Le livre d’Allah 3


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

J'ai beau m'y aventurer, je ne lèverai jamais le voile sur ta part de mystère

Tout ce que je puis dire, c'est de quoi tu as l'air ?

- je dirais : de l'œil de Dieu sur terre

À chaque fois que j'ouvre les yeux, je te nomme, je te donne le même nom que mon âme.

Pour t'identifier, je ne peux faire autrement que m'identifier à toi.

Tu es l'amour, le plus court parcours entre moi et moi-même.

Pour moi, comme pour toi, il n'y a que l'étincelle... qui fait le beau, fait la belle et nous rappelle que l'amour est don et abandon à quelqu'un d'autre que soi... Tous ceux qui peinent à le croire me font de la peine.

Parce que je me dis qu'ils n'ont encore rien vu... du lien de parenté entre voir et croire.

Qu'est-ce que croire, sinon voir avec l'œil de l'âme ?

Qu'est-ce que voir sinon croire avec l'œil du corps ?

Le miracle a lieu quand on se dit : tiens, tiens, je crois voir Dieu.

Et je vis pour le revoir. Que je t'aime ou que tu m'aimes, de l'âme à l'amour on ne peut passer que par Lui. C'est notre réalité suprême.

Glissement dans l'au-delà de soi-même...

Grandeur pour se moquer de plus grand, beauté pour se payer la tête du plus beau, éternité pour réduire le temps à une peau de chagrin.

Puisque là, il ne peut s'agir que d'infimes et sublimes nourritures.

Ma faim est une faim de Dieu. Toujours plus absolue que l'absolu, elle ne se taira ni se posera à mi-route. Parce qu'elle ne sera jamais satisfaite.

Souffle de vie, elle a vite compris que toute vie sans Dieu est privée de souffle...

Dieu, je sais que vous n'y croyez pas... mais je ne vous demande pas d'y croire mais de le voir... à travers la lumière irradiante de toute créature.

Ouvrez les yeux ! C'est l'infini.

Fermez les yeux ! Ce n'est pas fini... ça commence !

Share Button


3 commentaires sur “Le livre d’Allah

  • avatar
    Pascal

    Une perle, scène – texte superbement narré-conté, sur le souffle de vie, l’amour, lien avec étincelle divine.

    Dans un regard

    Des yeux sur la vie
    qui lient,
    donnent corps à l’infini
    entre des parvis,
    l’ancrent dans les pages
    de l’histoire du rivage
    d’une civilisation,
    du hors temps
    au fil des instants,
    s’y ouvrent pour admirer la création,
    souffle d’étant,
    se ferment dans un battement
    pour sentir,
    saisir,
    suivre le cours
    vers un recommencement,
    le battement suivant,
    un nouveau jour,
    étincelle d’une aube, tel un phare,
    dans un regard

  • avatar
    jacou

     » Souffle de vie, elle a vite compris que toute vie sans Dieu est privée de souffle… »

    -De la croyance à la vie ;
    « ‘J’existe. Entrez profondément dans ce sentiment. Assis simplement, entrez profondément dans cette sensation J’existe, je suis.
    Ressentez le, ne le pensez pas, parce que vous pouvez dire mentalement: « je suis » et cela est futile. Votre tête est votre destruction. Ne continuez pas à répéter mentalement je suis, j’existe, c’est futile, c’est inutile et vous manquez l’objectif.

    Ressentez-le profondément dans vos os. Ressentez-le partout dans votre corps. Ressentez-le comme une unité totale, pas mentalement.
    Ressentez-le simplement: Je suis. N’utilisez pas les mots « je suis ».
    N’en faites pas un mantra et assis, ne dites pas: « j’existe. » Il n’y a nul besoin. Tout le monde sait et vous le savez déjà que vous existez; il n’y en a nul besoin, c’est futile. Ressentez-le: j’existe.

    Ressentir est une chose différente, totalement différente.

    Essayez cela et vous pouvez le faire n’importe où. En autobus, en voyageant dans un train, ou en étant simplement allongé sur votre lit. Essayez de sentir l’existence telle qu’elle est; n’y pensez pas.
    Lorsque vous commencez à ressentir l’existence, le monde tout entier devient vivant pour vous d’une façon totalement nouvelle; vous ne l’aviez pas connu. Vous passez alors par la même rue et la rue n’est pas la même, parce que maintenant vous êtes enraciné dans l’existence. Vous rencontrez les mêmes amis mais ils ne sont pas les mêmes, parce que vous êtes différent.
    Lorsque vous êtes enraciné, vous êtes un avec le tout et l’existence existe pour vous. Vous n’êtes pas un mendiant; soudain vous devenez un empereur.
    Et en ressentant cela, ne lui créez pas de limite, ressentez-le de façon illimité. Ne lui créez pas de frontière; il n’y en a aucune, cela ne finit nulle part.
    Extrait de  » Conversations avec Dieu  »
    Le monde ne commence nulle part; le monde ne finit nulle part. L’existence n’a aucun commencement ni aucune fin. Vous aussi n’avez pas de commencement; vous aussi n’avez pas de fin.

  • avatar
    jacou

    AMOUR
    L’amour est la douce expression de la vie, c’est le contenu suprême de la vie . L’amour est la force de vie, puissante et sublime . La fleur de la vie s’épanouit dans l’amour et rayonne l’amour alentour.
    La vie s’exprime par l’amour . le courant de la vie est une vague sur l’océan de l’amour et la vie est exprimée dans les vagues de l’amour et l’océan de l’amour s’écoule dans les vagues de la vie .
    L’amour est extrêmement sensible. C’est le pouvoir le plus délicat de la vie, et la vie est l’expression la plus dynamique de l’amour .
    L’amour est délicat et en même temps, il est ce qu’il y a de plus vital et de plus fort . Une vague d’amour, tendre et minuscule berce le vaisseau de la vie .
    L’amour transporte la vie des douleurs de la séparation à la félicité de l’union éternelle .
    Des douleurs insurmontables de la séparation à la joie illimitée de l’union éternelle occille une vague d’amour , tendre et minuscule .
    Quel miracle Dieu a-t-il créé dans l’amour ?
    Vivons le . Déjà vous le vivez . Possédons l’amour, vivons dans l’amour les uns des autres , et disons-nous simplement :
    Que Ta volonté soit faite .
    Une douce impulsion d’amour est vie la unique d’un coeur qui s’ouvre …
    AMOUR ( Maharishi Mahesh Yogi )


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER