Les collusions dangereuses 3


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Comment appelle-t-on une action secrète entre deux corps constitués dont la transaction doit être tenue cachée ?
Une collusion : ce n'est pas un choc mais ça choque. A ne pas confondre avec une collision. (collision... collusion)
Collusion : c'est dérivé du latin "colludere", qui renvoie à l'idée d'un jeu par en-dessous... quelque chose qui s'apparente à un complot, à un coup monté sous le manteau.
On parle de collusion pour désigner une entente secrète au préjudice d'un tiers... DONC au profit des uns et aux dépens des autres. Complicité ou connivence par exemple dans le cadre d'une malversation. On dit alors qu'il s'agit d'une transaction collusive parce qu'elle secrète un arrangement.
Si on s'amuse à dresser le tableau des collusions actuelles présumées ou réelles, on risque de tomber de haut.
Il suffit d'examiner l'État des lieux pour ne plus se faire d'illusion... il y a des collusions à tous les niveaux... c'est ce que j'appelle : une politique de caniveau. Ça pue et ça conspue !

Primo : cette histoire de cabinet noir, qui atteste d'une collusion entre deux pouvoirs prétendument indépendants : l'exécutif et le judiciaire. Or, il s'avère qu'ils sont de mèche pour justifier l'injustifiable et trier parmi les justiciables.
Voilà de quoi nous inciter tous à déjuger les juges et à remettre en question toute l'institution judiciaire.
Qu'est-ce que cela signifie ?
Sinon qu'il n'y a aucune séparation entre les pouvoirs, qu'ils sont par derrière concentrés entre les mêmes mains... les mains d'un seul... de quelques uns.
Monarchie... oligarchie... quel gâchis ! Autrement dit, notre République n'est pas authentique... et notre démocratie n'est qu'une vaste comédie. On démonte Valls, on descend Fillon, on remonte Macron.

Secundo : cette histoire de viol du secret de l'instruction. C'est la collusion la plus courante et la plus choquante à mon goût : c'est là que la malice se substitue à la justice. La désinformation à l'information, le soupçon au son.
Puisqu'il s'agit, ni plus ni moins que de la collusion des quatre pouvoirs : l'exécutif, le législatif, le judiciaire et le médiatique. C'est la collusion royale, la moins loyale puisqu'il s'agit d'une complicité aux dépens de toute la cité.
L'intérêt de quelques uns prime et réprime l'intérêt de tous.
On salit, on torture, on tue en vertu de la sacro-sainte raison d'État. On nous ment légalement. On nous rend de plus en plus dépendants.
On nous dit que la presse ne révèle jamais ses sources, autrement dit qu'elle est en droit de taire les noms des auteurs des malversations, des tyrans et des truands... On salue le drop de Théo et on salope Pénélope.
Moi je dis qu'il y a recel et complicité avérée entre police, justice et médias à chaque fois qu'une instruction est violée et publiée pour se faire du blé.

Tertio : cette histoire de sondage d'opinions lors des grandes échéances électorales, dites "démocratiques"
Là aussi, il y a collusion dangereuse entre les instituts de sondage et les institutions. Tout est fait pour désorienter l'opinion... statistiquement et politiquement.
C'est une publicité déguisée, une réclame avisée pour faire ou défaire les rois.
Non les sondages ne se trompent pas, ils nous trompent et sont conçus et réalisés pour nous tromper à une virgule près. La présidentielle 2017 est déjà jouée, on connaît le nom des deux finalistes et celui de l'outsider... inutile de chercher plus loin, on votera utile pour ne pas passer pour des débiles. Leurs débats télévisés ne consacrent que 5 candidats. Collusion entre puissances d'argent et forces de propagande. Les sondeurs sont là, à travers les médias pour transformer la politique en spectacle où les jeux sont faits, les premiers rôles distribués et l'intrigue scénarisée.
On devrait INTERDIRE tout sondage d'opinion à chaque consultation politique, ordinaire ou référendaire. Sinon tout sera toujours faussé.

 

Share Button


3 commentaires sur “Les collusions dangereuses

  • avatar
    Tony

    Une fusion dans des confusions lol
    sa a toujours exister , la dépendance et les cabinet , les connivences aussi , les institution permettes c est règles et elles permettes aussi de sans dédouaner , ailleurs ses grave en France ses pas grave , ses les frontières , antre des pratiques et idéologie dominante , la France a du retard sur c est déchets , en suède de l avance ils on pas perdu le nord , un politique a de la merde au qi il est prier de s excusez et de démissionner , les médias sont localisez et focalisez entre le bien être pour tous et l intérêt des uns et des autres , ho tout n est pas parfait mais s essayes de regarder l essentiel et peu le superficiel
    La France conserve et veut conserver la primauté des intérêts quitte a tout utilisez pour ne pas balayer devant la porte monopolisez
    mais elle a aussi cette formidable energit ou l envie de dépasser et déjouer , du pronostique aux pratiques
    les connivences entre l argent et ses rois lui fait changer de rennes par foi car elle peut être aussi très consciente
    elle découvre que ceux qui porter la justice dans leur rue sont tout nue mais pas tenue a y répondre
    que la seul défense c est du con plot , la réalité de ceux systeme on ne veut rien bouger mais juste l utilisez a sont escient
    quand on le bon , brute ou truand celons , l intérêt visé
    on ne découvre quoi de ce cabinet noir a part sont troue et sont font qui fait des manière quand depuis de décennie on tire les chasses avec
    que les lois sont mal faite , certaines , que les droit ne respect rien , meme pas ses propre refrain utilisez sans fin depuis des plombes
    la France a des traits très particulière avec la politique et ses pratiques idéologique , elle en a peur mais l aime quand meme
    le danger elle aime sa mais s il peut être contrôler , et qu onne voit pas l intérêt cacher
    les motions fortes …..
    ya du beaux linge dans tout sa , alors on lave ensemble lol
    plus blanc que blanc c est transparent lol

    https://www.youtube.com/watch?v=4xstc5o2wRM
    fraternel salutation

  • avatar
    Tony

    J aime bien la règle que les insoumis porte ; séparation de l état et du médef , du crif etc.. la séparation entre les forces , la religion le dogme qu est l idéologie de l argent , très pratique pour oubliez l essenciel en cette humanité et très pratiquer pour ne regarder que l avoir en oubliant les êtres
    apres 1905 une nouvelle laque et cité peut immerger des 2017
    c est pas sorcier de regarder une révolution , c est y participé lol

    L’argent « créé » par la BCE va se planquer en Allemagne

    https://planetes360.fr/largent-cree-bce-va-se-planquer-allemagne/

    vilaine sorcière lol

    http://www.dailymotion.com/video/x7ifve_merlin-l-enchanteur-duel-de-sorcier_shortfilms

    fraternel , salutations

  • avatar
    Pascal

    Très joli billet vidéo sur les collusions, le souci pour les présidentielles etc.

    Sur le secundo, pour ma part, ce que je trouve le plus « regrettable », c’est pas tant qu’il puisse être joué sur le judiciaire et le médiatique pour nuire à la réputation d’un candidat (d’autant sachant qu’ils ne sont pas innocents, tel que les « soupçons » qui pèsent sur Sarko pour de sa campagne en 2007 et cætera), mais un ensemble de rouages qui entoure les élections. Car un certain nombre de candidats espèrent que l’appareil médiatique jouera en leur faveur globalement plutôt que le programme et l’intérêt pour celui-ci passe souvent au second plan, et parfois même assez anecdotique dans des votes. D’autant qu’en plus les programmes n’ont pas de caractère impératif. Le budget électoral peut jouer un rôle non négligeable.

    On peut trouver dommage que Le Canard enchaîné et compagnie anticipent la justice, considérer que les journalistes d’investigations devraient d’abord envoyer le résultat de leurs enquêtes aux juges avant de relayer les infos, attendre l’officialisation par le judiciaire, mais ils font leur « travail » dans un cadre en place, là où des politiques ne respectent pas forcément les règles en place.
    Quand les journalistes de « Cash Investigation » enquêtent sur un sujet, des entreprises, une de leur facette en rapport avec le thème d’une émission, même si parfois ils sont aidés par des employés au sein d’une entreprise sous le sceau du secret alors que ceux-ci peuvent être tenus par leur contrat d’embauche de ne pas le faire, ils jouent leur rôle, si je puis dire.
    Et l’intérêt de tous ne se trouve pas, je pense, dans la potentielle élection d’un Fillon, d’un Sarko, d’une Marine, d’un Macron etc.

    Ceci dit, l’affaire Fillon-Penelope renforce l’impression d’une instrumentalisation autour des élections, qu’il y a une sorte de scénarisation, une intrigue scénarisée dans les jeux de pouvoir.
    Je trouve aussi dommage qu’il puisse y avoir un débat médiatisé entre seulement les 5 mis en avant par les sondages et cætera quand ça peut avoir une influence non négligeable sur la décision d’un pays.

    Médias français : qui possède quoi ? : http://www.acrimed.org/Medias-francais-qui-possede-quoi

    Ce qui peut fausser aussi, c’est les « fausses nouvelles » montées / relayées par des partis comme de l’extrême droite, d’après ce qu’on peut lire çà et là. Pas de quoi faire un truc comme l’a fait Le Monde, d’autant qu’ils l’ont fait pour au-delà de cette histoire de « fake news » / déformations / désinformations, mais ça peut participer de ce qui forge une partie de l’opinion de la population sur les candidats et les problèmes, et qu’on peut trouver dommage.

    Me fait penser qu’avec les moyens financiers qu’ont certains partis politiques, ils peuvent lier les puissances d’argent et forces de propagande, ils peuvent mener leur « enquête » sur les potentiels électeurs, faire du « micro-ciblage ». J’avais zyeuté un article du genre il y a quelques temps, ah le voilou : Découvrez l’objectif caché derrière les sites de «fake news» (non, ce n’est pas la désinformation) : http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/02/24/objectif-cache-sites-fake-news_n_14991002.html

    Extrait : « Une firme passée maître dans ce genre de tactiques se nomme Cambridge Analytica. Elle s’est fait remarquer lors du Brexit. Elle a ensuite joué un rôle dans la remontée spectaculaire de Ted Cruz en Iowa – au coût de 3 millions de dollars! Puis c’est finalement Donald Trump qui a bénéficié de ses services pendant la présidentielle américaine. »

    Un autre article sur le sujet : Les mégadonnées méprisées par Trump l’ont peut-être porté au pouvoir : http://www.lapresse.ca/techno/internet/201612/03/01-5047695-les-megadonnees-meprisees-par-trump-lont-peut-etre-porte-au-pouvoir.php

    Extrait : « Pendant les primaires de son parti, Donald Trump avait qualifié de «surfaites» ces analyses de données et de «micro-ciblage» utilisées avec succès par le président sortant Barack Obama.

    Mais après avoir remporté l’investiture du parti républicain pour la présidentielle, il a progressivement développé une stratégie numérique menée par un autre néophyte en politique, le mari de sa fille Ivanka, Jared Kushner, et une entreprise de données connue pour avoir travaillé avec les partisans du Brexit. »

    Après, dans un autre article, il est question du fait que Trump serait malgré tout pas convaincu par cette « assistance technologique » (pour dissuader ses éventuels concurrents de l’utiliser ?), et euh, lu que Sarko avait aussi utilisé le « big data + micro ciblage » pour la récente primaire de droite, si j’ai bien compris, ce qui lui a ptêtre permis de grignoter des voix mais pas de l’emporter sur Fillon et cie, donc on peut pas conclure que le potentiel d’influence soit forcément important, si ce n’est que c’est ptêtre aussi parce que des autres candidats l’utilisent aussi : L’arme secrète du geek Fillon : http://www.parismatch.com/Actu/Politique/L-arme-secrete-du-geek-Fillon-1133708

    et que donc, c’est un « outil » de campagne qui pourrait défavoriser ceux qui n’ont pas les moyens de le mettre en place. ‘fin, tout parti peut ptêtre plus ou moins le faire sans forcément de grands moyens, en s’organisant, ciblant des mots clés et cætera pour commencer, mais ça me semble quand même être signe que les campagnes électorales ne se font pas tant sur les idées des candidats qui pourraient convaincre de par elles seules les potentiels électeurs, que c’est reflet de ce qu’on peut critiquer / trouver dommage sur la façon dont fonctionnent les élections.

    Bref, mon « vote utile » ce sera de donner une chance à Mélenchon. Je crois pas trop à sa possibilité d’être au second tour, mais c’est à priori la seule chance de changer des trucs sur les rouages politiques-éco via les urnes pour les élections 2017, et si tous les déçus du système politique-éco faisaient pareil, il aurait ptêtre une réelle chance d’y être.

    Un avis sur la présidentielle 2017 : Abstention, Asselineau, Mélenchon : https://www.youtube.com/watch?v=QuOn4hrI2VY

    Valse d’opinions

    Dans les sillons des opinions, des incarnations,
    Des pauvres, de la classe moyenne, des riches,
    Gueux, manants, marginaux, prolétaires, bourgeois,
    Des différences et des points communs, des aspirations

    Au temps de la campagne, des partis à l’affiche
    Y voient un terrain de jeu, l’incluent dans leur tournoi,
    Étudient les citoyens, composent avec les résultats
    Pour tenter de convaincre de glisser leur bulletin

    Au cours des sillons, des partis, des collusions interviennent,
    Des décisions fermes, mais beaucoup d’indécis font leur choix
    En fonction du tout, slaloment, hésitent sur le chemin
    Jusqu’au jour j du scrutin, et d’une nouvelle étape républicaine.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER