Il était une fois dans l’ouest… de l’Afrique 4


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Il était une fois dans l'ouest... dans l'ouest de... l'Afrique noire ou fondue au noir au point que notre président a tout confondu : l'humour et la bonne humeur, le comique et le politique.

On n'a même pas besoin de forcer le trait pour rire ou ne pas rire du portrait qu'il fait de son prochain... l' Africain.

Celui qui s'est auto chargé du climat, à l'échelle de la planète, ne s'est pas senti habilité à répondre à une question sur la climatisation.

Pour surplomber son auditoire noir, le président enfonce le clou, bien profond, sans savoir où et en disant en substance :

"C'est à celui qui vous a plombé de se charger de votre plomberie...

Moi, je suis président, c'est lui le plombier... regardez le, il n'a aucune envie d'assumer, il est même entrain de nous semer...

C'est très nuancé comme sentence : vous avez chassé votre colon, ce n'est donc pas à moi qu'il faut soumettre votre problème à la con ! "

C'est pourri ? Non c'est pour rire. Ce Macron me rappelle Toto... Toto s'est emparé d'une buchette et a crevé avec, l'œil de Titi. Devant le juge il a expliqué que c'était pour détendre l'atmosphère, il ignorait que certaines plaisanteries pouvaient couter très cher... a posteriori et pour la postérité.

Le faiseur des climats n'est pas fait pour les climatiseurs.

En réalité, les étudiants noirs ne faisaient pas du tout les mendiants.

Ils se sentaient ballotés et pas assez culottés pour rétorquer à ce professeur effronté qu'il n'était là que pour vendre ses climatiseurs.

Mais leur politesse et leur sens de l'hospitalité leur interdisaient de se moquer de son sot métier : vendeur qui les traite de vendus.

Notre président qui est blanc comme un lavabo, a manqué d'adresse, d'esprit de finesse.

Comment a-t-il pu ignorer à ce point les secrets de la noblesse qui ne s'autorise jamais ce genre de bassesse ?

Je ne le soupçonne pas d'avoir un quelconque mépris mais d'être sûr de lui au point de s'autoriser certaines méprises.

Il n'abuse pas, il s'amuse. Il a fait le voyage avec sa tête mais sans ses pincettes... je rassure les noirs, il n'a pas plus de respect pour les blancs !

Même si avec eux, il prend des gants.

Pour lui, autour de lui, d'après lui, il n'y a que des glands !

Share Button


4 commentaires sur “Il était une fois dans l’ouest… de l’Afrique

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur le passage en Afrique de Macron, sa tentative d’humour, problème-difficulté diplomatique.

    Me fait penser qu’il y a 2-3 ans, un jeune étudiant dans une université française en éco-socio, originaire du Congo, et jeune auteur, m’avait contacté pour m’inviter à découvrir et l’aider à faire découvrir d’une manière ou d’une autre un de ses livres, un essai politique sur la situation en Afrique, où dans son résumé et extrait, sans nier la part de responsabilité de la communauté internationale, il accusait des dirigeants Africains, dont dans la récup’ des révolutions en Égypte et cie, au problème de la Libye, du Mali, de la Côte d’Ivoire, coup d’état en Centre-Afrique, et problème avec dirigeant du Congo. J’ai toujours pas lu son livre-essai politique et il y donne sûrement un point de vue intéressant, mais si y a souci de corruption, reproches à faire à des gouvernants, j’avais trouvé que dans son extrait il minimisait de trop l’ingérence des occidentaux, le fait que sans l’Afrique, avec ce que le continent a apporté à la France, la Belgique, les USA et cie, l’éco serait toute autre (voir vulgarisation de : « Inégalités : ce que vous ne saviez pas que vous ne saviez pas » : https://www.youtube.com/watch?v=K3sUJyyX4cg), et puis il y a ce que les entreprises comme Areva y ont fait. J’aurais ptêtre d’ailleurs dû lui demander si il avait lu le livre de David Van Reybrouck sur le Congo belge, que j’ai pas non plus encore lu mais qui revient souvent dans les titres des œuvres traitant du colonialisme, et dont un sociologue loue de son œuvre tout en lui reprochant de minimiser les ingérences occidentales après l’indépendance ;
    ainsi que lui demander ce qu’il considérait comme pouvant être la solution. Car analyser et reprocher le rôle des politiciens africains ou occidentaux donne une perspective, et si peut reprocher de l’instrumentalisation par des politiciens, sans l’imbriquer à responsabilité de l’éco internationale / du colonialisme et post-colonialisme qui y est lié, ou en le minimisant comme il semble le faire, cela me semble un peu comme passer à côté de l’autre face d’une même pièce et de ce qui pourrait participer à résoudre.
    Dans cette idée, sur la colonisation au Moyen Orient, zyeuté article d’un auteur (Georges Corm : Contre le conflit des civilisations : https://www.investigaction.net/fr/contre-le-conflit-de-civilisation/ ) qui aborde aussi colonisation en Afrique, mais particulièrement au Moyen Orient. Il y remonte jusqu’à la campagne de Napoléon Bonaparte en Égypte, répercussions du colonialisme sur l’éco-socio-politique-remous-religieux, les problèmes des discours hérités du colonialisme.

    Ceci dit, étant donné la politique-éco dont il est le représentant, Macron a beau jeu de reconnaître des crimes colonisateurs de la France, de reconnaître des effets négatifs de l’impérialisme, de vouloir tenter de vendre ses climatiseurs. Article qui l’évoque : Emmanuel Macron au Burkina : « L’impérialisme français doit sa place dans le monde à la domination et à l’exploitation de ses anciennes colonies » (Collectif syndical CGT-B) : https://kelgueka.wordpress.com/2017/11/27/emmanuel-macron-au-burkina-limperialisme-francais-doit-sa-place-dans-le-monde-a-la-domination-et-a-lexploitation-de-ses-anciennes-colonies-collectif-syndical-cgt-b/

    Et une des activistes décoloniales évoque la difficulté pour en sortir : https://www.revue-ballast.fr/nord-sinspire-sud/

    Bref, n’achetez pas le climatiseur de Macron, achetez plutôt mon climatiseur. C’est même gratuit ! : quand il fait froid, imaginez une histoire drôle, plusieurs si vous pouvez, et mettez des vêtements chauds si vous en avez (et si vous en avez pas, vous pouvez toujours en tricoter), et faites de l’activité (ou si vous êtes grippé-e, que vous n’avez pas de cheminée ou de chauffage, y a toujours moyen de faire des bouillottes, de multiplier les couvertures). Et quand il fait trop chaud, rentrez en froid, mettez-vous à l’ombre, ayez une plomberie en fonctionnement ou mettez-vous près d’une source d’eau fraîche (ou thé-tisane fraîche ou je ne sais) pour boire suffisamment, et la nuit aérez, trouvez un truc pour, sans faire rentrer les moustiques si y en a où vous êtes, et ah, mettez de la verdure sur le toit, aux fenêtres (plein de tutoriels sur le net pour jardins potagers aux fenêtres et cie). Oui, bon, d’accord.

    En marche

    Un monde impérial,
    des effets politiques,
    de France-Afrique

    dans ses bagages,
    le Macron climatiseur,
    essaie de marquer

    remous de fraîcheur
    pour une idéologie,
    aux portes d’hiver

    de l’est à l’ouest,
    du nord au sud, s’affaire,
    composé du tout.

  • avatar
    Tony

    Toto Titi , c est vieux sa , je ne connaissez pas cette histoire

    https://www.google.fr/search?q=toto+et+titi&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjyoNydjPLXAhUFmbQKHf6yBGsQ_AUICygC&biw=1166&bih=689#imgrc=sWaJzXy4iv_P7M:

    ya bien des cow-boys et des indiens , certain »es » ne sont pas sortie des fable qu on leur as raconter étant ptit , les cow-boys n était pas que des gentil pas plus que les indiens des méchants , il n y avez que des histoire en réalité de territoire et de pouvoir
    on a un grand gamin a la tete d un gouvernement qui se fait tout petit
    l Afrique est pillé et sa depuis quelques centaines d années , ils serez temps de payer non pas des dettes qui ne sont fait que pour qu une classe dite dominante prend un pouvoir sur l ensemble de la société pour faire appliquer leur intérêt , très souvent très particulier , cette classe qui la aussi trop souvent dominer , devenue esclave d une idéologie as dépasser
    l Afrique qui subit les baratins avec les idéologie dominante et depuis les guerre du moyen orient on voit bien ou cela situe toute ces idéologie , on en fini par d allez dans des murs et des poussières
    l écologie le roi , il fait quoi pour ?? rien il font meme le contraire , on avalisez le fait de continuer de polluer avec les pesticides , durant 5 ans ils on signer , nous on rien demander , parsque l intérêt n est pas en commun mais celle de quelques particularité a pouvoir breveter le vivant , le pollué gentiment avec l aval des autorité pour plusieurs milllards de billets .
    dite c est la nouvelle mode les smiley sur le front lol vous lancer une nouvelle effigie ? ou ces une intuition , chakra 6 lol ou l oeil du savoir , vivre ensemble avec plus de modalités lol , je trouve sa marrant , ya un coter indienne , indous
    il ya une grande différence entre ce qu on pouvez voir de la part de gaule , mythe errant ou Chirac , depuis sarkosy les politiques reste moralisateurs , des ptit gagneur quoi mais surtout ne se mouillant pas pour leur frère et sœur d une même terre ou l environnement est sans cesse en mouvement

    http://www.rfi.fr/afrique/20160108-mitterrand-afrique-discours-baule-democratie

    la France Afrique n est plus qu une chasse garder entre puissance colonial , la Chine et la Russie a sont grand de rire a y coller depuis et sa emmerde pas mal l autre bloc , la bas les guerres sont plus que chaude , ses des volcans et ses alimenter par les idéologie et baratins d un systeme en peine , créant des haine entre contemporains , les chocs entre civilisation sont mortelles , vendue chaque jour toute l année par les médias et pas mal de politique , beaucoup sont dans le panneau sol sol air , temps qu économiquement ses rentable ils continuerons de crée des poudrière , c est gens sont percher a un niveau , ou même Jupiter doit jubiler a tourner autour d un soleil qui éclaire l éther
    les africain cries depuis un bail déjà que leur pays va mal

    https://www.youtube.com/watch?v=JTi7UqQPGYg

    ils crèves de faims , les guerres inter minables pour des Intérêts , territoires et pouvoirs , avec le dérèglement climatique ou l humain pose aussi ses empreintes , fait qu on oublierez comme nous somme tous lié et relié dans cette grand sphère bleuté
    je sait pas , je préférez voir une révolution de production plus saines , plus souveraine pour le vital de tous en chaqu un
    qu entendre les conneries de certains , c est usant a force de voir des pitres diriger les pays et ou des inconscients
    je me dit aussi que temps qu on a un systeme asservissent les gens avec l argent ou l on sème discordes et armement , guerres et misère ya encore beaucoup de boulot a faire
    l Afrique a un avantage que l occident perd , il lui reste de vrai graine , reproductrice , de moins en moins en occident

    La gazette des graines

    http://grainesdetroc.fr/article.php?id=395

    il ya de plus en plus de conscience qui s éveille , aux merveille que la vie amène , et de gens ne voulant plus servir les vielle rengaine d hier , voulant ne pas alimenter parsque les grandes leçons de la vie et de l histoire humaine ne sont toujours pas comprise

    https://www.facebook.com/MiddleEastEyeFr/videos/1981240035221205/?hc_ref=ARQkOm9WICk8F9FxVwofy_SAagnktTqd7H85G2V6qjCtTb-JjqthwmaQXtdaFFk88tY&pnref=story

    ya des courageux »es » , fort heureusement , prenant des risques pour sortir du foutoir colonialiste dominant actuel
    a c est gens pas de siège trônant , pas de médiatisation , mais juste des salutation chaleureuse et fraternel .

  • avatar
    Revolta

    Il a bien raison quand il dit que ce ne sont pas les Français qui font du coke en stock en Libye , tout de même. Je rappelle que sur 24 millions d’esclaves recensés par l’Histoire, 8 millions sont attribués aux Occidentaux. Les 16 millions restant sont l’oeuvre des Africains et Nord Africains.
    macron ne l’envoie pas dire, et j’aimerais qu’il en fasse autant à domicile, avec ces emmerdeuses racialisées qui la ramènent mais n’ont de cesse que de se lisser les cheveux et se teindre en blonde ou rousse : et c’est bien à cause de ces complexes, les leurs, que les complexés (de supériorité) Blancs font semblant de s’amender. Les traiter différemment, c’est bien toute l’ambiguïté de ceux qui n’ont rien compris à l’affaire. Comme s’il s’agissait de handicapés, d’aveugles, ou de toute être dans un fauteuil roulant : on s’emploie à leur expliquer qu’ils sont « comme tout le monde ». Mais tout le monde n’est pas handicapés, d’où la fausseté et le mépris du discours. Ce dont ne se rendent pas compte les bien intentionnés, c’est que leur attitude protectrice est l’essence même du racisme. Quand on n’est pas raciste, comme moi (ça arrache l’oreille mais je le pense ainsi) on dit à une connasse pétasse qui la ramè!ne chez nous d’aller se faire voir chez les Sénégalais. Y en a marre de cette Eurafrica, qu’on foute la paix à ma race. Chacun chez soi, et qu’ils aillent faire les malins là-bas.

  • avatar
    jacou

    Notre président qui est blanc comme un lavabo, a manqué d’adresse, d’esprit de finesse.
    Comment a-t-il pu ignorer à ce point les secrets de la noblesse qui ne s’autorise jamais ce genre de bassesse ?
    Je ne le soupçonne pas d’avoir un quelconque mépris mais d’être sûr de lui au point de s’autoriser certaines méprises.
    Il n’abuse pas, il s’amuse. Il a fait le voyage avec sa tête mais sans ses pincettes… je rassure les noirs, il n’a pas plus de respect pour les blancs !
    Même si avec eux, il prend des gants.
    Pour lui, autour de lui, d’après lui, il n’y a que des glands ! »

    – Finement observé , je suis complètement d’accord .


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER