LE BAL DES HYPOCRITES 3


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Je n'ai aucun mérite de déclarer que tous les hommes politiques sont hypocrites.

Et même si ma déclaration vous irrite, ce n'est pas une raison de prendre la fuite.

Ce n'est pas pour rire qu'on dit qu'ils sont tous pourris, gâtés ou gâteux, viciés ou vicieux... à chacun selon son niveau d'hypocrisie... parce qu'il y a une échelle, des échelons, des galons même, du moins bien élevé au plus mal élevé !

Il y a une recherche de la fausseté... le faux et l'usage de faux, aucune de ces âmes n'est sans défaut.

On se ment en se disant qu'on ne peut pas faire de la politique autrement.

L'art politique n'est rien sans déguisement. On est ce qu'on ne paraît pas et on paraît ce qu'on n'est pas.

Ils font tous ce qu'il ne faut pas et leur faux pas est le pas qu'il faut pour que nul ne puisse leur emboiter le pas... pour qu'ils surplombent toujours le peuple qu'ils plombent !

Dans une politique bien comprise, la vérité est contre-indiquée,

il faut se mentir éperdument pour gagner gloire, beauté et popularité !

Ils savent qui ils sont mais ne tiennent absolument pas à ce que vous le sachiez, parce que sans ce grand écart, il n'y a pas d'art en politique...

On distingue aujourd'hui deux types d'hypocrites : les populistes et les impopulistes.

Les populistes, ce sont ceux qui disent tout haut ce que les gens se disent en bas et les impopulistes qui disent tout bas, ce que les gens se disent en haut.

C'est l'hypocrisie parlante de deux visions du monde qui s'affrontent.

La pauvre et la riche : la populiste qui fait semblant de servir les siens. Et l'impopuliste qui fait semblant de servir les autres.

Les deux sont humaines, trop humaines...

Dans les deux cas c'est le peuple qui est desservi ou asservi, amaigri ou grossi pour servir une cause qui n'est pas la sienne.

C'est une farce et on sait qui c'est le dindon, qu'il soit Hongrois ou Français, Italien ou Allemand... ce sont les petites gens qui payent pour se voir avaler par les grands.

Vanité qui dit que tout n'est pas vanité...

Échange de moins en moins courtois entre langue de bois et langue de vipère.

L'une dit : le monde est un village et le village est aux villageois...

L'autre répond : le monde n'a pas le droit d'atteindre mon rivage... la Hongrie est aux Hongrois !

Les deux n'ont pas encore réalisé que le monde n'est plus du tout visé ou divisé comme il le fut ou l'était... il est atteint et atteignable avec un petit clic...

Aïe ! J'ai failli oublier les flux migratoires... pas de panique, vous en aurez plein les yeux sur votre petit écran, ce soir.

Hypocrites ! Hypocrites ! C'est vite dit...

Il ne suffit pas de dire qu'ils jouent tous un jeu par en dessous... parce que ça, on le savait déjà... mais à quel jeu, ils jouent... et ça... vous ne le saurez qu'après avoir été défaits !

Auteur interprète : Emeline Becuwe
Scénario : Emeline Becuwe
Actrice : Emeline Becuwe

Share Button


3 commentaires sur “LE BAL DES HYPOCRITES

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet sur le bal des hypocrites, les politiciens populistes et impopulistes sur le flux migratoire en Europe / dans le monde.

    Pour ce qui est des « populistes », s’y associe du péjoratif dans le système actuel, et je trouve dommage que peut être utilisé pour tenter de disqualifier programme d’autres partis politiques ou d’opposants, tel que me semble que Hulot l’avait fait dans une interview – même si il avait ptêtre pas tort sur certains trucs, ah, non, il parlait de démagos -, mais en fait, de toutes façons, je pense que la « connotation positive » que des théoriciens y associent va avec une aspiration à modifier des rouages, faire de la politique autrement que le proposent les politiciens qualifiés de populistes, réussir à ce que l’éco-politique évolue. Ceci dit, peut le théoriser, le score de la FI et non votants pourrait laisser entendre que se rapproche d’un seuil y aspirant, mais pas rendu, à faire / réaliser.

    Drapeau multicolore

    Thorgal : « Drapeau vert ! »

    Astrysh : « Drapeau rouge et noir !! »

    Le chemineur : « Euh, ce qui veut dire ? A quoi vous jouez ? Vous jouez à être défaits ?! »

    Astrysh : « Hihihi, chut, c’est pour mieux savoir qui nous veut défait, le pourquoi du comment, à quel jeu ils jouent ! »

    Thorgal : « Ah, moi, non, si je aussi curieux de le savoir, plus que de la curiosité, je le suis, défait, et je pense qu’elle était morte d’envie de dire que tous les hommes sont hypocrites, à divers échelons, divers galons, mais elle a précisé hommes politiques en se disant que cette vérité qu’elle penserait comme telle est contre-indiquée, et puis qu’elle a voulu mettre des gants pour qu’on en soit pas irrités ! »

    Astrysh : « En fait, moi, c’est pas que pour rire non plus, j’ai pas envie d’être mangé, avalé par de vous autres les grandes gens ! Alors autant s’avouer vaincu ! Ceci dit, Thorgal, toi et moi n’étant pas de l’espèce humaine, ni Khanshek, nous devons ptêtre pas nous sentir visés ? »

    Le chemineur : « Thorgal, tu surinterprètes ! Si tu penses avoir des choses à te reprocher, que nous avons nos failles, que nous ne sommes pas parfaits suivant divers critères relatifs, que nous avons ptêtre encore à nous faire pardonner des erreurs, nous ne sommes pas politiciens, et il est question ici du discours des populistes et impopulistes dans des pays européens de la terre pratiquant la représentativité, sur la politique menée ou proposée, sur la gestion du flux migratoire ! »

    Thorgal : « Astrysh, il est vrai que l’on pourrait considérer que le terme homme politique concerne l’espèce humaine, hommes et femmes, mais nous avons un certain nombre de point commun, pourrait le traduire pour nous.

    Et puis d’accord, je surinterprète, néanmoins, de la même façon que pour certains tout est vanité, peut penser que tout est politique. Hors, si tout est politique, même si tu n’es pas homme politique au sens d’en faire carrière, que tu n’as aucune influence sur les décisions politiques en France et Europe bien que défini comme citoyen, tu peux te voir comme un politicus, ayant un parti pris, une opinion sur le sujet, non ? Et donc, que tu es considéré comme pouvant être hypocrite, et donc, à toi de voir où tu penses être placé sur l’échiquier ? Populiste, impopuliste, ou autre ? »

    Le chemineur : « Ah, euh, vu comme ça, mais quand même !

    Et j’en déduis que vous voulez vous avouer défaits, en partie par curiosité, que vos drapeaux correspondent à une sorte de demande de reddition, de grâce, sauf que je doute que ça marche comme ça !! Quand on veut voir les cartes de l’autre au poker, tenter de comprendre sa façon de jouer, à moins d’avoir l’opportunité de vérifier discrètement en fin de partie, il faut pouvoir le pousser au all-in ! Ah, non, fait longtemps que j’y ai pas joué, me semble que quand suit sans surenchérir, ceux qui jouent encore montrent leurs cartes. Mais bref, pour illustrer qu’il faut pas être mauviette pour pouvoir vraiment le savoir, aller au bout de soi ! »

    Thorgal : « Sauf que d’un certain point de vue, il faut aussi de la force pour s’avouer vaincu, ou ne pas chercher à gagner même quand on en a le potentiel, le pouvoir, je pense. Et puis bon, tu vois tout ça comme une partie de poker ? Ce serait donc ton jeu ? »

    Le chemineur : « Et le tien, les échecs ? »

    Thorgal : « Je m’amuse plus au tir à l’arc et au Nadir ! »

    Astrysh : « Si je devais choisir, ce serait un inventé, une danse assortie de lancers de boules de neige sur ceux qui ne dansent pas ! Bon, sur terre, en France, sauf ptêtre en montagne, vous pouvez rarement le faire, alors euh… »

    Le chemineur : « Non, mais ceci dit, je faisais l’analogie avec le poker, car l’hypocrisie des politiciens pourrait ptêtre être vu comme du bluff, du moins quand le fait dans les règles de l’art politique, mais je n’ai pas joué à ce jeu même littéralement depuis très longtemps. Je ne sais trop quel jeu on pourrait dire que je joue, mis à part faire jouer de l’imagination, mélanger avec l’actu, du ressenti, des impressions, l’inspiration de l’instant à l’écoute des muses, alors ? 

    Mais bon, vous avez ptêtre raison, je lève aussi mon drapeau, blanc sur terre !!!! »

  • avatar
    jacou

    De la posture à l’imposture du parêtre à l’être

    « il faut se mentir éperdument pour gagner gloire, beauté et popularité ! Ils savent qui ils sont … »

    Ils savent ce qu’ils pensent êtres, mais en réalité ils ne se connaissent pas , leurs visions d’eux mêmes déformées par les masques l es voiles de la personnalité égotique , conglomérat de multiples conditionnements : familial, sociétal, educatif, politique, religieux , etc, etc ; tout ce qui lie, relie, enlie la véritable identité de l’êtreté , l’individuation de l’Être que nous sommes . Ce que nous sommes réellement est le parfum d’unicité de notre essence , fragrance de nos attributs ( qualités ) divins , ce qui est nous de toute éternité . Certaines traditions récitent les 1000 noms ( attributs ) du divin; nous sommes ses expressions et dans toutes celles-ci , certaines nous concernent plus particulièrement et, c’est ce « cocktail » notre véritable identité , lorsque nous nous sommes reconnus , plus de faux semblants , de masques , de voiles , nous n’avons plus besoin de nous grimer pour nous protéger ou satisfaire au besoin de domination de l’ego .

    Il nous est difficile de nous reconnaître car nous nous voyons à travers nos propres filtres et , très souvent ce sont les personnes qui nous sont proches qui peuvent nous aider à nous connaître car ce que nous sommes vraiment transparaît, transperce la carapace égotique de la personnalité . Les hommes politiques sont plus sensibles que d’autres aux manipulations car leur pouvoir dépend plus des représentations, des influences , des combinaisons , que de leur valeur propre . Il faut vraiment une puissante essence pour être au-dessus de la mêlée , c’est ce qui émanait et émane de celles et ceux considérés comme les guides et soleils de l’humanité qui sont de plus en plus nombreux en ces « temps sombres » .

     » Message de l’Archange Michaël d’août 2018
    Transmis à travers Ronna
     » Le souffle du Créateur est le carburant de l’existence et vous êtes la flamme qu’il nourrit. Il est important que vous compreniez que vous développez votre lumière solaire individuelle, qui est une réflexion de votre propre Essence Divine. »

  • avatar
    Tony

    Hypocrite mais surtout mécaniquement tellement idiot parsqu incompétent et inconscient , ne connaisses et reconnaisses ni leur erreurs ni l histoire de l humain et ces tortueux chemins ainsi que les tordues qui on ponctuellement assouvie leur désir de revanche et ou de pouvoir , l exode des populations est en partie due a cette guerre économique assidue pour que quelques gros plein de sous puisse absorber le pouvoir sur l accessoire , la matière , guerre énergétique et très énergique sur l avoir plutôt que la liberté de l’ Etre ! sur une planète qui na pondue du font de ses entrailles que la même race , même quand il crane il a les même lueur au fond des cieux ; même membranes , même sang , même sens ……. même destin dans plusieurs dessins .
    La classe dominante pense qu avec les même recettes elle aurez les mêmes plats tout préparer pour continuer le ptit je de pouvoir , dans des divisions et des pans de désert et toute la lumière pour c est or fèves
    ils sont tous d accords sur le fait que tout doit continuer comme avant et allez au bous d une logique arriéré , dominant dominé temps que l Intérêt commun , de tous en chaqu un n est pas Partager il y aura toute c est inégalités , guerres et misères
    L implication de l humain a s occuper de la société , dans tout ce qui touche sa majesté
    Ils mettes des lois idiote et inutiles pour la migration mais pas seulement , qui continue de distillé haine et colère entre congénère , souffrance et errance , alors qu il suffirez de régler le problème en changeant de sens , de science politique
    les causes ne sont pas traiter même pas discuter , les effets sont multiples , jamais l humain quelqu il soit n acceptera de voir sans arrêt c est même erreurs grossir les rangs de gens damnés parsqu il fut décider de continuer le jeu des guerres , économique , et guerrière comme volé les terres les matières première et construire des cités dortoir sur une misère qui sans arrêt prospère , youpla boum , parsque l empathie , la compassion serra toujours plus fort , c est comme sa ses la vie , on doit cesser tout sa , perte de temps de confiance d assurance , des faillences
    et si s était que pour l immigration , ses cons oublies d ou ils viennes mais ses dans tout les compartiments qu ils pèches par orgueil mal placer
    le logement qui est l exemple type de tout le bordel ambiant , pourtant on a tous les meme cieux et on marche tous sur la même planète , mais yen as qui on décider de s accaparer la pierre parsque ils nous roules , et comme dab ses toujours les memes qui trinques , les plus vulnérables dans ce système bancale
    dans leur Elan c est terrible comment encore une fois ils s applique a vouloir creuser les guerre de classes dans leur dite vision

    https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/1295856983889706/?fref=mentions&__xts__%5B0%5D=68.ARCSbKbiflPLVJDPHYC0N7n-Q83UFEtMhHQDBQQAgME_tYfXATTRrp7umm4U567GhftLlQEap1V_d3Kfrju2G_k_ahVedGgTQxuqOUXubKYeXkLaytMyuYH1chaEP-wY3zxH7q087CA6M3QbNr3Z2FcVJXZVUuaEICnuk069b-j9YVsEPF0BcjS_Ie77rjCmdYOLtR4SwJJLrVoasVBzYrNITzF8_a3YBg&__tn__=K-R&fb_dtsg_ag=Adyz7rujAMsUVNVWoPEI8IriJJGs23-AFaQ1O0CoYDbdfw%3AAdzmPEo2oPKsYNsyUPcrallb9dRqgasd3HpxBLuaejlvTw

    guerrier »es » qui font la lumière sur ce genre de loi scélérat

    https://www.youtube.com/watch?v=OL5uHGIyJCQ&feature=youtu.be

    STOP loi ELANti pauvres,anti squat,anti logement – Manifestation

    https://www.facebook.com/events/308021839943986/

    vi faut les arrêter c est cons ils vont loin dans le recul des droits

    https://www.youtube.com/watch?v=weZ8-9J_OHA

    Salutation fraternel


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER