Oui, mais 147


Oui, mais.
Je suis une femme sans travail
Donc je ne suis pas très bien placée pour parler des femmes, du travail des femmes le jour de la fête du travail, la fête du vrai travail... je veux dire la vraie fête du travail...
Celui des travailleurs.... parmi lesquels je distingue :
Les travailleurs-garces
Les travailleurs-putes
Et les travailleurs-salopes...
Les travailleurs garces ce sont ceux qui vous prennent l'argent du beurre et se gardent bien de vous rendre le beurre.

En deux, les travailleurs putes, ce sont ceux qui vendent leur âme pour racheter leur vie à cor et à cris

Et en trois les travailleurs salopes sont ceux qui ne peuvent grandir qu'à vos dépens et n'hésitent pas à vous réduire à néant.

Demain ils vont défiler pour témoigner qu'ils ne sont pas seulement garces, putes ou salopes mais dupes de surcroit puisqu'ils ne savent pas ce qu'ils font... sinon ça fait longtemps qu'ils auraient cessé de vénérer leur saint supplice.
Travail ! travail ! travail !
Bonne fête les canailles.

Share Button


147 commentaires sur “Oui, mais

  • avatar
    redredsir

    @ Ashitaka: j’ai écrit « si je pars » nuance…mais je te remercie pour ta sollicitude!

    Je remercie également LDN pour son éloge,mais je nage un peu dans les habits de « guerrier »,disons que j’essaie d’être un redresseur de torts(redredsir)au petit quotidien de mon boulot,ou re-dress-here va te rhabiller dirait SST en tailleur de costards.

    Mon « petit coup de calgon » était une connerie,un coup de fatigue (+ une gastro à répétition qui me bouffe les neurones)…toutes mes excuses pour cet enfantillage…d’ailleurs je vais bosser tout à l’heure (6/12 H),le cinquième samedi depuis le début de l’année,jamais vu autant d’heures sup en 35 ans de boite,une folie!

    C’est que nos cadres organisent un véritable pillage,vite vite tant que c’est défiscalisé! une gabegie égoïste qui licencie les intérimaires…et si je ne viens pas,(j’en ai le droit),on viole MON magasin,et débrouilles-toi pour savoir qui a pris quoi…

    Depuis 4 ou 5 ans ces cadres ont des OPP,pour objectif perso de performance,du sonnant et trébuchant dans leur poche QU’à eux,du coup ça sonne dans les oreilles des ouvriers avec l’interdiction de trébucher,accident interdit et stress maximum,l’horreur sarko,hypocrisie totale,trucage des bilans faut le voir pour le croire…

    Dimanche « sur le fil du rasoir » prédit le truqueur de godasses,capable de tout…leur bourrer le mou,nous casser les burnes,du coup pourquoi pas les urnes?
    « l’enfant barbare »!? et puis quoi encore,on lui pardonne aussi? en taule oui !

    A+.

  • avatar
    Ashitaka

    T’inquiete pas Suzette, aucune intention de te draguer, je ne vois aucun interet de draguer un pseudonyme, et qui plus est en un lieu qui n’est pas fait pour… Après chacun fait ce qu’il lui plait, après tout, nous sommes au mois de mai et c’est encore le printemps.

    Effectivement les français ont tendance à ne se souvenirs que des quelques points négatifs en général en oubliant les bons cotés. Le problème avec sarko, c’est que j’ai beau chercher en toute bonne foi des coté positifs dans son quinquennat et de son passage à l’intérieur (…) je n’en vois pas beaucoup de bon. A vrai dire, j’ai même plutôt qu’il nous a fait une compilation de tout ce qu’un président et un ministre de l’intérieur peut faire de mauvais.
    Et je réaffirme, pour moi, un président qui n’écoute pas son peuple est un dictateur, et pas forcément un président avec du caractère. A aucun moment les français ont eu le sentiment d’avoir eu leur mot à dire. Et je ne parle même pas de tout les « à cotés » qui n’ont pas forcément de liens avec la politique.

    Redredsir, content de voir que ton coup de calgon n’était pas grave alors.
    C’est drôle, enfin non c’est pas marrant, hier encore je disais à quelqu’un qu’on peut effectivement s’attendre à tout avec l’autre zigoto, y compris et surtout au pire…

  • avatar
    poetiste

    Avis aux importunés.
    Quand est-ce qu’on lui donne son cachet à susanoo ? Ou alors on l’euthanasie de ce site car l’incohérence, c’est marrant deux minutes mais ce gamin mégalomane en crétinerie HQI pourrait aller jouer dans la cour avec les enfants de son âge mental
    Dans la cour, je pense qu’il s’entendra bien avec Napoléon ou alors avec celui qui se prend pour un grain de blé et qui a peur des poules. Là, il pourra délirer à son aise et trouvera un auditoire attentif.
    Il sera dans sa came, dans son rêve délirant, cette came isole de force, c’est ce qu’il cherche.
    Sainte Anne, ne vois-tu pas venir susanoo ? Si ! Je vois la route qui poudroie et sa cabessa qui fumoit. Ya d’la joie !
    Dans la chaîne hi-fi, c’est l’élément le plus mauvais qui conditionne la qualité de l’écoute. A ce stade là, il y a urgence de le mettre en salle capitonnée, il va infantiliser tout le monde.
    Avons-nous bientôt fini de rire avec cet énergumène ? Le site de Personne mérite quand même mieux que de telles mauvaises plaisanteries.
    La question n’est pas de vouloir se situer au dessus de lui, on doit le respecter mais aussi le remettre à sa place. Là, il s’est trompé de porte.

  • avatar
    Revolta

    Plus de cent réponses à ce billet, une bonne partie en échanges avec Suzanoo, Ashitaka qui n’aimerait pas qu’on le mette de côté, le pôvre, bref, tout ce caca boudin du chieur de mots a l’air de plaire

    Ce n’est pas ma tasse de thé

    Le Sarko de Suzanoo, finalement, n’est pas pire que l’esprit de compromission des enfants de la gauche. Encore un effort et vous pourrez échanger François contre Bayrou

    Beaucoup de soigneurs, ici, pour Suzon le psychopathe : on se sent inutile

  • avatar
    Revolta

    Presque Philippine avec Poétiste, pour cette mise au point et au rencart de Suzanoo. Rien n’empêche ses fans de continuer leurs conversations sur le forum. Sade, merci d’ouvrir la rubrique Saint-Anne pour les amateurs de néant

  • avatar
    Ashitaka

    Tiens, j’vais p’tet m’amuser a compter les commentaires et faire chauffer excel…
    Dommage que je n’ai pas le temps.

    Effectivement, je n’iame pas voir quelqu’un, que ce soit Suzette, Redredsir ou n’importe qui d’autre mis de coté. tant qu’il n’y a pas d’injures ni de propos incitant à al haine blablabla, le truc habituel quoi.

    Et je l’avais déjà dit il y’a longtemps, tout simplement parce que cela reviendrait à avoir une pensée unique, et cette idée « sarkoïdale » me chagrine toujours quelque part.
    Meme lorsqu’il s’agit d’un emmerdeur de première, je reste persuadé qu’il à des choses à dire quand il ne part pas dans ses délires surréalistes.

  • avatar
    Bad

    Au regard de ton visage
    L’immensité perce
    Le chant berce
    Les rivages

    A l’écoute de joies et voix
    Le corps se soulève
    Amusé de rêves
    Belles voies

    A libérer l’infâme drôle
    D’écart libre ensila
    Le bel heur lilas
    Douces paroles

    Prisonnier certifié oui, mais
    Sur rive, le bel épargné
    Danse loin d’indigner
    Si libre d’aimer

    La garce emplit mornes vides
    Très fond teignes salopes
    Seules putains écopent
    Où l’aimé ne se bride

    Et puis y’a la belle étoile
    Pour dormir paisible
    Source invincible
    Bateau à voiles

    Vis à vivre dedans de si
    Aimer même mal un des si
    Oui, délier l’humain rime aussi
    Mais où note facile à dorer est si
    BAD

  • avatar
    Nat

    Il nous est présenté trois types de travailleur correspondant à trois types d’individus faisant le marché: la travailleuse du sexe, la prostitué, et le proxénète. Un marché qui péricliterait très rapidement, ou qui ne verrait jamais le jour s’il n’y avait pas aussi des clients pour le suggérer. L’offre fait-elle suite à la demande, ou est-ce que la demande a suscité l’offre? Voici un bref rappel du rôle de chacun dans un des rouages du système de consommation actuel.

    Le fournisseur: Il est la matrice de production. A sa tête, on trouve les penseurs du projet, les concepteurs, les investisseurs… bref, le capital de l’entreprise sous toutes ses formes. On peut aussi nommer fabriquants et producteurs, du fait que le fournisseur a effectivement besoin pour sa production, d’ouvriers, de petites mains, de techniciens, d’agent d‘entretien, d’une main d’œuvre. Est-il forcément cynique, ou fait-il des rêves trop humain? Telle est la question.

    Le transporteur: Lorsqu’il s’agit de produits conditionnés, prêts à l’emploi, prêts à être consommés, on fait appel à des sociétés de transports par l’intermédiaire d’affréteurs. Pour approvisionner aux quatre coins du pays, le plus rentable reste les transports routiers. C’est alors aux camionneurs de se charger de la marchandise. Ce sont généralement des hommes qui aiment bien leur indépendance, avaler les kilomètres, et faire des rencontres agréables sur des airs d’autoroute quand c’est possible… Bien que les généralités peuvent donner lieu à quelques exceptions.

    Le distributeur: Son rôle peut se résumer à celui qui range et expose les articles dans son magasin. En fait, il s’agit bien souvent aujourd’hui d’entreprises aux poids économiques considérables au sein d’un marché de la grande distribution.

    Le client: Nous sommes tous clients potentiels, consommateurs plus ou moins avisés par la multitude d’informations et de publicités qui peut nous arriver quotidiennement. Des experts étudient nos mœurs, nos besoins, la manière selon laquelle nous aimons consommer, nos désirs, nos peurs, nos phobies, nos fantasmes, nos rêves… Puis, du jour au lendemain, des acteurs sont payés pour nous vendre un produit, une doctrine, des informations, des conseils, un plaisir, un service plutôt qu’un autre, et parfois, pour nous le faire acheter aveuglément. Au reste, les parts de responsabilité du client dans son rapport au système de consommation sont à distinguer.

    Par ailleurs, la concurrence exige une stratégie de conquête des marchés, s’emparer du monopole dans chaque domaine concerné, s‘approprier des parts de marché. Ceci pousse les entreprises à contracter des partenariats, former des coalitions à droite et à gauche, entre partisans d‘une idéologie commune, autour d’une éthique, d’un continent à l’autre, et les petites et moyennes entreprises doivent sortir leur épingle du jeu pour s’attirer les faveurs d’une clientèle en particulier quand elles souhaitent garder leur indépendance.

    En France, à l’heure d’élire un chef de gouvernement, tandis que le pays souffre encore des dégradations causées par la crise, deux hommes proposent leurs solutions à cette situation coercitive sur le plan économique et social: le premier parle de faire la guerre aux plus riches et au monde de la finance, et le second estime qu’il n’est pas encore l’heure de rendre les armes comme le fit Vercingétorix, mais que la compétitivé de la France lui sera salutaire.

    Entre rêve américain, rêve humain, trop humain (dixit Jade), et loi de la jungle dans la fourmilière, le consommateur alimente en majeur partie une guerre (économique) qui coûte cher à l’humanité.

    Nat

  • avatar
    Domeo

    Je serais plutôt d’accord avec Poétiste et Révolta d’interdire Susanoo désormais pour cause de destruction systématique de dialogue, mégalocentriste destructeur de débats sur les billets, menaces et calomnies sur le site, sur ses visiteurs, sur tous les autres. Troll persistant donc. Il a annoncé sa disparition après le 6 mai, jour de l’élection supposée de Sarkozy, mais comme tous les destructeurs qui sont déjà venus ici régulièrement, ou revenus, une annonce de cette sorte fait partie de la panoplie de crétinisation crétine, de débilisation débile, des cibles visées.

    Ce fil est très fourni en dialogue sans AUCUN intérêt pour la grande majorité des visiteurs. Théoriquement quand on mesure et respecte l’équilibre d’un lieu de discussion, on prend garde à n’être ni trop présent ni pas assez… Ni trop énervé trop longtemps, ni trop timoré trop souvent, et on ne menace pas de partir toutes les semaines pour soumettre les lieux et ses passagers à un chantage. On s’en va sans rien dire et sans se prendre pour le centre de ce monde, ni armée ni pilier ni redresseur de torts ni empêcheur de se fourvoyer en rond ou pas.

    Le problème, c’est qu’un emmerdeur reviendra forcément sous un autre pseudo et devra toujours être re-banni dès qu’il sera de nouveau repéré en tant que tel. Il sera tout de même gêné pour arriver à se faire d’abord accepter comme nouveau avant de repartir pour sa destruction sournoise.

    La réaction de tous les autres est déterminante. Si aucune réaction n’est obtenue, le destructeur se lasse, surtout si un coup de balai efface périodiquement toutes ses interventions devenues inutiles totalement grâce à la non réaction des autres.

    Il existe enfin un dernier critère: On atteint 120 messages parce qu’il y a eu dialogue inutile, trollage du trollage, haine de la haine, non-dialogue contre non-dialogue. MAIS, s’il n’y avait pas eu ces échanges débiles, remettant en question UNIQUEMENT le site, au bout de quelques jours les participants ne parleraient de toute façon plus du billet mais d’eux-mêmes… Puisque nous sommes tous ici AUSSI pour exister.

    A la limite, il se serait peut-être installé, comme c’est déjà arrivé en période de disette de billets, un silence de mort, une désertification, qui dirait encore plus de mal du site que des critiques trolls ne le feraient…

    Un peu comme si on ne disait plus à Personne qu’il est utile qu’elle existe, avec ses coups de griffe et ses caresses de coeur. Ce qu’elle suggère dans son billet récent.

    4 jours sans billet, et c’est comme si une éternité s’était passée.

    Au bout de combien de jours on devra considérer qu’elle est cliniquement morte ?

    Au bout de combien de pages noircies pour rien de trolls devra-ton considérer qu’on s’est suicidés ? Ou laissés collectivement suicidés d’ennui ? Par les destructeurs d’activités qui plaisent en plus de satisfaire nos egos…?

    A part ce message, je ne vois pas quoi dire qui m’intéresse. Désolé.

    Quand aux alentours les esprits n’avancent pas, et qu’il n’y a plus que les egos pour se manifester, j’ai l’impression que le mien s’arrête d’avancer et que le mien s’arrête de se manifester.

  • avatar
    Bad

     » Cher ami,

    Les médias viennent de l’annoncer : le syndicat de la magistrature appelle à voter contre Nicolas Sarkozy.

    Cette fois, il n’y a plus de doute possible : notre pays s’engagera dimanche prochain dans des voies diamétralement opposées, selon celui qui l’emportera.

    Si vous n’en êtes pas convaincu, alors je vous demande de regarder cette vidéo de toute urgence.
    http://news.institutpourlajustice.com/Go/index.cfm?WL=330&WS=861148_2618299&WA=637

    Bien cordialement,

    Laurence Havel
    Institut pour la Justice « 

  • avatar
    Bad

    Aurait-il réussi ses plans?
    Vouloir que tout soit clans,
    Que suinte son ombre laide
    En lumières de discordes

    Se pendre aux sangs sûrs
    Dire, pas dire, médire sur
    Arrive en lasse attitude
    Est-ce indigne altitude?

    Qui et que compte un mot
    Sinon résonnant mes maux
    Qu’ils m’achèvent, mourir
    N’a d’option que d’en rire

    Qu’une belle parole joue
    Qu’en vérité éblouit tout
    Que danse, chant de muse
    Le plus vil toujours s’use

    Sa présence est absence
    Son absence est distance
    Creux de vagues silences
    L’âme belle en évidences

    Quand dit le plus ou moins
    Repos de guerrière loin
    Les mots sont des combats
    Epuisants d’être aussi bas

    L’étoile danse ses rêves
    Sublime l’horizon se lève
    En paroles vraies inédites
    Parées à voler au zénith
    BAD

  • avatar
    simplesanstete

    Les voix d’une âme mise.
    Profitons du trou de Personne….pour s’exhiber, une bonne branlette,même de mots, çà fait pas de mal.Ce qui est bien avec le journal, c’est que même quand il y a quelqu’un; il y a personne, c’est magique.Sucenous est un personnage hautement nécessaire et révélateur…..d’un vide organique et organisationnel.C’est le mac qui parle à une pute qu’il voudrait sienne dans notre maison de tollé rance.

    Le salariat est l’argent qui perd ses illusions.

    Le salariat ne trouve pas son originalité dans l’exploitation mais bien au contraire dans le fait que l’exploité va tâter à son tour de la magie de l’argent. Le salarié est un esclave qui a accès au marché, qui est le lieu où l’argent déploie son pouvoir, le spectacle de sa magnificence. I1 n’y a aucune différence entre les malheureux qui construisirent la grande muraille de Chine ou les pyramides égyptiennes et les malheureux qui construisent des pyramides de boîtes de conserves pour chiens. Si il y en a une. Les seconds se nourrissent de marchandises. Avec le salariat, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des esclaves vont tâter de l’aliénation. Jusque-là, la sphère de l’aliénation et la sphère de l’exploitation étaient extérieures l’une à l’autre. L’aliénation était un triste privilège réservé au maître, riche seigneur se ruinant en soie, brocards et velours ou bien riche marchand fou d’argent. L’esclave, le serf étaient préservés de tout contact avec cette sphère infernale. L’exploitation produisait l’aliénation du maître et non celle de l’esclave. L’aliénation du maître fut d’ailleurs la seule « chose » qu’ait réellement « produite » l’exploitation de l’homme par l’homme. L’aliénation de l’humanité ne pouvait avoir lieu que parmi les « hommes » (non pas aussi parmi les bêtes qui pensent, les esclaves). L’aliénation est le tort que se fait l’exploiteur en voulant affirmer son humanité à l’aide des produits du travail de son esclave. Quand le capital s’empare de l’exploitation, il contraint un autre genre d’hommes que le capitaliste ou le riche exploiteur à rechercher l’argent. I1 communique la soif d’argent à une nouvelle race d’hommes tout en lui déniant les moyens d’y satisfaire. Pour la première fois dans l’histoire du monde, des esclaves vont tâter de 1’« humanité » du maître. Mais en tant qu’esclaves, ils sont immédiatement privés des illusions des riches sur la richesse, illusions très réelles, très pratiques, qui consistent dans la possibilité réelle, pratique, de s’enrichir. Le salarié est bien placé pour être immédiatement (en quelques siècles) mécontent de l’aliénation. Le salaire est la forme moderne, évoluée, achevée de l’argent : l’argent pauvre. Le capital n’en était que la forme immédiate, la forme pleine d’illusion sur elle-même, l’argent qui peut s’accroître indéfiniment. Avec le salariat, l’argent va pénétrer dans de nouvelles têtes et s’y révéler pour ce qu’il est essentiellement : rareté et utilité, mesquinerie et prosaïsme, c’est-à-dire le contraire de ce qu’il prétend être. Le salariat révèle l’essence de l’argent qui est de manquer essentiellement, sans aucun remède possible. Dans la tête d’un salarié, l’argent demeure une idée qui réclame impérieusement sa réalisation, comme dans la tête d’un capitaliste, mais dans une telle tête cette idée est réduite à l’impuissance. Ce que découvre le prolétaire porteur de marchandises et que ne peut découvrir le capitaliste porteur d’argent, c’est que l’argent est un rapport social, et que ce rapport social est absence de rapport social. Le prolétaire découvre que ce qu’il y a de fondamental dans sa souffrance consiste à ne pas pouvoir nommer sa souffrance: il n’a rien à dire sur cette souffrance, il est volé même de cela. Très bien. Sa souffrance est justement de ne rien pouvoir dire de sa souffrance. Le prolétaire souffre du monde entier, le prolétaire souffre de tout. I1 est condamné à tout comprendre ou rien. Le capitaliste se contente de rechercher l’argent, l’homme d’État le pouvoir. Le prolétaire, contraint pendant une brève période de quelques siècles à rechercher l’argent, est déjà contraint de rechercher la pensée. L’énigme qu’est devenue sa souffrance (l’esclave, si son maître était méchant, savait de quoi il souffrait) est sa véritable souffrance. Sa misère est devenue vraie parce qu’elle le contraint à rechercher la pensée, elle le contraint à tout comprendre. C’est le sens de la hâte, de la précipitation que met la racaille universitaire et politique à fournir « sa » réponse à cette énigme qui vraiment devient trop dangereuse, trop manifestement dangereuse pour elle en ceci que cette énigme commence à fournir elle-même ses propres réponses pratiques et théoriques. La misère du prolétaire se connaît enfin comme misère de la pensée pratique, comme pensée qui échoue à comprendre sa propre misère.
    Con venons en !
    http://www.youtube.com/watch?v=ackQ47EiK7Q

  • avatar
    Bad

    Merci sst, texte très intéressant, mériterait un livre, manque l’antithèse. Est-ce de sst?

     » La misère du prolétaire se connaît enfin comme misère de la pensée pratique, comme pensée qui échoue à comprendre sa propre misère.  » Le prolétaire serait-il seul dans l’inconnu? Les riches savent-ils? Alors suffit-il de devenir riche pour savoir?

    La prostituée (sans maquereau) est son propre patron et salariée. Sait-elle? Mais qu’est-ce que la vérité? A quoi sert-elle?

    Apprendre « le beau et le laid » à l’école : 500 ans d’histoire niés
    http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/05/04/apprendre-le-beau-et-le-laid-lecole-500-ans-dhistoire-niee-231860

  • avatar
    Bad

    redredsir,
    Merci, il est bien que vous fassiez de l’information sur ce lien. Il est clair que c’est de la propagande bien orchestrée et il est bon de connaître comment elle se pratique, comment elle est combattue.

  • avatar
    redredsir

    VOUS avez raison Bad,le texte donné par sst est excellent,mais il me semble qu’il fait l’impasse sur le fait que nombre de prolétaires sont aujourd’hui largement au fait des manigances,y a plein de pauvres savants…c’est mondial,ça s’indigne,en grande partie c’est vrai grâce à l’internet en accélérateur et connecteur de connaissances.
    Oui je sais on est pas sorti de l’auberge,on est dans l’eau loin de la berge,mais c’est enquillé qu’on rame dans le bon sens.
    Bouton on/off ou pas,même les chinois ne s’en sortent pas qui sont rendus à ne plus savoir quel mot/lien interdire,comme « aveugle » pour Chen Guangcheng, et le système internet est trop étroitement imbriqué dans le bizness pour être entièrement contrôlé.

    Pour le discours du petit laid au pied ribot,de la fiente signée guano,l’indignation du fils de crêpier est belle,comme l’école buissonnière tant qu’elle n’est pas obligatoire…

  • avatar
    Tony

    ATTENTION communiqué de dernière minute :

    Résultat des élections : Dimanche 6 Mai 2012 , 20 h

    Cependant, pour éviter les encombrements dans les bureaux de vote, les électeurs qui choisissent François Hollande sont invités à venir voter Dimanche, ceux tentés par Nicolas Sarkozy le feront Lundi !

    URGENT … A FAIRE CIRCULER
    ^^

    Dédicace a toutes les Femmes du Monde ♥
    ♥***♥ ♫♫♫♫ http://www.youtube.com/watch?v=QqDMA0PnhL4&feature=youtu.be ♥***♥ ♫♫♫♫♫ ♥***♥
    As nos Mères dont Mère Terre lol , a nos Sœurs et a nos Femmes
    En réponse aussi aux machinations Umpétiste , ont oublie pas , ont oubliera pas et ont vous tient a l Œil …….
    Un peu Salop le Toto ses vrai

  • avatar
    redredsir

    Les infos de 13h m’ont appris que les handicapés mentaux votent dorénavant,si leur juge de tutelle le permet.
    Quel impact,c’est pareil que nous ou pas?
    Je passe sur les plaisanteries faciles du rapprochement aux imbéciles qui ne votent pas comme moi,mais puisque l’on a ostensiblement parlé du vote des ouvriers ou des jeunes pour le FN,en occultant celui d’autres catégories…l’étude de leur vote sera t-elle faite?
    Là c’est 400.000 votants potentiels,pas rien donc,quid des juges en question? j’en sais rien,je fais à priori confiance,plus en tous cas que pour les séniles au vote par procuration…
    Les immigrés qui payent(au moins)leurs impôts locaux depuis 30 ans,attendent eux juste pour les municipales…alors les immigrés handicapés mentaux j’te dis pas!

    http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-presidentielle-premier-vote-pour-les-handicapes-mentaux-sous-tutelle-6841.asp?1=1

  • avatar
    Domeo

    SITE D’OPINION PUBLIQUE PERSONNE ELLE…

    REVUE DE PRESSE PERSONNEELLE

    Qui serait prêt à payer pour entrer dans la rédaction d’un journal (un site internet sous SPIP) et contribuer à écrire sous forme de scénario d’info dit par Personne tous les jours (en plus des billets), une information qui serait hypothétiquement la véritable information. Il s’agirait donc d’une revue de presse honteusement trafiquée par nous les rédacteurs et rédactrices pour correspondre à NOTRE vérité, et présentée comme étant LA vérité scénarisée, c’est à dire une histoire imaginaire d’un monde imaginaire, qui serait mais uniquement dans nos cerveaux et ceux qui veulent, le nôtre de monde, le seul vrai, la seule vraie opinion publique.

    Combien d’euros au minimum et au maximum les intérésséEs seraient-ils/elles prêtEs à donner par mois sur un an renouvelable, pour être partie prenante de ce journal de Personne en vrai scénario d’imaginaires ?

    ATTENTION, le site serait déclaré à Google News comme un site d’information et de revue de presse. Ce qu’il serait d’ailleurs, SAUF QUE, notre JT à nous sera un vrai faux monde, une vraie fausse opinion publique, un merde ouvertement gentil envoyé à la tête de tous les journalistes, experts, et politiciens.

    QUI (Pseudo ou Nom) – COMBIEN (xx €/mois sur 12 mois)

    Pour les déclarations qui se veulent discrètes,

    écrireà d.ducoulombier@free.fr

    et je donnerais publiquement uniquement les totaux, secret total garanti (sauf Personne).

    MERCI !

    D’om

    PS: Personne apprend mon idée en même temps que vous tous, et je ne sais pas du tout ce qu’elle en pense. Simplement c’est ce que je lui propose vainement depuis le début de notre contact, alors au point où nous en sommes collectivement, comme elle le suggère, je ne lui demande rien ! C’est associatif (de fait, sans statut) et sans but lucratif (je ne prend rien, je n’ai d’ailleurs pas le droit si je veux continuer à toucher mon ASS, mon alloc logement, et être couvert par la CMU, si vous voyez ce que je veux dire: Question de survie !).

  • avatar
    Ashitaka

    @ Dominique donc : Je pense qu’il est inutile de redonner ma réponse donné ici même et en privé, mais juste par soucis de clarté pour les autres, je le répète.

    Si ton idée de « jdp alternatif » se fait de manière claire et surtout ne fait pas d’ombre au Journal de Personne alors tu sais que je suis partant, tout comme je l’étais déjà l’année dernière. Et c’est bien que tu précise que ce n’es pas dans le but de t’enrichir sous peine de perdre tes droits au RSA etc.

    Par contre, du coup en écrivant ici, je me dis que ce serait aussi que je précise que je reste fidèle au Journal de Personne (c’est en général diffcile de me faire lacher prise quand j’aime bien quelque chose ou quelqu’un, pour moi c’est de la fidélité d’autres peuvent y voir une volonté d’emmerder le monde, peu importe, quand j’aime bien c’est a fond ou pas du tout.) et que si je devais lacher un jour un somme (pas trop élevée non plus vu que je ne roule pas sur l’or) pour aider au développerment du JdP je le ferais sans problème, malgré mes coups de gueules du passé, tout comme ma boite à zikmu est toujours à disposition du JdP. Ca fait un peu vieux radoteur, mais c’est juste par soucis d’être bien compris de tous et être clair.

    Et pour ton idée, il me semble que l’année derniere déjà j’étais ok pour lacher une petite somme (je ne sais plus combien, j’ai une mémoire de poisson rouge avec les chiffres), donc aucune raison de changer d’avis même si on se tape dessus de temps en temps.

  • avatar
    simplesanstete

    à RRS
    Le veaute est déjà une tutelle et un chantage, l’enfer de choisir pour donner pouvoir, ignoble. Tu penses bien que je connaissais l’affaire et les origines affectives de l’ IPJ, nous assistons à un glissement de l’état justice à celle de l’opinion facebookien, en fait ce sont les mêmes sauf que l’opinion privée se dévoile et se confesse. A la Défense et ses indignés où il ne se passait strictement rien, quand j’ai prononcé le mot copwatch, j’ai immédiatement été interpelé par les policiers qui se sont senti très con cernés. Cette association photographie des flics en action plus où moins légale puis retrouve les mêmes sur fessebook entrain de se vanter de leurs prouesses, elle recolle leurs vies public ET privée, z’aiment pas çà d’être montré en intégral.

  • avatar
    Domeo

    Pour détail, le site public (avec des rubriques de type Monde, France, Social, etc) pourrait ressembler à çà :

    http://webgeneraction.free.fr/
    ou à çà:
    http://d.ducoulombier.free.fr/partitions/

    Le site interne sera à accès payant en tant que rédacteur, pour y contribuer aux publications, et y participer aux forums du site interne (sous chaque article ou vidéo avant publication), et donc cette « rédaction » est alors accessible aux liens suivants:

    http://webgeneraction.free.fr/ecrire/

    http://d.ducoulombier.free.fr/partitions/ecrire/

    Vous pouvez voir à quoi ressemblera exactement le site interne (la rédaction) puisque c’est le look commun à tous les sites sous le système de publication SPIP.
    Sur mes deux sites exemples, vous pouvez accéder en tant que « Rédacteur » en tapant
    – le login: visiteur
    puis ensuite
    – le mot de passe: visiteur

    Vous pouvez y tester en grandeur réelle ce que sera votre pouvoir de rédacteur. Un article proposé sera publié par un admin, par exemple sur feu vert de 3 rédacteurs, et accord de 2 admins.

    Dans chaque site il existe un forum interne central dans lequel vous pouvez me poser des questions, ou bien ici.

  • avatar
    Domeo

    Aussi ce site ancien idem:

    http://ici.ici.free.fr/

    http://ici.ici.free.fr/ecrire/ POUR ENTRER: visiteur visiteur

    N’hésitez pas à tester, créer des articles, les proposer, envoyer des messages ici ou la, ou des images ou autres fonctions, comme vous voulez… personne ne vous surveille, c’est anonyme.

    Dans le site futur payant, vous aurez votre propre login et vous choisirez votre pass (crypté), et ce sera votre propre espace de rédaction, avec aussi visible pour vous l’espace général de la rédaction (tout en fond gris).

  • avatar
    poetiste

    Gestation.

    La matrice s’est faite oasis ; l’ovule s’y est blotti ; il n’a gardé qu’un seul de ces petits têtards machistes, le premier parvenu jusqu’à lui en une compétition sans merci. Lui seul a bénéficié de sa faveur car il avait le meilleur programme. Il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus.
    Un rat, un chien, un homme, sont nés de ce processus et tous ces mammifères sont à même de déclencher le processus physiologique sans pour autant avoir connaissance de la complexité du logiciel car il ne sont programmés que pour son déclenchement : le set up.
    L’élu est admis à l’Elysée, tous les autres, les losers, seront évacués. La naissance doit très peu au père ou à la mère, eux-mêmes dans une programmation sociale qui leur échappe.
    La vie est un jeu à Colin-maillard en lequel il serait bon d’ôter le bandeau de temps en temps et cesser de penser avoir un QI supérieur aux autres mammifères. Nous n’avons guère qu’une responsabilité supérieure par le pouvoir qui nous est donné du choix de l’harmonie ou du chaos.
    Dans ce contexte, on pourrait voir la démocratie comme un phénomène paradoxal, contraire aux lois naturelles mais aussi comme un prolongement de la création en lequel l’homme apporterait sa touche de création strictement secondaire, mu par une aspiration à l’harmonie en l’oasis finale qu’on appelle le paradis.
    S’il nous est donné de savoir pourquoi on court si vite, peut-être pourra-t-on distinguer ce qui est du possible et de l’illusion ? Les excès de vitesse de réflexion sont plus sanctionnés qu’on le pense, dans la vie, la méditation n’étant plus bien à l’honneur.
    Entre la particule élémentaire qui se prend pour le cerveau de la machine et le rouage qui se plaint de tourner sans qu’on lui demande son avis, peuvent s’immiscer de nombreux dysfonctionnements contraires à la liberté qui devrait être plus le propre de l’homme que le rire.(Surtout le rire idiot que suscite l’imitateur).
    Si voter est devenu comme un réflexe de Pavlov, nous sommes sur une fausse piste et c’est pourtant bien ce qui se passe : action, réaction, on est dans le binaire, le simpliste, la non participation : délégation de pouvoir et de responsabilité.
    Comment booster la machine démocratique face à la machine de guerre financière ? On en revient à la fameuse question : “to be or not to be”.
    En conclusion, la particule élémentaire de bonne volonté n’a pas conscience de sa valeur pour diverses raisons mais surtout du fait de ne pas y croire. Quand la poussière d’étoile oublie l’étoile, c’en est fini de sa clarté.
    Indignons nous au-delà de l’indignation et nous aurons la confirmation de notre raison d’être.
    Notre muse propose l’info scénario, un œuf presque chaque jour ; ça fait des centaines d’œufs à féconder si les têtards qui gravitent autour ont conscience de leur rôle, de leur mission afférente à une ruche : apporter le miel, le nectar, l’ambroisie.
    Y aurait-il un manque de gelée royale que notre reine ne ponde, ne réponde plus ?

  • avatar
    Bad

    Dominique,
    Votre proposition permet d’aider Personne à continuer son travail. En cela, elle est intéressante.

    Mediapart fixe dans les mêmes conditions une cotisation de 90€/an qui représente moins que les frais bancaires mensuels, vol pour des fainéants.
    Cette base me semble dans l’air du temps.

    Ceci n’exclue pas les dons en ligne.

  • avatar
    Bad

    « Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte;et souvenez vous de la paix qui peut exister dans le silence,sans aliénation,vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes.Dîtes doucement et clairement votre vérité;et écoutez les autres, même le simple d’esprit et l’ignorant, ils ont eux aussi leur histoire.

    Evitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l’esprit.Ne vous comparez avec personne vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.Jouissez-vous de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.Soyez toujours intéressé à votre carrière si modeste soit-elle;c’est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.

    Soyez prudent dans vos affaires;car le monde est plein de fourberies.Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe,plusieurs individus recherchent les grands idéaux;et partout la vie est remplie d’héroïsme;soyez vous-même.Surtout n’affectez pas l’amitié.Non ne soyez pas cupide en Amour car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l’herbe.Prenez avec bonté le conseil des années en renonçant avec grâce à votre jeunesse.

    Fortifiez vous une puissance d’esprit pour vous protégez en cas de malheur soudain.Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères.De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.Au delà, d’une discipline saine, soyez doux avec vous même.Vous êtes un enfant de l’univers,pas moins que les arbres et les étoiles.Vous avez le droit d’être ici.Et qu’il vous soit clair ou non, l’univers,se déroule sans doute comme il le devrait.

    Soyez en paix avec Dieu qu’elle que soit votre conception de lui et quels que soient vos travaux et vos rêves,gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme.
    Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.
    Prenez attention, tachez d’être heureux . »

    Déposé dans une vieille église de Baltimore en 1692
    AUTEUR INCONNU
    (envoyé par Françoise)

  • avatar
    Ashitaka

    @ Poetiste : Tu m’excusera mais j’ai un mal fou a comprendre tes mots et leur sens, pourtant c’est écrits en français parfait, mais mes yeux sont encore un peu collé de sommeil et mes quelque neurones ont du mal à démarrer.
    Cependant, j’ai compris ta dernier phrase, qui est une question.

    Tu semble te demander pourquoi Personne ne pond plus son œuf depuis plusieurs jours (c’est pas cool de dire « œuf » moi ça me fait penser à la ponte des poules en batterie, hihi, c’est de l’humour hein, me tapez pas !).
    Bien que j’en ignore aussi la raison, je préfère positiver et me dire que Personne doit certainement se reposer pour mieux préparer un billet génial. Rappel toi la série de billet fabuleux tourné en extérieur juste après ses vacances.
    Mais peut-être que je me trompe, c’est juste une intuition.

    @ MichelB : Le chiffre que tu indique est grosso-modo, un chouille plus haut que celui que j’ai donné à Dominique en privé par e-mail dans la nuit si on le divise par 12.
    Sinon, j’aime beaucoup ta définition des frais bancaire : Vol de fainéant (mot qui quand on le découpe donne « fait (du) néant » et c’est effectivement ce que font les banques avec nos pépettes : du vide, du néant, comme dans « l’histoire sans fin » de Michael Ende

    Bonne journée de veaux-te à tous sous la pluie.

  • avatar
    poetiste

    @Ashitaka

    Hé camarade ! Relis mon texte. En deuxième lecture, tu verras les rapprochements faits qui tiennent de l’holisme en toutes circonstances. Cherche et tu trouveras !
    Quant à l’œuf, as-tu entendu parler de l’ovulation chez la femme ? Rien de péjoratif, tu es toi-même sorti d’un œuf, si petit soit-il.
    Attention de ne pas être fâché avec la réalité intérieure de la vie, restons réalistes ! Ne te dévalorise pas avec ce que tu appelles tes deux ou trois neurones. J’ai fait de l’électronique : Avec un processeur à un « bit », on peut faire fonctionner une machine.
    Quand il y a un plus grand nombre d’entrées sorties, c’est plus difficile à gérer.
    NB : Holisme : le tout est dans la partie et la partie est dans le tout. Plusieurs médecines sont basées sur ce principe.
    Permets-moi ce conseil : il est plus valorisant d’avoir compris un texte et d’en avoir appris quelque chose que d’être entré dans un jeu de critiques qui nivellent par le bas du fait de leurs stérilité.
    Un amoureux de la musique ne peut s’arrêter en chemin. A propos, connais-tu Ulf Vaquénius ? Il est dans ma médiathèque.
    Salut camarade Ashitaka. All the best to you.

  • avatar
    poetiste

    @ Bad

    C’est bien d’avoir mis ce texte qui pourrait être admis de la déontologie de ce site : Go placidly amid the noise…you have a right to be here.
    On pourrait l’insérer dans une charte qui serait toujours en vue.
    Ce sont là les mots d’une source claire.

  • avatar
    redredsir

    C’est fait,y avait deux imprimés,un choix vite fait:j’ai voté non!
    ______ _______ _______

    Pourquoi la CHOSE est-elle si compliquée? je me perds en conjectures,je vous les épargne…
    Quand il y aura un bouton paypal ici je verserai 50 euros pour le bon temps que j’y ai d’ores et déjà passé,mais pas d’abonnement,même en virtuel engagement.
    Je n’irai pas ailleurs pour le faire,cela n’ayant rien a voir avec le fait que le gars qui me tends le chapeau me méprise,car je lui fais néanmoins confiance:sa véhémence me rassure!
    et puis il a la confiance de Personne…Mais c’est ici que se produit le spectacle,voilà.
    Ensuite on verra sur la route,parole donnée.

    Caisse4paypalshow pour chapeaucasquette,y a surement moyen d’habiller élégamment la quête sans faire des claquettes,mais un lien partant d’ici svp.
    ———————
    Sur ce je vais sortir un lapin de mon chapeau:un civet à midi,encore un sujet sans intérêt…
    Bon appétit !

  • avatar
    Revolta

    @Personne

    Bonjour mon Che

    Nous pensons à vous souvent. Nous espérons que votre retrait est synonyme de repos du corps, sinon de l’Esprit.

    Nous craignons l’effet cumulatif de la sur-humanité de votre oeuvre sublime avec le peu d’écho que nous vous en renvoyons
    sur le même registre

    Je me range parmi ceux qui peuvent vous décevoir, car je ne saurais être que moi-même, loin de ce que vous avez vainement attendu de tous : qu’un lien indéfectible relie les combattants de votre armée des ombres, que les plus lumineux soutiennent les plus faibles et même les plus sombres…

    Poetiste, Michelb, Jacou, et Dom sont les quatre piliers de cette Sagesse, faite du don de soi, de la capacité d’en coudre et d’en découdre avec générosité, toujours au service de plus grand que soi

    Ce n’est pas mon cas. Je me retiens de régler leur compte à certains ego dont l’inanité plombe les commentaires à longueurs de pages, au milieu des perles que nous y trouvons

    – par exemple le texte anonyme de 1692 donné par Bad-Michelb ci-dessus, qui pourrait être le credo de votre Journal ;

    – le dévouement actif de Dom, un pied sur terre et l’autre dans les étoiles

    – Les merveilleux textes de Poetiste qui mériteraient un livret « Petit recueil d’humanité »

    – L’inlassable aide que propose Jacou bien que ses post lumineux recoivent peu de réponses

    Malgré ces modèles exemplaires du LJDP, je ne me sens pas capable de suivre cette voie, car mes élans sont aussi sincères vers le haut que vers le bas, et le bas ne peut être exprimé ici sous peine de relancer sempiternellement la machine à détruire l’esprit du Journal

    Dans les petites classes on apprend comment fonctionne un volcan, toute l’énergie accumulée sous le bouchon qui, un jour, cède à la pression. Pour éviter d’être ce volcan, je m’abstiens beaucoup, ce qui, à force, désengage : le volcan devient morne plaine…

    Je n’ai aucun mérite à suivre mon naturel, même si cela m’a fait plaisir qu’il soit parfois reconnu. Mon seul mérite ici aura été de ne pas en exprimer la face la plus sombre, à côté de la laquelle les excès de Moimême sont une douce mélodie…

    Mariane-Revolta

    Fidèle à Personne seulement

  • avatar
    Jade

    J’ai comme l’impression que Susanoo nous a quitté à l’image de son leader qui s’apprête justement à le faire. Les deux grâce au ciel!
    Je remercie toute l’armée des ombres de « continuer le combat ».

    Pourquoi Personne les a -t- elle baptisé de la sorte ?
    Parce qu’il paraît que nul ne pourrait jamais leur faire de l’ombre…
    Mieux encore : ils se moquent de la lumière… les voici, les voilà :

    Poétiste : Le démiurge platonicien avec une pointe d’humour ou d’humeur typiquement socratique ( ou aristocratique).

    Lili : qui n’est jamais bien loin… qui a douté comme Pierre a douté, n’empêche que c’est à partir de ses lueurs que nous accèderons au ciel. Elle avait raison comme Rimbaud de trouver la beauté amère et raison de l’injurier. Son pays comme elle nous l’a prédit comporte un peu trop d’oxygène!

    Mariane : l’extrémiste fidèle et éternelle prête à tout entendre, excepté les inepties. A embrasser toutes les extrémités, mais au grand jamais, la médiocrité!

    Dominique : le frère qui nous donne les larmes aux yeux avec sa maison bleue. Ingénieur et ingénieux, c’est pour cette raison qu’il n’est pas toujours suivi.

    Michelb : l’enfant terrible que redoutent les parents du monde entier… parce qu’il réclame tout le monde mais n’a besoin de personne.

    Jacou : J’adore le voir s’écarter de sa mystique, et emprunter nos mots, ça rend sa logique encore plus implacable.

    Redredsir : ce talent caché, qui manie le paradoxe et l’antidoxe à la perfection, il a mis du temps à nous aimer.

    Zahoda : rien que pour le lire, on a envie d’élire quelques islamophobes. Il tire plus vite que son ombre!

    SST : « C’est la lune dans le caniveau », ce n’est pas seulement le titre d’un film… mais une fabuleuse jointure entre les très haut et le très bas…

    Blacksun : l’homme secret… qui aime dévoiler et non être dévoilé… il se fait oublier… mais ne nous a jamais oublié.

    Nat : c’est comme la nature au sens grec, la Phusis, cette immensité qui s’étend sous nos yeux et dont personne ne profite tout à fait.

    Tony : L’ennemi juré de l’orthographe… gaucher avec les deux mains quand il écrit, peut-être parce qu’il a deux cœurs au lieu d’un.

    Ashitaka : l’homme à cœur ouvert… difficile de ne pas le blesser… mais quand on y parvient… on recommence à croire à la chirurgie esthétique!

    Jamouli : le psychanalyste des profondeurs de l’âme orientale… peut-être l’ignorez-vous, mais en Orient il n’y a pas de place pour les défaites mais seulement pour les prophètes.

    Marcenciel : C’est celui qui croit que notre parole est inaccessible voire risible. Il a raison de le croire… parce que nous rions bien ensemble… et la plupart de nos rires restent inaccessibles… pardon.

    Beniguet : l’homme qui n’a nul besoin d’yeux pour voir et qui reste pour nous l’être le plus imprévisible des êtres.

    Serge : On lui doit une approche de l’essentiel… sans nulle autre pareille.

    Guy : Nous nous retrouvons tous dans ses caricatures!

    Hijack : Il fait partie de la race des seigneurs pour lesquels tout est saveur (va savoir)…

    Kao Zuni : Il donne tout et ne veut rien prendre : c’est dans ses termes qu’il conçoit la musique !

    Lamiss Kestasista : Elle a les mêmes ferveurs que Personne. Peut-être qu’elle bénéficie elle aussi, des mêmes faveurs !

    Les Drapeaux Noirs : Ils la suivront partout parce qu’ils estiment qu’elle se bat pour la même couleur…

    Talbot : m’inspire ce mot de Wilde : « NOUS SOMMES DEVENUS SI PAUVRES, QUE LE SEUL PRÉSENT QUE L’ON PUISSE S’OFFRIR EST UN COMPLIMENT « …

    Jade qui aimerait bien comme vous, revoir Personne se moucher « avec les étoiles ». En a t- elle encore envie?

    JADE

  • avatar
    Ashitaka

    Merci Personne et Jade pour cet hommage qui j’en suis persuadé va atteindre plus d’un coeur et qu’il m’est difficile d’égaler avec de simples mots.

    Revolta, ce que je lis ne me plait pas parce que je sent qu’il y’a un truc qui vous attriste et je ne sais pas quoi ni si je me trompe. Mais avoir l’impression de lire votre lettre qui sonne comme une lettre d’au revoir, ne me plait pas. Et quoi que vous écriviez, vous êtes il me semble vous aussi un pilier, et pas n’importe lequel comme il à été dit par Jade il y’a peu de temps.

    Pour reprendre votre comparaison avec les volcans, je vais enchaîner en comparant avec les cocottes minutes qui ont une soupape de sécurité, justement pour éviter que ca n’explose à cause de la pression.
    Vous avez il me semble votre soupape bien à vous et dont vous nous faites à tous le plaisir de partager: vos dessins et peintures. Rien n’empêche d’avoir plusieurs soupapes de sécurité si le besoin se fait sentir.

    J’espère sincèrement que ce n’est que Redredsir qui vous a refilé sa gastro et que vous reviendrez sur votre décision de nous quitter.

  • avatar
    jacou

    Ces derniers commentaires sont parmi les plus lumineux, sincères et authentiques postés jusqu’à présent sur le carnet de route de Personne qui, je le pense est en méditation, phase indispensable, incontournable, avant toute action, l’art de l’arc nécessite un retrait de la flèche avant sa propulsion, ceci devrait être le fonctionnement naturel de tout être incarné, simplement pour des raisons d’efficacité, il y a beaucoup de pertes d’énergies dues à l’ignorance et l’oubli de l’art de la création, l’action concrétisée .

    A propos d’énergies, intensités vibratoires diversements exprimées, ce jour-ci est un jour cosmique et planétaire particulier influencé par la pleine Lune de Mai, celle où elle apparaît comme étant la plus grosse de l’année, ceci est dû au fait que l’orbite lunaire n’est pas un cercle parfait mais une ellipse, et son point le plus rapproché de la terre est en ce moment.

    Sur un plan plus symbolique, mais pas que, c’est un moment particulier d’union de l’Orient et de l’Occident dans leur aspect le plus profond manidfesté par la relation fraternelle des deux Grands Inspirateurs de la conscience humaine, Christ et Boudha qui ne sont pas des noms personnels mais les états de conscience les plus élevés que nous pouvons vivre en tant qu’êtres incarnés, CECI N’A RIEN A VOIR AVEC LES RELIGIONS qui sont des édulcorations et délayages d’une réalité mal comprise, en relation avec ceci, cette Lune particulière s’appelle Lune du Wesak.

  • avatar
    jacou

    @Mariane-Revolta

    « Je n’ai aucun mérite à suivre mon naturel, même si cela m’a fait plaisir qu’il soit parfois reconnu. Mon seul mérite ici aura été de ne pas en exprimer la face la plus sombre, à côté de la laquelle les excès de Moimême sont une douce mélodie… »

    Le journal de Personne est en fait un labo. de recherche sur la tentative de faire cohabiter et coexister les improblables où chacun y va de sa petite pincée ou de sa grosse louche selon les moments, mais au-delà de la diversité des apparences, c’est l’authenticité des intervenants qui fait la richesse de ce journal , comme l’a si remarquablement exprimé Jade. Avec le temps, les masques se sont baissés et chacun apparaît en ce qu’il est vraiment, c’est ce qui fait l’intérêt du journal qui se serait épuisé s’il n’y avait cette diversité, les coups de gueule, de griffes ou de dents sont l’expression sincère de la recherche honorable de sa propre vérité .

  • avatar
    redredsir

    Merci beaucoup Jade pour ce tour du propriétaire,une visite bien travaillée !

    Comme tu as raison je crois Jacou! Chacun ou presque a montré ici une part de lui-même dans sa vie quotidienne,du prosaïque qui fait lien,jusqu’au judicieux tollé-rance de sst en constat de synthèse à sa façon.
    Je peux être mal luné,(cancer ascendant bélier!),mais j’apprécie beaucoup le volontarisme ambiant,cet effort pour l’unisson-nous,c’est dans cet esprit que j’ai présenté mas excuses.
    Nourrir le corps et l’esprit…ce dernier ne pouvant pas être que spirituel,Jade nous offre une revue people de luxe,un vade me cum flatteur qui rassemble une diversité étonnante car ailleurs ce serait une boucherie.
    Je leur dis ce que j’ai a dire,cela ne m’empêche pas d’aimer les gens,aimer au moins dans le sens comprendre. A+

    http://www.youtube.com/watch?v=5Z81pb12mLg

  • avatar
    Bad

    En vie d’envies
    De vivre en vie
    A yeux vis à vis
    Emoi ciel revit

    Vit-on au parvis
    Où l’oeil dévie
    Sombre pas ravi
    peine d’être vie?

    Oyé, oyé l’avis
    Tempête gravie
    N’écume pas vie
    Calme les envies

    Si Dieu donne vie
    L’âme seule obvie
    A rôles inassouvis
    Aux jardins de Pavie

    Belle comme l’envie
    D’exister assouvie
    Des charmes de vie
    Ciboire d’eau de vie
    BAD

    « Etre en vie, c’est avoir envie. »
    de Bertrand Jouffroy

    Céline Dion & Daniel Lévi – L’envie D’aimer
    http://www.youtube.com/watch?v=O2lcPhiTJpc

  • avatar
    Bad

    Mariane,
    Dès vos premières lettres, j’ai ressenti que vous êtes exceptionnelle et le temps n’a rien démenti que la beauté vous inonde, des pluies aux l’armes ne vous ont jamais noyée.

    La vie ne fait toujours que commencer, c’est ce qui est bien avec elle. Jamais seule.

    Chacun ici grandit l’envie de vie, le temps y fait à la faire.
    Que ton coeur soit heureux, il n’est pas seul que tu le veuilles ou non.

  • avatar
    Domeo

    Revue de Personne

    LE POINT 6 MAI 14H30:

    Vous êtes déjà plus nombreux que je l’imaginais à vous être déclaréEs publiquement ou pudiquement intéresséEs.

    Les propositions vont de 5 à 50 euros par mois sur 12 mois.

    soit de 60 €/an à 600 €/an pour devenir Rédacteur-Abonné d’un futur site.

    C’est encourageant.

    On se dirige vers une proposition égalitaire (montant unique) à 10 ou 20 euros par mois, soit 2 à 4 sandwichs grecs…

    Je rappelle que le site public sera accessible gratuitement à tous, y compris les forums publics. Il sera possible d’étudier la possibilité de proposer une participation payante à très faibe prix pour participer aux forums publics, ceci si le système d’inscription aux forums publics du système SPIP le permet (c’est à dire s’il ne donne pas automatiquement accès à la rédaction, à vérifier…)

    J’en profite pour préciser, si besoin était, que je rembourserais avec ces contributions payables annuellement les frais du site, donc de l’ordre de 150 € pour un an (nous les avons donc déjà !), et que TOUT LE RESTE ira directement par mandat anonyme au profit de Personne, que je ne connais pas personnellement et que je ne compte pas connaître personnellement ni demain ni plus tard. J’ajoute que je publirais dans la rédaction du site (site donc semi-privé) tous les mouvements financiers via des noms de code dans lesquels chacun pourra se reconnaitre et donc vérifier sa propre contribution peu après qu’il l’ai faite. Ceci pour assurer que rien « au noir » ne peut se produire. Mon seul intérêt est de relancer un projet qui me motive, avec des résultats qui me motivent, pour exister d’une manière motivante. Et si un jour le budget permettait plusieurs recrutements, alors ce serait à d’autres que moi, des rédacteurs, au sein de l’association de fait non lucrative, de décider si le moment est venu que j’y sois alors associé. Et d’ici là, surtout rien !

    Si vous renonciez en cours de route, je rembourserais par courrier au prorata de la période non écoulée et en gardant 1€ de frais d’envoi.

    J’attend de conforter l’élan initial, et d’avoir l’absolution absolue de Personne, avant de déclencher le processus de paiement et de fabrication d’un pré-site. Le look extérieur prendra un peu de temps, qq semaines, mais tout le site sera opérationnel, mais sans look customisé, en 10mn quand je me serai donné le TOP.

    L’adresse du site (nom de domaine) n’est pas encore choisie, les propositions et avis sont les bienvenus, entre par exemple:


    lemondedepersonne.com

    ou

    jdpinfo.net

    ou

    lopinion.org

    ou

    1fo.fr


    ce dernier nom de site ayant ma préférence à cet instant (symbolique graphique prometteuse de 1 flèche – f arc – o cible), et signification: « info » (la seule vraie, celle pensée et trouvée par la vraie opinion publique).

    Plus c’est simple, court, et significatif, mieux c’est.

    Merci pour votre réactivité.

    D’om
    PS 1fo: Hollande serait en tête.

  • avatar
    redredsir

    Alors ça m’inspire ça: 1fopif.fr :pas le faux-nez du menteur politique mais celui du clown:le recul de la femme-canon et de ses munitions!

  • avatar
    ancolie

    travail
    mot mal defini
    conjugue a l infini
    on te juge par lui
    on te maudit aussi
    travail non reconnu
    pour chef d oeuvres en vue
    travail exige salaire
    mais de quoi donc ai je l air?
    a mechiner a la tache
    chaque jour sans relache
    reconnaissance aucune
    pour tous ces jours sans thunes
    ailleurs est ma fortune


Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER