN quantique.

    Un de ses messagers :
    Message de l’Ami (Jésus) reçu par Agnès Bos-Masseron reçu le 31-12-16
    Ecarter le voile de la souffrance.

    Question sur la difficulté à ne pas se sentir pris par la souffrance dans le monde, à mettre son attention seulement sur la lumière. Comment le changement se produit-il ? Y a-t-il séparation du monde de troisième dimension ?

    L’Ami répond :

    La réponse n’est pas dans l’absolu. Que fait chaque être de ce nouvel âge ? En quoi et avec quelle intensité chaque être crée-t-il par sa vision le nouvel âge ? Il n’y a pas de fragmentation entre la troisième dimension, la quatrième, la cinquième, la sixième, la septième… Les dimensions n’existent pas. L’on ne parle là que d’illusions, de voiles ou de projections.

    La dévotion est de maintenir la vision de « seule est la lumière ». Cela n’inclut pas la perception de la souffrance. Cela n’exclut pas l’intensité de compassion. La dévotion est de rappeler à chaque être la dimension la plus subtile, la plus heureuse, la plus totale. La dévotion est de n’animer que l’harmonie.

    La souffrance n’existe pas. Il existe des jugements sur des événements, des enfermements sur des points de vue. L’on peut prendre la même situation, elle peut être vécue avec bonheur infini par une personne, avec malheur infini par un autre être.

    La création n’est pas figée. Le regard manifeste la création. La dévotion est de s’abstraire de cette adhérence à l’illusion de la souffrance.

    Le frère Saint-Germain vous l’a dit, écarter les quatre voiles, le voile du temps, le voile de l’espace, le voile du déterminisme, le voile de la souffrance. La souffrance n’est qu’un voile, le regard porté sur un événement, l’adhésion à une croyance figée, un jugement.

    Cela ne signifie pas que nous privilégions par exemple une situation de pauvreté, une situation qui n’exprime pas le plein sentiment d’abondance, de bonheur, de chaleur, de tendresse. Nous savons que la précipitation de cette intention de splendeur reflétant la perfection de l’Être, ne se fait qu’en offrant toute son attention à sa perception. Regarder la souffrance renforce le voile de la croyance dans la souffrance.

    Se souvenir que la création n’existe pas. Il semble une illusion collective ou une folie collective qui fait croire en des événements qui semblent figés. Chaque être crée sa création depuis son intention, depuis sa perception, depuis son niveau d’attention.
    La dévotion est de donner toute son intention et toute son attention à l’expression de la création telle qu’elle semble être le reflet du plus ultime.

    Est-ce que cela répond à ton questionnement ? …
    Il est beau d’entendre et de réentendre.

    La souffrance n’existe pas mais dans les pays en guerre, on ne peut pas dire que c’est juste un voile. Les gens sont vraiment dans la souffrance physique, dans la violence…

    Deux êtres dans une situation la vivent différemment. Il est vrai, l’humanité projette bien des illusions et bien des films. L’on ne peut même pas dire que ce sont des croyances dans les films qui les projettent. Il existe des projections collectives, des illusions collectives.

    Regarde, fais abstraction de la souffrance. Regarde le temps. Il semble bien solide ce temps, n’est-ce pas ? Une heure passe, vos montres le montrent. L’espace est bien solide, n’est-ce pas ? Tu habites là-bas de l’autre côté des montagnes. Tu mets un certain temps pour aller là-bas. Pourtant toi, la même réalité, sur un plan qui est sorti de la tridimensionnalité, sais que tu habites partout, que le temps est éternel, que l’espace et le temps ne sont pas.

    Il en est de même pour toutes les illusions, celles du déterminisme et de la souffrance particulièrement. Lorsque tu es dans ton véhicule et que tu rentres chez toi, le temps et la route semblent bien réels. La nuit, tu sors de ce corps physique et tu voyages dans les planètes, au cœur de la terre, dans les étoiles. Le même toi, une autre perception, une autre réalité.

    Les êtres enfermés dans l’illusion de souffrance, croient à l’illusion. Simultanément, ils vivent d’autres plans, d’autres relations, d’autres niveaux. Les êtres enfermés dans la souffrance, la nuit, de même que toi, sortent de leur corps, vont au cœur des planètes.

    Tels les films, si l’humanité voulait bien cesser de regarder des films et vivre le réel. Si l’humanité voulait bien honorer la vie et ne plus créer des films, qu’ils soient sur les écrans des cinémas ou les écrans du quotidien, qui sont à l’opposé de leur intention profonde.

    Est-ce que cela répond à ta question ? …

    Question sur la destruction de la terre, des animaux, la nature…

    Sur un autre plan, la terre, les animaux et la nature sont indestructibles. Tu prends le niveau, le lieu, le plus pollué, simultanément ce lieu garde sa dimension céleste. L’absolu est indestructible. Seul le voile, l’apparence, le film, peut être pollué. Cela n’excuse pas le manque de respect à toutes les expressions qui entraîne la pollution à l’une des expressions.

    N’oublie pas, tu es toi aussi, multidimensionnelle. Tu pourrais choisir d’arrêter de t’identifier uniquement à cette partie, personne emplie de compassion heurtée par la souffrance, pour embrasser pleinement ta nature de mère qui choisit d’offrir toute son énergie à incarner le bonheur, ainsi embrassant la terre. Alors, plus de dispersion. Le regard reste offrande au beau, contemplant le beau. Cela est très libérateur. Comprends-tu cela ?


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER