Vous, Président
Vous nous avez promis du nouveau mais rien de nouveau sous votre règne n’a encore vu le jour.

Vous, Président
Vous nous avez promis de rompre avec les mauvais usages de la volonté de puissance, mais vous n’avez fait jusqu’à présent que manifester l’impuissance de votre volonté.

Vous, Président
Vous nous avez promis de venir à bout des forces de l’argent, mais tout compte fait, c’est l’argent qui a eu raison de votre force.

Vous, Président
Vous nous avez promis de consulter systématiquement le peuple qui vous aurait confié les rênes du pouvoir, et maintenant vous lui tournez le dos dans le noir.

Vous, Président
Vous nous avez promis de combler les déficits et de vous dispenser de tout satisfecit mais vous avez fini par succomber au principe de réalité.

Vous, Président
Vous nous avez promis de dépipoliser la vie politique, mais vous n’avez rien fait d’autre que politiser les people à commencer par votre autre moitié.

Vous, Président
Vous nous avez promis de faire en sorte que la Justice prenne le pas sur la police, mais votre police a fini par mettre au pas la justice.

Vous, Président
Vous nous avez promis de lutter contre tous les licenciements abusifs mais vous vous êtes contenté de les recenser et les rendre censés.

Vous, Président
Vous nous avez promis de respecter le principe de souveraineté, mais au final vous n’avez respecté ni la nôtre, ni celle des autres.

Vous, Président
Vous nous avez promis d’être là pour chaque citoyen, c’est le moment ou jamais de joindre le geste à la parole et subvenir avec vos propres moyens aux besoins des familles de ceux qui se sont, sous vos yeux, immolés par le feu.
Vous leur devez bien ça ? N’est-ce pas ?

Maintenant courez… courez… sur place monsieur le Président comme vous savez bien le faire !

Share Button