Psychanalyse d’une musulmane 2


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
C'est moi ça ? Ou c'est mon surmoi ?

Qu'est-ce que vous cherchez à percer ?

Les mouvements de mon âme ? Si elle est révisée ou non ? Radicalisée ou pas ? Si je suis un danger pour moi-même et surtout pour les autres ?

Hisse-l'âme... dram-dram... Piquez, piquez cette dame... pour qu'elle abdique son islam !

Pour vous, il n'y a ni âme, ni islam... mais un inconscient qui rame sans savoir pourquoi il rame... c'est l'odyssée de l'inconscience...

Lequel de nous deux est le plus déglingué ?

Celle qui croit en Dieu ou celui qui a de la merde dans les yeux ? Perdu à la recherche du temps perdu. Il n'y a pas plus tordu comme psychose... mais si ! Mais si ! c'est avec des "si" qu'on a créé des psy...

Dieu merci, ma conscience est bien élevée... pour vous avouer jusqu'à quel point la vôtre ne s'élève pas... jamais... elle descend et vous descend en même temps.

Je ne sais pas si on vous a appris à distinguer entre l'obscurité... et l'obscurité.

La première est extérieure, la seconde est intérieure.

L'obscurité extérieure est passagère... comme la nuit toujours pourchassée par le jour qui se lève... pour la chasser.

L'obscurité intérieure, en revanche, n'est pas du tout passagère... comme celle de celui qui croit qu'il peut se passer de Dieu...

Pour lui, j'hésite entre les ténèbres et l'oubli... de l'être... ou de l'âme.

 

Qu'est-ce que vous cherchez à prouver ?

Il n'y a pas de preuve... aucune preuve de son INEXISTENCE...

Quant à son existence... il n'y a qu'une épreuve :

L'EXISTENCE comme PREUVE de son existence...

Désolée si vous n'y accédez pas, c'est à cause de votre niveau de conscience.

À chaque prière, je me retrouve en face de ce genre de transcendance... Algèbre qui n'a aucune commune mesure avec vos ténèbres !

 

Qu'on le veuille ou non, l'œil ne peut se voir lui-même, même si on lui présente le plus beau des miroirs, il ne peut que se décevoir, ni voir, ni être vu... échec... double échec !

Parce qu'il y a un je ne sais quoi et un presque rien qui vous cloue toujours le bec !

Je ne sais toujours pas si vous êtes islamophobe parce que mon âme vous fait peur... ou si mon âme vous fait peur parce que vous êtes islamophobe... telle est la question que je ne me pose pas.

Je vais vous étonner en vous disant que l'obscurantisme est de votre côté. Vous me reprochez de croire en quelque chose qui n'existe pas tout en prétendant à un savoir qui n'en est pas un ... lequel de nous deux est le plus zinzin ?

Avec ma Foi, je vois dans la nuit... avec votre science, vous ne voyez toujours pas le jour... ou alors quelque chose de très sombre... comme l'hostilité naturelle... pardon de vous importuner avec mes soubresauts surnaturels...

Ce n'est pas mon islam qui est radical... mais le mal qui ouvre et ferme ce genre de bal.

Vous me déclarez la guerre, alors que je vous propose la paix... peut être parce que vous n'avez pas intérêt à ce que je sois en paix avec moi-même... pour être vous-même vous avez besoin de moi comme problème...

C'est vous qui me radicalisez en cherchant à me désislamiser... c'est de votre maladie que vous voulez me guérir... et vous avez du mal parce que je suis aguerrie.

 

Auteur interprète : Emeline Becuwe
Scénario : Emeline Becuwe
Actrice : Emeline Becuwe

Share Button


2 commentaires sur “Psychanalyse d’une musulmane

  • avatar
    Pascal

    Une perle de psychanalyse d’une musulmane, des réactions sur l’histoire du voile de la présidente de l’UNEF et plus généralement du regard, des propos que d’aucuns ont sur la religion.

    Main dans la main

    Ah, mesdames et messieurs
    qui analysez, jugez,
    jusqu’à aspirer à censurer
    le port du voile et son aspiration des cieux,
    vous faites le porte voie,
    le moule de la sécularisation,
    du laïcisme et de ses lois,
    pourquoi ne pas donner le choix sur le chemin,
    de porter l’étoffe ou de ne pas porter,
    et de l’accepter en considération ?
    Vous connaissez le refrain ?!
    Science sans conscience,
    sans conscience cultivée, attisée, réveillée,
    et l’ « humanité » peut faire de grosses « bêtises »,
    telles les explosions nucléaires au Japon
    et autres inconséquences
    qui ont gravé des funestes frises
    dans l’histoire des civilisations.
    Il peut y avoir, il y a complémentarité,
    pourrait aucune antinomie entre foi et science,
    au fil du temps, avec de la curiosité,
    des mystères de l’existence,
    en fonction du regard, de l’expérience,
    se construirait un pont, des connaissances,
    en synergie, en convergence, des solutions aux défis de l’ère,
    en une certaine harmonie avec les écosystèmes de la terre,
    je pense.

  • avatar
    jacou

    Waouh ! , brillantissime

    – La physique quantique : une révolution scientifique et philosophique !

    Si l’on devait choisir un seul qualificatif pour définir le monde moderne depuis le XVIe s jusqu’à nos jours, avec en point d’orgue le XIXe, ce serait assurément celui de « matérialiste ». Le matérialisme a vraiment imprégné les mentalités et les idéologies propres à la Modernité (on pense par exemple au  » matérialisme historique » si cher à Engels et a Marx) mais également la science qui fut, en quelque sorte, son bras armé.

    Faisant suite au monde d’avant régi par la religion et sa verticalité, le monde moderne lui substitue la science et son horizontalité matérialiste, que l’on peut aussi qualifier de « scientiste », et qui s’apparente également à une religion. Ainsi, face au déterminisme vertical que constitue la religion, la science y opposera un déterminisme horizontal et pretendra, à son tour, être capable d’appréhender entièrement le réel dans le futur.

    C’est alors que des le début du XXe siècle se mettra en place une toute nouvelle approche scientifique qui, s’intéressant à « l’infiniment petit », prendra le nom de « physique quantique » ou de « théorie des quanta » et mettra à bas les certitudes de la physique ’classique’ matérialiste. Cette nouvelle approche fut tellement révolutionnaire à l’époque qu’elle remit en cause beaucoup de nos paradigmes anciens et qu’elle constitue, aujourd’hui plus que jamais, un véritable pont entre la science et la religion.
    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/la-physique-quantique-une-50018


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER