J’ai tué l’homme 5


FavoriteLoadingAjouter aux favoris
Je m'entraîne, je me suis entrainée avant de descendre dans l'arène...

Pour prendre le taureau par les cornes...

Ce n'est pas le taureau... C'est l'effronté que je m'apprête à affronter.

C'est l'homme... qui a dépassé les bornes !

J'hésite entre le sabre et l'épée...

Pour lui crever l'œil ou lui saper son orgueil.

Il s'est trompé, il m'a trompé... il va ramper bientôt à mes pieds !

Il ne m'a pas écouté, je vais lui arracher les deux oreilles

Il ne m'a pas réchauffé, je vais le priver de soleil.

 

L'homme est un défaut, l'homme est sans qualité

Quand il n'est pas vain, il s'éprend de la vanité

Il prend ses désirs pour de la volonté, ses délires pour de la vérité.

Il m'indiffère à un point qu'il a du mal à imaginer !

Et il se blesse à chaque fois qu'il ne tient pas sa promesse.

Je lui ai ouvert une porte sans lui dire que j'ai changé d'adresse

Le bougre s'y engouffre comme un animal qui souffre.

Il croit qu'il m'aime alors qu'il s'aime et me déçoit

Il se cherche, c'est pour ça qu'il ne me trouve pas.

 

J'ai envie de hurler avec les loups : l'homme est mort !

Et c'est moi qui l'ai tué... c'est moi !... pourquoi ?

Parce qu'il m'a tutoyée sans y être autorisé.

Il m'a manqué de respect... il a compromis ma pureté

En souillant mon concept de beauté.

Je ne vais pas le soigner mais le saigner !

Et exhiber ce qu'il a dans la tête, en guise de trophée

Des obscénités, des insanités, des forfaits.

 

Il a chassé Moïse, crucifié Jésus, pourchassé Mahomet

Et il a l'outrecuidance de se plaindre d'être mal aimé ?

Depuis sa naissance, il passe son temps à offenser l'intelligence

À guetter tous les signes de puissance

Pour spolier, dépouiller, voler... l'air ou la terre d'autrui

Capitaine... ô mon Capitaine

Je m'en vais te trancher les veines

Dans l'arène de Séville, mettre fin à ta vie

La vie de celui qui s'est fait passer pour le nouveau messie.

La vie, le taureau la mérite, mais toi, tu ne la mérites pas.

 

Auteur interprète : Emeline Becuwe

Scénario : Emeline Becuwe

Actrice : Emeline Becuwe

 

 

Share Button


5 commentaires sur “J’ai tué l’homme

  • avatar
    Pascal

    Très jolie scène sur le fait qu’on, les hommes, puisse faillir, décevoir, ne pas être à la hauteur.

    Nous pouvons apprendre de nos erreurs, méprises, fautes et cætera, évoluer, mourir symboliquement pour renaître tel un phénix, mais pour des trucs comme ne plus tutoyer sans y être autorisé, ne plus refaire le mal qu’on peut faire à d’autres d’une manière ou d’une autre, comme de ce qu’on fait subir aux taureaux, pour respecter autrui sur certaines « mauvaise habitudes », il faut probablement un truc comme une méthode forte, sans concession, qui fasse prendre conscience. Bon, marche pas forcément toujours, mais permet certainement de ne pas / plus subir la situation. Mais d’ailleurs, lié, je dirais qu’il y a l’influence de l’environnement-civilisation qui participe, le côté sculpture, malléable, de « qualités » – « défauts » plus ou moins extrinsèques et d’autres intrinsèques à, après, c’est théorique, et surtout, reste que pour changer l’état d’esprit / faire cesser manque de respect d’un – des hommes, c’est une autre histoire, ou disons une histoire sur laquelle il vaut mieux agir, tenter d’agir d’une manière ou d’une autre que subir / attendre.

    Bref : Olé !!

  • avatar
    jacou

     » L’homme est un défaut, l’homme est sans qualité  »
    L’ être humain comme tout le processus de la Création est en constante évolution , il vient de très très loin , avoir un corps humain est un immense privilège , car dans c’est un corps humain dense que l’on fait la connaissance et l’expérience sublime de notre filiation divine .

     » Et cet essentiel, c’est la Présence en l’homme de la Présence Divine, de la Force qu’il peut faire éclore, dont il peut inonder TOUT son Etre, et qui en l’inondant le transforme, le fait passer du plan humain au Plan Divin, de l’homme animal à L’HOMME SPIRITUEL.
    Car c’est bien de cela qu’il s’agit….
    Les différents Règnes qui se sont succédés avant qu’Adam HOMME surgisse sur la Planète, n’ont été que des ébauches du Créateur pour perfectionner, à travers des règnes de plus en plus compliqués, de plus en plus parfaits, de perfectionner cette merveilleuse chose qu’était l’homme
    Le règne du minéral, du végétal, de l’animal se sont succédés sur la Terre, apportant chaque fois une variation plus haute, une vibration plus haute à cette espèce humaine, à cette Espèce terrestre que le Créateur avait conçue.
    Lorsque l’homme apparût sur la Terre, l’ébauche matérielle passant par tous les règnes, était arrivée à sa Perfection. L’Homme physique était né, apportant avec lui le chef-d’œuvre qu’est le corps humain, et cet homme reçut en lui la possibilité de retrouver dans ce corps humain, la VIBRATION DIVINE, ET D’Y VIVRE !
    Et ce règne humain devait arriver à cette création parfaite qu’avait conçue Dieu, cette créature parfaite qui aurait compris que Dieu habitant en elle, elle était UNE AVEC LUI et donc parfaite.
    La suite logique de l’homme animal, c’est-à-dire de l’homme n’ayant comme perfection que le corps terrestre, devait aboutir à l’Homme Spirituel tel que l’avait conçu dans sa gloire, le Créateur !…

    Et c’est cela qui est préparé lorsqu’on entame LA DECOUVERTE INTERIEURE, car, comme vous l’avez non seulement appris mais expérimenté, la transformation de l’Être ne peut venir qu’en réveillant la Force Divine.
    C’est pour cela que les Religions vacillent sur leurs bases, que les enseignements spiritualistes sentent qu’ils sont arrivés devant une impasse, et que naît l’aube des temps nouveaux, Ce NOUVEL EVANGILE ! le seul et unique qui peut faire venir sur la terre le nouveau règne de L’HOMME DIVIN.
    Car si l’homme devient divin, c’est-à-dire s’il vibre dans son corps au même taux que Dieu, tous les autres règnes suivront la métamorphose.

    Lorsqu’on dit que l’homme est le roi de la Création, cela est exact dans le sens que c’est l’homme qui, par ses vibrations, conditionne les vibrations de la planète qui le porte, et de toute la faune et toute la flore qui l’entourent .
    Si les êtres s’étonnent que la loi de la jungle règne parmi les animaux, si les hommes s’étonnent et semblent douter d’un Dieu d’Amour parce que, sous toutes ses formes la lutte pour la vie est déclenchée dans les règnes inférieurs, ils devraient s’étonner d’abord et avant tout, des instincts qu’il a en lui-même, qui dressant autour de la terre les vibrations lourdes, influencent le psychisme des êtres des règnes inférieurs.
    Certes, la sélection des espèces joue également dans cette lutte pour la vie qui règne parmi les êtres autres que les humains, mais cette sélection pourrait se faire dans L’HARMONIE !
    https://www.terrenouvelle.ca/de-lhomme-animal-a-lhomme-spirituel/

  • avatar
    Tony

    On direz bien qu il vous a fait la grande misère celui la , ou vous parler en général ou d un cas particulier ? terrible comment aurez t il blessez une tel créature , déesses , pourquoi et comment il vous blesses , dite l homme avec la femme c est pareil , hum il me semble que oui , entre 2 il manque un bol d énergie pure amour , on se demander pourquoi ya de plus en plus d homos , sa pions dur , les femmes avec les femmes etc… de la luna , hum la lune sans le soleil point de vue , il va cramer ? moi ji croit pas , ses impossible de vous ternir , de vous bannir de vous punir
    bon d accord l homme domine la société , quoique la femme dans sont ombre n est elle pas la a surplomber et a rajouter ou enlever , qui domine reelement la société , sans grand homme point de belle femme et vice versa non , ou sans amour et sa rage point d orage et d éclaircie
    quesqu on donne comme pouvoir a l amour , c est tellement fou , elles sont tellement folles des hommes , les hommes tellement con , sa plane pour eux , ils domines la civilisation , locomotive , lokmotive , motivateur , leurre et même peur , la femme veut le pouvoir , elle la toujours eu mais elle veut le montrer , quelle se mettes a nues c est pas les hommes qui l empêcherons lol
    bon du cabrel , dans ce monde vous est sérieuse lol
    dans chevalier ya cathard et capricorne , cocu c est comme coco , quelques part on ne sait jamais tromper
    pacifique sa me fait pensez a une chanson des années 80 , ouair ouair ouair , je souhaite qu il pardonne qu il le soit aussi , qu il et ou elle

    https://www.youtube.com/watch?v=i7v6-hNzMJs

    reprennes les truelles de leur édifices , tout châteaux a sont hauteur , sa profondeur , des grains et de l eau
    bon madame on va pas ce chicoré , café cet homme ? ya mieux a faire que de ceux chamailler entre sexe opposez lol
    vive le féminin et les féministe , 2 quoi lol
    prendre de la hauteur et dire au revoir a nos déboires

    https://www.youtube.com/watch?v=_y88OrnZOFo

    j aime bien vos devoir olé , je ne rentrerez pas dans des débat sur fond de combat ola , j en est suffisamment déjà avec des guignols , parsque leur guibolle parer t il a voyager sur toute terre et dans toute expérience , petit enfant de la terre , quesque j adore grand mère , elle nous de coûter avec de si jolie plante , sauvage lol
    salutation fraternel

  • avatar
    Dan ARDUYNNA

     » J’ai tué l’homme  » , mis en ligne le jour de la nativité, « eche hommo », la vie, la mort données par un personnage féminin, est de bonne augure pour l’abolition de la corrida.
    On sait que la colère, le dépit sont mauvais conseillers et que la passion sans raison donne lieu à des actes souvent regrettables, mais qui nécessitent d’être situés dans leurs contexte et intentions, que la violence physique résulte de violences perverses culturelles, socioéconomiques, affectives, et de moments critiques…
    Ici, le plaignant se fait procureur, juge et bourreau, sans qu’on ait entendu la défense, ou la corne, cor de Roland…
    Heureusement, il reste la case commentaire pour cela !… mais qui osera ?
    Le jeu d’acteur est époustouflant, avec une entière appropriation d’un personnage dysthymique mégalomaniaque, excellent pour illégaliser le cannabis et secouer les Consciences endormies ou résignées.
    Ce costume d’orgueil et de fourberie est de circonstance. Si la victime s’appelle Ferdinand, il ne reste qu’à lui demander d’offrir les fleurs à sa belle pour la rassurer sur la vanité des hommes, ils ne sont pas tous comme ça.
    A savoir, je doute que le futur Messie s’annonce en tant que tel. Il ne saura pas lui même qu’il a été désigné, et c’est peut être l’histoire qui lui assignera le titre, à lui ou à un autre… l’important dans le réel n’étant pas le personnage, mais ses Valeurs, pour peu que ce mot ait encore un sens moral.
    C’est donc une invitation à sortir de la spirale de la violence et des vices, et à œuvrer pour ce dictionnaire vivant…
    Bonne fin d’année aux condamnés par ce système déviant piloté par des … A l’assaut !….

  • avatar
    jacou

     » A savoir, je doute que le futur Messie s’annonce en tant que tel.  »

    Le futur Messie c’est la nouvelle Humanité qui l’eut cru ?


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER