Et Dieu créa la Diva 5


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

- Qu'est-ce que tu fais ?

- Tu vois bien je l'écoute

- Où sont passés les meubles ?

- J'ai fait le vide ...

- Mais pourquoi?

- Pour faire la lumière !

- La lumière ? Sur qui ? Sur quoi ?

- La lumière sur cette voix qui s'élève pour exiger de l'oreille une écoute inouïe

- Oh tu m'as l'air plutôt inspirée !

- Quand je l'écoute, j'ai presque envie de m'excuser d'être là... M'excuser d'être moi.

- Je partage ton déchirement.

- La seule chose que tu puisses partager en l'écoutant, c'est l'écœurement de ne pas être... elle.

- Ça m'en dit long sur toi, mais ça ne m'apprend rien sur elle

- Si on t'apprenait un jour que le paradis est perdu tu réagirais comment ?

- Je dirai : tant pis !

- Et si on t'apprenait le lendemain, que le paradis est retrouvé, tu réagirais comment ?

- Je dirais : tant mieux !

- Et si on revient le surlendemain pour t'apprendre que le paradis n'a jamais existé ?

- Je dirais qu'on peut tout dire, mais on ne peut pas tout entendre !

- Écoute elle dit ça : ah si seulement plusieurs fois de suite "ah si seulement! Je savais ce qu'il en est ?"

Puis elle exprime toute la douleur du monde en disant : "je voudrai savoir".

Écoute la... chez elle, le même mot n'engendre jamais la même idée...la même idée n'engendre jamais la même émotion... la même émotion n'engendre jamais la même vérité...ah, si seulement je savais...je voudrais savoir mais je ne saurai jamais ce qu'il en est !

 

Share Button


5 commentaires sur “Et Dieu créa la Diva

  • avatar
    Gaëlle

    ah oui voilà, c’est la réponse !!! « chez elle, le même mot n’engendre jamais la même idée…la même idée n’engendre jamais la même émotion… la même émotion n’engendre jamais la même vérité… » c’est pourquoi elle est immortelle. <3

  • avatar
    Pascal

    Perles de diva.
    Savoureuse « introduction à une chanson ».
    Vous avez l’art de perler les sujets, de donner vie à des personnages porteurs d’un miroir différent si je puis dire, à une atmosphère, une essence qui transcende, de cristalliser diverses thèses.

    Je vous aurais bien offert un bouquet à la mesure « pour la crémaillère », mais même sans meubles, je crois que cela aurait été trop encombrant :oD

    Alors voilou :

  • avatar
    Revolta

    Cette histoire de faire le vide par les meubles pour faire la lumière parle à mon prosaïsme : et si c’était pour parer à une coupure d’électricité ? Ce ne serait pas la première fois. J’espère que les camarades ont à coeur de continuer à participer au Journal, même modestement, même si ça ne fait que le pain sans le vin.

  • avatar
    Revolta

    Le premier mystère du jour :
    Mais où est donc ce billet « Et Dieu créa la Diva » ? C’est en cliquant sur les commentaires qu’on peut y accéder sinon il n’apparait nulle part (ni dans journaux pour Tous, ni dans journaux pour Personne)

    Le deuxième mystère du jour :
    Comment peut-on encore gober cette histoire d’attaque chimique ? quel intérêt aurait Assad à se mettre tout le monde sur le dos alors qu’il est solidement installé désormais ? Les « secret service » occidentaux (anglais, israéliens et divers) sont bien capables d’encourager les petits groupes d’opposants qu’ils ont muri dans leur sein à faire sauter quelque hangar où serait entreposé du sarin ; on sait que les divers « rebelles » ou djihadistes en on mis de côté. Enfin Damas peut aussi avoir bombardé un dépôt en ignorant qu’il contenait des gaz toxiques, comme l’avance la chaîne d’info Spoutnik :

    « Damas ne détient plus d’armes chimiques depuis 2014, date à laquelle les armes chimiques syriennes ont été détruites en mer sous contrôle d’experts américains.
    Le ministère russe de la Défense a pour sa part annoncé que l’aviation syrienne avait frappé un dépôt de munitions des terroristes dans la province d’Idlib. Ce dépôt aurait abrité des arsenaux d’armes chimiques destinées à être envoyées en Irak. »

    Le troisième mystère du jour :
    Enfin je m’interroge sur la dichotomie des esprits, de supporter (être supporteur) des armes que nous produisons en grand nombre et vendons à tout le monde, qui arrachent les têtes et les bras ou criblent d’éclats les enfants, et de ne pas supporter qu’ils meurent d’air empoisonnés. C’est quoi ce délire ?

    Y aurait-il une gentille façon de tuer les enfants (par nous) et une méchante manière de le faire (par nos « ennemis ») ?

  • avatar
    jacou

    Revolta
    D’accord avec vous , les occhiedentaux n’ont pas renoncer à leur intention de dépecer la Syrie, tous les moyens et prétextes sont bons , je partage l’ avis que les bombes étaient stockées dans des hangars , suite aux frappes syriennes elles ont explosé et les gaz toxiques se sont répandus ?
    Quand à la dichotomie, je pense qu’en ces temps de crise économique, tout ce qui fait marcher le petit commerce est bon à prendre et puis, la Syrie si loin, est un repère de vilains barbus djihadistes alors, on se voile la conscience….


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER