Le mal expliqué à ma fille 5


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Que serait l'existence sans une petite dose de médisance ?

C'est l'évidence même. Les mauvaises langues ont rarement mauvaise conscience.

Quel régal de mettre l'accent sur le mal.

Pas besoin d'être pervers pour voir les autres de travers, d'occulter leur conformité et de pointer leur difformité.

Dire du mal, ça fait du bien. Ça rend plus malin. Plus pertinent.

Les défauts sautent aux yeux... les qualités, ça sonne creux !

Moins on est indulgent, et plus on a l'impression d'être intelligent.

On n'y peut rien. Chacun voit le malin dans l'œil du voisin et non le malin et demi dans le sien.

Mais là n'est pas mon sujet de préoccupation :

Je ne me demande pas si je vois ou pas le mal, mais si je suis capable de ne pas le divulguer, le propager, le publier ?

Si je peux retenir ma langue et m'abstenir de dire du mal des autres.

Dire que celui ci est un tyran... celui-là un coureur de jupons, celle-ci une andouille, celle-là la reine des magouilles...

Il ne s'agit pas du tout d'une morale à suivre mais de tout un art de vivre. 

Ça n'en a pas l'air mais c'est loin d'être arbitraire : j'entends une petite voix à l'intérieur de moi qui me rend de temps en temps visite et qui me dit :

Il y a un lien caché entre le bien, le beau et le vrai. Dire du bien des autres, ça rend beau ce qui est laid et vrai ce qui ne l'est pas. Et c'est tout sauf niais.

 Ce n'est pas de la chimie, mais de l'alchimie que de transformer le plomb

en or.

Les anciens appellent ça de la bienveillance, c'est à dire voir et vouloir le bien pour les autres comme pour soi. Avoir une parole impeccable... qui ne pêche ni par excès, ni par défaut

Tu vois, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'avant d'exercer mon corps à avoir une forme appropriée, je devrai exercer mon âme à avoir un fond approprié, dépourvu d'insanités.

Ceux qui ont étudié le grec de l'antiquité partageront sans peine ma joie parce qu'ils savent que le mal n'existe pas, et que c'est nous qui le faisons exister.

Share Button


5 commentaires sur “Le mal expliqué à ma fille

  • avatar
    Pascal

    Très jolie scène de pédagogie sur le mal, complicité mère fille, superbes.

    Histoire de regards

    Le regard porté,
    le regard exprimé,
    sur soi, sur de l’altérité,
    trace des effets,
    ancre et tisse des pages ;
    l’effort en conscience
    selon l’élan, le maillage,
    crée de et dans l’instance,
    par-delà le mal,
    les impressions des reflets ;
    instants de l’astral,
    jardin de l’existence cultivé,
    en toutes saisons, des idées,
    de la joie aux regards échangés.

  • avatar
    jacou

    « le mal n’existe pas, et que c’est nous qui le faisons exister. »
    Absolument , le fond et le son créent la forme , la pensée est créatrice et selon sa qualité ( fréquence vibratoire ) nous créons le paradis …ou l’enfer .

    …Délicieuse petite fille … et sa réponse

    Raymond Ruyer La matière et l’esprit ( La Gnose de Princeton, )

    « Qu’est-ce qu’un esprit ? C’est une conscience. Qu’est-ce que l’Esprit ? C’est la Conscience cosmique.
    Qu’est-ce qu’une conscience ? C’est tout domaine qui se connaît, se voit lui-même dans son unité et dans ses détails subordonnés et qui peut dire virtuellement ‘je’ parce qu’il est présence à soi…
    L’Esprit ne trouve pas la Matière comme opposant, il la constitue, il en est l’étoffe (stuff), la seule étoffe. La matière, les corps matériels ne sont que l’apparence (pour un autre esprit) ou le sous-produit par effet de multiplicité désordonnée.
    L’univers n’est fait que de formes conscientes d’elles-mêmes et d’interaction de ses formes par information mutuelle. Car la conscience, c’est la forme et l’information, mais à l’endroit non à l’envers, comme structure-objet-dans-une-autre-conscience.
    L’univers est dans son ensemble et son unité, conscient de lui-même. Il n’est pas fait de ‘choses’, de ‘corps matériels’. Ses énergies ne sont pas ‘physiques’. Ses informations ne sont pas aveugles, ou ne sont aveugles que dans leur voyage entre deux ‘informés’.
    … Par définition, un observateur ne peut observer qu’un objet, là où il y a, en réalité, une conscience subjective. On ne peut par définition observer une conscience. One ne peut que deviner une conscience , ou y participer.
    Un enfant à qui on demande : ‘Où est Pierre ?’ ‘Montre moi où est Pierre’ répond spontanément en ouvrant toute grande la bouche pour montrer son intérieur, communiquer la chaude impression qu’il a d’un inexprimable ‘dedans’. Chaque être sent son intérieur, son endroit (qui est un ‘envers’ pour les autres êtres). Mais il ne peut observer que l’extérieur, la peau, l’envers des autres ».

    – Le son crée la forme ( Nicole GAYET Hypnose Humaniste & Ericksonienne )
     » Et oui, le verbe est créateur. La parole crée. Pour vous rendre compte de l’impact que le son, et donc la parole, peut avoir sur votre état physique et mental, regardez donc cette vidéo. Il ne vous reste qu’à imaginer la complexité vibratoire que peuvent produire toutes les paroles bien inspirées et bien intentionnées de la personne qui vous accompagne en hypnose, la façon dont votre réalité intérieure se compose, se recompose en fonction de toutes ces phrases qui s’interpellent, se combinent les unes les autres dans un jeu infini. Magique, non ?
    https://www.youtube.com/watch?v=Gpk-aZXZN10

  • avatar
    jacou

    Pour aller dans le sens du courant…

    L’élixir d’immortalité coule du cervea

    Message de l’Ami (Jésus) reçu par Agnès Bos-Masseron le 29-9-17

    Beaucoup parlent de cet élixir de vie éternelle. Ils disent que les dieux offrent cet élixir. Qui sont les dieux ? Les dieux sont une vibration de chaque être, une fréquence. Vous le savez, tout est dans tout. S’établir à la fréquence juste pour que, du cerveau, coule l’élixir.
    Encore faut-il pour cela faire le choix inconditionnel de n’honorer que le beau et le bon. Et de ce flot de l’élixir qui du cerveau vient nourrir le corps, le corps se restaure.
    Ceux qui cherchent des moyens de restauration de la structure physique y gagneraient à comprendre que l’attitude et l’attention sont la clef, qu’il est une substance que le cerveau peut générer et que certains nomment l’élixir de la vie éternelle et que cette substance concrètement depuis le cerveau vient emplir le corps tout entier et est générée par l’intensité d’harmonie, d’attention positive de bonheur et de joie.
    Qui choisira de quitter ces habitudes d’être affecté par quelque petitesse ou quelque étroitesse, pour proclamer au sein du cœur de l’humanité que le seul choix conséquent est le choix de n’honorer que le bonheur, l’harmonie, la joie ?
    Sortir des habitudes. Il est vrai, les habitudes sont nourries par les égrégores de petitesse et d’étroitesse. Pourtant chaque être a le choix. Et ce n’est qu’une question de choix. Personne n’est victime et personne n’est enfermé.
    Oser offrir l’attention depuis l’écoute de l’harmonie s’appuyant sur le non mouvant au sein du mouvement, s’appuyant sur l’éternel et l’immortel.
    Comprenez-le, même la structure cérébrale, selon l’attention, selon la fréquence ou la vibration à laquelle chaque être s’accorde, peut être soit embrumée, enfumée, engourdie ou vibrante de lumière et génératrice de l’élixir de vie éternelle.
    Beaucoup croient qu’il faudrait des circonstances autres, mais il n’est pas d’ailleurs et pas d’après. Maintenant selon l’intensité de dévotion, l’intensité de l’attention et le choix conscient de chaque moment d’honorer soit la fermeture soit l’ouverture, l’être établit sa structure physique et sa structure cérébrale à quelques vibrations, à quelques fréquences. Et en conséquence de ces vibrations, de ces fréquences, l’être suffisamment offert à l’intensité de l’attention pourrait maintenant s’établir à la fréquence d’immortalité et voir sa structure se régénérer.
    Si l’on veut parler même en terme de temps linéaire, très rapide pourrait être cette régénération, s’il est réel que l’être s’offre à l’intensité de l’intention, de l’attention et fait le choix inconditionnel et conséquent, conséquent, de l’harmonie. Conséquent, car il ne s’agit pas, vous l’avez sans doute compris, dans quelque moment méditatif, d’honorer l’amour et l’harmonie et de retourner pour quelque bagatelle ou quelque broutille aux habitudes de fermeture, d’inquiétude ou d’addiction à des apparences qui ne sont en fait que l’expression de l’attention et de l’intention.
    Nous aimons vous accompagner vers une autre intensité. Quel est le choix de chacun et de chacune ?

  • avatar
    Tony

    C est assez complexe dans ce monde le mal , le bien etc.. en réalité c est aussi ce qu on veut bien y prêter , y donner en attention et en pouvoir , non seulement en temps qu un dit vie due mais aussi dans nos collectifs , cela découle d une forme consciente , et de l ouverture que la vie permet , un exemple en collectif nous vivons en société ou des gens tuent des gens au nom de l humanitaire , de la démocratie , Gaddafi par exemple était concidéré par la grande majorité de c est sujet comme un héro et meme c est tueurs l aimait bien avant , et nous occidentaux on a décider en peu de temps et apres lui avoir vendue notre armement qu il était un méchant , comme les prêt de 80 000 personnes qui sont partie avec lui , mais c est beau ses dommages collatéraux , sadam , ben laden etc.. s était pareil , un coup gentil un coup méchant , et ta le contraire aussi , celons , Saint-Exupéry par exemple , ta maman te contera ,c est très aléatoire dans l enfumoir systémique et idéologique dominant , sa dépend aussi du pouvoir que tu as par rapport aux autres , pyramidal , l échelon dans le gravtion ascensoriste socialement , ya des classification dans la société , on a décider de divisez par classe , parsque s était plus sympa on s embêter a ce rapper quand fête on était tous pareil aux font , faut du piment dans la vie et le systeme n en manque pas , ses même très amère parfois , comme la :

    ACTION DIRECTE TOUJOURS EN COURS : LES ACTIVISTES DEBUTENT LEUR DIX-SEPTIEME HEURE D’OCCUPATION DE L’ABATTOIR ET ENTENDENT MANIFESTER LEUR PRESENCE – REJOIGNEZ-LES ! / VIDEO 6

    https://www.facebook.com/269LIFE.LIBERATION.ANIMALE/videos/1967811976840674/?hc_ref=ARSmEu90G-YJusRefjLM-SaVF5qxyW9QwY50fBfd9KiYyRpqRrFW8x4o-wZcBXjIWFU&pnref=story.unseen-section

    tu voit la , les méchant ne sont pas ce qu on croit , les gens ici essayent d aider les animaux maltraiter etc.. pour être consommer au moins avec moins de brutalité , de bestialité et donc les autorités dans leur grande bonté , par commodité , il faut le rappeler , que tout sa est conditionné , ya des conditions vi , c est comme la vie ta des vue et des cotés
    les autorités qui sont autorisé , sont passez par les gentils , toujours ou presque sauf quand entre eux parfois il se chamailles , il envoies des gens casser des tetes , on se croyerez a la cité et c est celui qui est le plus fort qui a gagner et qui dit apres ce qui est bon , beau , gentil etc… , dans nos forets on appel sa la loi de la jungle mais ses sans baloo sans baguéra , reste quand même des mooglis dans le grand jeu des liens et de lianes qui s attaches , tu verra Narimane on te dira que tout est difficile , alors que ce n est que le systeme qui complique et ceux qui applique ce qui est dépassez mais pas encore révolue la vie est simple mais beaucoup ce la complique alors , elle est magnifique , comme le temps que vous avez , et qu au font tout le monde ……

    https://www.youtube.com/watch?v=_IXSKwujXdw

    il ya ensuite des légendes
    « Du 31 octobre au 01 novembre, les Druides celtiques célèbrent le Passage Initiatique de la Fête Sacrée du Samhain. Durant cette période, les Portes de l’Au-delà sont ouvertes et il n’y a plus de séparation entre les mondes. C’est un Temps consacré à honorer nos ancêtres et nos êtres chers. »

    https://www.youtube.com/watch?v=sVXYwx1AaSA&feature=youtu.be&app=desktop

    l humain na pas encore apprit que la souffrance n est pas une obligation ni a la subir ni a l offrir
    salutation fraternel

  • avatar
    jacou

    L’amour du soi, la peur du moi, les êtres humains connaissent si peu leur propre richesse que pour se » divertir  » ils éprouvent le besoin de ne remarquer que les différences pour conforter leur petit ego qui n’existe que par rapport à autrui .

     » Il faut comprendre que la peur n’est pas autre chose que nous-mêmes.On ne peut pas se fuir soi-même, seulement s’accepter. »
    Félix Bourget Careau

    « La clé de la réussite est de concentrer notre esprit sur les choses que nous désirons et non pas sur les choses que nous craignons  » Brian Tracy

     » La peur n’empêche pas la mort, elle empêche la vie. » Naguib Mahfouz

     » La peur triomphe de plus de gens que n’importe quoi d’autre dans le monde ». Ralph Waldo Emerson

     » Lâche sereinement le ressentiment, le doute, la déception, l’inquiétude et la peur. Ressens la puissance de tes propres
    possibilités. Vois que le meilleur est encore à venir et, dans la joie, commence à lui donner vie » Ralph S. Marston Jr

     » L’objectif premier de tout être humain devrait être de maîtriser ses peurs, ses doutes et ses anxiétés. Une fois qu’on a surmonté
    ses propres peurs, on peut s’ouvrir aux autres et les aider à dominer les leurs. Cette noble tâche ne fera que resserrer le lien primordial qui nous unit tous.  » A.C. Ping

     » Si tout est incertain pourquoi craindre quelque chose ?  » Solon

     » La peur chemine avec l’être humain tout au long de son existence et obscurcit son ciel intérieur. C’est donc à tous les instants
    que chacun doit être prêt à l’affronter.  » Omraam Mikhaël Aïvanhov

     » La peur nous pose deux questions : de quoi avons-nous peur et pourquoi ?  » Anonyme


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER