Mariage virtuel 3


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Aujourd'hui, dimanche 7 janvier 2018, je m'en vais déposer un nouveau concept virtuel dans la boite à idées, universelle.

Sous l'œil médusé de Google, je vais devant vous signer ce protocole pour m'en attribuer la paternité...

 

Le titre de mon billet l'a indiqué à juste titre : il s'agit d'un mariage virtuel... entre deux personnes bien réelles.

Un contrat à signer sous le sceau du secret pour rendre votre vie encore plus belle et vos échanges plus essentiels.

 

Que l'on soit seul ou mal accompagné, mal marié ou bien divorcé, jeune ou vieux, prolo ou bobo, inhibé ou exalté, c'est le moment où jamais de tisser un lien en or massif pour cesser de nous plaindre de ce qui est relatif et d'étreindre l'absolu.

 

Tous les êtres sans importance collective vont ainsi se remettre à vivre par correspondance, une éternelle nuit de noces.

 

Votre signature est un gage d'amitié, de fidélité et d'amour de l'écriture... L'écriture d'une nouvelle page de votre histoire... sans la moindre rature.

Votre correspondant sera tout comme vous, soumis à la même exigence de loyauté, à une sonate sans fausses notes où deux cœurs se livrent comme ils ne se sont jamais livrés, pour être enfin délivrés de l'ennui, de la solitude et de l'incertitude.

 

Aucun risque de se planter puisque les contractants s'engagent dès le départ à ne pas chercher à se rencontrer. Jamais. C'est la condition sine qua none, le préalable nécessaire pour assurer la pérennité de ce mariage virtuel.

Mariage d'idées avec une nouvelle idée de mariage... avec quelque chose de beau à la clé.

Tous les internautes sont concernés et donc susceptibles dès aujourd'hui de demander ou d'être demandés en mariage et d'accepter ou de refuser l'offre qui leur sera adressée en tout bien, tout honneur.

C'est à chacun de faire le choix de la personne idéale et d'honorer le contrat le moins banal qui soit...

 

AUTEUR : EMELINE BECUWE

PRODUCTEUR : EMELINE BECUWE

REALISATEUR : EMELINE BECUWE

 

Share Button


3 commentaires sur “Mariage virtuel

  • avatar
    Revolta

    Ha ha ! Vous allez avoir un certain nombre de demandes en mariage virtuel, assurément. Joindre leur vessie à vos lanternes, ils en rêvent tous, sans comprendre qu’ils sont presque tous divorcés d’avance. Ils confondent leur envie de craquer leur allumette pour vous, avec la torche flamboyante qu’ils ne lèveront jamais pour éclairer le ciel, parce qu’ils regardent leurs pompes…

  • avatar
    Tony

    Joyeuse et heureuse année , tout plein de bonne chose madame a vous et aux votre
    la video est déjà Hs lol , ouai je sait j aime me répéter , quel drôle d idée que des mariage virtuel , tout en sachant que pour délimiter le réel du virtuel parfois faut être virtuose , on est quand même dans un monde qui superpose beaucoup de chose , en dehors de nos pensés ou des faits oud es interprétations etc;. j avoue que je n est jamais était pour le mariage , pourtant sa ma traverser lol et puits sa a faillié arriver , une nuit ou un jour je me rappel plus s était tres tres comment dire absté, le temps , pas celui consumer s était tres , vrai , reel et pourtant lol ireel , enfin je ne regrette rien et je ne veut a rien ou a personnes cela depend , y avez comme quelques chose d imaginaire mais tellement dans l air que je me rappel que de flash , c est ouf sa , bon ses pas l intensité , sa fait fliper quand même lol non ses tout ce moment , avant , s était prenant , apres tout autant , que de question , de confusion , un peu comme bien apres lol mais la sa n avez rien avoir , pas le doute , j ai jamais douter , ni d elle ni de moi mais elle s appelez Athéna , une déesse wouah j avoue que j ai visé haut très haut , les plafond et les cieux n exister pas , seul c est yeux percuter tout les brouahba , Athéna , je les chercher , ba devinez , je les trouver lol , comme quoi faut jamais rien lâcher , le temps , il parer qu il est inhérent , a nos gros conditionnement , je veut bien le croire , mais parfois sa joue des tours , il passe et rapace celons l intensité et c est degrés ,et comme vous dite la solitude etc.. te colle une disquette , pourtant elle ma collez dans les nébuleuse de tout univers , impressionnant
    je souhait tout l amour au monde entier , a tout vie sur terre et ailleurs , c est tellement puissant l amour , mais sa fait peur pas vrai :p
    je fait plein de fautes , désoler , j en est toujours fait , ya un coter impressionnant aussi d erreur de faite ou pas quand tes loove , sa rend con j adore , mais pas idiot , d une intelligence , bon peu importe , votre ptit jeu m interresse , dommage pour moi je ne met aucune limite , pourquoi en mettre tout les déjà bien trop souvent , je me rappel aussi que j avez peur des premiere phrases , chelou non lol alors des rencontre entre corps a corps , entre coeur a coeur , que du bonheur direz sebastien patrick , pas de trie , ya plein d esprit eprit autour d elle , j espère quelle trouvera la belle
    France a retrouver le paradis blanc et sont michel , pour sur , elle en était tellement amoureuse de sont chanteur qui jouer du piano débous
    elle fesez les 2 presque , militante aussi , enfin , engagée il me semble pour ma part , résiste et autre ella , sont répertoire est impressionnant , a cotoyer tout les grand et les petits , complète , rejetant la vedette

    https://www.facebook.com/leparisien/videos/10156347473224063/?hc_ref=ARRXVh4q5FzQ2fnw82wbbaJiJ_9h3Y8r6E741s47d3HPk6g9uKjvI3RPP0-aZU9Lyb8

    ici j aime bien me retrouver , comme dans l antre d un temple , jouer de la musique avec d autre

    https://www.youtube.com/watch?v=-0NY2DvefSM

    celle si est surement une de ses meilleurs , l hymne a la joie et des réalités si simple , l amour est une douce musique lol mais d une puissance

    https://www.youtube.com/watch?v=Zgwau79U3no

    celle si n est pas tres connue mais j aime sa puissance
    bon apres mon ptit je , bien heureux dans vos grand jeu et salutation fraternel

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet vidéo sur le concept-idée du « mariage virtuel ».

    Chère,

    A l’heure française où je vous écris, il est déjà 1 h et des poussières, le 8 janvier. Impression que le temps file vite. Je savoure toujours vos créations comme une œuvre d’art qui ouvre des portes de la noosphère de l’humanité, l’enrichit, nous y fait méditer, en partant de la trame des existences de tout un chacun.

    A propos de l’incertitude, me fait penser à ce que mon frère aîné m’avait montré une fois, il y a environ deux ans, un site qui était censé donner un vague résumé d’une vie antérieure, avec qualités, défauts, et ce que nous aurions à faire / surmonter dans cette vie. En rapport avec le karma lié au signe astrologique avec heure et lieu de naissance, je crois bien. Il l’avait fait par curiosité pour parents et ses frères et soeur. Difficile de croire à ce genre de trucs, d’autant quand on connaît l’effet Forer et autre qui font le succès des rubriques astrologiques généralistes dans la presse, et alors en plus que c’est basé sur pas grand-chose pour quelqu’un qui considérerait la discipline. Bref, j’avais regardé malgré tout, aussi par curiosité. De ce que je me souviens, pour moi, il était question de difficultés liées à l’impermanence, apprendre à l’accepter, à composer avec les vicissitudes de l’existence. Le genre de trucs sur lequel la plupart des gens peuvent sûrement se retrouver selon le moment où ils le lisent, mais ça m’avait marqué. Je m’étais dit qu’il y avait de ça, mais même si paradoxalement les tentatives de fuite de ce qui est impermanence peut renforcer de l’impermanence, précarité des situations, je m’étais dit que je devrais surtout savoir / me questionner quelle genre de vie je voudrais mener, situations que je voudrais vivre, et advienne qu’adviendra.
    Re bref, pour dire que je me questionne sur les chemins de vie, mais qu’en tout cas, ce serait génial d’arriver à rendre la vie plus « belle ». Je trouve que malgré tous les problèmes dans la civilisation, notre ère, elle l’est déjà, dans son état-étant et dans son potentiel, que le regard dessus, l’appréciation peut dépendre de notre humeur, mais que voilou.

    Re re bref. Pas facile de complètement se livrer, se raconter. Pour m’épancher, ayant tendance à la nervosité, timidité, je préfère l’expression écrite que l’orale, pour le fait que ça peut permettre d’évoquer ce qui ne nous vient pas à l’esprit de prime abord, de prendre le temps de bien poser des phrases, d’écrire ce qu’on oserait pas nécessairement dire, et puis de se laisser aller à tenter quelques bons mots, des vers, ce dont on peut avoir du mal quand on ne sait pas trop improviser à l’oral, pas doué en slam. Bon, vous me direz, ou pas, ça peut se travailler, cela peut être un talent qui est question de travail. N’empêche que j’ai tendance à me sentir plus à l’aise à l’écrit, après, euh, cela ne m’empêche pas d’écrire parfois des bêtises comme je pourrais en dire, et de pouvoir avoir du mal à être expansif. Et euh, cela peut permettre de mûrir ses projets, mais j’ai toujours tendance à douter de moi et mes capacités, et puis à procrastiner. Ce qui fait que pour ce début d’année, j’ai beau me dire qu’il faudrait que je me fasse des résolutions sur lesquelles je sais que je pourrais m’y tenir si je m’en donne les « moyens » (surtout en terme de « volonté », d’être prêt à), j’ai en tête que comme les précédentes, je ne ferai sûrement pas beaucoup avancer le schmilblick. Mais sait-on jamais ? Et ceci dit, peut suffire d’un déclic. Nous verrons bien.

    Je vous en dirai ptêtre plus dans une prochaine lettre,
    Je vous représente mes meilleurs vœux, en vous souhaitant que tout se passera bien de votre côté en ce début d’année, niveau logement et compagnie, que vous puissiez finir par arriver à vous y retrouver, ne plus avoir à vous en soucier,
    Bien à vous,
    Pascal


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER