L’État profond 1


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Vous avez probablement entendu parler "d'État profond" ?
Dites : oui même si c'est non... pour ne pas passer pour un ignorant.
Qu'est-ce que c'est ?

C'est un état dans l'état qui met les états dans tous leurs états...
C'est profond et ça en dit long sur ce qu'on appelle communément :
Le système qui est à l'origine de tous nos problèmes.

Un état profond n'est pas une impression, ni une expression de conspirationnistes, mais un fond occulte ou occulté qui dirige nos dirigeants, gouverne nos gouvernants et gère nos gestionnaires, secrètement, clandestinement, d'une manière MASQUÉE.

L'État profond, ce serait le pouvoir de derrière qui construit des plafonds de verre, installe des clôtures apparentes et inspire des guerres et des paix à tort et à travers.

L'État profond, ce n'est pas une histoire que je vous raconte, c'est la géographie du monde politique, c'est à dire, la géographie du pouvoir politique, sa cachette ou sa recette.

Sa composition va vous éclairer davantage.
Il est constitué d' organes, de services et de groupes.
C'est un Léviathan, un monstre horrible que l'on peut cependant imaginer aisément.
Il suffit de l'articuler, de décrire ses articulations pour bien détacher son corps du décor.
Ils sont plusieurs mais c'est leur union qui fait leur force. Leur communion.

Je répète pour les retardataires :
Ce sont des organes financiers : c'est donc de l'argent
Ce sont des services secrets : ce sont donc des agents
Ce sont des groupes de presse ou de pression qui manipulent les gens.
Et le tout par en dessous ou par derrière avec toutes ces forces conjuguées.

Aucun état, aucune organisation, aucune institution ne sont à l'abri de cet empire caché.
Il est le seul à détenir le vrai pouvoir donc les moyens et le mot de la fin !

Deep state, comme on dit outre Atlantique pour désigner "cette main invisible" qui maintient au pouvoir le président de la Syrie, tout en sciant la branche sur laquelle il est assis.
Qui réveille les peuples un peu partout pour les rendormir aussitôt d'un sommeil encore plus dogmatique.
Qui débarrasse les États-Unis de ses anciennes lubies pour les embarrasser avec de nouveaux lobbies.

On n'y comprend plus rien... mais l'État profond a tout compris parce que ses intérêts sont plus importants que nos intérêts.

Il sait qui nous sommes mais nous ne savons pas qui il est.
C'est top secret !

 

Share Button


Commentaire sur “L’État profond

  • avatar
    Pascal

    Une perle sur l’état profond.

    Me fait penser à une thèse que j’avais lu sur l’utilisation des paradis fiscaux. Je ne m’en souviens plus exactement, si ce n’est qu’il était question, au-delà des Panama Papers et compagnie, d’être une manne pour les intérêts de puissants, au service d’une idéologie pour « façonner le monde ». En plus du pouvoir de l’argent, malversations autour des Panama Papers (j’avais lu que Trump et les Clinton y étaient liés d’une manière ou d’une autre), ce qui peut déjà aider à tenter de faire pas mal de choses j’imagine vu les montants plus ou moins officiellement concernés, il y avait l’idée que ces réseaux occultes permettraient de faire un peu comme la création monétaire ex nihilo tout en permettant l’évasion de capitaux en fonction d’objectifs (ce qu’on pourrait lier avec ce que feraient les assassins financiers, voir Les Confessions d’un assassin financier de John Perkins).

    Après, dans l’analyse du système, des soucis, j’ai hésité à partager l’avis, l’article d’un auteur qui, tout en abordant divers complots, relativise, pointe avant tout les mécanismes du capitalisme, mais même si suis raccord sur des parties, que je le trouve assez intéressant à lire, je dirais qu’il minimise (probablement parce qu’à force d’être étiqueté complotiste par Fourest et compagnie) ptêtre un peu trop le pouvoir d’influence de certains, qui s’ils n’ont pu réussir tous leurs coups et qu’il y a concurrence entre des groupes / divergences d’intérêts entre puissants, reste quand même que si les amendes qu’ont eu Goldman Sachs et compagnie qu’il prend en exemple peuvent nous paraître très élevées, elles ne représentent pas forcément grand-chose sur les montants qu’ils se sont faits en magouillant et que donc c’est pas forcément totalement signe de contradictions entre capitalistes ou que si il n’y a pas « complot global » au sens de tous les puissants sont sûrement pas d’accord / accordés pour une voie unique pour tout et que mettre fin aux spéculations ne suffiraient pas en soi, il n’en reste pas moins que c’est pas sans incidence sur nous.

    Bref. Le lien de l’article évoqué dans le commentaire sur le billet Faites-vous partie de l’organisation : Ce que le Deep State manigance vraiment : http://la-chronique-agora.com/deep-state-manigance-vraiment/

    Et euh, interview de Peter Dale Scott, auteur du livre L’État profond américain. La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle. : https://www.youtube.com/watch?v=i4dcmJALM8k

    Un regard sur le monde

    Des influents et des influences
    De par le monde,
    Nous des fétus de paille sur les ondes,
    Eux des en puissance,
    Mais tous animés par du souffle de la vie,
    Tantôt bercés, endormis,
    Tantôt en quête de l’esprit,
    D’une solution à des ennuis,
    D’un savoir, d’une construction,
    D’une connaissance, d’un lien, d’un horizon,
    Les yeux en l’instant.
    Du printemps au printemps,
    De la Syrie à la Palestine,
    De la Russie aux états-Unis,
    Des intérêts des hautes sphères,
    De la trame, des sillons se dessinent,
    A l’intérieur et à l’extérieur des pays,
    Dans les cités et les déserts,
    S’oppose et se compose,
    Des tombes se creusent,
    Se sculptent des rêveries veilleuses,
    S’acheminent et se posent
    Les pouvoirs et les ballotins.
    Autour des pavés et des scrutins,
    De la presse aux marchandises,
    De la protection à Big Brother dans la frise,
    Se forgent des visions d’une civilisation,
    Des actions et des réactions ;
    Un système et ses engrenages au moteur
    En synergie avec le monde, des flots aux hauteurs.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER