Psy-cause : G Rien 10


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Je sais… je suis le patient…la patiente…
Toujours impatiente de creuser un peu plus la dette…la maudite dette
Rien à secouer du trou de la sécu…
J’aime faire le vide… vider la chambre, l’antichambre… plonger le tout dans la pénombre…
Jolie peinture… une lumière dérobée… et une mémoire effacée.
J’ai rêvé de Dieu… de l’autre côté de la frontière…
Vos papiers s’il vous plait !
Mais je suis le bon Dieu !
Et moi je suis le mauvais, vos papiers ?
Et il fut expulsé pour excès de zèle !
Non… ce n’est pas un conte cruel…mais actuel…
Ni le rêve éveillé d’une vieille endormie avec le phallus d’un côté et le bonus de l’autre.
Vous me dîtes de vous dire tout ce qui me passe par la tête…
Alors… je vous dis tout ce qui me passe par la tête.
Mais où est passé l’inconscient ?
Celui qui va présider toutes les sessions ?
Du j’ai tout et du je n’ai rien !
Justement, il vient juste de passer la douane avec une bombe à retardement.
Avec tous les respects que je vous dois, l’inconscient c’est de la mauvaise foi.
Quand j’écarte mes deux hémisphères, j’entends un drôle de bruit.
Un bruit qui ne fait pas de bruit.
Le silence…oui le silence
Comme la muse qui interpelle le poète
Ou l’Ange qui interpelle le prophète
Chutttttttttttttttttttttttt !
C’est une conscience supérieure
Qui capte les ondes… de certains émetteurs, de certains médiateurs, de certains chercheurs.
Une sorte de SUPconscient, qui nous surplombe tous et sans exception !
Non pas SUBconscient
Mais SUP avec un P
Comme « Putain, pour qui elle se prend celle-là ? Pour Médiapart ? »
Ahahaha !!!! Toute blague à part…
Et si c’était le SUPconscient, qui exerçait le vrai pouvoir
Sacré pouvoir !
Qui étrille tous les dormeurs… gouvernés et gouverneurs !
Pas de panique !
C’est exclusivement MEDIATIQUE…
Qu’est-ce que vous en dîtes ? Que je suis à la masse ?
Que je souffre parce que je ne peux pas m’empêcher de faire souffrir ?
On devrait me piquer, alors ?
Pourquoi vous ne le faites pas ?
Parce que vous êtes vous-même un scorpion ?
Autrement dit, nous sommes condamnés à nous piquer mutuellement…
Jusqu’à la fin de la cure.
Si j’étais incurable, vous seriez un vulgaire escroc ?
A bientôt…

 

Share Button


10 commentaires sur “Psy-cause : G Rien

  • avatar
    simplesanstete

    l’inconscient c’est de la mauvaise foi.YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES
    Une mine sans fond qui peut rapporter très gros.Apprendre n’est pas comprendre, les formatés sont bien, eux, à la masse, des capiteux à la dérive devant les capitaux et sa finance divine, l’inconscience de l’argent qui s’identifie à dieu, son alter égo, omnisciente et invisible.De profundis.

  • avatar
    Moncef

    Citation du moment:Plus tu te fais de soucis plus ,plus tu reçois des motifs de t’inquiéter.Car toute pensée d’inquiétude est un aimant qui attire ce que l’on craint .

  • avatar
    le grand jeu

    EXCELLENT TITRE et contenu.
    AH, AH,quelle surprise,ce connard de SST me fait encore rire, merci à Personne pour ce flashback, 2ans, 1an…… …déjà où seulement !
    J’ai eu ce matin une discussion surréaliste avec un mec, à propos de DSK, le plus grand économiste au monde détruit parce qu’il avait un plan,IMAGINE, il va m’envoyer ses PREUVES dans une semaine ……….en attendant ce trésor, jeu découvre que la mère du sus nommé s’appelait Fellus, quel beau lapsus.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Strauss-Kahn
    Voici maintenant, un commentaire, sur Agoravox, très perspicace, de bonne foi, sur les sionistes, VÉRITABLES antisémites, l’inquiétude sur l’inquiétude d’une névrose, des psy remettent en cause la cause. Comme quoi chez ER certains joignent enfin les 2 bouts pour être debout.

    par Talion (xxx.xxx.xxx.205) 1er mars 15:33

    Tout ceci va très mal se finir…
    .
    Nos camarades séfarades et ashkénazes au sein d’E&R commencent à être très sérieusement inquiets de la manière dont les choses évoluent et de constater que leurs prétendues « élites communautaires » les mènent à l’abattoir avec autant de désinvolture.
    .
    Il y en a d’ailleurs plusieurs qui nous ont demandé de l’aide pour se planquer (eux et leurs familles) au cas ou les choses tourneraient à la catastrophe…
    Ce qui au départ était pris comme une blague un peu paranoïaque ne nous fait aujourd’hui plus vraiment rire durant nos réunions.
    .
    En effet par leur comportement les sionistes sont entrain de ressusciter un authentique « antisémitisme » que l’on pensait aujourd’hui éteint… Et ceci partout en Europe (ainsi qu’aux USA)…
    Il n’est pas impossible que les choses partent totalement en vrille.
    .
    Maintenant la question à se poser est de savoir si cette démarche absolument criminelle n’est pas délibérée et si elle n’a pas justement pour but de pousser les juifs européens (et plus particulièrement français) à émigrer en Israël.
    On se rappel en effet que le Likoud (et l’extrême droite israélienne) a besoin d’un électorat juif ultra-sioniste et paranoïaque prédominant pour se maintenir au pouvoir.
    PS Ceux là, en cas de pépins , jeu les prends dans sa cave.Respect au sens qui relie causes et effets.

  • avatar
    izitso stegha

    oui il ne peut être qu’un vulgaire escroc qui n’a pas pour vous aucun remède . un scorpion aseptisé .

  • avatar
    sans bruit

    hémisphères quel joli mot !

    mais un bruit, un amalgame de sons, peutil être drôle ?

    faut être al g rien (sain et sauf) pour comprendere

  • avatar
    Pascal

    Escroc, pas escroc, je vous aurais permis de piquer !
    Cela vaut bien son pesant de fromage argenté !
    Quoique vos répliques ne sont pas à la masse,
    Et vu ce qu’on fait du là-haut, quitte à rester dans la nasse,
    Autant que cela soit fortississimo !

    A bientôt !

    *

    Ah ! Le pouvoir… Suspendu à l’or évanoui,
    Devient la conscience des endormis
    Retourné au nadir de la moelle.

    Ah ! Les médias tiquent… Suspendent un voile,
    Les œufs épiques sont brouillés,
    Le sort du berger, sur ses oreilles, délié.

    L’inconscience plantée au zénith,
    Se creuse le jardin d’un no man sens
    Défendu par des chiens qui délitent.

    La conscience trompée par l’air rance
    Parfumé, maquillé au point précaire de support,
    Appelle l’essence ciel à se montrer au port.


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER