Avons-nous trahi l’humanité ? Ou c’est l’humanité qui nous a trahi?

Je crois que notre époque a renoncé à la vieille opposition entre l’universel et le particulier.
Pour consacrer la seule véritable opposition entre le particulier et le particulier.
Les particuliers vont devoir s’affronter pour toujours et à jamais.
Particuliers contre particuliers
Luttent à mort… pour une vie de lutte
Mal nécessaire… pour un bien universel
L’impérialisme contre l’anti-impérialisme
Le sionisme contre l’antisionisme
L’anti-islamisme contre l’Islamisme
Des destins particuliers… des buts particuliers… des rêves particuliers
Avec la même obsession pour l’universel
Avec la même prétention à l’universel
Ils y prétendent tous… à cet universel particulier
Des religions pour commencer… des religions pour en finir…
- les religions laïques avec une raison souveraine
- et les religions du livre avec une volonté souterraine
… toutes imbues d’elles-mêmes
Particuliers et particulières… toujours rebelles à la lumière
Ça ne vous rappelle pas quelqu’un?
Être de controverse et de discorde?
Judas… l’irrationnel !
De deux choses, l’une
Ou judas a trahi l’universel pour le particulier
Et il est traître pour l’éternité
Ou Judas a trahi le particulier pour l’universel
Et c’est l’éternité qui l’a trahi
Ces deux versions en disent long sur le toc des civilisations.
Toute civilisation qui se prétend universelle trahit les siens.
Toute civilisation qui tend vers l’universel est trahie par les siens.
Nous oscillons entre l’une et l’autre civilisation.
Entre trahir et être trahi… Entre Judas et Jésus
Pas de conciliation… ni de réconciliation possible
Les deux sont condamnées à se renier …
pour que la paix demeure hors de portée.

Share Button