La Lionne


FavoriteLoadingAjouter aux favoris

 

Il s'est avancé vers moi, avec ce couteau à la main, pour me demander de tuer le père de mes enfants.
Je me suis aussitôt exécutée en tuant celui qui m'a ordonné de le tuer.

Que disent les hommes ?
Que c'est un tyran sanguinaire qui fait ce que fit son père, s'asseoir sur tout ce qui menace son pouvoir
C'est peut-être vrai pour l'âne... mais pour celui qui a quelque chose dans le crâne : son pouvoir est le même que celui de son peuple, il ne peut y renoncer sans renoncer à son peuple, sans que son peuple ne renonce à lui-même... et cesse d'être un peuple.

Que disent les animaux ?
Ils disent qu'il faut abattre le lion pour sauver ou préserver les autres animaux. Laissez-moi rire... non... frémir !
Ils veulent abattre le lion pour permettre le règne des loups ???
Seulement voilà, ces loups ne sont pas de chez nous... ce sont des virus introduits de l'extérieur pour propager le mal dans le pays.
Parce que le nouvel ordre mondial ne veut plus de lion dans la région... mais des moutons... que des moutons... rien que des moutons.
Après la Tunisie, l'Égypte et la Libye, il ne reste plus qu'à la Syrie de passer la main...

Et que disent les végétaux ?
Que ce sont des syriens qui tombent tous les jours sous les balles d'autres syriens...
Ne croyez pas ça... c'est l'alpha et l'oméga de toute guerre de déstabilisation, de tout impérialisme obséquieux : faire s'entretuer ceux que l'on cherche à exténuer. Les puissances de l'argent ont introduit les armes, les agents doubles et la propagande pour retourner les gens.

Et que disent les minéraux ?
Que la Syrie serait un grand pays sans la Syrie... hi ! hi ! hi !
Et puis, je vous vomis dessus capitaux, en lettres capitales... je préfère tuer mon frère que de le voir s'allier à votre mensonge planétaire.
Je vais vous le dire à mots découverts sans cryptage et sans emballage :
Je tuerais l'homme de ma vie si ça le prenait aussi : cette folle envie de se rendre !

 

Share Button



Pour participer, vous devez vous connecter, au préalable vous enregistrer puis vous abonner si vous n'avez pas de compte. Les explications sont données sur la page de présentation que nous vous invitons à consulter. Au plaisir !

CONNEXION        S'ABONNER