Travailler pour des cacahuètes


 

Arrête ! Arrête !

Ce n'est vraiment pas le moment de faire la fête

Je suis criblée de dettes

Peut-être parce que je n'en fais qu'à ma tête

Beaucoup de dépenses et aucune recette

Et je ne suis pas prête

De briser mon miroir aux alouettes

Quand je feuillette mon journal

J'ai la soudaine envie de gratter une allumette

Pour mettre le feu à ma chaumière de poète

Je le sais, je le sais, c'est trop bête...

Mais il n'y a pas plus désespéré qu'une quête

Sans queue ni tête

Fondée juste sur mon désir de dépeindre des silhouettes

Qui n'ont rien dans leur assiette

Sans doute parce que je ne sais que tirer des plans sur la comète

J'ai beaucoup de loyers en retard et ça m'embête

De ne pas avoir d'autre demeure que dans ma petite tête

Je n'arrive même plus à payer mon abonnement sur internet

L'eau, le gaz, l'électricité ce sera niet !

Si je regrette ?

Non mais, je cherche en vain une porte secrète

Car la victoire d'un artiste n'est pas concevable sans quelque défaite

Il faut sans cesse que je revienne à la charge... pour la conquête

D'un bonheur dont vous avez oublié la recette.

Je suis Hamlet, Je suis Sisyphe, je suis Cosette

J'aime les pirouettes, je n'aime pas les girouettes

Tout ce qui n'est pas musique, je le rejette

C'est au crépuscule que prend son vol, l'oiseau de Minerve et c'est chouette !

 

Share Button



Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER