Syrie : Réaction chimique 2


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Juste au moment de rendre l'âme...

Il y a comme un instant de grâce...

Où l'ange qui passe vous demande d'exprimer un vœu... et un seul...

La plupart des voyageurs... choisissent le paradis...

J'ai choisi l'enfer... de replonger en enfer

Non que je me raccroche encore à cette putain de vie

Mais j'estime ne pas avoir tout fini...

Ça y est !

Je ressens le sang circuler de nouveau, dans mes veines

Et dans mon cœur, quelques bulles d'oxygène...

On me ramène... oui je crois qu'on me ramène parmi les mortels

Pourquoi faire ? Me questionna l'ange

Pour assassiner... quelqu'un - lui dis-je

Qui propage de faux bruits sur mon pays

Il s'apprête à dire que je suis morte,

victime d'une arme chimique

Donne-moi la force ô mon Dieu

De commettre cet ultime forfait

Avant de partir, l'âme en paix.

Ça y est !

Je me relève et je m'élève

Pour faire la guerre à l'infamie.

 

Traduzi do Journal de Personne: “Da-me força

(é importante ver o video e a interpretação excepcional da artista), depois ler a tradução.

No exato momento de morrer...

Existe como um momento de graça...

Onde o anjo que passa vem te solicitar para expressar um último desejo ... um só...

A maioria dos viajantes escolhem … o paraíso...

Eu escolhi o inferno... mergulhar no inferno

Não que eu ainda me agarro à esta merda de vida

Mas eu penso não ter terminado tudo...

É isso!

Eu sinto o sangue circulando novamente em minhas veias

E dentro do meu coração, algumas bolhas de oxigênio...

Estão me trazendo... sim, eu acho que estão me trazendo de volta entre os mortais

Por quê? Me pergunta o anjo

Para assassinar... alguém ... - lhe digo

Quem espalha boatos sobre o meu país?

Ele está prestes a dizer que eu estou morta,

vítima de uma arma química

Dá-me força oh meu Deus

Para cometer o ato final

Antes de partir, a alma em paz.

É isso!

Eu me levanto e ergo

Para fazer a guerra à infâmia.

 

Share Button


2 commentaires sur “Syrie : Réaction chimique

  • avatar
    Revolta

    Ca a une sacré gueule, ce billet ! La voix envoûtante de Personne, la mise en scène gothique…

    Chacun pourra décrypter à sa manière.

    Ce qui est dénoncé à mon sens ce sont ces perpétuels mensonges par lesquels nous justifions tous les injustifiables. Mais le mensonge a pris du grade depuis que tout le monde sait que ce sont des mensonge, et y consent tout de même. Au nom du politiquement correct qui a désormais surpassé la pensée en passant à l’action !

    En ce qui concerne le bombardement américain de rétorsion sur la base qui protège Palmyre (à croire que ça en gêne certains, que l’on protège Palmyre), elle ne possède semble-t-il que des Mig 21, cet avion russe des années soixante peu équipé pour la précision des tirs (mais plutôt agile dans les combats aériens) qui équipe tous les alliés russes. Vous en avez déjà vu voler ? A basse altitude c’est un éclair qui traverse le ciel. Ils ne sont pas faits pour balancer du chimique, encore moins avec précision.

    Je ne crois pas une seconde que Trump puisse croire que ce sont les Syriens qui ont balancé du chimique. Ou alors il est bien mal entouré, sous influence des copains de Clinton, un remake du mensonge irakien… Non, plus probablement il s’agit de se placer pour des négociations sur l’avenir de la Syrie, les USA représentant plutôt ici les intérêts israéliens (que l’on entend peu sur le sujet, mais qui ne veulent pas d’un axe Iran-Syrie-Palestine, et traitent sans doute le sujet dans l’ombre). Sinon comment expliquer ce soudain revirement après le désengagement affiché par Trump ?

    Comme Personne je suis révoltée par ces faux-semblants, et surtout par l’utilisation permanente de photos d’enfants morts pour justifier que l’on frappe, y compris les enfants, ces morts de demain…

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet-vidéo sur une « résurrection » très bien contée, un « second souffle » très bien incarné, une forme de résilience pour rebondir, des forces reprises contre ce qui « délite ».

    Quelques articles que j’ai parcourus évoquent une attaque imputée au régime, sans accuser de manière certaine. Du mal à croire qu’ils aient pu faire ça. Il n’est pas rare qu’il y ait eu des manip’ autour des casus belli dans l’histoire des guerres, le genre de chose qu’on ne sait que bien plus tard officiellement.
    Dans le même genre, il y a les cas d’attaques terroristes imputées à un camp quand il s’agit d’un autre, du genre en Italie où des membres de l’extrême-droite auraient commis des attentats – faisant accuser à l’époque des faits de l’extrême-gauche avec répressions et poussant certains d’entre eux à choisir la lutte armée – dans l’idée de favoriser la proclamation de l’état d’urgence et à se tourner vers des solutions plus autoritaires : Attentat de la piazza Fontana : https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_la_piazza_Fontana

    Une « stratégie de la tension » ? : https://fr.wikipedia.org/wiki/Années_de_plomb_(Europe)#Une_.C2.AB_strat.C3.A9gie_de_la_tension_.C2.BB_.3F

    Bref, dans tous les cas, que cela soit du fait d’une certaine forme du capitalisme, des dérives de l’exercice du pouvoir dans la façon de fonctionner d’une civilisation, d’intérêts de puissants, il y a de la population qui trinque en « dommages collatéraux » (d’aucuns considèrent : « leurs guerres, nos morts »).

    Oraison

    Alité(e),
    Maux de l’humanité
    Sondés,
    Les guerres,
    Les cratères,
    La poussière,
    Sonné(e),
    Se laisse aller
    Vers l’heure des vers,
    Des pissenlits mangés sous terre ;
    Puis se ressource,
    Se ravive l’envie
    De ne laisser l’infamie,
    La force rejaillit dans la source,
    Prêt à en découdre
    Avec les puissances
    Qui tentent de moudre
    Des contrées, des pays,
    De la résistance,
    Le souffle revient à la vie.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER