Le deuxième homme 3


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Une politique-analyse nous permettrait en quelque sorte de nous débarrasser de tous les mythes, de soulever le couvercle et regarder au fond de la marmite... ce qui est latent et non manifeste, ce qui est inconscient et non conscient... ce qui est caché derrière ce qui est prêché.

J'ouvre et qu'est-ce que je découvre ?

Que le politique est un homme qui a un deuxième cerveau, plus malin, certains diront plus reptilien ; un deuxième cœur, plus mesquin ; un deuxième sexe, plus malsain.

Le pouvoir ou le désir de pouvoir font que tout homme dissimule un deuxième homme.

Oh lala... quel drôle de postulat : il vous suffit de creuser pour comprendre pourquoi en politique tout est toujours biaisé, opéré par en dessous et par derrière... peut être parce que les vraies raisons sont toujours inavouables... il n'y a que des mensonges sur la table... des fakes exprimés ou imprimés par des trolls... d'où notre ras-le-bol !

Je n'ai pas besoin de montrer, ni de démontrer qu'il y a un monstre au cœur de chaque homme politique, mais s'il est vrai que tout homme est politique, alors il y a un monstre au cœur de chaque homme... il suffit qu'on lui donne le pouvoir pour qu'il en abuse. Parce qu'il est fondamentalement méchant.

En tout homme politique, il y a un deuxième homme... pas torturé, mais tortionnaire, qui torture par l'espérance ou par la peur... qui se fait du bien en faisant mal...

Freud dirait : sadique-anal... qui ne tue pas de mouche mais lui arrache ses deux ailes pour l'empêcher de voler... c'est la rançon du pouvoir, non le pouvoir de faire des choses mais le pouvoir sur les autres.

Retenons cette idée de deuxième homme jusqu'à douter de la somme de 1+1=2.

Il nous suffit de faire l'état des lieux pour apprendre qu'on ne peut dénouer ce genre de nœuds.

Entre Trump et Kim Jong-Un, lequel est le plus dangereux ?

Entre lui, toi et moi, le fil d'or ne peut être que la Loi. La loi ou le peuple comme entité abstraite pour faire abstraction de lui, de toi et de moi.

Pas d'hommes mais une idée pour régner et nous départager.

Pas la volonté du Général, aussi géniale soit-elle, mais la volonté générale... qui ne peut avoir de mains sales parce qu'elle n'a pas de mains... mais une fin, un idéal.

 

 

 

Share Button


3 commentaires sur “Le deuxième homme

  • avatar
    Pascal

    Une perle de politique-analyse.

    Pour ce qui est des politiciens qui gouvernent les nations – « domaine public » / « bien commun », il y a plusieurs façons de veiller aux abus de pouvoir. Dans une synergie de changement politique (règles-structure) et économique (pas les mêmes enjeux, façon de produire, d’utiliser les ressources), en théorie, les Trump seraient moins soumis aux lobbies tel que militaro-industriel et cætera, et les Kim Jong-Un se sentiraient moins menacés par les US et moins à investir en armes. Après, si dans le monde y a des variations dans l’organisation de gouvernement / des pouvoirs qui laissent à penser l’intérêt pour ça, ainsi que dans l’histoire de l’humanité, pour que la théorie rejoigne la pratique dans les pays où c’est pas le cas, c’est plus compliqué pour peuples-citoyens. Même quand la volonté populaire est prête au changement, c’est pas évident, y a les forces en présence. Dans le film documentaire Demain, de ce que je me souviens, ils évoquent le cas de l’Islande où le pouvoir a fini par refuser la nouvelle constitution, et il y a le cas de la Tunisie qui a pu aller jusqu’à faire que la constitution s’ancre, mais où ils ont été influencés par des hommes de pouvoir qui ont ptêtre fait que la constitution soit plus « classique », dans le jeu de la démocratie représentative.

    Bon, après, peut toujours apprendre des difficultés qu’ont rencontré les uns et les autres, tel Minerve et son oiseau. D’aucuns, tel que Hélène Landemore, ont rédigés des analyses sur le cas de l’Islande avec leçons à en tirer-suggestions.
    Pour la Tunisie, y a une Tunisienne qui était venue témoigner dans le cadre des auditions de la France Insoumise : Audition programmatique – Madame Mabrouka M’Barek, députée constituante tunisienne, aux auditions programmatiques de JLM2017 : https://www.youtube.com/watch?v=I3yUcq2_umA

    Ceci dit, au niveau théorique, il y en a (dont branche de situationnistes, dans la lignée de « de la pensée marxiste d’Anton Pannekoek et de Rosa Luxemburg, du communisme de conseils, Francis Cousin et cie » dixit wikipedia) qui considèrent que passerait avant tout dans l’action des travailleurs, émancipation vis à vis du capitalisme.
    Il y a ceux qui pensent que ça passe par du pouvoir économique, alternative pouvant s’ancrer avec ou sans changement des rouages politiques-république, tel que le concept du salaire à vie de Bernard Friot.
    Et il y a les activistes décoloniales qui considèrent que ça (résultat contre les abus de pouvoir, les colonisations, l’impérialisme) passe par rassembler le meilleur des idées du communisme, du « socialisme » et de l’anarchisme avec lutte contre le système capitalisme-racial (avec prise en compte de la cause animale et cie : http://www.revue-ballast.fr/nord-sinspire-sud/).

    Bref, j’aurais tendance à me dire que l’anarchisme a donné des pistes à prendre en considération : Vivre l’utopie : https://www.youtube.com/watch?v=-wLH8veaVrw

    mais idem que pour le cas Islandais d’une certaine façon, dans la confrontation au jeu des pouvoirs en place ou voulant y accéder, avec la géopolitique, outre la seconde guerre mondiale à laquelle ils ont dû faire face, peut se dire que vient tôt ou tard la question de la structure d’une nation et je me dis que la volonté générale se construisant dans un tout, diverses pistes peuvent être intéressantes, y participer.

    Bon, peut toujours se tenter de construire une communauté en autonomie ou de vivre en autarcie (À 60 ans, elle vit comme un Hobbit en totale autarcie : https://mrmondialisation.org/elle-vit-comme-un-hobbit/), la réalisatrice du film documentaire « Autonomies » évoque le cas d’une communauté Française qui était plus ou moins dans le même esprit que celle des anars espagnols évoqués dans Vivre l’utopie (Synopsis – l’histoire du film : http://autonomies.fr/le-film/synopsis/
    Intro au film documentaire « Autonomies » : https://www.youtube.com/watch?v=h6GlA113HOE,
    Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=3ks8eY7XUjE), mais voilou.

    Re bref, pour répondre à la question :

    « Entre Trump et Kim Jong-Un, lequel est le plus dangereux ? »

    De prime abord, je dirais Trump, parce que même si contrairement à Kim Jong-Un il ne peut pas décider de toutes les actions de son armée, qu’il a normalement des contre-pouvoirs (qui sont toutefois considérés pas forcément pouvant être efficace : Les contre-pouvoirs américains font-ils le poids face à Trump ? : http://www.sudouest.fr/2017/02/06/les-contre-pouvoirs-americains-font-ils-le-poids-face-a-trump-3173120-4803.php ), il me semble qu’entre les deux c’est lui qui a actuellement le plus le pouvoir de nuire à la politique-pays de l’autre, et si Kim Jong-Un a fait divers essais qui ont pu paraître menaçant et présager du pire à venir contre ses ennemis, c’est Trump qui a fait lâcher la méga bombe en Afghanistan, lui qui a fait le Vrp pour le complexe militaro-industriel en Arabie Saoudite et cie. Donc même en considérant Kim Jong-Un pourrait nuire aux USA un jour, que ses éventuels opposants en Corée du Nord peuvent le craindre et ne peuvent donc défiler dans la rue contre lui, qu’il a la capacité d’être dangereux pour eux, c’est quand même Trump qui est le plus dangereux de ce prisme, et pourrait déclencher la guerre, avec ou sans false flag – opérations sous fausse bannière.

    Après, y a les alliances, la géopolitique, et même si un peu dégradées, Kim Jong-Un bénéficie de la peur de la Chine et de la Russie de voir les USA multiplier les actions guerrières non loin de leurs frontières, et pourrait considérer qu’il a joué de ça, qu’il n’est pas forcément une mouche dont Trump pourrait arracher les ailes. Et qu’il peut plus facilement se laisser griser que lui par sa position de dirigeant, vu qu’il n’a pas de contre-pouvoirs.
    ‘fin, même si on devait croire qu’en abandonnant le programme nucléaire et menaces, cela ferait la paix, on peut quand même se poser la question sur la légitimité impérialiste, le coup de se faire gendarme du monde de la part des USA, et donc comprendre la volonté d’un pays de vouloir développer une sorte de contre-pouvoir dans un contexte économique capitaliste où des pouvoirs sont monopolisés.

    Ceci dit, si pour la Syrie et l’Afghanistan Trump a pu lancer des opérations sans appui-accord du congrès, qu’il peut s’en passer quand des opérations sont courtes, de moins de 60 jour, de ce qu’il me semble avoir lu, quand ça implique un danger immédiat pour les US, il a pas tout pouvoir. Quoi que je viens de zyeuter un article qui évoque le coup des 60 jours mais parle aussi du fait qu’il y a l’argument de « défense des intérêts nationaux » qui a été utilisés par Obama et Trump, ce qui peut laisser entendre qu’il pourrait vraiment lancer la guerre contre la Corée si il le décidait. Le « paradoxe » de l’histoire, si je puis dire, c’est que ce qui a permis à des présidents de ne pas être anti-constitutionnels, de mener à bien des opérations guerrières, c’est que le congrès avait voté cette loi à l’époque de Nixon et de la guerre du Vietnam dans l’objectif de lui faire retirer ses troupes, qu’il respecte la volonté du congrès de faire se retirer les troupes.

    D’un autre côté, si les deux peuvent être dangereux sur divers aspects, pour divers trucs, dans un Corée du Nord versus USA, impact sur le monde, ne jouent-ils pas des gros bras, s’en donner l’image, pour avoir du poids géopolitique, un peu comme dans une négociation ? (de quoi douter que Kim Jong-Un soit par exemple sérieux dans ses menaces contre le Japon, parce que même si il a sûrement un bunker, Fukushima représente toujours un problème, et que dans tous les cas s’attaquer au Japon, suivant l’importance de la menace-attaque, pourrait être suivi de retombées radioactives mettant en danger les populations des pays voisins, tel que la Corée) Me fait penser que j’avais lu un article qui l’évoque : Corée du Nord : théorie des fous : http://www.liberation.fr/planete/2017/09/03/coree-du-nord-theorie-des-fous_1593959

    Extrait : « Car il y a un autre avantage à jouer au dingue : inciter à modérer les ardeurs des autres acteurs. C’est la fameuse «théorie du fou» de Nixon. Mais si tout ceci est un jeu de dupes, pourquoi alors ne sommes-nous pas rassurés ? Quand le monde a soulevé une paupière avec inquiétude, dimanche matin, après l’annonce de l’essai nucléaire nord-coréen, l’autre paupière s’est réveillée tout aussi inquiète en se demandant comment Trump allait réagir. Car le président américain, par son incompétence crasse et ses jugements à l’emporte-pièce, se retrouve aujourd’hui dans la même position que Kim : il est le fou de l’histoire, le doigt sur le bouton rouge, qui promet la rage et le feu à son adversaire. La théorie du fou, qui fait que personne ne l’est réellement, est rassurante. Mais que se passe-t-il quand il y a deux fous dans la pièce ? Ou deux faux fous ? »

    Re re bref, difficile de juger – comparer en l’état comme ça. Pourrait conclure qu’en dehors de leur rôle de chef d’état pouvant disposer d’armées puissantes, ils ne sont pas très « dangereux », que si l’exercice du pouvoir peut les changer, renforcer la soif de pouvoir, c’est avant tout et après tout le statut qui est concerné, avec la façon dont le pouvoir s’exerce. Bon, reste quand même qu’en tant qu’homme au pouvoir pouvant ignorer la volonté générale, quand elle n’est pas conditionnée-influencée par leur exercice du pouvoir, et parlant de faire la guerre, leurs actions pourraient représenter une menace. On verra ce qu’ils feront.

    Des mots et des actes

    Brigitte : « Mon chéri ? Je n’ai pas eu de nouvelles réponses, et vu les dernières nouvelles que je viens de lire, je crois que mon pique-nique pour la paix ne pourra pas avoir lieu ! »

    Emmanuel : « Vu les propos de Donald à la tribune de l’ONU, c’était prévisible ! »

    Brigitte : « J’aurais quand même envie de relancer ! »

    Emmanuel : « En fait, ils torturent en ce moment par la peur, mais je ne pense pas qu’ils iront jusqu’à se faire la guerre, aussi têtes brûlées puissent-ils être en mots ! »

    Brigitte : « Donc je peux toujours organiser le repas, en faire un confidentiel ?! »

    Emmanuel : « Vu la protection qu’ils doivent avoir, je doute que cela soit possible. Et puis si pourrait proposer une destination qui leur conviendrait à tous deux, où ils pourraient se rendre en cachette sans craindre les services secrets adverses, pour au moins une demi journée, je doute qu’ils le veuillent, et que cela soit vraiment faisable. »

    Brigitte : « Pfff… Les hommes alors… »

    Emmanuel : « Comment je dois le prendre ? »

    Brigitte : « Non, mais, toi c’est différent ? »

    Emmanuel : « Cela aussi, je ne sais pas comment je dois le prendre ! J’ai comme eux une image d’homme à tenir, à montrer ! »

    Brigitte : « Huhuhuhu huhuhu, peut-être pas si différent que ça, alors ! »

    Emmanuel : « Euh, ben, c’est-ce que je… Euh, en fait, je crois que je viens de comprendre, mais j’ai toujours un doute. Tu ne veux pas expliciter ? »

    Brigitte : « Bah ! »

    Emmanuel : « Si tu ne me dis pas, tu n’auras plus de rôle d’organisatrice, je reverrai les statuts de première dame ! »

    Brigitte : « T’abuses de ton pouvoir sur moi ? Non mais… Ce soir, non, pour toute une semaine, c’est grève ! »

    Emmanuel : « T’oserais ? Si tu fais ça, tu te le fais aussi à toi, non ? »

    Brigitte : « Certes, n’empêche ! »

    Emmanuel : « Bon, bon, désolé de m’être emporté, passé l’état de doute, j’ai laissé mon côté obscur prendre le dessus. En accord avec moi-même, je m’excuse, et bref, je vais écrire à Trump avant d’aller en réunion pour tenter de le raisonner, à tout l’heure m’amour ! »

    Message d’Emmanuel à Trump : « Hey, Donaldouchinet,

    Tu ne veux pas faire officiellement la paix avec Kim ? Au moins pour quelques semaines d’automne ? Cela ferait plaisir à Brigitte, et puis cela te donnerait l’image d’un président qui a fait ce que personne n’avait encore réussi !

    Le Frenchi Skywalker »

    Résponse de Trump : « Euh, Manu, tu plaisantes ? J’ai un agenda géopolitique à tenir, et ce que j’ai dit à la tribune de l’Onu c’était pas juste pour l’image ! J’ai des intérêts US à défendre ! Si tu veux faire plaisir à ta Brigitte, je sais pas, essaye de bien y réfléchir ! Mais tu trouveras autre chose ! »

    Réponse d’Emmanuel : « Des intérêts américains à défendre ? Tu veux dire de tes potes qui font la pluie et le beau temps sur les marchés boursiers ? Ou d’autres occultes ? Tu ne crois pas que cela pourrait être compatible avec la paix avec Kim ? »

    Réponse de Trump : « Mes potes, ce sont aussi les tiens, et / ou des potes de tes potes, hein, n’oublie pas ! Mais sinon, tu ne crois quand même pas que je vais tout te dire ? Et contrairement à ce que tu sembles penser, je ne suis pas influencé. Je fais ce que je veux, et là, je m’amuse bien avec Kim ! »

    Réponse d’Emmanuel : « Et s’il faisait le con sur le Japon ? Que cela entraînait des conséquences avec des morts de ricains?! »

    Réponse de Trump : « Rabat joie ! »

    Réponse d’Emmanuel : « Euh, tu me trolles, là, non ? Bon, je te détaillerai tout à l’heure des arguments pour t’expliquer ta joie, et ce que la paix avec Kim pourrait y faire, en attendant, j’ai réunion ! »

    Trump : « Tiens, je vais écrire à Kim pour le troller un peu ! Bonne réunion ! »

    Emmanuel : « Pfff… »

    Trump à Kim : « Ah, monsieur le président bridé, il faudrait vous débrider ! Vous êtes jeune, profitez-en plutôt que de jouer aux soldats de plomb et de menacer ce que vous n’êtes pas en mesure de faire ! D’autant que j’ai mis les Chinois dans ma poche sur votre cas, et Poutine, il a d’autres territoires à fouetter ! »

    Kim : « Donald ?! »

    Trump : « Euh… Oui ? »

    Kim : « Regardez sous votre siège ! »

    Trump : « Euh… »

    Kim : « Boom ! »

    Trump : « Euh… C’est censé être drôle ?! »

    Kim : « Et ton message ? Neukdari, dotard ! »

    Trump : « Pfff… Tu remets ça ? Espèce de… Bon, tout à fait entre nous, pourquoi on se fait la guerre ? »

    Kim : « Toi, petit chef américain, moi, chef suprême de la grande Corée du Nord ! »

    Trump : « Nos messages peuvent être enregistrés par tes services secrets ? Je te donne un numéro sécurisé ? Que nous en discutions sérieusement ! »

    Kim : « Si mon pays faisait la guerre aux américains, vous seriez vite rayés de la carte en à peine plus d’une heure ! »

    Trump : « Ah, mon petit Kim, tu peux garder ça pour les médias ! »

    Kim : « Suffit que j’appuie sur un bouton ! »

    Trump : « Chiche ! »

    Kim : « Tu me tentes ! »

    Trump : « Qui est tenté ? Toi, ou ton cerveau reptilien qui n’est pas tant toi ! »

    Kim : « Me dis pas que tu crois aux théories sur les reptiliens qui dirigent le monde d’un de tes compatriotes ?! Icke, je crois qu’il s’appelle ? »

    Trump : « Rien à voir, pas la même chose, le cerveau reptilien est ce qui peut te faire faire des bêtises ! »

    Kim : « Comme ta méga bombe en Afghanistan ? »

    Trump : « J’avais un mobile ! »

    Kim : « Et ? »

    Trump : « Ben, euh, n’empêche, alors, est-ce que tu as vraiment envie d’appuyer sur le bouton ? »

    Kim : « Pour voir ce que ça fait, puis rembobiner, mais comme nous ne pourrions revenir en arrière, je le fais pas ! »

    Trump : « Tu serais prêt à abandonner le nucléaire ? »

    Kim : « Brigitte n’a pas donné suite à mon offre de pommades contre une caisse d’uranium, mais j’ai d’autres moyens ! »

    Trump : « Tu sais que nous ne pourrons te laisser faire ? »

    Kim : « Pourtant, si vous nous laissiez faire, nous vous ferions pas la guerre ! »

    Trump : « La Chine deviendrait une puissance qui aura toute puissance ! Avec la Russie à leur côté, c’est comme si nous l’avions perdu ! »

    Kim : « Pas nécessairement. Vous devrez revoir votre politique et géopolitique, mais vous n’avez pas besoin d’être la première économie pour avoir la belle vie. Avoir un american dream plus peace and love, non ? »

    Trump : « C’est toi qui me donne ce conseil ?! Je dois rêver ! »

    Kim : « Tu sais mieux que moi, non ?! »

    Trump : « Lol ! Non, mais, il repose un grand pouvoir sur nos épaules, dont nous profitons, mais il y a des responsabilités, t’es au courant que si ton cerveau reptilien n’est pas en accord avec toi, tu peux pas t’attendre à ce que nous vous laissions développer le nucléaire ? Et si nous écoutions la volonté générale ? »

    Kim : « Et le tien, de cerveau reptilien ? T’es plus vieux, ça ne t’empêche pas de sortir des bêtises, de ce que les journaux racontent ! Et de t’échauffer dans l’escalade des menaces ! »

    Trump : « J’ai un standing, une image politique à tenir ! Je vais pas t’apprendre comment ça marche ?! »

    Kim : « En matière d’écoute de la volonté générale, je te ferais remarquer que les 2/3 de ton pays sont contre une guerre contre notre pays ! »

    Trump : « Certes ! Bon, ben, à + »

    Trump à Emmanuel : « Je viens d’en finir avec Kim, je vais bientôt y aller, je ne sais pas ce que tu voulais détailler tout à l’heure, mais pas la peine ! @ + »

    Emmanuel à Trump : « Je te réponds vite fait depuis mon portable de la réunion, tu peux me détailler un peu votre échange avec Kim ? »

    Trump : « Il m’a un peu étonné avec des propos, mais sinon, comme d’hab’, on s’est charriés, menacés de guerre, le train-train. »

    Emmanuel : « En fait, je lui ai envoyé un message pour le prévenir que tu allais le troller, et l’inviter à pacifier le débat avec toi ! »

    Trump : « Bien joué, mais il ne t’a pas vraiment écouté ! »

    Emmanuel : « Et toi ? »

    Trump : « Bah ! Je te revaudrai ça ! @+ »

    Après sa réunion, Emmanuel retourna voir Brigitte.

    Brigitte : « Alors ? »

    Emmanuel : « La routine. Nous avons tenter de passer des accords avec des syndiqués pour la loi travail, étudié des rapports. »

    Brigitte : « Et pour Trump et Kim ? »

    Emmanuel : « Pas de pique-nique pour eux, et pour ce qui est de la paix ou la guerre, malgré les menaces, ils ne devraient pas se faire la guerre par les armes ! Nous verrons !! »

  • avatar
    jacou

    De l’extrême Orient à l’extrême Occident

    De l’extrême communisme à l’extrême capitalisme . C’est très intéressant ce qui se passe actuellement , les deux fondements caricaturaux du politique et de l’économique s’affrontent , hors, 1-1 = 0 , probablement que ce sont les prémices de la fin de ce qui a entravé le développement d’une civilisation plus soucieuse du bien-être de l’individu donc de la société .

  • avatar
    Tony

    C est pas forcement l homme qui est mauvais ou la femme d ailleurs , c est la façon déjà dont il a était instrumentalisé , éduquer , et les expériences quand a sa vie ,et parfois les avis , ptit enfant il peut t arriver de jouer au con , prendre des mouches et leur casser les ailes , mais sa passe , comme des crise poste obsolescence non programmer pour aimer mais laissez a l ennuie ou a la curiosité des éléments de la vie , la plupart des dominants viennes d écoles ou on leurs apprend les guerres économique et les logique pratique autour du fric , a ce croire en dehors d une vie ou tout reste simple , on les compliques et on applique le bourrage de mous , le gros conditionnement qu un dominant doit être intrengisant , et au affaires , surtout avec les affaire de courante , les peurs , peurs de ne jamais en avoir assez d ou la cupidité , toujours plus jamais en moins , l idéal non pas américain mais dogmatique de classe , se croire en rêve , temps pis pour le cauchemars des autres , apres tout il n avez cas être nés sous des étoiles répertorié , ou en particulier , il ne saves contrôler que pour l intérêt et se contrôler donc veulent dominé même l autre dominant , c est innée dans c est classe , toutes les faces , de la même race se font du face a face , ya cas regarder le systeme de prédation , financier , toujours prêt a ce bouffer entre eux , cannibale , leur dalle ne s arrête pas , même quand il avales leur prochain et leur venin , il n ya que l Intérêt qui la rassemble , vivant par la peur et des leurres divisant consciemment parsqu inconsciemment il se rappellerez d ou il vient reelement , terrien …….
    et sa l humain n aime pas sa , surtout quand il se pense dominant , alors on le conditionne et ou se conditionne a être quelqu un au dessus , supérieur et non un complément terre
    c est pas exactement le pouvoir qui monte a la tete , c est la tete qui veut se monter une forme de pouvoir et il si perd , parfois .
    quel est le plus dangereux , celui qui est le plus fort et le plus conditionné , a vouloir a tout prix tout dominé par du déchet , donc Trump , ne nous y trompons pas , tout sa est rapport de farce et attrape moi en dehors si tu ose , les Usa sont un pays crée par des guerriers , très particuliers ils on valider toute leur puissance sur des terres qui appartenait a d autre , qu ils sont massacrée , parquet
    c est l histoire récente , on nous a raconter autre chose , voulant nous faire rever , dans c est dualités

    https://www.youtube.com/watch?v=vXjTj_bCaOs

    paix au homme , dit d ‘âmes de grande volontés qui veulent dépasser les tares de l humanité
    et a ceux qui ne veulent pas écouter des tarés , qu ils garde la paix en leur cœur , en tout seigneur , malgré les leurres , c est tout l honneur de cette même humanité dans le vouloir dépasser
    c est marrant parsqu j entent souvent des gens disons qu il ne faut pas uniformisez ou le contraire , mais rarement en parlant de sens dans c est cas , ils veulent uniformisez des tares avec des tarés complètement inconscient et inconstant , asservie par le roi argent et les pouvoir du avoir
    con somme et tait toi , on te sonnera aux clairon quand les parties serons en danger , même si pour protéger surtout des Intérêts
    mais il ne faut pas harmonisez dans les labeurs , sueurs tes salaires de la peur entre frères et sœurs d une même terre qui tourne comme une pièce dans le théâtre de la vie
    uniformisez le faite que tout le monde a le droit de bénéficier des denrées de cette même terre , offert comme une fleur ou a des fleurs , l eau , la nourriture et même c est énergies , c est chelou car l énergie est gratuite et partout , il n ya que dans les dit mentions que sa change
    c est 2 la ses comme un vieux film jamais fini et commencer entre puissances , force et présence hertzienne

    https://www.youtube.com/watch?v=AwSra5p8MDw

    c est la guerre colonne elle , qu on s unisse contre les viets lol , les noirs les blanc les arabes ,les rouges etc.. et qu ont leur foutes sur la gueule lol au nom des paires des fils … et des saint d esprits

    https://www.youtube.com/watch?v=iKr0JD4_T_U

    et ouai des contes a régler

    https://www.youtube.com/watch?v=zPf_PJlJsJQ

    salutation fraternel


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER