Le vote opportuniste 7


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Mère : entre la monarchie, l'oligarchie et la démocratie, pour quel type de gouvernement tu as opté ?

 

Enfant : je vais te surprendre : j'ai opté pour la monarchie

 

Mère : tu voudrais retirer le pouvoir au peuple, pour le mettre entre les mains d'un seul

 

Enfant : seul un monarque un vrai, pourrait rendre le pouvoir au peuple

 

Mère : mais pourquoi le reprendre pour le rendre ?

 

Enfant : parce qu'avec la démocratie, le peuple n'a jamais rien pu

 

Mère : et pourtant,  on dit que c'est le régime le moins pire pour gouverner la cité

 

Enfant : c'est ce qu'on dit, mais ce n'est pas la vérité !

 

Mère : si tu remets le pouvoir entre les mains d'un seul, ce sera de nouveau, l'absolutisme, l'obscurantisme, la tyrannie

 

Enfant : pas entre les mains de n'importe qui

 

Mère : le pouvoir corrompt et rend fou même le plus sage d'entre nous

 

Enfant : ça vaut mieux que l'opinion d'une majorité artificielle

 

Mère : qu'est-ce que tu fais du suffrage universel ?

 

Enfant : il n'a jamais été universel! Ce sont toujours des forces matérielles qui l'emportent

 

Mère : oui mais à la suite d'un vote

 

Enfant : quel vote ? C'est une question de côte, comme pour le tiercé

 

Mère : et ton monarque ? Il règnera en vertu de quel décret ? Qu'est-ce qui va lui donner une légitimité ? Le sang franc qui coule dans ses veines ?

 

Enfant : je pense à son haut niveau de conscience

 

Mère : ça y est... tu es élitiste... tu crois au mythe du plus intelligent ?

 

Enfant : pas le plus intelligent mais le plus exigeant

 

Mère : mais même le plus sage n'est pas à l'abri du pire dérapage

 

Enfant : le philosophe roi, tu vois ce que c'est ?

 

Mère : c'est une légende platonicienne

 

Enfant : celui qui aime la sagesse n'a que faire de sa légende personnelle

 

Mère : ton optimisme a été démenti par l'Histoire

 

Enfant : Au plus sage on n'a jamais remis le pouvoir

 

Mère : parce que ce sont toujours des abrutis qui votent

 

Enfant : parce qu'il n'y a que des abrutis qui se présentent

 

Mère : tu es idéaliste mon petit et c'est triste

 

Enfant : C'est tout de même mieux que d'être opportuniste

 

Mère : il faut être réaliste

 

Enfant : C'est ça l'opportunisme

 

 

 

 

Share Button


7 commentaires sur “Le vote opportuniste

  • avatar
    jacou

    La vérité est sortie de la bouche de l' »enfant  »

    Enfant : pas entre les mains de n’importe qui
    Enfant : je pense à son haut niveau de conscience
    Enfant : pas le plus intelligent mais le plus exigeant
    Enfant : le philosophe roi, tu vois ce que c’est ?
    Enfant : celui qui aime la sagesse n’a que faire de sa légende personnelle
    Enfant : Au plus sage on n’a jamais remis le pouvoir

    Mère : tu es idéaliste mon petit et c’est triste

    Dans les temps anciens , je pense plus particulièrement à l’âge d’or de l’Egypte antique il y avait deux types de pouvoir : le temporel et le spirituel . Le temporel était régi par Pharaon et le spirituel par le Grand Prêtre,mais, l’un comme l’autre étaient des êtres de grande conscience qu’aujourd’hui on appelle éveillés en conscience cosmique, en conscience d’unité , en absence totale de conscience égotique et dévoués à l’accomplissement de la réalité divine dans l’être humain .

    Pour qui cela intéresse je recommande : ‘l’Initiation » d’Elisabeth Haich
    … » Ces croisements se multipliant de plus en plus, les vagues d’énergie spirituelle émanant de la race supérieure atteindront toujours davantage d’ humains jusqu’au plus primitif de ses représentants, et cela leur permettra d’acquérir peu à peu la connaissance . Parallèlement , le pouvoir passera également aux mains d’individus de niveaux toujours plus bas . Dans leur ignorance, ils s’empresseront naturellement de détruire les grandes cultures divines que les fils de Dieu avaient fondées et développées en divers endroits du globe. Seules quelques ruines des merveilleux édifices et monuments d’aujourd’hui témoigneront du savoir, de la sagesse , de la bonté et de la beauté qui avaient une fois régné sur terre. Le temps aidant, ce n’est plus que par des contes et des légendes que les hommes entendront parler de l’omniscience et de l’omnipotence des grands « magiciens blancs » et des « initiés » . Mais, toujours ignorants, suffisants et arrogants, ils considéreront ces légendes comme des contes fabuleux . »…

  • avatar
    Pascal

    Très joli échange mère-fils à travers l’espace-temps ;o, coucou du présent, cristallise très bien un avis sur la démocratie et le philosophe roi.

    Un philosophe roi, élire le / la plus sage, ce serait génial, mais pour avoir envie de gouverner sur tout un pays, faut-il être « sage » ? et un « philosophe roi » peut-il se faire reconnaître comme tel si une bonne partie du peuple n’est pas lui-même « philosophe » ?
    On peut s’entourer de « philosophes », apprendre à le devenir dans l’épreuve (je ne sais pas si on peut qualifier ça comme tel, mais Jacques Testart, avec des expériences de conférences de citoyens, implications en groupe, a développé le concept d’Humanitude, rapporte des cas où une bonne partie des participants s’y sont plus ou moins transcendés), être un roi-reine plus ou moins philosophe, et c’est pas forcément un trait absolu de la sagesse, mais me fait penser qu’Alain le philosophe avait formulé la problématique autour de l’élection et de la difficulté de voir un philosophe roi dans tous les cas au pouvoir, quel que soit le régime, avec cette citation :

    « Le trait le plus visible dans l’homme juste est de ne point vouloir du tout gouverner les autres, et de se gouverner seulement lui-même. Cela décide tout. Autant dire que les pires gouverneront » (Alain)

    Cela se discute, peut le relativiser au cas par cas, suivant les circonstances, et on peut contester l’idée que c’est toujours les pires (dans l’idée qu’il peut y avoir plus pire) qui ont globalement gouverné même si les hautes sphères du pouvoir suscitent la convoitise de loups, reste qu’avec le temps, dans la professionnalisation de la politique que d’aucuns considèrent faire parti du problème, il y a les risques de se laisser influencer par le pouvoir obscur de la force, les forces des lobbies, perdre de sa sagesse. Et en fait, je me dis qu’un philosophe roi pourrait l’être et le rester en individu souverain ne cherchant pas à gouverner, serait une forme d’anarchiste mais pas tant sans dieu ni maître, en tout cas pas forcément sans maîtres (au sens de matières à penser), le devenant à sa façon, cherchant surtout à faire en sorte que d’autres s’élèvent sans forcément chercher à avoir le pouvoir autre que sur lui-elle-même (si ce n’est ptêtre contre ce qui lui-leur en enlève, l’impérialisme et compagnie), l’incarnant à sa façon, incarnant sa voie avec « réflexions ». Comme Jésus, Gandhi, Personne, divers « philosophes ».

    Réflexion d’un autre philosophe sur la difficulté de l’exercice du pouvoir des gouvernants dans notre civilisation :

    « La gestion dite démocratique du capitalisme, dans quelque pays que ce soit, n’offre que ses élections-démissions qui, on l’a toujours vu, ne changeaient jamais rien dans l’ensemble, et même fort peu dans le détail, à une société de classes qui s’imaginait qu’elle pourrait durer indéfiniment. » (Guy Debord)

    Ceci dit, il y a diverses formes de démocraties, d’organisations-rouages des pouvoirs démocratiques, des variantes. Et si c’est ptêtre pas suffisant aux yeux de certains (et à vrai dire un peu des miens), demain, contrairement à d’autres présidentielles, on aura le choix entre des variantes. En réfléchissant à nouveau au billet Pour qui votera Lou Nietzsche ? je me suis demandé si à notre époque, compte tenu des circonstances, des évolutions et connaissances actuelles, Friedrich Nietzsche aurait voté pour un candidat du cru 2017 / de son programme dans l’idée d’un palier ou aurait fait le choix de l’abstention pour se tourner vers sa voie / son travail créatif, philosophique sans faire un détour par les urnes.

    En faisant quelques recherches, je suis tombé sur cet article : « Nietzsche haïssait la démocratie et rêvait d’une société aristocratique » : http://www.in-limine.eu/2014/09/nietzsche-haissait-la-democratie-et-revait-d-une-societe-aristocratique-p-wotling.html

    Extraits : « Ses analyses ne s’inscrivent pas dans les cadres classiques de la philosophie politique, et ses interrogations sur l’idéal démocratique n’ont pas pour contrepartie la défense d’un autre type d’organisation, monarchie, monarchie constitutionnelle ou régime aristocratique, ni d’un autre fondement de la souveraineté.

    L’appréciation de la démocratie offre d’ailleurs chez Nietzsche, comme c’est le cas de la plupart des questions qu’il aborde, un ensemble d’appréciations complexe, mêlant critiques et éloges. La première chose à souligner est qu’il considère la marche de la démocratie comme un fait, et n’en appelle jamais à la combattre et encore moins à la renverser : « On n’arrêtera pas la démocratisation de l’Europe ; qui lui résiste a justement besoin pour cela des moyens que l’idée démocratique fut la première à mettre entre les mains de tout le monde, et rend ces moyens eux-mêmes plus maniables et efficients ; et les adversaires les plus radicaux de la démocratie (je veux dire les esprits révolutionnaires) ne semblent être là que pour pousser de plus en plus rapidement, par la crainte qu’ils suscitent, les différents partis dans la voie démocratique. » (Humain, trop humain II, « Le voyageur et son ombre », § 275) »

    « Mais quant à la réalité de la politique, contemporaine ou antérieure, le jugement de Nietzsche n’épargne aucune tendance ; il critique ainsi la captation de la politique par les partis, antithèses de l’indépendance, portés en outre à la démagogie »

    Suivant ce qui y est écrit, me semble clair qu’il aurait pas voté pour Marine, ni pour Fillon. Pour Macron, bien que certains l’ont présenté sans parti, difficile de le considérer comme tel, et si j’ai un léger doute, je ne pense pas non plus. Je ne vais pas citer tous les candidats, le faire pour tous, il aurait ptêtre d’ailleurs préféré voter entre des idées / lois ou un assez assuré pour l’appliquer plutôt qu’entre des candidats avec programmes sans caractère impératif, dont on a de quoi douter qu’ils appliqueront, après, je me demande pour Hamon boudé par de ses pairs socialistes, il aurait sûrement trouvé de ses idées intéressantes, mais le caractère très hypothétique l’aurait ptêtre fait pencher vers un autre candidat tel que Mélenchon, car même si celui-ci reste empreint d’un parti politique et que le résultat est incertain, la constitution impliquerait du peuple au-delà (prendre le pouvoir pour potentiellement le rendre), programme de Mélenchon-France insoumise qui n’aurait sûrement pas déplu sur le papier aussi à Platon, du moins pour les parties écolo. Au niveau économie, je ne sais pas trop si il aurait trouvé le programme d’un seul valant le coup de voter.

    Du point de vue de l’article : « l’idée que Nietzsche se fait de la démocratie l’associe à la valorisation de l’indépendance, hautement célébrée comme la plus précieuse des vertus, essentielle en particulier pour le philosophe à l’esprit libre : son but est de « garantir l’indépendance au plus grand nombre possible, l’indépendance des opinions, du genre de vie et de gagne-pain » »

    Je sais pas trop si il aurait misé sur le potentiel d’une nouvelle république, le palier, ou aurait jugé que c’était pas suffisant.

    Conquérir la souveraineté populaire, sur la valeur et sur la monnaie : http://www.dailymotion.com/video/x27bph2_bernard-friot-et-frederic-lordon-chez-tropiques_news

    ‘fin, à travers lui je parle pour moi. Si je trouve de son programme le plus intéressant parmi les candidats qui ont le plus de chance d’être au second tour, que je trouve bien le concept de la France insoumise, son côté écolo et tout (Présidentielles 2017 : Revue des études de 20 ONG et experts : https://blogs.mediapart.fr/georges-ledoux-lanvin/blog/160417/presidentielles-2017-revue-des-etudes-de-20-ong-et-experts-les-avis-sont-unanimes), je reste un peu sceptique sur d’autres aspects. Après, dans tous les cas, je pense que ça dépendra pas que du futur président (Frédéric Lordon : soutenir Mélenchon ? : https://blogs.mediapart.fr/edition/actualite-et-verites-de-la-campagne-de-la-france-insoumise/article/280117/frederic-lordon-soutenir-melenchon), donc je reste dans l’idée de lui donner une chance,

    bien qu’à propos d’idéaux, me fait penser que les anars en Espagne avaient réussi à mettre en place un certain nombre de choses avant que les ambitions politiques de certains partis ainsi que la géopolitique-la seconde guerre mondiale ne les rattrape : « Vivir La Utopia » : https://www.youtube.com/watch?v=-wLH8veaVrw

    Face à l’isoloir,
    Des horizons en papier
    D’aspirants triés

    En vue d’Élysée,
    De l’électoralisme
    Et autres outils

    Sans pouvoir savoir,
    Des électeurs vont choisir,
    Propulser l’élu(e)

    Dans le tout français,
    Dans l’océan du monde,
    Il/elle va tracer

    Avec les remous,
    Il/elle va devoir s’adapter,
    Forces gouvernant

    Suivant les conseils,
    Les fleurs de philosophies,
    Sillons d’idéaux

    Potentiels aux cœurs,
    De l’élu(e), des citoyens,
    Des voies vont s’ancrer

    D’instant en instant,
    La société évolue,
    Actes quotidiens

    De tout un chaque un,
    Au-delà du temps d’urnes,
    Histoire de France

  • avatar
    Pascal

    Je me demande si on peut considérer que Mélenchon se rapproche de l’idée qu’on peut se faire du philosophe roi cherchant à prendre le pouvoir pour le rendre au peuple. Je pense que le projet s’en rapprochait, s’en rapproche. Pourrait penser qu’il a pas été au second tour du fait qu’il a pas voulu accepter l’alliance que lui a proposé Hamon il y a quelques temps, vers fin mars me semble, et que c’était pas forcément sage de sa part de refuser, mais d’un autre côté, même si Hamon a refait la proposition alors que celui-ci était passé bien en-dessous dans les sondages, je sais pas si il avait demandé malgré tout à Mélenchon de faire des compromis sur le programme de la France insoumise / quels étaient-ils. En cas de compromis, cela aurait pu dévoyer du principe de ce qu’il présentait sur le papier et même si il aurait pu accepter dans un premier temps, suivant les résultats de la négociation, pas dit que cela aurait donné plus envie aux votants d’Hamon ou de Mélenchon, difficile de savoir comme ça le potentiel pour le second tour. Certains considèrent que c’était une erreur, d’autres que ça lui a permis de remonter dans les sondages, de présenter l’image d’une candidature forte. ‘fin, ces derniers au vu des résultats finaux reverraient probablement leur thèse.

    Toujours est-il que philosophe roi ou pas, l’expérience montre la difficulté. Bon, pourrait objecter qu’un philosophe roi arriverait ptêtre à faire en sorte d’être élu malgré les forces en présence hostiles à son projet, qu’il serait suffisamment convaincant ou stratège pour, mais pourrait aussi s’y casser les dents / la sagesse, et comme écrit dans précédant commentaire, en individu souverain, il peut tracer de sa voie, faire des choses sans être chef d’état. Donc je sais pas.

    Pourrait se convertir un temps en apprenti de François Macron – Emmanuel Hollande, dont l’un va bientôt pouvoir faire son tour de scooter entre des cactus candélabres tel Lucky Luck au soleil couchant, avec Julie, sans plus être inquiété par les « médias people », mais pour ce qui est du pouvoir, peut considérer qu’ils doivent composer avec le deep state et le deep power.

    Un article-théorie sur le sujet, réflexions-analyse sur le premier tour présidentielle française 2017 et les possibilités d’influences (qui date de fin mars) : 2017, le coup d’État : http://www.investigaction.net/2017-le-coup-detat/

    Si ce n’est l’accroche, façon de le présenter sur l’idée d’un coup d’état que je trouve un peu abusif étant donné que ça fait parti de la façon dont fonctionne la république avec la capitalisme, je pense, ça rejoint les réflexions sur le deep state, et deep power dans l’article qui aborde Macron et la CIA.

    Je dirais que la solution passe par les réflexions, créations, partages d’infos sur l’idée qu’on pourrait faire autrement et cætera, dont par les mobilisations des citoyens une fois l’élection de Macron passée. On verra.

  • avatar
    jacou

    http://carnetphilosophique.blogspot.com/2013/04/apocatastase-entre-non-dualite-et-eveil.html

    « L’évidence actuelle de l’absurdité de l’existence humaine nous masque la source profonde de l’absurdité : notre stade évolutif humain dont le mental devenu rationnel reflète les limites avec acuité. Le saut évolutif important qui inéluctablement se prépare si le paradigme évolutif est juste n’est donc pas seulement le dépassement de notre condition mentale absurde mais aussi de notre animalité, de sa mortalité qui n’a plus guère de sens et à l’horizon de notre condition d’être vivant encore incapable d’éviter l’accident fatal.

    Dans les théologies rationalistes comme celles de Spinoza et Leibniz, le divin est pensé comme devant se conformer dans ses actes à la raison interprétée comme mathesis universalis. Pour Leibniz nous aurons donc affaire à ce qui paraît miraculeux parce que nous n’en avons pas la pleine compréhension rationnelle. Nous pouvons cependant envisager cette complexité infinie à l’aide de ce principe de raison suffisante et comprendre que ce qui à nos yeux est miracle ne l’est pas aux yeux d’une compréhension rationnelle surhumaine.
    Le paradigme d’une évolution de la conscience prolonge surement davantage le rationalisme de Leibniz que celui de Spinoza. Mais dans le mouvement intégral le paradigme évolutif implique que le rationalisme est une vision du monde limitée comme toutes les autres visions mentales. La réalité dans une approche intégral d’éveil à l’évolution de la conscience n’est pas irrationnelle mais elle est au-delà du rationnel et même de plusieurs rationalités nécessaires devant admettre leurs limites pour s’en rapprocher. Affirmer l’inverse serait nier que l’évolution puisse produire un être capable d’une conscience supérieure à la conscience mentale humaine.

    Qui sait si nous ne sommes pas précisément aveugles aux véritables miracles d’une conscience surmentale voire supramentale comme l’homme préhistorique était aveugle à l’or qu’il croisait pourtant puisque cet or n’entrait pas encore dans sa vision mentale du monde ? Voyant les ressources de ce qui faisait les succès passés ne passerions-nous pas à côté de ce qui marque la présence d’une autre manière d’être au cœur du Devenir ?
    Le mouvement intégral est donc clairement un matérialisme divin : il s’inscrit dans une évolution de la matière et de sa conscience. »

  • avatar
    Tony

    Il est fort ptit frère
    l ‘ opportunisme est un courant crée d une idée antiradical sous le 3 eme République , déja les nanties s avez utilisez les prismes pour s accaparer un mot et l utilisez jusqu en politique , les opportunités peuvent être choisie , peuvent être trier , la grande majorité d opportunités sont lié a nos idées a nos expériences , dans nos scénarios , il ya celle qu on va chercher , avec les dents s il le faut et ya celle qui apparaisse celons un hasard qu on dit ou dicte celons justement la conscience a faire confiance a la vie , les plus grande opportunité sont d écrit du coeur , certain »es » penses qu il ne reviendrons pas une fois passez , voir louper , alors il louperons surement la caravane qui passe et rapace , née de convictions profonde elle reviennes sans arrêt et inconsciemment même perdu dans le temps en le pensant elle sont en suspens , une idée bouleversant la société ne peut se perdre elle ne peut prospéré , contaminée , elle aura sont temps , pour être appliquer
    vous voulez parler de monarque qui est un pion pour élever , aider , protéger les uns les autres , conscientisez , celui la ou celle la est la pour sa , un grand frere ou pepepere qui s atterre a donner des idées avec les clefs sans attendre qu on lui lèche les botes , il cherche dans le royaume des uns et des autres a leur rappelez que nous somme tous reines et rois au font , quand l esprit et le cœur saves pertinemment que tout est lié et relié , tout etre , animaux , tout végétaux , environement et qu il faut aussi préserver , oui la on parle d empereur , qui humainement aime tout genre , toute l humanité même avec c est tares mais se méfies des tarés de tout bord qui oublie l essenciel , d ailleurs quand on regarde les présidentiel , la grande majorité des politique et des médias n on fait que sa , oubliez l Humain et sont Environnement , seul l idéologie dominante conte
    le sage est de partage , celui qui ne les pas crée des carnages , sans s en rendre compte , inconscient car incompétent a avoir comprit l essenciel de la vie
    les francais se sont fait avoir , depuis des mois on leur vend la soupe a la grimaces et tout les hasard on fait trop bien les choses
    celui des irrégularités , des fraudes des erreurs et des leurres que les médias on alimenté et surtout cacher dans la masse qu on ne peut changer d institution sans lui mettre les mains dans les pots de déconfitures
    si on va par la tout systeme ne peut être que monarchique , si seulement toutes les rennes et rois était assez conscient pour sa !
    ou tous des pions c est celons comment on veut placer le maux pouvoir et l avoir
    l opportunité crée ou continue une réalité , elle l accentue jusuq a sont point culminant en bien ou dans des maux , celons des situations ou la réalité de certaines idées serra a sont summum , n aillant plus de points d ancrage , dans les teutés , une autre s installera par la suite ses le fait de l histoire , d idée d empire en biens communs , on pourrez dire que chaque chose en sont temps mais le temps est inhérent a nos conditions et prône des conditions
    chaque humain a sont étoile , certaine brille de mille feu d autre sont tellement loin de nos cieux que nous perçons pas

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=106968063203410&set=a.106357219931161.1073741828.100016706499257&type=3&theater

    Jlm fait partie de c est politique qui ont bousculer les idées , peu importe dans quel coter , tous se sont bien gavés et les idées continuerons d avancer , consciemment ou pas , le bleme pro du systeme actuel ses qu il n est pas réaliste , il oublie les conditions pour tout êtres et la planète , il continue a le nié , et donc na rien trouver pour solutionner , il compte trop sur le hasard , ou peut être sa bonne étoile , les dominants sont chelou , c est de drôle de créature , mi enflures pour certain »es » mi terrien pour d autre , mais ses bien l idéologie qui commande , aussi bien ceux la que ceux se laissant dominés , oubliant toute réalités lié a l essenciel , la course a l essence qui crée des guerres , qu il faut taire , jusqu aux ciel ou ils engrasse la vie sur terre , en passant pas l eau et l air , avec cette course effrénés des chauffards , le politicard d aujourd huit est remplie d huile de vidange

    La Citation Du Jour!!!

    https://www.facebook.com/La.Citation.Du.Jour/photos/a.365449131219.164783.363123661219/10154513409666220/?type=3&theater

    Les Sangs sures commence !!!!
    ses repartie comme en 14 qu ils disait

    http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/france-inter-l-humoriste-pierre-emmanuel-barre-claque-la-porte-apres-une-chronique-refusee-26-04-2017-6892914.php#xtor=AD-1481423551

    Chronique censurée | Pierre Emmanuel Barré : »Le 7 mai, il y aura 65 millions de perdants »

    https://www.youtube.com/watch?v=UUvmE6pEgLs

    on pense toujours que la Matrice n existe pas , que ses une légende , qu on ne nourrie pas de tel ou tel volonté , qu on ne crée pas notre univers , que nous ne créons pas

    https://www.youtube.com/watch?v=0t2xc5T4St4

    notre royaume , sur terre comme ailleurs mais c est une erreur , on nourris au dela des théories par les pratiques , l humain est l humanité sont lié et relié , soit on en est conscient ou indifférent mais on ne peut faire semblant car tous , dominant ou dominez , peut importe ses des rôles ou comme disait balavoine il ne suffit pas d etre pauvre pour être honnête , tout ne s achète pas

    une chose essenciel que tout humain , créatures végétal ou animal ne peut que croisez

    https://www.youtube.com/watch?v=7ZmbLZ8ipZk

    sa bouscule toute certitude , plus rien ne compte , seul le conte et l effet
    l ‘ Âmour est l essence de la terre de tout univers , sa naissance et sans douleurs lol sa perte peut être douloureuse , alors l amour est incommensurable
    le sirop d érable qui ouvre toute chaîne
    et je le souhaite pour tout le monde , il est le trône il est le rôle vital de la vie
    fatigué mais j ai quand meme fini lol , surement avec moins de sève ou trop de sécérité je sait pas m enfin bon , l amour modifie toute réalités et ouvre toute opportunité lol
    bonne journée et salutation fraternel

  • avatar
    Tony

    Une zone d’ombre sur 6 millions d’électeurs?

    https://lilianeheldkhawam.com/2017/04/27/une-zone-dombre-sur-6-millions-delecteurs-liliane-held-khawam/

    Les élections sont elles truquées ?

    https://blogs.mediapart.fr/politiqui/blog/260417/les-elections-sont-elles-truquees?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

    Ce billet a été dépublié par la rédaction de Mediapart car il ne respecte pas la législation en vigueur et notamment les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.
    si le média a part fait de la censure maintenant , ses que déja sa sent pas bon , sont chelou parfois , ceux la aussi

    Macron et Le Pen : des causes et des conséquences

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article154299

    ouai ils ne veulent jamais parler des causes profondes , alors on cause sur des effets

    La copine à mimi

    https://www.facebook.com/samira.laamouri/posts/1604510376249532?pnref=story

    voter Fn rend fou lol , on se sent plus peace et et c est épicer en meme temps

    https://www.facebook.com/Humouralacrunchbis/videos/674114636103818/?pnref=story

    ya des super mamie qui prenne la vie comme une danse , chaqu un c est cadences

    Avis à tous les électeurs ou autres personnes qui se tournent vers Marine Le Pen en souhaitant un renouvellement et une exemplarité de la classe politique. Alors pour vous l’exemplarité et ce renouvellement passe par le vol de 5 millions d’euros d’argent publique à l’image d’un Fillon, d’un Balkany, d’un Dassault, d’un Cahuzac ou d’un Sarkosy ? Drôle de logique ma foie. Suite à ce vole Marine Le Pen et se acolytes accuseront alors les étrangers d’être les responsables des difficultés budgétaires de la France et voudra quitter l’Europe ? Une bien drôle de logique décidément… quand on profite allègrement et outrageusement , l Europe sa dépend pour quel intérêt pas vrai et la politique du tous pourris sauf ceux qui sont premier en condamnation depuis la création de leur mouvement , ya du foutage du gueule quand meme dans tout sa

    http://www.bfmtv.com/police-justice/assistants-fn-le-parlement-europeen-estime-son-prejudice-a-pres-de-5-millions-d-euros-1151883.html

    La pauvreté d esprit entre lepen et macron crée des inégalités et des injustices

    Pétales d ancolie

    ils se réveillent sur leur coin de trottoir
    pauvre, encore plus qu hier
    pauvre et en colère…
    encore une fois ils y avaient cru si fort
    une fois encore!
    et cet espoir leur a donné envie
    envie de vie
    pauvre France!!
    que fais tu donc de tes enfants?

    https://www.facebook.com/veronesefrancoise/photos/a.139726656225467.1073741828.139719662892833/665626866968774/?type=3&theater

    Étude de cas.
    La Manif pour Tous dit « pas une voix pour Macron », tous les éditorialistes en concluent qu’ils soutiennent le FN.
    Mélenchon dit « pas une voix pour le FN », tous les éditorialistes en concluent qu’il soutient le FN puisqu’il ne demande pas explicitement à voter pour Macron…
    Voilà. des cas d ‘école lol

    https://www.youtube.com/watch?v=AjsVWSHw5fQ

    salutation fraternel

  • avatar
    Pascal

    Je me demande si pour une alternative des mécanismes politiques par les urnes (pour modifier la cinquième république avec référendum d’initiative populaire – citoyenne et cætera, ou pour autre chose) il ne faudrait pas qu’elle soit portée en dehors de tout parti politique classique. ‘fin, le souci, c’est que ça peut prendre du temps, donc il faudrait à priori un programme économique en parallèle, gérer les affaires courantes, programme qui sera assimilé à une position sur la scène politique. Donc je ne sais pas. ‘fin, les anars en Espagne, avant la second guerre, de ce que je me souviens du doc’ Vivir la Utopia – Vivre l’utopie, avaient fait des trucs très intéressants et les ambitions politiques de partis ont participé du problème, donc pourrait dire qu’il y a piste mais aussi illustration de la problématique pour que ça tienne. Une idée comme la France insoumise aurait pu et pourrait transcender des divisions, mais ptêtre pas suffisamment. Donc je me pose la question.

    Les idées ne manquent pas, autant pour tenter de favoriser la sagesse des votants (écoute d’experts avant de voter, surtout pour des lois ; on voit bien la différence entre un sondage à brûle-pourpoint et un référendum où donne le temps d’écouter des débats) que des élus (minimiser les possibilités de corruption / de mauvaise influence via divers outils, dont faire en sorte qu’il n’y ait pas professionnalisation, ce qui ne veut pas dire que cela serait des moins compétents pour décider / les fonctions concernées) quand il doit y en avoir, mais la voie pour que ça se concrétise c’est autre chose. Reste en général l’idée de partager d’une manière ou d’une autre les idées pour que ça fasse effet papillon, fasse un jour le printemps pour les peuples, les citoyens, les habitants, tout un chacun.

    Je l’évoque car sur les idées alternatives avec critique du système des partis politiques, je suis tombé hier sur une note FB de la page Wikicrate Lcc qui reprend une de la philosophe Simone Weill contre le fonctionnement des partis politiques :

    « Avoir un parti politique unique, c’est la dictature par un petit nombre (oligarchique) assurée et il vaut mieux pour l’éviter avoir le multi partisme.
    Mais pas de parti politique du tout, est-ce que ce ne serait pas mieux ?
    J’entends là par « parti politique » une organisation destinée à gouverner.
    Si, au lieu de cela, les partis actuels se mutaient en organisation de production d’idées, d’éducation populaire, et d’expertise qui éclaireraient ceux d’entre les citoyens qui seraient amener à réfléchir, débattre et décider de nos lois après les avoir auditionné avant de voter nos lois(comme les jurés d’assise auditionnent dans un procès les experts, avocats et procureurs avant de rendre la justice). Ce ne serait alors plus des partis mais des organisations agissant pour le bien commun !
    Simone Weill (la philosophe) :
    « Jusqu’où les partis eux-mêmes sont-ils démocratiques ? Les partis, même, sont-ils démocratiques ?
    Tout dépend bien sûr de ce que l’on entend par démocratie. Pour Simone Weil, celle-ci a deux conditions : celle, d’abord, de ne pas être une passion collective, de ne pas être de l’ordre de la passion, mais de celui de la volonté, et celle, ensuite, de s’exprimer à l’égard des problèmes de la vie publique, sans faire seulement un choix de personnes. Sa réponse est donc sans appel pour notre démocratie partisane, elle n’a rien de démocratique, et elle va même jusqu’à dire, je cite que « la tendance des partis est totalitaire, non seulement relativement à une nation, mais relativement au globe terrestre ».
    Certes, c’est un texte radical qui assimile les partis au mal, mais il nous exhorte au moins à interroger ce que l’on considère trop vite comme le bien de nos institutions, et surtout il revient sur le sens premier d’un parti, celui de n’être qu’une partie d’un tout, de n’être qu’un point de vue qui nous oblige sans cesse à justement prendre parti, parfois pour, en tout cas, toujours contre quelque chose ou quelqu’un d’autre.

    Note sur la suppression générale des partis politiques » de Simone Weil : https://www.franceculture.fr/emissions/deux-minutes-papillon/note-sur-la-suppression-generale-des-partis-politiques-de-simone »

    Il y a aussi l’idée que le scrutin uninominal pose problème : de Franck Lepage : Petit lexique de désintoxication présidentielle : « Valeurs républicaines » : sur le mode de scrutin uninominal : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1864446570475599&id=1525946107658982

    Autres réflexions sur le problème de l’élection tel qu’a été pratiqué : Sur l’injonction Paradoxale (Voter ? Elire ?) : https://www.youtube.com/watch?v=OvvjACQJMxk

    La Grève des électeurs : http://www.homme-moderne.org/textes/classics/mirbeau/greve.html

    Monsieur le président, avez-vous vraiment gagné cette élection ? : https://www.youtube.com/watch?v=vfTJ4vmIsO4

    Election.rm : https://www.youtube.com/watch?v=B2JvW8ma9Vc

    Introduction : « Il faudrait que nous ayons un système électoral juste, s’exclama Archiprime, l’élève d’Archipi, c’est-à-dire qui reflète au mieux les choix des électeurs.

    Hélas, gémit le professeur Archipi, cela est impossible. Le résultat du vote dépend du système utilisé. »

    Résumé : « En 5 minutes cette vidéo démontre comment 5 systèmes électoraux différents peuvent aboutir à 5 résultats totalement différents »

    Et y a l’idée de demander à avoir le choix pour le processus de la constituante, quel que soit le parti au pouvoir sur la période : « Nous voulons voter pour choisir le processus constituant de notre pays » : http://chouard.org/blog/2017/05/02/petition-nous-voulons-voter-pour-choisir-le-processus-constituant-de-notre-pays/

    Et y a aussi l’idée que le changement se fera / ferait selon processus qui tient pas tant des urnes (voir le discours de Francis Cousin sur Marx, les mouvements radicaux face à ce qu’il appelle les néo proudhonistes).

    Difficile de prédire possibilités d’incarnation des idées si on considère la créativité humaine qui peut surprendre, ainsi que les problèmes auxquels devrons / devra faire face et leurs effets (crises autour des ressources, du système éco-politique, problèmes écologiques et cætera), et pourrait y avoir des paliers, donc je ne sais pas ce qui serait le mieux / le plus applicable avec résultats qui seront jugés pour du mieux, si ce n’est que je pense qu’il y a du potentiel dans les idées d’alternatives, autour de causes communes hors partis politiques.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER