Le terrorisme expliqué à mon chien 6


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Ce n'est plus un leurre, ce n'est plus une rumeur... c'est l'horreur... l'horreur provoqué par la terreur par ce qu'il est convenu d'appeler le terrorisme à caractère islamiste.

Et ce sont ces éléments de langage qui font le plus de ravage.

On veut éteindre le feu en mettant de l'huile sur le feu.

On incrimine mais on n'élimine pas le crime.

On discrimine en traçant une ligne de démarcation entre ceux qui ont une bonne ou une mauvaise mine... car on n'a pas trouvé mieux pour nous épargner la ruine.

On tourne en rond aux portes de nous-mêmes, sans plus savoir quoi faire pour nous prévenir, pour nous guérir de cette nouvelle maladie, la maladie du terrorisme de celui qui donne la mort avant de se donner la mort, l'altruicide avant le suicide avec une menace permanente comme seul et unique interface.

 

C'est l'impasse : les forces de l'ordre s'efforcent de cramer les forces du désordre et les forces du désordre s'efforcent de cramer les forces de l'ordre.

Crameurs contre crameurs avec nous autres cramés, pris entre deux feux : l'ordre politique qui met le feu et l'ordre religieux qui prend feu.

 

On nous dit qu'il y a environ 20 000 individus susceptibles de passer à l'acte, mais que la police et la justice ne savent ni quand, ni comment ces radicalisés qui sommeillent vont ouvrir l'œil et nous obliger à faire un travail de deuil. Mors certa, hora incerta !

La mort peur survenir n'importe où et n'importe quand.

C'est n'importe quoi !!!!

Peut être parce qu'on n'a pas très bien compris les termes de cet absurde combat.

 

M'est-il seulement permis d'éclairer un peu le débat sans reproduire ce que disent les médias ?

Le chien dit oui de la tête...

OUI... Alors voilà !

 

Primo : cessons de nous interroger naïvement sur les individus qui se radicalisent du jour au lendemain... parce que c'est l'essence même de ce genre de radicalisation. Une furie qui ne peut être murie, un coup de folie qui n'a pas besoin de point d'appui. Cette tuerie est rarement le fruit d'une longue méditation, c'est souvent sans préméditation, le moindre incident peut provoquer ce genre de débordement chez tous les sujets en rupture avec l'ordre, le luxe, la volupté d'une société qui ne les reconnaît pas ou qu'ils ne reconnaissent pas.

C'est cette méconnaissance réciproque qui est à l'origine du passage à l'acte, de cette mise à feu, de cette pulsion de mort.

 

Secundo : n'imaginons surtout pas qu'il y a tout un corps de doctrine derrière qui sert de plateforme nourricière aux attentats perpétrés par ces apprentis sorciers.

Il ne faut pas regarder derrière mais devant : ce ne sont pas les terroristes qui font des attentats mais ce sont les attentats qui font les terroristes. Le feu appelle ou rappelle le feu. Tous les voisins du zéro vont s'estimer en mesure de devenir des héros, rien qu'en craquant une allumette.

Tous les tapages médiatico-politiques auprès de ce genre de carnage ne sont qu'une réhabilitation d'image pour délinquants à la recherche d'eux-mêmes.

 

Tertio : pour réaliser l'ampleur de ce drame, il faut commencer par briser le cercle vicieux dont on se sert pour faire l'état des lieux : on déclare la guerre à l'islam sous prétexte que l'islam nous déclare la guerre... au point qu'on peut légitimement se demander si c'est du terrorisme ou de l'islam qu'on cherche à se débarrasser ? Si c'est des deux, nous sommes mal barrés... parce que la plupart de nos enfants sont musulmans.

Qu'on le veuille ou non... la condescendance n'a aucune chance contre la transcendance !

 

Auteur interprète : Emeline Becuwe
Scénario : Emeline Becuwe
Actrice : Emeline Becuwe

Share Button


6 commentaires sur “Le terrorisme expliqué à mon chien

  • avatar
    jacou

     » parce que la plupart de nos enfants sont musulmans. »
    ??????? certainement pas ! Les enfants qui arrivent ne seront ni chrétiens , ni bouddhistes, ni juifs, ni musulmans , ni…..L’identification à des religions amène forcément à des conflits car chacune va proclamer quelle est la seuls détentrice de la vérité ; hors , la vérité est que chacune n’en perçoit qu’un aspect, la vérité est insaisissable par et pour la religion , désolé mais il ne peut-y avoir de transcendance dans la religion, justement parce que la transcendance transcende tout système de croyance , de pensée, de philosophie , la transcendance c’est la plongée au coeur du silence , ce silence d’où tout émerge et qui ne peut d’ aucune façon se qualifier mais simplement et magnifiquement se vivre .

    Il devient évident que ce qui à été pré-vu de longue date se manifeste : la fin de tous les systèmes quels qu’ils soient, les systèmes ont été élaborés par des cerveaux rigides ne fonctionnant qu’à minima , coupés justement de leur source silencieuse , il devient aussi évident qu’il va appartenir à chacun du choix de sa direction sachant que jamais rien n’est figé que tout se transforme éternellement sur la base du non-changement qu’est le silence , source de tous les potentiels .

    Et comme l’aurait dit un personnage célèbre : « Alea jacta est « 

  • avatar
    Pascal

    Une perle d’explication sur le terrorisme (huhu le coup du chien), défense de l’islam par rapport au traitement de médias et réflexions que l’on peut retrouver dans des débats sur les réseaux qui les relayent.

    Me fait penser au témoignage d’une américaine qui était islamophobe par méconnaissance / préjugés du fait de la construction médiatique, l’influence que ça avait eu sur sa perception, et qui est finalement devenue amie de musulmans en faisant connaissance, et que dans l’opposition à l’islam, stigmatisation, je pense aussi qu’il ne peut en découler aucune solution viable pour le bien du pays, et pire, qu’écrivent pourtant vouloir ceux qui le théorisent que j’ai lu en commentaire d’articles sur la version web de presses.
    En fait, c’est un peu triple peine pour les musulmans. Parmi les victimes d’attentats, il y a eu des français de confession musulmane, de même de par le monde, et même si non, il y en qui présupposent qu’ils ne se sentiraient pas concernés alors qu’ils sont « humains », d’aucuns les mettent en opposition à la culture judéo-chrétienne, au pays / population duquel ils font partie, et des en considèrent des autorités religieuses responsables de ne pas suffisamment s’exprimer contre, ou de ne pas suffisamment bien sensibiliser / guider, comme si ils pouvaient résoudre le problème / en étaient responsables, occultant ce qui fait le terrorisme, les chemins de vie et tout.

    Et dans les éléments de langage qui accompagnent la thèse du terrorisme à caractère islamiste, j’ai lu des critiques contre l’« islamo-gauchisme », sur ce qui serait de la complaisance, une façon de vouloir faire accroire que la solution contre le terrorisme viendrait de laïcard de droite ou de l’extrême droite, sans place au débat / l’argumentation.
    Dans des cas comme lors de l’attentat de la piazza Fontana en 1969 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_la_piazza_Fontana), il y en a qui avaient réussi à faire porter le chapeau sur de la gauche en vue de tenter d’influencer la politique de l’Italie, et si on ne sait toujours pas vraiment toutes les implications, qu’il y a « débats », que ça a ptêtre pas plus que ça influer sur la politique, ça avait eu pour effet de pousser des à choisir la lutte armée, et des militants de droite avaient au moins réussi pour ce qui est de faire accuser la gauche.
    Bref, cet exemple pour dire que si y a eu des décisions politiques influencées par les attentats qui ont pu stigmatiser des musulmans, que si il y a les Zemmour-Finkielkraut qui ont une certaine influence médiatique, que si il peut se lire des articles-commentaires haineux / condescendants, que j’espère bien aussi qu’au final, pourront pas grand-chose de plus (je vois pas trop comment ils pourraient), que votre billet vidéo en fera réfléchir (et qu’ils sauront aussi bien l’écouter que le chien).

    Et euh, en anecdote, mon frère aîné avec qui je m’étais un peu disputé une fois en discutant du terrorisme et de la causalité, s’est mis en couple il y a quelques temps, ma certainement futur belle-soeur est musulmane, elle a eu une fille – qui a 5 ans – d’une première union qu’elle pourra sûrement élevée en musulmane sans que lui se convertisse. Pas vues beaucoup, ni beaucoup discuté, mais ça se passe très bien entre eux, et je pense que ça devrait continuer de très bien se passer, et en tout cas, je doute que la différence de confession soit sujet de séparation si ça devait arriver. Ce qui me ramène aux propos que vous tenez dans ce billet, à la réflexion avec l’américaine en exemple, que plutôt que d’avoir peur de perdre leur culture et des remous auxquels ils peuvent participer / provoquer, des chrétiens et cie qui en font de l’antagonisme ne devraient pas pouvoir grand-chose et auraient à y gagner à discuter, comprendre que si ils s’assimilent eux-même à un groupe politique en particulier, la France, les français ne peut-peuvent se diviser selon leur prisme, ne peuvent en exclure les musulmans, et que le problème du terrorisme pourrait plus se résoudre en considérant un tout éco-politique (et me fait penser au doc’ avec Matthieu Ricard, où il est question du fait que dès lors qu’on s’assimile à un groupe en particulier, peut avoir tendance à déconsidérer, mettre de son « humanité » pour des autres de côté, ce qui est variable suivant les critères de tout un chacun, centres d’intérêt, valeurs et cætera).

    Ouaf-ouaf contre le terrorisme
    Histoire de diversité

    Telle une famille,
    un pays se compose d’un ensemble,
    commun et divers,
    et si parfois ça grésille,
    que du parvis tremble,
    des drames dans la poussière,
    pour tenter d’éviter la répétition des cortèges
    où s’alignent les habits noirs,
    se considère un tout,
    le rôle du langage et de ses arpèges,
    du regard sur les traçoirs et le savoir,
    de la politique et des atouts,
    que chaque de la terre, sous le même ciel,
    puisse un jour cheminer dans son questionnement-réponse existentiel,
    sa foi, ses lois, du choix,
    sans craindre pour son toit.

  • avatar
    Tony

    La construction est dans un choc de civilisation , bien ordonner , double allié les divisions entraîner écarte non seulement les conditions mais aussi les mensonges d états qui parfois terrorise d autre population pour violation de leur droit de sol d entre sol leurs richesse minières , pétrolière et autre gaze au ducs
    le terrorisme d état est le plus puissant , aucun particulier ne pourrez massacré des millions de gens
    aucun particulier ne pourrez fournir , construire , produire des armes de destruction massaif , les répande sur le globe , nargué d autre puissance pour continuer la déchéance de la concurrence acharné des huns contre les zotre , ses versa que pousse le vice , vice de forme ou tous sont content quand la France et leur alliés vendes a donf des tas de machines et outils a tuer ……..
    c est pour décorer , a c est gens d armes , toujours les armes a l œil si sa rapporte 100 fois plus par dessus
    paix en leurs âmes , a leur gloire a l amour , dans les feux , pas un mot a ceux qui chaque jour sauves des vies , infirmerie , docteur , pompier etc.. a qui on donne la charge d être des fainéant de ptit fonctionnaire , sa chemine haut !!
    ils veulent encore des guerres , mondiaux , ho mon dieu quel sport nationaliste dans un systeme dynastique et remplie de dynamite , 75 000 tonne de Tnt au dessus de chaque être humain , elle est belle l avis et encore s était en 2009, 10ans apres mieux vaut ne pas savoir
    Otan en emporte les ventes la production d armement est en net explosion , ya des armes partout , ou les âmes sont perdu
    2 vues , l un qui raconte que ses normal , l autre qui stop a la parano !! et a l escalade
    même les gamins se demande se que font les soit disant grands
    éveillez vi , ils le sont , heureusement parsque l adulte d or et d art gens dans des restes de la prédation
    dans les coulisse apres que macron nous fesez rire , rien ne va plus

    https://francais.rt.com/international/49227-affaire-skripal-otan-expulse-sept-diplomates-russes?utm_source=browser&utm_medium=push_notifications&utm_campaign=push_notifications

    tout est imminent avec les imminence de la décadence progressiste et évolutif
    le monde repose sur les miches d un journaliste agent double , disparue , porter pour continuer d attaquer , de vouloir dominer , comme si les gens ne savez pas que depuis des plomb les agence trouble , cacher , secret ne se livrer pas , toutes a ce genre de truc la , supprimer des gens , faire des coups d états etc…. quel levier formidable , on a des base un peu partout en france , bien dissimuler pour tuer , enfermer , torturer des gens , dans la plus grande démocratie on le sait aussi
    2 bloc face a face sur le globe , meme idéologie , même baratins , l équilibre au milieu ou sans eux , sortir de ses idéologies idiotes , rien ne nous appartient , personne ne nous appartient sauf nos vies
    et oui pendant que des millards sont en survies quelques uns joue avec la vies de tous
    des aliénés , planète qui lesardes sous contré ultra conditionner , bon que dire de plus , les premiers terroriste sont ceux qui produise toutes c est armes , violes les lois les droits de l homme , de l humain a l humaine d être libre , heureux , dans le bonheur du siens jusqu au chien
    @ jacou , frère elle veut dire les enfants de dieu en général , vue que musulman veut dire sa , homme ou femme de dieu
    ce n est pas gros mot mais zinzin un grand mot , c est vrai elle a raison au dela des étiquette , toute fetes confondue l enfant de la terre est né d une création , une merveille

    https://www.youtube.com/watch?v=G5TBWxjnaIE

    salutation fraternel

  • avatar
    jacou

    Salut Tony
    Tu dis : » vue que musulman veut dire sa , homme ou femme de dieu » , mais d’après le Wiki  » Le mot « musulman » vient de l’arabe, « celui qui est en paix et se soumet » à la volonté de Dieu  »
    Quoiqu’il en soit cela n’empêche pas les « enfants de Dieu » de s’étriper selon leur appartenances aux différents courants : Chiites, Sunnites, Kharidjisme ainsi que leur courants dérivés; mais soyons honnêtes, il en est même pour ceux qui se réclament du Christianisme entre les Cathos, les Protestants, les Orthodoxes et leurs courants dérivés ; et il en va de même avec les innombrables groupes religieux et leurs interprétations d’une entité supérieure .

    Mais comme le dit l’Ami ( Jésus ) :
    « La seule invitation est de ne s’accrocher à aucune histoire, à aucun vécu, éternellement neuf. Les dévots ou dévotes de la joie, éternellement innocents sont les membres de la fraternité. Ne porter aucun carcan ni aucune carapace d’histoire ou de vécu spirituel, ils sont insignifiants. Pour l’ego peut-être, ils sont précieux… »

    Et aussi pour une mise en pratique :

    « La spiritualité n’est pas un système religieux ( Articles sur le site d’Alain Boudet : http://www.spirit-science.fr )
    La spiritualité n’est pas un système religieux, mais une expérience naturelle qui permet à l’être de s’épanouir dans sa véritable grandeur.
    Qu’est-ce que la spiritualité ?
    La spiritualité n’est pas un système religieux ou une philosophie culturelle. Elle est une fonction naturelle vivante de l’être humain. Elle est indépendante de toute croyance, religion ou dogme. Elle consiste à reconnaitre l’existence de notre Moi véritable, de notre ESSENCE, et à apprendre à nous laisser guider par elle.

    C’est donc la découverte d’une autre dimension de nous-même, une partie lumineuse, puissante et grandiose, qui ne demande qu’à être développée par l’expérience. Lorsque nous sommes en connexion avec elle, elle transforme notre état intérieur qui se caractérise alors par la joie et la liberté. Elle transforme aussi nos sensations corporelles, car elle agit comme une Source d’énergie et élève notre état vibratoire. Nous sommes invités à réaliser cet état en observant les jeux de l’ego, ses résistances, et en cultivant la confiance et le lâcher-prise. Des clés pratiques telles que l’observation de nos sentiments et la méditation sont suggérées.

    Il règne une grande confusion dans les esprits sur ce qu’est la spiritualité. Cet article a pour vocation de contribuer à la dissiper. La spiritualité n’est pas une religion. Elle n’est pas non plus un sujet d’étude culturelle sur les croyances des peuples primitifs. La spiritualité est une fonction vivante naturelle de l’être humain.
    http://arcturius.org/la-spiritualite-nest-pas-un-systeme-religieux/

  • avatar
    Tony

    Yo frère , mais l éveil n est pas que dans la spiritualité , discipline ou pas , état d esprit ou façon de vivre , elle est partout , elle peut être déclencher partout même pour des religieux , l ami a était suivie d autre êtres , en prenant sa discipline comme le bouddha etc… les émotion déclenche une forme d éveil , qui fournit dans le vivant le vibrant , homme aux dieux qui sommeil et ou déesses en tous , partout et ouai partout sa tisse même chez des religieux , même s il vrai que la religion fait aussi sont contraire ou sont opposez , ouvrir des boites , pour dormir profondément de sa fraternité en toute égalité a ce connecter a la liberté , celle d être lié et relié , entre autre et puits sa souffie comme sa lol , elle a raison et pis c est tout , il parer que les femmes on toujours raison :p
    il ya des message cacher entre les lignes , partout et en dehors des lignes , celons la ligne , l expérience qui prédomine du chemin qu on construit , la plus belle des vérité a l éveil est l ‘amour , toujours et elle si retrouve partout du moment qu on ouvre , c est con mais ses comme sa , pas de format , ok mais tout les format id aime .
    désoler pour ma définition du musulman , je le voit comme sa , créature de dieu , non pas soumis mais ravi dit baigné
    apres on peu brasser plein de chose , sur des planches et prendre l envole du papillon , reste que l humanité croole d expérience a l éveil de l entité de la source a la création , ce besoin d étiquette , de symbole , quel bol , on peut tous les comprendre quand l amour est prestent , dans sa présence ou la connaitre ou l on reconnait quand mémoire dans les peaux parsque les ports et c est enclave c est respirer dans sont dessein l un ainsi que tout les autres
    ou l enfant de la terre des reste de bleu

    https://www.youtube.com/watch?v=_y9-tBQ0anQ&list=RDG5TBWxjnaIE&index=10

  • avatar
    jacou

    @ Tony
    Oui ,effectivement il y a différentes formes et expressions de l’éveil, mais l’éveil dont je parle plus particulièrement est celui inhérent à la révélation de la grandeur et de l’harmonie de la création et une de ses expressions qu’est l’être humain dans son accomplissement .

    – Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 17-6-17

    Le grand passage perçu par chacun aura la connotation de son regard.

    Tu veux savoir ce qu’est le grand passage. Il est vrai, ce maître tant aimé (Maharishi Mahesh Yogi) avait pressenti l’aube de ce passage. Il est vrai, depuis tant d’années, tant de seuils, tant d’ouvertures. Seuil après seuil, l’humanité se prépare au grand passage. Pour chaque être humain, ce terme a une connotation différente peut-être. Certains ne peuvent concevoir qu’un tout petit passage. Ici, nous vous invitons au grand passage, le grand passage de l’humanité qui retrouve, comme était ton intention, sa propre beauté, sa propre grandeur et qui sait que le vivant est fraternité, bien au-delà des règnes, bien au-delà des diversités d’êtres, la fraternité du vivant où chaque être hors de l’emprise du temps et de l’espace, sait que la création est l’expression de la beauté de l’Être.

    Nous invitons au grand passage. Et peut-être que pour ceux qui sont prêts au grand passage, dans leur vision, l’humanité tout entière passera ce nouveau seuil.

    En fait, comprenez-le, ce point de vue n’est qu’illusoire car il n’est que le temps simultané, maintenant. Ce qui veut dire que l’on ne peut visualiser ce passage dans la courbe du temps avec un avant et un après car avant et après ne sont pas, seul est maintenant.

    Et pourtant réellement dans ce qui semble être inscrit dans la courbe du temps, du passé et du futur, il est un grand passage où l’humanité bascule justement dans cet autre point de vue, cette autre vision d’une vie gouvernée par le temps simultané et non par le temps linéaire, gouvernée par l’évidence que la création n’est que la pure expression de l’intention et non d’un dur labeur, gouvernée par cette évidence que l’humanité est divinité simplement, gouvernée par l’harmonie et retrouvant cette civilisation d’harmonie que nous vous présentons, à laquelle nous vous invitons, pour laquelle nous vous accompagnons.

    Il reste réel que la création n’est que le regard de celui qui la regarde. Il reste réel donc que le grand passage perçu par chacun aura la connotation de son regard. Certains disent oui à la grande ouverture. Certains sont graines d’étoiles et montrent la voie. D’autres peut-être sembleront se contenter de petits passages. Mais pour celui qui a franchi le grand passage, seule est l’ouverture, seule est la vision de pure beauté, car comprenez-le, vous ne percevez que ce que vous êtes. Le monde n’est pas figé. On ne perçoit que ce que l’on est.

    Est-ce que cela répond à ton questionnement ?

    Pas pour l’intellect…

    Tu voulais dire « pas pour le mental » peut-être ? Le grand passage a exclu le mental. Le grand passage est cette autre vision de la vie dans laquelle le mental s’est posé dans l’intellect le plus fin. L’intellect le plus fin est le regard de l’être qui discrimine la beauté de sa propre nature à travers la création. Le mental ne peut concevoir l’autre côté du grand passage car les lois de l’autre côté du grand passage, si l’on peut dire, ne sont pas inscrites dans la nature du mental. Le cœur sait, et l’intellect, la voix du cœur, sait.

    Nous vous préparons, nous vous accompagnons, nous vous invitons à retrouver ce style d’harmonie, ce style de vie d’harmonie qui naturellement correspond à ce que l’on peut nommer l’autre côté du grand passage. Dans ce style de vie d’harmonie, il n’est pas d’autre côté, il est cela, l’au-delà du temps et de l’espace, et la civilisation d’harmonie, la première expression, le premier épanouissement de la création au niveau le plus fin, le plus céleste, avant la cristallisation de la dualité, diversité au sein de l’unité, pure beauté.

    Vous parleriez de monde céleste. Ne pas cristalliser, car le mental n’a pas accès à la vision des mondes célestes. Seule la simplicité du cœur sait.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER