Je suis un animal domestique 7


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
J'ai appris à faire la vaisselle en me disant

Que je dois pouvoir faire la vaisselle

J'ai appris à faire la lessive en me disant

Que je dois pouvoir faire la lessive

J'ai appris à faire le ménage en me disant

Que je dois pouvoir faire le ménage

J'ai appris à faire la cuisine en me disant

Que je dois pouvoir faire la cuisine

J'ai appris à faire de la philosophie en me disant

Que je dois pouvoir faire ce que personne n'a plus envie de faire.

J'ai appris à me débrouiller toute seule en me disant

Que je dois pouvoir me débrouiller toute seule

Sans l'adjonction ou la bénédiction d'un tiers

J'ai appris à rendre doux, même les jours les plus amers

J'ai appris sur le tas un tas de choses

En m'inventant moi-même ma propre cause

Gouverner ma maison m'a semblé être la plus noble raison... d'être

Être gouvernante : animal domestique et en même temps, animal politique

Pour m'élever, j'élève mes enfants.

Et ça me prend un peu plus que tout mon temps...

25 heures et des poussières...

À leur apprendre en substance qu'il n'y a qu'un seul substantif :

La RÉSISTANCE !

Résistance à l'ennui, résistance au mépris, résistance à l'oubli... de l'Autre.

Le but est dans cette lutte permanente...

Entre descendre et remonter la pente.

Je leur apprends à apprendre par eux-mêmes ce que j'ai appris par moi-même.

C'est une liberté qui glisse de mes mains pour se hisser dans les leurs.

Passation de pouvoir, sans vice, ni caprice.

C'est ce qui nous paraît être l'essence de toute existence :

Se fixer une règle de vie et l'observer en toutes circonstances.

Pour ma part, j'ai choisi d'écrire, de vous écrire

Je sais, on le sait : ça ne fait pas vivre !

Mais... ça explique pour quoi je vis

Et ça m'empêche de mourir...

Pour ceux qui s'interrogeaient sur ma vraie vie...

J'espère qu'ils ne sont pas déçus...

Parce que je viens de vous la décrire.

Share Button


7 commentaires sur “Je suis un animal domestique

  • avatar
    jacou

    Pour ceux qui s’interrogent sur le sens de la, de sa vie :

    – « C’est dans les expériences de la vie que vous apprenez !

    « Le chercheur de Vérité a besoin de comprendre ; il a aussi besoin de ressentir et de vivre certaines émotions. Le chercheur de Vérité n’est pas l’être qui dort en lui-même ; le chercheur de Vérité est l’être qui s’éveille ; son sommeil est de plus en plus léger. Il arrive un moment où il n’a plus envie de dormir, où il a envie de connaître, où il a envie de ressentir, où il a envie de vivre !

    La vie que vous vivez se vit sur plusieurs plans en même temps. Vous connaissez très bien la vie dans la troisième dimension puisque vous y êtes immergé mais, en même temps, vous vivez dans d’autres réalités, dans d’autres dimensions, et vous avez parfois la capacité de ressentir ce que vous pouvez vivre simultanément dans d’autres réalités, dans d’autres fréquences vibratoires.

    Plus vous avancerez, plus vous serez dans l’éveil de la conscience et le réveil à ce que vous êtes.

    Cependant, la vie dans la matière est prenante ! La vie est prenante parce qu’elle est toute-puissante. Certes, vous êtes énergie, vous êtes vibrations, mais afin de pouvoir vivre les expériences dans la matière, puisque vous êtes venu sur Terre pour cela, il faut que vous soyez densifié ; il faut que la matière ait en quelque sorte le dessus sur vos états énergétiques et vibratoires.

    Cependant, il arrive un moment où vous n’avez plus envie que la conscience de votre matière vous domine. Il arrive un moment où vous avez envie d’être beaucoup plus léger, beaucoup plus serein et de vous élever en permanence. Que se passe-t-il à ce moment-là ? Vous avez conscience de la matière qui vous retient et qui veut garder le premier rôle dans votre vie. (L’ego fait aussi partie de la conscience de la matière).

    Alors vous faites le yoyo entre ce que vous êtes dans la matière et le profond désir d’élever votre fréquence vibratoire, de devenir de plus en plus éthéré, même avec votre corps de matière ; vous faites le yoyo entre la puissance de la conscience de votre matière et l’éveil de plus en plus important de votre conscience spirituelle, et nous allons ajouter de votre conscience divine.

    En ce moment, il se passe beaucoup de choses en vous, nous vous l’avons souvent dit. Si vous êtes à l’écoute de vous-même, vous devez le ressentir. Imaginez ceci : vous avez une échelle devant vous et vous êtes encore et encore tenté de gravir ses barreaux, mais pour atteindre quoi ? Vous l’ignorez parce que vous ne savez pas ce qu’il y a au bout de l’échelle. Vous avez simplement envie de monter, d’aller toujours plus haut.

    Si vous vous retournez, vous êtes pris d’un immense vertige qui peut même vous terrasser. À ce moment-là, que faites-vous ? Vous vous accrochez aux barreaux et vous vous dites : il faut que je m’assoie. Certes, vous ne pouvez pas vous asseoir sur le barreau mais vous essayez de trouver un palier d’attente, un palier de repos.

    Vous êtes toujours poussé à aller plus haut, à aller plus loin. Vous ne pouvez pas stagner, vous ne pouvez pas vous arrêter. Ceux qui ont, en quelque sorte, quitté le chemin, prennent simplement une autre échelle dont les barreaux sont plus faciles à gravir car ils sont moins espacés les uns des autres, ce qui demande moins d’efforts pour continuer à monter.

    À partir du moment où une ouverture spirituelle s’est produite à un certain moment de votre vie, cette ouverture spirituelle ne se refermera pas et vous serez poussé à monter, encore et encore.

    Vous ne pouvez pas, comme vous dites sur Terre, « dégringoler » de votre échelle, parce qu’il y a quelque chose qui vous colle au barreau où vous vous trouvez. Vous avez cependant le vertige en regardant en bas ! Vous pouvez avoir le vertige de la spiritualité, c’est-à-dire ressentir et vivre des choses que vous n’analysez pas forcément.

    Mais ce besoin profond d’évoluer, de comprendre, de vous ouvrir à l’Amour et de vous ouvrir à une nouvelle conscience est plus fort que tous les vertiges, plus fort que toutes les lassitudes et que toutes les envies de vous reposer sur le bord du chemin.

    À un moment ou à un autre, chacun de vous peut avoir envie de dire : » je voudrais que ça aille encore plus vite, ou tout simplement me reposer ».

    Vous ne pouvez pas aller plus vite si vous n’avez pas intégré tout ce que vous avez vécu, tout ce que vous avez appris. C’est dans les expériences de la vie que vous apprenez !

    Nous sommes là pour vous aider à vous réveiller, pour vous aider à trouver les clés en vous, pour vous aider et vous donner le courage et l’Amour qui vous permettront encore et encore d’avancer.

    Même un être qui n’est pas sur un chemin spirituel, qui n’a pas la connaissance que vous avez, avance tout le temps : il avance au travers de la souffrance, des épreuves de la vie, du manque de nourriture et de la pauvreté extrême. Tout est fait pour que la conscience humaine se peaufine, se transforme.

    La souffrance n’est pas nécessaire à l’évolution, nous le réaffirmons, mais elle constitue un élément qui permet aussi d’évoluer. Bien sûr, dans la souffrance il y a révolte et, quand il y a révolte, il n’y a pas toujours évolution. À partir du moment où il y a acceptation, il y a alors ouverture et, à un moment donné, la souffrance n’est plus nécessaire.

    Tant qu’il y a révolte ou non-acceptation et rejet d’une souffrance physique, affective ou relationnelle, celle-ci perdure parce que vous la nourrissez. Il vous faut comprendre, accepter et dépasser.

    Votre évolution est réelle, mais elle ne se fait pas toujours aussi vite que vous le souhaitez. Il y a alors interrogation, repos sur le bord du sentier, grande lassitude et, pour certains, changement de chemin.

    Cependant chacun va où il doit aller et suit sa programmation. Les rencontres, les séparations, les grandes joies, les grandes peines, les grandes souffrances, physiques ou autres, font partie de vos expériences de vie. Vous pouvez le comprendre mais, malheureusement, de très nombreux humains refusent de le comprendre, de l’entendre ou de l’accepter ; ils sont alors terrassés par leurs propres souffrances.

    Ceux qui parviennent à comprendre ont la chance d’accepter leur destin. Nous employons le mot « destin » parce que tout le monde parle du destin, de la destinée. La destinée, c’est la programmation !

    Bien sûr, vous pouvez aller au-delà d’une programmation, quelle qu’elle soit. Dans ce cas, en plus de la force personnelle qui est la sienne, le chercheur de Vérité, du fait de sa très bonne volonté, recevra des aides précieuses de la part de ses guides ou des Êtres de Lumière ; ces aides lui permettront d’enlever certains voiles ; il pourra ainsi réellement se réveiller et avancer beaucoup plus vite sur son chemin.

    Nous aimerions vous dire : Courage ! Le chemin peut parfois paraître très long. Parfois vous avez l’impression de ne pas avancer et vous pouvez même vous sentir inutile… Ne le croyez surtout pas ! C’est parfois dans les moments où vous avez l’impression de ne pas avancer que vous avancez le plus vite. C’est au moment où vous avez l’impression de ne pas aimer que vous pouvez aimer encore davantage, parce que vous vous voilez à vous-même. »
    http://ducielalaterre.org Monique Mathieu

  • avatar
    Tony

    Ha bon !? si simple que sa , sa m étonne quand même , je connait 3 mondes aux moins ici , celui dit domestique mais les pratiques sont calorifique car on parle de toute familles universelles et ouvert a Fraternité entre tous , ou on fait le ménage entre nous lol d ailleurs j ai aussi tout apprit comme vous , mais par nécessité étant en collectivité déjà lol et prit avec bonheur quand faite c est aussi dans l existence la simplicité des choses , beaucoup de gens n on pas ce truc la , couple qui se déchire , ce font la guerre , des familles , gamins massacré , torturé , laissez a eux meme , personnes qui s écroule car seul tout , dans de grande manies a la con etc..
    le Monde des esprits , prit d envie de découvrir de Partager de lever ou de donner des secrets , de visiter les chambres entre les ombres et la lumière qui passe les mu rails au delà des plaisirs et des matière et des manières , ceux monde on me la fait découvrir et ici j ai vue , sentie ressentie des passerelles des ponts et des mont englouties ou la résistance n est que le dessein de tout humain a volonté divine d un destin croisez de par chemin
    le Monde des âmes , celui des ami »es » , ou l énergie était tel que tout guillaume ne pouvez que visé l absolue y croisez des commettes des astres au dessus des désastres , des univers emplie de soleil , jusqua toucher sa lumière et goutter a la sève de la source
    unifier les expériences en l un dans l autre , déplacer et faire déplacer des conscience de bond en bond
    tirer a la vue du monde des plus profonde perception , oui sa c est vue et vi
    du sauvage au domesticage , toute sorte de créature toc toc dans cette vie lol

    https://www.youtube.com/watch?v=5ixRWvrkUHo

    Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée, non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt: depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère .

    Quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître. Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant pour lui enseigner ce chant. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.

    Lorsque la mère est enceinte, elle enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et aux femmes aînées du village. Si bien que, quand l’enfant naît, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent sa chanson pour l’accueillir.

    Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les autres villageois apprennent sa chanson. Si bien que si l’enfant tombe, ou se fait mal, il se trouve toujours quelqu’un pour le relever et lui chanter sa chanson. De même, si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou traverse avec succès les rites de passage, les gens du village lui chantent sa chanson pour l’honorer.
    Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant. Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui. Puis ils chantent sa chanson. La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition, c’est par l’amour et le rappel de l’identité. Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.

    Et en va de même ainsi à travers leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble. Et quand, devenu vieux, cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent, pour la dernière fois, sa chanson. »

    je me dit que Thalassa sa sent l embrouille du thalasso lol

    https://www.youtube.com/watch?v=miTErh0KB7c

    salutation fraternel

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur l’apprentissage en autodidacte, résistances, éducation, transmission de valeurs, règles de vie, d’une vie en résonance avec le souffle d’une certaine liberté. Beaucoup de courage, de force d’âme.

    Et euh, j’imagine que c’est Narimane qui dessine au tableau, elle sait déjà mieux dessiner que moi :D.

    Souffle de vie

    Un jour cieux au monde,
    avec le cœur, petit à petit,
    se forge les perceptions,
    l’écoute des sens, des ondes,
    s’apprend à marcher sur le parvis,
    pas à pas, d’horizon en horizon,
    puis du divers apprend
    à l’école des petits et grands,
    à tomber et se relever,
    à traverser les déserts,
    à cultiver la curiosité,
    à suivre la fibre imaginaire
    et à s’intéresser aux sciences,
    à se perdre et se retrouver,
    à prendre conscience
    de ses erreurs, de l’instant savouré,
    du chemin parcouru,
    d’à œuvrer, à continuer,
    à chaque journée, à résister,
    à s’élever, à apprendre dans le flux.

  • avatar
    Tony

    Loi Elan , désoler je pont tout la , faite de l huma
    Quelques explications sur l’opération coup de poing de cet après-midi à Castres où nous avons murer la permanence du député Jean Terlier député en marche arrière qui a voté l’article 18 de la loi ELAN

    https://www.facebook.com/Odile31/videos/10217866060147928/?comment_id=10217872925319553&notif_id=1536961282595488&notif_t=video_comment_tagged

    Ils rigoles pas les Maurin

    Famille bafoué avec des lois au chevet d autorité dépasser

    https://www.facebook.com/michel.perron.16/videos/vb.100000843631982/1914637088574394/?type=2&theater&notif_t=nf_comment_story&notif_id=1536961201355861

    Nouveau collectif Citoyen sur farce bourg !

    La rédaction des Citoyens Solidaires Combattants

    https://www.facebook.com/groups/823125634462649/

    Peuples debout , pour un Monde solidaire

    https://www.facebook.com/hachem.khreibi.7/videos/1074065679437198/?hc_ref=ARS2_W_ElpkkRy2PHQ9wIP32BoCWISeL5LgeaGjJm7yS8DSGqfuf3Z_w82BOfI3bT3c&__xts__%5B0%5D=68.ARBTi4L0l0fcCt6bF-ZtAJZghB2cFP9_BS1J7X8WBSqSzSO6H0ykGcwuiOlxqzXe-06ayhNgDNTD5ISU8HzG00SKq6R9clbn-QZI_lQV-fWN_-LRALUKPO8iYSTrttxUWN-xLgFKxAnURYqYFDAzrlVnabPS3GYkDa2nSlMob9AMIZuRwk11YQ&__tn__=FC-R&fb_dtsg_ag=AdzZPQotJ8iYhyH7St779RyZkdMw95Y5w75DVmVvVdNUAQ%3AAdxE4ys98Y0i1j4bAxIXx-FOETrFoMwtGF3fDcjPZShGlg

    Allah faite de l huma lol

    j aime bien les japonais , je les trouve moins hypocrite qu ailleurs , une civilisation qui ne cache pas et fait avec les réalité d un systeme qui cache bien des peines et des haines entre aimes

    Les Yakuzas

    https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/2075561036026866/

    on crée de la misère , des damnes de la terre , ba souricières , inégalieterre égal corps serres
    arrêtons de nous plaindre d une idéologie qui monte des murs et remue la poussière , ou alors fesons le ménage poucalaille

    Hommage , et paix en sont âme

    https://www.youtube.com/watch?v=xGD1heHnCuA

    Fraternel salutation en toute civilisation .

  • avatar
    jacou

    La vie est une lutte sans merci !

    Cette affirmation résume en elle-même , le triste assentiment dans lequel est la vie pour une grande majorité d’être humain, ceci pour une grande part résulte de notre matérialité qu’ elle soit physique ou mentale , dans son processus de retrouver son essence d’être lumière , l’être , dans une ses facettes, à choisi en tant qu’être humain de transmuer la matière vivante lourde et inconsciente en matière/énergie légère et lumineuse , mais  » dieu que c’est difficile « , c’est cette « dualité » entre l’attraction « terrestre » et l’aspiration « céleste » qui est source de souffrance . Mais il n’y a pas a aller de l’un à l’autre car l’un est inclus dans l’autre , il « suffit » d’en trouver le moyen , certains se dirigent vers la prière, d’autres vers la méditation et d’autres encore vers… la danse .

    – La danse, n’est-elle pas la marche dans son apothéose ; marche noble, dépouillée d’un but utilitaire, et libre comme un jeu d’enfant ? Anne Hébert

    – Chaque jour il faut danser, fût-ce seulement par la pensée. Nahman de Braslaw

    – Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines. Anna Pavlova

    – Dansez, sinon nous sommes perdus. Pina Baush

    – Quand tu danses… tu sors de toi-même, tu deviens plus grand et plus puissant, plus beau. Pendant quelques minutes, tu es héroïque. C’est la puissance. C’est la gloire sur terre. Et cela t’appartient, chaque soir. Agnes de Mille

    – Danser dans une ronde est magique ; la ronde nous parle depuis les profondeurs millénaires de la mémoire. Milan Kundera

    – Je considère comme gaspillée toute journée où je n’ai pas dansé. F. Nietzsche

    – Danser, c’est s’interroger, aller au plus profond de soi. Marie-Claude Pietragalla

    – La danse est l’une des formes les plus parfaites de communication avec l’intelligence infinie. Paulo Coelho

    – Le drame est né de l’union de deux vieux désirs : le désir de danser, et celui d’entendre une histoire. La danse est devenue déclamation, et l’histoire, situation. » George Bernard Shaw

    – Danser en temps de guerre, c’est comme cracher à la gueule du diable. Hafid Aggoune

    – Danser sa vie, ne serait-ce pas d’abord prendre conscience que non seulement la vie, mais l’univers est une danse, et se sentir pénétré et fécondé par ce flot du mouvement, du rythme et du tout? Roger Garaudy

    – A l’origine était la Danse, et la Danse était dans le Rythme et le Rythme était Danse. Au commencement était le Rythme, tout s’est fait en lui, sans lui rien ne s’est fait. Serge Lifar

  • avatar
    Tony

    Victoire , enfin petite victoire mais victoire quand même , grâce a l affaire Bennalla la loi Elan n est pas entériner , ouf , heureusement , ils nous pondez quand même le massacre des logement sociaux , dans le cabas de la spéculation pure et dur , la suppression de 90 % des logement neuf pour l accé aux handicap entre autres et surtout la criminalisation de la réquisition ( Citoyenne ) on risquer 1 an de prison et 15 milles feuilles d amende ,douce sous France et tout sa sans jugement , le juge ne mettant que le tampon dans l histoire , alors merci a l enfoiré des premières pages de nos médias , comme quoi sa marche la perma , bordel je le savez ,cette loi médiatiquement s était mort , mais le même jour avec bennalla sa passa a la trappe , vue quand faite les sénateurs n oubliez pas que macron veut supprimer le sénat ils ne le lâcherez pas et donc pas d accord sur le coup lol un beau trafalgar les gars , c est chelou mais bordel sa fait plaissss
    , de toute façon on sent fout de pensez qu avec le diable de personne lol

    Un rapport caché de l’ONU dénoncé avec 16000 victimes civiles tuées par les forces USA cachées derrière leurs terroristes de merde

    https://www.facebook.com/RebelHQ/videos/2088001054780932/?hc_ref=ARRXxY6YlU1T3WEPGfkYNkFT1CaSLeJ0BLsP-SDajW_P7UZ2Fxv7k1OsxVfuluH7Tqw&__xts__%5B0%5D=68.ARCFouoJLmTvV1hnTkW0joPX8RVmTF6zDK2QcPuDBK1TSW6BxO-am_IMh9tRYaHFvG0I4bpEm50xeu47yIIcYbnvkXYvASpCF_FIOz7NGsPQ7d0XtprpHcki2UWUOz42SAPOiT0wVlN6n9rLtwwRMd3inEc1nnH6AxGef4PYQrd9sLUoQWvq2Q&__tn__=FC-R

    les nonnes elles me font kifer , toujours honettes et saines , la religieuse aux amandes , alerte et incorruptible , il parer qu elles sont fête pour le travail de fond

    Le Hamas a mobilisé 17 000 enfants pour combattre Israël

    http://www1.alliancefr.com/actualites/chef-hamas-haniyeh-enfants-combattre-israel-terrorisme-tribunal-6070142

    Dans les conflits pour l intérêt d une poignée de cinglés ou tout le monde sait s entraîner a faire tout et n importe nawac , les enfants sont toujours aux milieux , peu importe le camps
    le monde adulte et des hommes surtout entraîne les générations futur dans un passé et des présent obscures pour un futur sans avenir reluisant , reliant .
    on sait quand Afrique par exemple on utilise les enfants soldats , que nos gamins sont conditioner a se faire la guerre économique et meme conditioner a s engager a allez tuer des gens , sur des menssonges sa import peu , temps qu ils obeisse au tu doit et a noeudnoeil , comme le système ne permet pas de sortir de tout sa puisque l idéologie dominante c est justement la domination et le contrôle , celui des matières premières et peu importe la façon , la manière d enfer temps que l argent coule a flot , sa pose plusieurs problème , le System actuel ne protège pas mais met en danger autrui par millard , interposez .
    c est guerres incessante , sur mensonges et manipulations , cette grande misère perpétuer parsque l idée con ne peut rien faire mais surtout continuons a la semer parscon ne peut pas faire autrement , rappel ce contre sens dans une humanité qui se dit civilisé et prête pour évoluer sous de meilleur cieux
    l ‘arrêt brutal des rêves dans le droit a la vie , a la dignité , aux hommes aux femmes , aux vivant dans sont ensemble rappel les tares du système actuel , et les tarés , quelque uns quand même a vouloir continuer dans ce non sens ou contre sens a l évolution et la planification d un monde meilleurs , moins injuste et plus conforme pour nos descendances a ceux qu on voudrez laissez s épanouir et crier leurs joies a la vie a l envie pationel .

    Danse culturel de l association Zaba Kuzinga partenaire du Fare au 8 espace Carnot sur Villeneuve saint georges de 14H a minuit le 22/09/2018

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=876849412381627&set=t.100001697304742&type=3&theater

    la vie c est quand même un odyssée non

    https://www.youtube.com/watch?v=JSvJ6EYWuUE&feature=youtu.be

    a moins de trouver ce qui emploie au bout de la rue quoi , c est le roi qui le dit , lui peut mais pas les 6 000 000 de chômeurs dans ce pays ,et quand il était ministre pas un seul emploie de crée mais aujourd huit il peut parsque il pleut des créations d activités des collectivités notamment de l état , ses pas l état qui justement fait le contraire , supprimes des emploies , dans la santé , la sécurité de la société etc..
    le monde financier et leur sbires voles l ensemble de la société avec des règles Républicaines qui leurs permettes et certaines ne sont pas appliquer dans la réalités .


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER